Madame est une revue qui mêle textes électriques et dessins chatoyants et cherche à combler le vide éditorial entre la NRF et Pomme d'Api.

Large_entete_madame_16-10

Présentation détaillée du projet

Pragmatiquement, Madame sera la cinquième du nom.

Elle comptera une centaine de pages et à ce jour 30 dessinateurs et écrivains.

Son impression est numérique et en noir et blanc sur un papier Cyclus 115g, toutefois sa couverture est en couleur sur Cyclus 300g avec pelliculage mat. La couverture et les pages sont assemblées au moyen d’un dos carré collé.

 

Dans le fond, Madame numéro 5 contient plusieurs nouvelles et poèmes illustrés, des rééditions d’œuvres patrimoniales oubliées, des chroniques musicales en bande dessinée, des extraits de carnets d’auteurs…

 

Les artistes publiés dans Madame portent une certaine décadence début de siècle, désinvolte et véhémente, et restent pleinement en prise avec le réel. Les œuvres choisies usent la fiction et l’imaginaire pour évoquer le monde actuel.

 

 

Rosse

Dessin de Stéphane Rosse pour Madame 4.

 

Pour cet opus, voici les noms des pauvres hères qui, déjà, ont accepté de rallier les pages de cette dépravée :

Zeina Abirached

Takayo Akiyama

Cécile Alvarez

Nicolas Barrome

Martes Bathori

Pauline Bétrancourt

Paul Bilhaud

Guénolé Boillot

Olive Booger

Jul Canoué

Ludovic Debeurme

Florence Dupré la Tour

Loïc Gaume

Benoît Guillaume

Martin Lecointe

Matthias Lehmann

Laurent Lolmède

Maurice Mac-Nab

Jérôme Mathevon

François Moll

Benjamin Monti

Christoph Mueller

Morgan Navarro

Colville Petipont

Pauline Raguin

Jean Rameau

Stéphane Rosse

Tristan Séré de Rivières

Felicity Smith

Benjamin Zafra

 

Le Numéro 5 de la revue Madame marque les dix ans de fumisterie des éditions Le Berbolgru.

 

Bandeau_fran_ois

Extrait d'un poème de François Moll pour Madame 4.

 

 

Qui êtes-vous Madame ? Et qui est Le Berbolgru ?

 

Depuis ses premières minutes d’existence sur les bancs de la faculté de Lettres d’Aix-en-Provence, Le Berbolgru n’a pas flanché sur ses principes éditoriaux, mêler les styles graphiques aux genres littéraires, proposer des objets collectifs qui reproduisent sur papier les voix nonchalantes d’artistes bien peu conceptuels, combler enfin, lentement et délicatement, ce vide abyssal qu’il existe entre la NRF et Pomme d’Api.

 

Bathori

La Voilà qui revient Dessin de Martes Bathori pour Madame 4.

 

Après les revues En Attendant, Le Syndrôme de la Tourette et plusieurs livrets de poésie, bande dessinée et autres nouvelles, Le Berbolgru s’attelle depuis 2009 à faire sortir Madame, environ une fois l’an. Initialement entreprise à deux mains, Madame s’est vite parée de collaborateurs supplémentaires prêts à louer ses charmes au travers de logorrhées ineptes et fresques régressives. 

 

À quoi servira la collecte ?

Il se trouve que ce numéro par sa centaine de pages, sa couverture couleur et son façonnage en dos carré collé, excède les habitudes et budgets habituellement frugaux du Berbolgru.

La somme récoltée permettra de couvrir les frais d'impression numérique de l'objet à un minima de 200 exemplaires ainsi que les menus frais annexes collatéraux nécessairement engendrés par ce genre d'entreprise. 

 

Si votre générosité excède les 600 euros escomptés, ne croyez pas que l’argent ira se perdre dans une débauche de lucre et de stupéfiants, nenni ! Le Berbolgru, derrière la neurasthénie apparente de ses membres, regorge d’idées pinantes qui coûtent de l’argent. A la suite de cette Madame, le Berbolgru lancera une collection de livrets qui associeront pour chacun, un écrivain et un dessinateur. Trois projets sont déjà dans les tuyaux et devraient voir le jour avant la fin 2014. 

 

Bandeau_tristanExtrait de Mon Premier roman de science-fiction de Tristan Séré de Rivières pour Madame 4.

Thumb_logo_berbolgru
Le Berbolgru

2003 : Le Berbolgru naît sur les bancs de la faculté d'Aix-en-Provence de la rencontre de trois syllabes de trois potaches désœuvrés. Novembre 2003 : D'un projet de feuillet de 8 pages, sort le premier numéro du fanzine En Attendant comptant 40 pages et une dizaine de collaborateurs. 2003-2005 : Huit numéros de En Attendant sont publiés, tous plus... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Hello, j'ai accueilli Madame 5 dans mon humble demeure ce matin... Elle me semble bien aguichante... Merci et à tout bientôt Pierre
Thumb_default
joyeux noel
Thumb_default
En espérant que tu atteignes l’extrême légèreté de l'être, là où se niche la différence et l'imaginaire de chacun. JM VOLA