Mandolina Rhapsody est un film pensé et interprété par des personnes handicapées. Le concept : une fiction à partir des personnages qu’ils ont choisi et non un film ou ils interprèteront des personnes handicapées. Ils joueront des flics de choc, des braqueurs hors du commun ainsi que des héros en tout genre dans un film mêlant différents univers.

Large_capix

The project

C’est après un premier contact avec les travailleurs handicapés de l’E.S.A.T. (Etablissement et Services d’Aide par le Travail)  que nous avons pris une direction qu’ils nous ont littéralement « imposée ».

 

 

 

Dès le début, ils étaient déterminés à faire un film policier. Chacun savait déjà le personnage qu’il voulait interpréter. Une des participantes désirait jouer une braqueuse mexicaine, un autre voulait être policier « comme Will Smith dans Bad Boy », un autre souhaitait interpréter un chevalier du Moyen-âge etc.…

 

 

Nous avons donc fait beaucoup d’improvisations, des mises en situation…Certains d’entre eux nous ont impressionnés. Quelque chose de puissant se dégageait d’eux lorsqu’ils interprétaient. Une émotion singulière pour chacun, des expressions marquées et pour certains, un charisme surprenant.

 

 

C’est en les découvrant que notre démarche a pris forme et c’est en travaillant régulièrement avec eux (à raison de deux jours par semaine depuis Octobre 2009) que le concept a émergé : il s’agira d’écrire un scénario à partir des personnages qu‘ils ont choisi en fonction de leurs sensibilités, de leurs goûts et de leur imaginaire. Ils n’interpréteront donc pas des personnes handicapées et le film ne traitera pas du handicap.

 

 

L’objectif est d'embarquer le spectateur dans un univers, qu'il soit transporté au point qu'il en « oublie » que les acteurs du film sont des personnes handicapées. Il s’agira d’un thriller déjanté avec de l'action, de la tension, de la poésie et une bonne dose d’humour.

 

 

  

 

 

 

SYNOPSIS:

 

« Que les conteurs, chanteurs traditionnels me blâment

Cette rhapsodie vous sera narrée sous forme de slam » Le rhapsode

 

Dans un saloon au bord d’une route, le rhapsode, personnage à la fois sarcastique, poétique et décalé, accompagné d’un joueur de mandoline, commence à raconter une rhapsodie des temps modernes : un récit légendaire et déjanté, narré en slam, où se mêlent plusieurs univers.

 

"Laissez-moi vous raconter une histoire incroyable

Hors du temps et de l'espace, telle une fable."

 

Il nous conte la chute des mythiques « Brancœurs », les braqueurs musiciens les plus célèbres de l’histoire.

 

Le récit s’ouvre sur un spectaculaire braquage dans une bijouterie. Alors que deux « flics de choc » sont chargés de l’affaire, une mystérieuse ligue de justiciers de l’ombre fait son entrée dans la partie.

 

Composée d’un ninja, d’un ranger, d’un bricoleur fou et de l’énigmatique chapelier, « les artisans de la justice » mettent en place un ingénieux jeu de piste afin de guider le duo de policier vers des révélations bouleversantes…

 

Qui suis-je ?

Ezéchiel est le réalisateur et le co-scénariste de la fiction. Il sait donner de l'efficacité aux scènes d'action et joue beaucoup sur les retournements de situation. Sa manière de réaliser est assez originale. Il alterne beaucoup les plans très serrés et les plans d'ensemble. Il fait en sorte de toujours faire coller le fond et la forme. Il conçoit le cinéma comme un outil pour exprimer des idées, faire passer des messages et apporter des solutions. Il a réalisé plusieurs vidéos et courts métrages ("Tous les jours", "Prends ton envol", "Folle nuit de vie".)

 

Jeff est un scénariste qui a travaillé sur différentes fictions ("Je t'aime parce que.", "Mâle dans sa peau"). Il a l'angoisse permanente de l'ennui. Dans chaque scène, il doit se passer quelque chose de percutant que ce soit dans le dialogue ou l'action. Amoureux des mots et de la poésie, il a rédigé la majeure partie de la voix-off en rimes donnant une dimension poétique à la narration.

 

 

Après avoir acquis de l'expérience, Jeff et Ezéchiel sont prêts à réaliser un projet sur lequel ils travaillent depuis deux ans et qui leur tient particulièrement à cœur. Les personnes handicapées ont sans doute un potentiel particulier, une créativité et une détermination que la plupart des gens semblent ignorer. En effet, on a tendance à ne pas assez considérer leur valeur et d’une manière générale, on ne mesure pas forcément la valeur réelle des gens, des choses et de ce qu’on a en face de soi. L’idée est de bâtir la justice de ses propres mains à la manière des « artisans », avec ses moyens, ses capacités et surtout l’aide du plus grand nombre car chaque soutien est précieux. Nous vous invitons donc à construire ce projet avec nous par le biais de KKBB. Il ne pourra se faire que grâce à votre participation à cette belle aventure artistique et humaine.

 

 

Why fund it?

Ce sont les internautes qui donneront une réalité à ce projet commun. Il nous manque la somme de 2000 euros pour nous permettre d'aller au bout en assurant la régie, le matériel lumière et le défraiement des techniciens professionnels qui nous accompagnent.

 

L'idée est d'apporter un autre regard sur le handicap que nous avons appris à percevoir comme une source de potentiel.

 

Ce projet a une dimension sociale et humaine particulière, il ne se fera pas avec une grosse machine de production mais avec la participation d'un grand nombre de personnes désireuses d'apporter leur pierre à l'édifice.

 

Ce film porte un message, une vision et doit ouvrir de nouvelles perspectives. Il doit donc toucher le plus large public possible (Télévision, Internet, cinéma?). Pour cela, le rendu doit absolument être professionnel. Avec cette somme, il le sera et ce projet pourra enfin voir le jour.