Grâce à votre soutien, le spectre de Marguerite pourrait envoûter la Croisette

Large_marguerite_provisoir-1480684397-1480684418

Présentation détaillée du projet

                                                                         

LE PROJET EST BOUCLE ! MERCI A TOUS D'AVOIR PARTICIPE A CETTE AVENTURE ! NOUS ATTAQUONS LE TOURNAGE DANS DEUX JOURS ! 

 

 

                                        Synopsis du film

                                           « Marguerite »

 

 

Campagne française (Côte d’or), Automne 1750.

 

Confortablement installé dans son fauteuil, Jean, rêveur d'une cinquantaine d'années, fume sa pipe devant un feu de cheminée lorsque, soudain, le fantôme d’une femme qu’il ne connaît pas lui apparaît.

 

Sans comprendre réellement ce qu'il se passe, Jean se laisse guider par cette apparition, dans un voyage surnaturel au fil de ses souvenirs.

 

Peu à peu, ce périple au cœur du temps et de sa mémoire lui révèle la vérité de son passé qu'il croyait oublié.

 

Sans délais, la mort de Marguerite et le vain secours que Jean tenta d'apporter à son frère resurgissent.

 

De flashback en flashback, le fumeur solitaire se souvient, puis comprend d’où vient cette femme mystérieuse, et ce qu'elle est venue chercher.

 

 

 

  

 

                                       L'univers 

 

 

 

L'époque, le décor (un château), les costumes, et le fantôme, sont autant d'éléments du film qui vous inviteront à visiter et, je l'espère, à partager un univers qui m'est cher.

 

 

Img_20161203_141838-1480771835

 

 

En effet, depuis toujours, mes pensées ou mon pinceau m'emportent vers des univers oniriques et fantastiques dans lesquels naturel et surnaturel se mêlent. 

 

 

Img_20161203_141907-1480771852

 

Sans_titre-1480771862

 

Img_20161203_142002-1480771880

 

 

 

 

 

 

 

                               Le pourquoi ? 

 

 

 

Porté par l'enthousiasme d'une équipe expérimentée avec laquelle je travaille depuis plusieurs années, j'ai décidé,  pour mener à bien ce projet, de passer derrière la caméra. 

 

De l'écriture du scénario aux projections de réalisation, des séances de travail au choix de comédiens talentueux, des essais concluants aux décors et costumes remarquables, notre ardeur nous soufflait que nous pourrions finaliser un court métrage susceptible d'être présenté à la compétition officielle du festival de Cannes.

 

Et, à ce moment précis, nous avons réalisé que votre soutien serait déterminant. 

 

 

 

 

Img_20161203_141738-1480771901

 

 

 

 

LE CASTING :

 

 

Marguerite 

 

 

10258548_10203107404579311_675794853919592446_n-1482414266

 

Emilie Duchênoy

C’est par la danse qu’elle découvre à l’âge de 4 ans l’art de la scène. Cette même discipline l’amène tout naturellement au théâtre, qu’elle débutera en 1996 dans les locaux des Cours Florent. Elle suivra un enseignement aux côtés de Georges Bécot, Christian Croset, Michel Fau, Michèle Harfault. Elle étudiera aussi le jeu autour de la caméra avec Chad Chenouga. Elle ne tardera pas à monter sa première pièce : « Une Aspirine pour Deux » de Woody Allen, dans laquelle elle se met également en scène. Depuis elle joue dans diverses pièces : « La Suivante » de Corneille, « Macbett » de Ionesco, « Sainte Jeanne des Abattoirs » de Bertolt Brecht, « L’Epreuve » de Marivaux, « Les Femmes Savantes », «Le Médecin malgré Lui » ou « Les Fâcheux » de Molière, « Anatole » d’Arthur Schnitzler, « Crime et Crime » de Strindberg, « Mon Isménie » d’Eugène Labiche, « Les Gens de Hemsö » de Strindberg, « Acte » de Lars Noren, « Le Malentendu » d’Albert Camus. Ainsi que des créations théâtrales dans le cadre du training pro de l’Atelier. Elle fait ses débuts à la télévision dans la série « Les 5 Sœurs » sur France 2 et tourne divers court-métrages. Elle prête aussi sa voix pour de nombreuses séries, films, documentaires et jeux vidéos.

 

 

 

 

Jean 

 

Unnamed__1_-1482511247

 

Jean Burucoa 

C’est à 35 ans en devenant père que Jean burucoa décide de jouer sa vie dans le chemin de sa vraie nature. Il deviendra artiste dramatique et évoluera dès lors dans cette voie en quête de son propre soi à travers les textes des hommes de Théâtre et des Créateurs.

Ainsi après une décennie dans les médias télévisuels France 3 où il était présentateur-animateur de la station régionale de Limoges, il devint comédien en créant la voix d’un personnage d’animation qui « lançait » les programmes des émissions Jeunesse de la chaîne.

Installé à Paris, il va y travailler son instrument d’acteur au Studio 34 chez Philippe Brigaud, guidé aussi par Valia Boulay, Jacques Garsi, et André Haber pour le Théâtre. Caroline Anderson le suivra pour les auteurs anglais au côté de Georges Hachem pour la Caméra.

Par la suite, il a été dirigé par John Berry, Vicky Messica, Daniel Besse, Panchika Velez, Stéphan Wojtowicz, Philippe Ferran, Olivier Brunhes.

Il a joué, Serge Valletti, Rainer Werner Fassbinder ; Catherine Anne ; Eugène Durif ; Sénèque ; Marc Soriano ; Ludovic Pouzerate ; Molière, Stephan Wojtowicz, Bruno Allain, Amélie Nothomb, Rainer Marie Rilke,… Dans Carton Plein de Serge Valletti, duo tragi-comique, de 2000 à 2004, il a connu tous les publics et toutes les planches, de la Scène Nale de Bayonne en passant par les festivals et les scènes en extérieur jusque dans les villages. Le Théâtre Jeunesse Contemporain lui permet de rencontrer un large public en milieu scolaire et social avec l’Amin Cie théâtrale. Il y incarne, entre autres, Zeus dans Prométhée, « Un trou dans les nuages » de Marc Soriano, dirigé par Christophe Laluque

En 2007, dans Aziouliquid - Rêves au travail, il a interprété le rôle conducteur de cette création au théâtre du Garde Chasse des Lilas et au théâtre Berthelot de Montreuil.

Il a écrit un texte traitant de la paix, et mis en scène les enfants du conservatoire de Palaiseau ; il participe au débat sur la Francophonie et au salon du Livre d’Evry pendant 4 ans. Il exerce des actions de Théâtre-forum (Augusto Boal-Théâtre de l’opprimé) contre les discriminations pour les lycéens au sein de Tic-Tac Théâtre. Tout récemment, il a mis en scène un conte musulman de Nasredine Hoja revu et interprété par Romain Berger. Il interprète le rôle de Lucky de Samuel Beckett En Attendant Godot aux côtés de Dominique Pinon et Fabrice Eberhard. Ce sont des lectures de l'œuvre sur des plateaux de scène nationales au cours de cette année. En projet, une création solo devrait naître sur le papier en 2017.

 

 

 

Quelques photos des repérages : 

 

 

La chapelle : 

 

 

Story_board_rep_rages_-_copie-1482689386

 

 

Img_2422_-_copie-1482689411

 

 

Img_2423_-_copie-1482689438

 

 

 

Les bois et le parc :

 

Img_2403_-_copie-1482689491

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

La collecte servira à affiner notre travail et permettra de louer davantage de matériel (Steadycam / rails de travelling / lumières supplémentaires / maquillage performant) 

 

Pour finaliser notre film, nous destinerons :

 

500 €     aux installations techniques 

 

500 €      à la location d'une caméra plus performante

 

500 €     au choix de lumière plus précises

 

300 €     au maquillage (notamment celui du Fantôme ) car nous envisageons d'éviter le drap !

 

200 €     à la case "imprévus" (afin de pallier les débordements de l'autre, qui débarque sans prévenir)  

 

 

Actuellement, nous disposons d'une base solide, les décors, certains costumes, et l'essentiel du matériel. 

Pour augmenter nos chances d'être sélectionné, nous devons toutefois améliorer tous les postes, afin de rendre "Grand"  Votre, Notre "Court". 

 

Et si nous dépassions ce premier pallier, si vous nous accordiez votre confiance encore plus avant, alors... nous attribuerions votre participation supplémentaire aux choix qualitatifs du matériel et du travail de post-production. 

 

Nous avons prévu de tourner le film mi Janvier sur quatre jours, afin de permettre à la post production de le travailler pendant un mois et demi, et de le présenter avant la clôture des inscriptions à la compétition officielle du festival de Cannes, fixée au premier Mars 2017.

 

 

Les contreparties seront prises en charge dès la clôture de la collecte !

 

 

Au cas ou le film " Marguerite"  ne serait pas sélectionné à Cannes, nous nous attacherons à le faire connaître en le présentant à d'autres festivals. 

 

 

Nous comptons sur Vous ... 

 

Parlez-en autour de Vous ...

 

Marguerite vous remercie !

 

 

 

Thumb_1517765_10152842874354435_6105579099834583456_o-1480681811
Alexis.Néret

Lors de sa formation à l'école Jean Périmony, Alexis est récompensé par le prix du jury pour son interprétation du petit vieux dans "Les Chaises" d'Eugène Ionesco au concours de la ville de Savigny-sur-Orge. Des expériences de scènes lui sont alors offertes, il joue dans "Le Malade Imaginaire", "Le Bourgeois Gentilhomme" et interprète le rôle de Gustave... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_15218316_224331764673025_2093805020_n-1481474163
Bonjour Alexis, Comment vas-tu ? Bien j'imagine ! Je suis si heureux pour toi que ton projet "Marguerite" ait abouti. Tu le mérites et je t'avais dit que ça se ferait, même si 48h avant la fin, il te manquait encore presque 400€. Je t'adore Alexis ! Gros Bisous et bon tournage à vous tous ! Julien
Thumb_default
Allez Alex, on croit en toi :) !!
Thumb_default
Allez Marguerite !!! ;-))