Participez à la création du 1er atelier de cuisine italienne BIO pour pâtes, gnocchis et piadinas à Bruxelles!

Large_poster_kisskissbankbank_v_2_dimension_ok

Présentation détaillée du projet

 

Logo_new_mains_a_la_pate_copie-1410696573

            Foto_prova        

Titolo1

Dans un premier temps, le chef Michele Ambrosio propose dès maintenant des cours de cuisine italienne à domicile sur Bruxelles et environs pour apprendre à fabriquer ensemble des pâtes fraîches, gnocchis et piadinas en utilisant à 100% des ingrédients biologiques et locaux (à l’exception des fromages italiens). 

 

Ensuite, Michele souhaite produire des pâtes pour les associations, coopératives, groupes d’achat groupés et aussi sur les marchés. Enfin la phase finale de Mains à la Pâte prévoit  l'ouverture d'un atelier de fabrication artisanale et biologique de pâtes, gnocchis et piadinas qui proposera également des cours de cuisine mais aussi la vente aux particuliers et aux professionnels de ces 3 produits phares de la gastronomie italienne.

                     

"Mains à la Pâte", c'est aussi un projet social et durable d'un point de vueenvironnemental, culturel et économique.

 

Farina-prova                                

 

 

Besoin de plus de détails? Michele Ambrosio vous explique "Mains à la Pâte" pas à pas...

 

Titolo2

L’idée originelle du projet « Mains à la Pâte » est de faire connaître la culture italienne et surtout, la saveur unique des pâtes fraîches, gnocchis et piadinas faits à la main.  Les pâtes en Italie sont une tradition culinaire tellement ancrées dans la culture de chaque région et petit village qu’elles sont étroitement liées à de nombreuses histoires, légendes, anecdotes, chansons et poésies qui nous expliquent l’origine ou tout simplement la beauté de ce produit phare de la gastronomie italienne. Les pâtes sont peut-être le seul plat que l’on peut trouver dans toutes les traditions culinaires régionales l’Italie dans le Sud comme dans le nord.

« Mains à la Pâte » est un projet fondé afin de redécouvrir le véritable goût et les saveurs authentiques de la gastronomie italienne mais aussi le plaisir de créer puis déguster des produits de qualité en mettant tous les mains à la pâte. 

 

 

Foto_presentazione_4

 

Titolo3

Le choix des ingrédients biologiques et locaux est une valeur fondamentale pour le projet « Mains à la Pâte ». En effet, manger c'est le plaisir de préparer, de partager, de goûter, de découvrir de nouvelles saveurs et sensations ! Mais c'est aussi consommer. Avec l'engagement de tous, à commencer par celui de Michele Ambrosio, nous pouvons contribuer à une amélioration de la qualité de vie par la consommation responsable et raisonnée.

100bio-ble-tomate

C'est pour cela que Michele a choisi d'acheter et de fabriquer tous ses produits avec des ingrédients biologiques et autant que possible locaux afin de garantir le goût et la saveur authentiques (les fromages et autres produits typiquement italiens ne sont pas tous locaux mais garantis 100% BIO).

De part cet acte si simple et en même temps si important, « Mains à la Pâte » contribue à créer un environnement viable et sain pour tous!

 

Titolo4

De plus, consommer le plus possible local permet aussi une durabilité environnementale et économique. Ainsi, Mains à la Pâte s’insère et s’implante d’autant plus dans le territoire bruxellois bien que le produit proposé prenne ses racines en Italie.

 

Foto_presentazione_6

 

Pour Michele Ambrosio cette question de la durabilité environnementale, sociale, culturelle et économique est centrale afin de rester cohérent avec ses convictions personnelles et ses ambitions professionnelles. 

De plus, le chef de « Mains à la Pâte » aimerait agir localement sur le territoire laissant un impact social et économique positif par le biais de son activité. Ainsi durant la deuxième phase du projet expliquée ici-bas, « Mains à la Pâte » inclura des publics considérés comme défavorisés socialement ou bien possédant un handicap physique ou mental.

 

Titolo6

 

La question des prix est aussi une préoccupation centrale pour Michele qui souhaite que tout le monde est accès à la (re)découverte de la véritable saveur de la gastronomie italienne par la fabrication de produits de consommation courante. Par cet acte, c’est aussi rendre toute l’importance et la beauté à la nourriture  et s’interroger sur notre mode de consommation.

 

Foto_presentazione_7

 

De plus, Michele Ambrosio souhaite rendre accessible à tous le plaisir de créer avec ses mains et d’expérimenter ensuite la satisfaction de le déguster entre amis, famille, collègues

 

Titolo7

Tout d’abord, « Mains à la Pâte » proposera des cours de cuisine à domicile puis dans un deuxième temps sur du plus long terme, "Mains à la Pâte" souhaite ouvrir un atelier artisanal de fabrication de pâtes, gnocchis et piadinas. Michele souhaite ajouter une phase de transition qui prévoit la vente aux professionnels comme les coopératives, associations, groupes d'achats groupés, restaurateurs (mais sans encore d’atelier physique) afin d’échelonner son projet et de le rendre plus réaliste et viable.

 

Titolo8-1

1-1410704685

Le chef Michele Ambrosio se déplace chez les personnes afin de leur apprendre à fabriquer les pâtes, gnocchis et piadinas de la façon la plus artisanale et manuelle possible. Toutes les personnes mettent les mains à pâte et créent ensemble le repas qu’ils dégusteront par la suite. 

Foto_presentazione_5_copie

 

Le cours comprend l’apprentissage de la fabrication des différents types des pâtes ainsi que les sauces typiques qui accompagnent chaque pâte tout en dégustant des vins italiens bio. A cela s’ajoute, des explications sur l’histoire des pâtes et l’importance qu’elles occupent dans la tradition culinaire italienne mais aussi des poésies et certaines spécificités et anecdotes. Michele accompagne les cours avec de dossiers qui résument toute l’information transmise à l’oral. Michel crée aussi une mise en ambiance avec de la musique italienne afin de transformer ce moment en une véritable expérience et en un voyage en Italie.

Michele propose aussi la vente des machines de fabrication des pâtes afin de permettre aux personnes de refaire la recette apprise. Il faut savoir que certaines pâtes se font sans la machine et se roulent directement à la main (farfalles, raviolis, picci, tortellonis…).  

Machine_copie

Les formules proposées sont nombreuses afin de proposer un panel de prestations, de prix qui permettent  de fidéliser et de faire revenir le client pour apprendre un autre type de pâtes ou sauce. 

Dans une préoccupation de rendre accessible à tous les cours de « Mains à la Pâte », Michele souhaite aussi proposer des prix abordables et raisonnables en fonction des publics visés.

Tous les déplacements exécutés pour aller chez les personnes sont faits en vélo. Pour cela, Michele a besoin d’une charrette pour pouvoir apporter tous les ingrédients et le matériel de fabrication chez les personnes.

 

Phase transitoire

 

Michele souhaite aujourd’hui commencer la vente des pâtes fraîches, piadinas et gnocchis auprès des associations, des coopératives, des groupes d’achats groupés, mais aussi sur les marchés afin de commencer la production de pâtes à plus grande échelle bien que toujours artisanale et traditionnelle.

Ainsi, Michele doit d’ores et déjà acheter la machine pour fabriquer une plus grande quantité de pâtes et c’est pour cela qu’il a lancé la campagne de financement participatif.

 

Titolo9-1

2-1410704705

 

Par la suite, « Mains à la Pâte » souhaite ouvrir un atelier de fabrication artisanale et biologique de pâtes, gnocchis et piadinas à Bruxelles. Ainsi, ce lieu serait un endroit d’échange, de rencontre entre les personnes qui souhaitent fabriquer ou acheter puis manger des pâtes artisanales faites à la main mais aussi qui veulent s’engager sur une autre voie de consommation plus responsable, plus durable et plus viable. Des animations culturelles pourraient être organisées en lien avec l’Italie mais aussi liées à un mode de consommation alternatif et responsable.

Michele Ambrosio proposerait des ateliers de fabrication de pâtes à différents publics : adultes et groupes, groupes composés, enfants et aimerait aussi s’ouvrir aux publics considérés avec des problèmes sociaux ou des personnes comportant un handicap moteur ou physique.

De plus, l’atelier « Mains à la Pâte » serait aussi un magasin de vente au détail ou en gros pour les pâtes, gnocchis et piadinas mais aussi d’autres produits italiens comme les machines à fabriquer des pâtes, des sauces, des huiles. 

 

Foto_presentazione_8

 

A cela s’ajoute la possibilité de vendre les pâtes, gnocchis et piadinas sur les marchés sur Bruxelles afin d’acquérir une meilleure visibilité mais aussi pour toucher une autre cible.

Sur long terme, « Mains à la Pâte » pourrait aussi proposer des interventions dans des écoles, écoles de cuisine, dans des festivals ou événements culturels, ayant un lien avec l’Italie ou même dans les entreprises.

La perspective d’expansion de « Mains à la Pâte » est aussi reliée à l’établissement d’un réseau et d’un tissu de contacts sur le territoire avec les associations locales, associations de commerçants, réseaux alternatifs sur la consommation responsable, entrepreneuriat social et aussi avec les autorités publiques locales.

De plus, Michele souhaite acquérir une machine pour faire les Pâtes faites maison mais qui puisse produire en plus grande quantité. Le but de l’acquisition de cette machine est de participer à des festivals, des événements culturels et pouvoir servir de grande quantité de pâtes. De plus, avec la machine il sera également possible de faire des livraisons pour les coopératives, associations, achats groupés mais aussi des restaurants.

 

Titolo10

 

« Mains à la Pâte » vend une expérience, un voyage en Italie. « Mains à la Pâte » touche un public local qui habite sur le territoire bruxellois mais aussi dans les communes environnantes.

Les prix proposés restent abordables pour permettre au plus grand nombre de personnes qui le souhaitent de vivre une expérience de partage, de création, de découverte d’une saveur, d’un toucher, d’une odeur et d’un goût unique et ancestral de la gastronomie italienne.

« Mains à la Pâte » vise les personnes qui travaillent ou qui tout du moins ont un revenu. Le profil type du client de « Mains à la Pâte » est une personne sensible à la qualité, en recherche d’authenticité, de simplicité et d'expérience et de contact humain. Le cours de cuisine « Mains à la Pâte » veut aller au delà d’une expérience d’une soirée mais aimerait également ouvrir la discussion sur un autre mode de consommation, sur les valeurs de la cuisine italienne, sur la création par les participants d’un produit unique car fabriquer par eux-mêmes. Le public est déjà très intéressé par la cuisine, par la réalisation de produits.

 

Titolo11

 

- Création d’une charte graphique propre, d’une identité visuelle : création et redéfinition d’un logo, d’un flyer, de matériel de diffusion Site internet mais création d’un site internet professionnel par la suite Réseaux sociaux sur Twitter, Facebook et instagram.

 

- Événement de lancement : un événement de lancement sera organisé pour acquérir de la visibilité. Il pourra être fait dans un local italien, un restaurant et se composer d’un cours de pâte, d’un concert de musique italienne, et la vente de pâtes, piadinas et gnocchis. Participation à des événements, festivals en lien avec les thématiques suivantes : artisanat, cuisine, biologique, slow food, Italie, savoir-faire…

 

Canaux de distribution papier : Poster, flyers, carte de visite distribués dans les magasins biologiques, marché, traiteurs Italiens

 

- Accords de partenariat avec des entreprises, organisations, associations locales

 

- Politique de prix : la mise en place de promotion spéciale pour des fêtes spéciales Participation à des jeux concours pour faire gagner un repas pour 2 personnes.

 

Titolo12

 

Je m’appelle Michele Ambrosio, j’ai 31 ans, je suis italien et depuis 1 an et demi j’habite à Bruxelles. Comme tous les vrais italiens, je suis vraiment passionné par les pâtes que je considère comme une partie très importante de la culture de mon pays.

Pour cette raison, il y 13 ans j’ai commencé à chercher recettes et petits astuces pour apprendre à fabriquer des pâtes avec mes mains, d’abord avec l’aide et l’ancien savoir-faire des mes grands mères et ensuite avec l’expérience des plusieurs chefs italiens que j’ai rencontré pendant mes différentes travails dans la restauration. Petit à petit, j’ai appris à faire un grand nombre de types des pâtes différentes ainsi que comprendre les meilleurs assortiments et combinaisons entre les pâtes et les sauces.

 

Foto_prese9

 

J’ai d’abord expérimenté et vécu avec mes amis et ma famille ce profond moment de partage et de joie que l’on peut créer en fabriquent  des pâtes pour les manger ensuite tous ensemble. Puis, ici à Bruxelles, j’ai beaucoup appris à propos de la consommation responsable de la nourriture et l’importance de l’utilisation des produits Biologiques et locaux. Maintenant, je peux affirmer que mon choix de manger et utiliser le plus possible des produits Biologiques et locaux s’est révélé doublement efficace. Effectivement, j’ai retrouvé le véritable goût de la tradition italienne et,  en même   temps avec ce petit geste, je peux contribuer à créer un environnement viable et sans pour tous.

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Titolo13

 

La collecte servira à financer la première partie de mon projet (cours de cuisine italienne à domicile, 100% biologique). J'utiliserai l'autre partie pour réaliser un capital de départ afin de commencer à organiser la construction de la deuxième étape (ouverture d’un atelier de fabrication artisanale de pâtes, gnocchis et piadinas). Cette dernière sera beaucoup plus longue à réaliser et nécessitera plus d’investissements qui s’amortiront sur long terme. De plus, sa mise en place d’un point de vue légal mais aussi logistique, administrative et financière sera plus complexe que la première partie.

Je souhaite commencer les cours de cuisine à domicile qui me permettront de débuter l’activité économique, de gagner de l’expérience et de me faire connaitre sans que cela nécessite un grand investissement financier.  En parallèle à cela, je souhaite commencer les démarches qui me permettront d’ouvrir l’atelier. C’est pour cela que je souhaite utiliser une partie de la somme demandée par le financement participatif au lancement immédiat des cours de cuisine à domicile et en conserver une deuxième partie pour me permettre de procéder à l’avancement de la deuxième.

 

En pratique, le financement consistera à participer à l’achat de:

 

-          Le matériel pour la cuisine calculé à 1350 € dont 1000 € pour un stock de 20 machines pour la fabrication des pâtes destinées à la vente aux particuliers.

 

Foto_colletta_5-1408288819

 

-          Un vélo + une remorque ( 1050 € ) pour me déplacer dans la ville afin de respecter l’environnement, de contribuer à une vie saine et de développer un model durable d’entreprise.

 

Foto_colletta_2

 

-          Pour la création d’un plan de communication, j’ai prévu 1500 € pour la création d’un site internet, d’une charte graphique ainsi que l’impression de flyers, affiches et cartes de visite.

 

Foto_colletta_1

 

-          Afin de me faire connaître, j’ai l’intention d’organiser un évènement de lancement

( 750 € ), qui comprendra la location de la salle, la communication et la nourriture.

 

Foto_colletta_3_forse2

 

 

-          Pour me mettre en règle avec le système belge, je devrai réaliser différentes tâches administratives et légales (Ouverture d’entreprise, traduction de documents officiels, assurance pour la responsabilité civile professionnelle ainsi que les services d’un expert comptable pendant l’année) que j’ai calculé à 2420 €.

 

Foto_colletta_4

 

Le total nécessaire pour financier la première étape de mon plan est donc de 7070 €. A cela s’ajoute le pourcentage de KissKissBankBank égal à 353 €.

 

Pour cette raison, ma collecte a comme

 

Titolo14

 

 

Titolo15

 

Budget1-1408375196

 

   

 

Budget2

 

       

TOTAL de la 1ère et 2ème étape: 36020

 

 

 

 

Titolo16

 

Budget3

     

 

   

Total recettes pour 2 étapes en €: 36020

 

 

 

Foto_colletta_finale_copie

 

 

Thumb_michele_ambrosio-1412285505
Mains à la Pâte

Je m’appelle Michele Ambrosio, j’ai 31 ans, je suis italien et depuis 1 an et demi j’habite à Bruxelles. Comme tous les vrais italiens, je suis vraiment passionné par les pâtes que je considère comme une partie très importante de la culture de mon pays. Pour cette raison, il y 13 ans j’ai commencé à chercher recettes et petits astuces pour apprendre à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
maure vuol dire fiduciaaaaa
Thumb_messagio-1442853539
In bocca al lupo e buon anno 2015
Thumb_default
Ciaoooo Michele...in bocca al lupo e buon 2015!