Etre présente au Salon de l'Agriculture à Paris en février/mars 2014. Sauvez les chevreaux de la boucherie, lancer la rando avec des boucs,

Large_2012_05_13_039

Présentation détaillée du projet

  Après un infarctus important, me laissant dans l’impossibilité de travailler, je consacre mon temps à marcher et à écrire.   En 2012, j’entrepris une randonnée au long cours, accompagnée de mes trois boucs bâtés et de ma petite chienne. 13-38Tous dressés pour la circonstance.   Après neuf mois d’entraînement, je partis le 01 mai 2012. Sud Poitiers/ nord Château Thierry. 550 kms, pour 40 jours. 7-0_1Je Je dormais sous ma tente dans un champs ou bien, sur une aire de repos communale et parfois dans un terrain de camping, et j’étais agréablement surprise, car tous, acceptaient mes boucs et ma chienne.   Je raconte mon histoire, ma maladie la cardiomyopathie dilatée, mes épreuves pendant ces 40 jours, dans mon premier livre RANDONNER AVEC MES BOUCS… 550KMS

 

  http://www.edilivre.com/randonner-avec-mes-boucs-550-kms-marina-militon.html   qui vient de paraître aux éditions EDILIVRE.  350 pages de peur, d’amour, de bonheur, que je dédie aux personnes qui m’ont suivie et aux malades cardiaques.  

 

Des personnes inscrites sur les OVS des villes sur lesquelles je passais, ont suivies mon périple !

 

En 2012, je n'avais fait appel aux médias que, pratiquement arrivée chez moi. Le pays Briard, l'Aisne, l'Union m'ont suivis à 7 jours de l'arrivée.

Pourquoi si tardivement ? Je ne pensais pas pouvoir faire tout ce chemin !

 

 http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/un-mois-de-randonnee-au-dela-de-la-maladie

 

 

Cette année, en 2013, j’ai refait 330 km. Sud Tours/La Tranche sur mer.

Dscn4721

Les médias m’ont suivie : 30 millions d’amis a fait un reportage qui est passé sur FRANCE 3 le 02 novembre 2013

 

http://www.30millionsdamis.fr/lemission/au-sommaire-de-la-semaine/sommaire/sommaire-des-2-et-3-novembre-2013.html

 

, la Nouvelle République,   http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Loisirs/Sports-et-loisirs/n/Contenus/Articles/2013/06/23/300-km-a-pied-pour-emmener-ses-boucs-voir-la-mer-1521876

 

les radios locales, le Pays Briard… et une petite vidéo qu'une amie a fait lors de mon arrivée à La Tranche sur mer   http://www.youtube.com/watch?v=hrWBL8IpanU

 

J’avais voulu cette année rendre hommage à mes boucs ! 

Merveilleux animal. Castré c’est un super compagnon de route, calme, docile, non belliqueux !

 

Nous formions tous les cinq (2012) une équipe soudée.    Autant 2012, j’ai marché car j’avais la rage de ne plus pouvoir faire les choses. En 2013 par les médias, je rendais hommage à mes bêtes.   Je suis la seule en France,  à marcher ainsi AVEC DES BOUCS DE RANDONNEE, en insuffisance cardiaque et implantée d’un défibrillateur. 

 

Je suis la seule en France à marcher au long cours avec des boucs.   Aux USA, en Angleterre, en Suisse, en Allemagne, ils ont déjà utilisé ces merveilleux animaux. Une Suisse a fait 4500 kms aux USA avec ses dix boucs.  

 

Je voudrais continuer mon combat pour peut être, un jour, voir le bouc reconnu et utilisé comme compagnon de route et ainsi éviter à un grand nombre d’entre eux, qu’ils aillent à l’abattoir dès leur plus jeune âge !   Ils ont de surcroît une utilité sur l’environnement. Si les nombreux randonneurs existants aujourd’hui, possédaient un ou deux boucs de randonnée, les chemins seraient nettoyés par le simple fait de leur passage !  

De surcroît, il ne faut que 500 m2 de terrain par bouc, si on veut en avoir un, tout en conseillant d'en posséder deux, pour éviter qu'il ne s'ennuie !

 

C’est pourquoi, je voudrais être présente au Salon de l’Agriculture 2014 à Paris. Pour présenter mon livre mais surtout faire découvrir le bouc et ses possibles utilisations. Aujourd'hui en France soit c'est la boucherie soit c'est la reproduction.

Je voudrais sauver les chevreaux pour les destiner à la randonnée et même à l'attelage.

 

Je voudrais parcourir avec ma bétaillère la France, être présente sur les élevages au printemps, pour ramener chez moi... pour récupérer... les bébés !

 

 

Faire part, de mon désir de voir des « relais » se créer, pour recevoir les boucs en pension, ou bien tout simplement, recevoir les randonneurs et leurs bêtes qui sont de passage.  

 

La photo ci-dessous est là seulement pour vous faire comprendre combien ils sont gentils, même en les décorans de mes chaussettes, ils ne disaient rien, ils se laissaient faire !

23-9

 

Je vis avec ma pension d’invalidité de 630 euros par mois. Et la simple pensée d’être présente sur le salon de l’agriculture, en tant qu’exposant, m’est impensable car trop cher pour moi. Mais tellement nécessaire pour mes bêtes (les miennes mais aussi les autres) !

 

J’aimerais tellement expliquer aux gens cet animal, ses qualités… j’aimerais tellement…. faire découvrir aux touristes ce qu’est la randonnée avec des boucs,   

6-22_19

La prise d’un stand au « village tourisme rural » au salon de l’agriculture, coûte 3500 euros, à cela il faut rajouter mon déplacement, le logement et les repas pour la période. Tout ces coûts font que je n’ai aucune chance d’être sur ce lieu !   Sauf si j'ai la chance que mon projet, via ce site, aboutisse.  

 

ALORS POURQUOI VOUS ME SOUTIENDRIEZ ?

 

1° parce que sur le salon international de l'agriculture, il y aura une forte concentration de visiteurs et que nous pouvons mobiliser un maximum de personnes sensibles aux animaux, intéressées par la randonnée, émues par le destin du bouc.

 

2° que les médias seront avec moi :  "les animaux de la 8" sont prêts à faire un reportage sur le salon. Que j'ai sollicité également 30 millions d'amis....

La presse écrite : le pays briard, l'Aisne, l'Union,  la presse nationale, et spécialisée entre autres la revue "la chèvre"

 

3° que nous aiderons par notre action à sauver des chevreaux d'une fin brutale alors que ce sont des animaux sensibles et reconnaissants ! Et ce n'est pas "sauver pour sauver" mais "sauver" et "donner" une activité à ses boucs, leur offrir une occupation, les utiliser tout en les respectant !

 

4° ma démarche, Notre démarche est écologique, car plus il y aura de boucs de randonnée dans les chemins, moins il y aura de machines bruyantes, polluantes et ne respectant pas la nature ! (ces tronçonneuses qui coupent sans voir ce nid dans les branches... )

 

5° QUE VOUS PARTICIPEREZ à la réalisation d'un projet innovant EN FRANCE ! Vous serez les PREMIERS  à  contribuer à la CREATION DE CETTE NOUVELLE ACTIVITE qu'est "LE BOUC DE RANDONNEE". Vos noms et prénoms seront à JAMAIS  liés à cette création, à cette sauvegarde !

 

Au nom du tourisme en France ! Au nom de l’écriture et de ses écrivains dont je ne fais pas encore partie !  Au nom de ces animaux qui font tant notre bonheur ! Au nom de cette nouveauté en France que serait la randonnée avec des boucs !   J’espère de tout mon cœur qu’on m’aura entendue et comprise !

À quoi servira la collecte ?

3500 euros pour la location d'un stand

  100 euros pour le trajet aller retour

  300 euros pour les repas midi soir pour 9 jours

  600 euros pour le logement

=======

4500 euros en sous total.

 

? euros pour  les frais concernant les affiches,

? euros pour les planches diverses sur le squelette, les organes, l'historique du bouc au travers des temps,  etc...,

? euros pour l'impression des photos de mes randonnées, voire celles de nos amis les allemands, suisses, anglais, américains,

? euros pour les flyers...

? euros supplémentaires pour tout ce qui va servir à amener le Visiteur à s'arrêter à mon stand.

 

? euros si, par bonheur, la collecte dépasse mes espérances,  la différence serait pour prendre un stand qui pourrait recevoir mes boucs, leur nourriture, les faire remonter jusqu'à Paris et les frais de la personne qui me les remonterait.

 

Au-delà de l'information,  je désire que le visiteur prenne conscience de l'importance de cet animal sur l'environnement. J'avais créé en 2008, une association loi 1901 "le relais des boucs de l'Aisne"  avant de tomber malade, qui est en sommeil mais qui demande qu'à fonctionner. Lors de ce salon, l'implication du Visiteur pourrait passer par l'adhésion à l'association "le relais des boucs de randonnée" (je modifierai  le nom de l'association), Les fonds récoltés permettraient de racheter des chevreaux, avant qu'ils ne partent à l'abattoir, et ainsi, continuer à élever et dresser des boucs pour la randonnée !

EN METTANT CE PROJET DANS L ASSOCIATION "le Relais des Boucs de randonnée" VOUS AVEZ LA GARANTI D UNE GESTION TRANSPARENTE DES FONDS !

 

ATTENTION

Le temps qui nous reste pour réaliser ce projet est COURT ! Il faut que je réserve rapidement le stand, je compte sur vous... merci

 

 

Thumb_dscn4722
mare02400

Agée de 56 ans en novembre 2013, je suis mon chemin. Celui qui mène vers la réalisation. J'ai une cardiomyopathie dilatée ischémique hypokinétique depuis 2009, date de mon infarctus. Je suis en insuffisance cardiaque et je suis implantée d'un défibrillateur. Malgré toute mon invalidité, je cherche à réaliser mes rêves ! J'ai découvert le bouc de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_dscn4722
merci margaret pour ta contribution.
Thumb_default
je souhaite que chaque contribution soit une réussite pour amener à terme votre projet bonne continuation