Construire un espace culturel de danse: lieu d'échange culturel et de danse pour les jeunes Malgaches et pour tout le monde entier

Large_farany

Présentation détaillée du projet

Le projet "Maray tous unis dans la danse" vise à construire un espace culturel à Madagascar, ce projet a été initiée et entamée par Julie IARISOA Chorégraphe et fondateur de la compagnie de danse ANJOROMBALA.

 

Fridaymore__41_of_41_

 

Cet espace permettra d'effectuer un échange culturel internationale, elle sera aussi un lieu où l'Art et la culture se fusionnera avec la jeunesse et le vie.

La construction de cet endroit a déjà débutée en mois d'août 2013, nous en sommes à 80% des travaux actuellement et comptons finir les travaux de construction vers la fin du mois de Mars.

 

Plan_2

 

Dscf2057

 

  La Compagnie ANJOROMBALA: qui sommes-nous?

C'est une compagnie de danse crée en 2004 fondée par la chorégraphe, danseuse et directrice artistique Julie IARISOA Membre : La compagnie  est composé de 5membres permanents et aussi d’autres membres ponctuels dépendants des projets (une équipe administrative, danseurs  ventant des  différents univers, musiciens).

 

Depuis son année de création la compagnie ne cesse de créer des œuvres  chorégraphiques qui l’a permis de représenter Madagascar dans plusieurs pays et festivals internationaux.

 

Anjorombala est une association de danseurs indépendants qui vivent de leur Art.

 

A part donner des représentations scéniques, la compagnie organise également des ateliers destinés aux danseurs de tous niveaux.

 

Julie Iarisoa et sa compagnie organise un grand atelier annuel qui s’intitule « Arts pour danseurs », Cet atelier sera à sa 4ème édition en 2014, un moment d’échange et d’apprentissage pour les danseurs malgaches au début mais qui commençait à s’ouvrir vers les danseurs internationaux durant sa 3ème édition en mars 2013.

 

La compagnie Anjorombala ouvrira son école de danse dans la capitale en septembre 2014 et initiera la première édition de la ‘Plate-forme  Maray’, une scène ouverte aux œuvres chorégraphiques que çà soit de Madagascar ou d’ailleurs.

 

La compagnie donne quotidiennement des performances et spectacles de danse, des cours et des ateliers en danse contemporaine, danse africaine, danse Maray, danse urbaine ainsi que d’initiation musicale et initiation à l’expression scénique. 

 

Le plus grand projet en cours de la compagnie est la construction de l’espace « Maray », ce projet a obtenu le soutien « Coup de Pouce » lancé par l’école des sables Sénégal dirigée par Germaine Acogny et aussi de la compagnie de danse « Mawguerite » dirigée par Bernardo Montet.

 

 

 

Julie IARISOA: Son Parcours

 

W

A  8  ans,  Elle  prends  son  premier  cours  de  danse  à  Tananarive (Madagascar) pour ne plus jamais s’arrêter de danser … 

En  2000,  Julie  commence  à  suivre  les  stages  de  chorégraphes  locaux  et  étrangers comme :  Ariry  ANDRIAMORATSIRESY,  Valérie  BERGER,  Eric MEZINO,  Herwann  ASSEH,  Faustin  LINYEKULA,  Opiyo  OKACH,  Salia  SANOU, Bernardo MONTET et  participe fréquemment  aux œuvres chorégraphiques présentées lors des manifestations culturelles à Madagascar tels que KARAJIA, SANGA...

 

En  2003,  elle  intègre  la compagnie RARY.

 

En  2004  Julie  crée  et  dirige  sa  propre  compagnie  de  danse  contemporaine « Anjorombala » et ce jusqu'à maintenant. Elle a suivi une formation professionnelle en danse contemporaine au CMDC Tunisie en 2007  et des ateliers intensifs à l’école des sables Sénégal en 2010 et 2012.

 

Julie Iarisoa a été lauréate du programme visa pour la création lancée par l’institut français de Paris en 2010/ de la résidence récollets de Paris en 2009/d’une tournée panafricaine organisé par l’institut français de Paris vers 15villes d’Afrique en 2011/ Le prix « Puma créative » pour chorégraphe femme en 2010

(crédit photo: Danse PEI 2013/ Mamy Rael Yellow 2012).

 

Objectif du projet de construction de l'espace "Maray":

 

"Chaque individu a le droit de connaitre sa propre culture, ainsi que celle qui l'entoure", à Madagascar, les jeunes sont de plus en plus nombreux à s'intéresser à l'art, plus précisément la danse et la musique.

 

Mais le problème qui se pose c'est que le nombre de lieux d'échanges culturels et de lieux de perfectionnement est très restreint, et aussi que les échanges internationaux sont assez rares. La solution que les jeunes Malgache ont pris c'est la "rue", ils ont pris la rue comme une salle de répétition de danse, un studio de musique, ...

 

C'est cette situation qui nous a mis à cœur de construire un lieu où la danse, la musique et tout autre art pourront se rencontrer et s'échanger librement.

 

La construction de l'espace vise à créer un lieu où les jeunes peuvent accéder à une plateforme d'échange culturel de danse et aussi de musique, d'art plastique ou tout autre art, où ils peuvent s'épanouir et aussi se professionnaliser dans l'art.

 

Ce sera aussi un lieu d’apprentissage pour les amateurs d'art et pour ceux qui veulent s'intéresser de plus près.

 

L'espace servira à accueillir des rencontres nationales et internationales où s'effectueront des échanges de performances et de cultures venus de différents provinces et pays. Ce sera un lieu d'échange à la fois nationale et internationale.

 

Elle servira aussi à accueillir des artistes venu de différents provinces et nations pour des résidences, des stages et des échanges.

 

Dscf2069

À quoi servira la collecte ?

A quoi nous serviront les 2000 euros?

 

L'espace Maray servira de lieu d'échange culturel national et international.

Les travaux de construction de l'espace Maray seront terminés vers fin Mars, ces travaux ont pu être effectuées grâce à l'autofinancement de la compagnie, et aussi grâce à d'autres aides. Mais pour pouvoir ouvrir ses portes et bien fonctionner, nous avons encore besoin de différents équipements, nous avons besoin de 2000 Euros pour acheter ces équipements.

 

Cette collecte nous pousse à avancer et à toujours évoluer dans le projet qui est déjà à une étape assez évoluée.

 

Quels équipements?

Pour équiper la grande salle, nous avons besoin de:

Tapis : 450 Euros

Miroir murale de danse : 350 Euros

Sonorisation: 1200 Euros

 

Ce qui fait un total de 2000 Euros.

 

Votre aide sera une grande contribution à notre rêve et à celle des jeunes Malgaches.

 

Dsc_0295

Dscf2063

Dsc09522

Thumb_w
Maray

Passionnée de danse, j'ai débuté à 'âge de 8 ans, j'ai pris mon premier cours de danse à Tananarive (Madagascar) pour ne plus jamais s’arrêter de danser … ayant suivi des stages de chorégraphes locaux et étrangers, j'ai pu créer ma propre compagnie en 2004. puis j'ai suivi une formation professionnelle en danse contemporaine au CMDC... Voir la suite