20 étudiants apprentis commissaires + 13 artistes talentueux = un challenge de 4 semaines pour réunir les fonds : nous comptons sur vous !

Large_vf-1429724204-1429724368

Présentation détaillée du projet

MAIS SAIT-ON PRÉCISÉMENT OÙ IL SE BRISE, OÙ IL SE COURBE, OÙ IL SE DÉCONNECTE ET OÙ IL SE RASSEMBLE ?*

 

20 étudiants apprentis commissaires + 13 artistes talentueux => une exposition qui aura lieu au Loft de la Galerie Suzanne Tarasieve le 29 Mai prochain !  

 

AVEC : Marcos Avila Forero - Léa Barbazanges - Caroline Corbasson - Laura Henno  - John Isaacs - Bouchra Khalili - Jérémy Louvencourt - Mazaccio & Drowilal - Laurent Pernot  - Naufus Ramirez Figueroa - Mélanie Vincent - YA + K - Radouan Zeghidour

 

Une proposition de Romain Bernini - avec les étudiants de l’association STARTE

 

 

Vf-1429726164

 

 

 

L’espace de la frontière n’est pas seulement un entre-deux spatial (espace de transition) ou sociologique (métissage, communitas, marginalité) mais bien un opérateur négociable et négocié. La liminalité fait de la frontière un espace où se construit la relation entre plusieurs parties, et où se redéfinissent les parties en présence. A considérer ses différentes acceptions, la frontière renvoie aussi bien à des formes d’a-territorialité où elle questionne la formation d’identités issues du mouvement, qu’à un réseau socio-technique reliant des objets, des acteurs, des lieux et des réglementations ou encore à un schéma des rituels qui organisent le changement de statut social au sein de sociétés dites primitives. 

 

Dans cet espace multiple donc, le corps réagit, se conduit voire se comporte différemment mais sait-on précisément où il se brise, où il se courbe, où il déconnecte et où il se rassemble ? En reprenant cette question extraite d’Espèces d’espaces de Perec, l’exposition cherche à interroger la relation entre le corps et la frontière. Quelles sont les caractéristiques de ce type d’espace? Comment le corps y évolue-t-il ? Dans quelle mesure se sent-il définitivement présent au monde ?

 

Autant de questions que la rencontre des oeuvres présentées au sein de l’exposition pose sans nécessairement y répondre. Il s’agit de révéler un ensemble de notions qui traversent les réflexions autour de la frontière : la mutation, la migration, l’errance, les mythes, avec en point de mire l’inquiétude de voir le corps basculer d’un côté ou de l’autre de la frontière, qu’elle soit physique ou spirituelle.

 

Parcouru de courts dialogues éclairant ces même notions, l’espace d’exposition devient un terrain de réflexion et d’expérimentation via et autour des oeuvres. Il est l’occasion de présenter une attitude curatoriale « à plusieurs voix » construite au fur et à mesure du choix des artistes. Le dialogue reste ouvert, il ne s’agit pas de circonscrire définitivement le cadre de l’exposition. Le visiteur a la possibilité d’organiser ses propres idées, ses propres liaisons, comme un entre-deux encore vierge, à la manière du diagramme présenté au sein de l’exposition, retraçant le fil de pensée des commissaires.

 

Sur l’aimable invitation de Suzanne Tarasieve, l’association STARTE investira le LOFT 19.

 

* Extrait du feuillet mobile intitulé “Prière d’insérer”, Espèces d’espaces de Georges Perec, Galilée, 1974.

 

 

Image_original-1429882574

Galerie Suzanne Tarasieve / LOFT 19

 

Schéma de nos réflexions pour le commissariat d' exposition :

Pre_mices_re_flexions_loft_19-2-1429962268

 

Sélection d’œuvres exposées :

 

Signals_1-1429879871

Caroline CORBASSON Signals, 2014.

Sending signals to vast emptiness and waiting for a reaction Série de photographies et petits miroirs de survie

© Caroline Corbasson Courtesy de l'artiste et de Galerie l'Inlassable.

 

Capture_d_e_cran_2015-04-24_a__14.51.46-1429879925

Jérémy LOUVENCOURT Intervalle, 2015.

Dessin sur cuir 50 x 100 cm Courtesy Jérémy Louvencourt

 

 

22retouche-1430308253Radouan ZEGHIDOUR, Désenchantement, 2015.

Installation réalisée sans autorisation, en dix heures, dans une salle d’extraction d’air, à la jonction entre la seine, le canal de l’Arsenal, et le RER. Sur près de sept niveaux, ce non-lieu se partage entre salles de ventilation, espaces afonctionnels, tunnels de transport et nappes phréatiques. 

© Radouan Zeghidour courtesy Radouan Zeghidour

 

 

Et plein d'autres artistes !

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'exposition "MAIS SAIT ON PRECISEMENT...?" est également une occasion pour l'association STartE de stimuler la jeune création artistique, et ce en participant à la production des œuvres des artistes.

Les 1000 € que nous sollicitons, nous permettraient de réaliser les actions suivantes :

 

La production des oeuvres de 5 des artistes présentés 

 

La réalisation du catalogue d'exposition, véritable livre-objet constitué d'un assemblage d'images sur feuilles libres, réunies par un élastique central. Chaque page est indépendante des autres et le livre peut être modifié suivant l'envie. Les pages de ce livre-objet peuvent donc être retirées pour donner vie à des oeuvres indépendantes. 

Édition limitée à 250 exemplaires numérotés. 

 

- L'organisation des différents évènements qui auront lieu lors de cette exposition (programmation en cours).

 

STartE est une association reconnue d'utilité publique, loi 1901, nous pouvons donc vous délivrer un formulaire (reçu de don aux oeuvres) qui vous permettra de défiscaliser 66% du montant de votre contribution retenue dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

>> Par exemple, si vous donnez 40 euros : 26,40 euros seront déductibles de votre prochaine feuille d'imposition.

> Ou bien si vous donnez 200 euros : 132 euros seront déductibles de votre prochaine feuille d'imposition !

 

 

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Notre mail : starte.asso@gmail.com   

Thumb_clo_ture-etabli-afin-d-etre-renverse_-la-promo-c-florine-garcin-10-1429882209
STartE

Association STARTE STartE, fondée en février 2008, est l’association des étudiants du Master 2 professionnel « Sciences et Techniques de l’Exposition » de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Françoise Docquiert. STartE favorise la mise en réseau et l’échange entre les étudiants en art issus de différentes formations et les... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
J'attends avec impatience de me rendre au vernissage jeudi prochain, bon courage pour les derniers préparatifs ! Nina.
Thumb_default
Bonjour Je souhaite que votre expo soit un succès et soit l'occasion d'un grand partage. Très bonne réussite et au plaisir d'y faire un tour. Christine et Julio - Vernouillet