Imprimer et éditer un roman. Un Polar, pas trop noir, juste ce qu'il faut pour qu'on puisse espérer... Où ? A Marseille bien sur..

Large_couv2

Présentation détaillée du projet

Le roman, est écrit, ce fut long, laborieux, passionnant, drôle aussi (j'vous raconterai ça bientôt, rendez-vous sur la page Facebook "de Marseille, Bouche de vieille !!") et suivi d'une redoutable gestation, mais voilà, ça y est nous y sommes, nous y voilà.

 

 

            -« Reste assis et souris », vous connaissez ?

            - C’est de l’humour policier ?

            - Non. C’est un bon polar dont quelqu’un s’inspire pour assassiner des gens.

            - Naymar ?

            - Etranglé avec un lacet de cuir, comme dans votre bouquin.

            -…Et vous m’accusez, c’est ça ?

            - Même pas. Nous connaissons minute par minute votre emploi du temps depuis que vous êtes sorti du commissariat.

 

Marseille, fin octobre, le froid, la pluie, la nuit. Une fillette disparue, un adolescent en cavale, une assistante sociale, un écrivain, deux flics et quelques autres…

Jean-Marie Plume, photographe auteur, a vécu à Marseille une douzaine d’années. Il signe avec « A l’ombre du cœur » son premier roman noir, un hommage à cette ville profondément humaine ainsi qu’à ses habitants.

 

 

  Couv

À quoi servira la collecte ?

 

La collecte servira à imprimer, puis envoyer et enfin distribuer le livre au public le plus large, Idem pour toute une série de photographies en N &B dont la couverture est issue.

Objectif :500 livres et 100 photographies format 10x15

 

Thumb_plume2
emulp04

Plume a bien grandit, au collège il faisait des rédacs de 20 pages et maintenant il fait des livres. Y a pas à dire, il a grandit (bon, pas trop quand même)... Lorsqu'il n'écrit pas (ce qui lui arrive souvent), il fait des photos. Oui, Plume est photographe, à Marseille d'abord, où il a vécu près de 12 ans, avant de s'en retourner dans ses Alpes de... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ "A l'ombre du coeur", c'est l'ancien titre ?

Tout à fait, les quelques privilégiés qui ont pu lire le manuscrit l'ont connu avec ce titre là. J'étais en train d'écouter la chanson de Brassens "à l'ombre du cœur de ma mie" lorsque j'ai écrit la première ligne de ce roman. "Marseille, bouche de vieille " correspond nettement plus à l'histoire racontée. Un peu moins poétique, un peu plus rock and roll...Mais je ne peux plus modifier le texte de présentation, alors voilà.

Derniers commentaires

Thumb_default
Vieux motard que jamais.... allez fait nous rêver et peur sur Marseille... j'ai hâte de te lire... c'est très chouette cette idée Jacques
Thumb_default
YESSSSSS FRERO !!!!!! FELICITATIONS - IT'S DONE ^^ J'ai hâte de voir le produit fini ! Bises
Thumb_default
j'ai hâte de lire le livre et de boire un verre dans un des lieux du roman. bravo, j'ai lu quelques bribes sur facebook et cela donne envie d'en savoir plus! bise marseillaise