Aidez nous à réaliser un programme vidéo pour protéger les enfants victimes de placements abusifs!

Large_maternophobie_ill_620x376_px-1494627731-1494627737

Présentation détaillée du projet

Pourquoi soutenir ce projet ?

 

Parce que les enfants autistes ont 7 fois plus de probabilité de subir un placement abusif qu’un enfant ordinaire. En ce moment même en France, plusieurs milliers de familles avec autisme subissent une information préoccupante de la part des services sociaux, sont menacées de retrait d’enfant, ou d’un placement judiciaire pour « défaut de soin », simplement parce qu’elles ont exprimé le désir de retirer leur enfant autiste d’un établissement psychiatrique où il végétait afin qu’il bénéficie ailleurs d’un accompagnement adapté, ou qu’il soit scolarisé, ou tout bonnement qu’un diagnostic soit enfin posé sur ses troubles du développement.

 

Parce que les abus de placement judiciaire qui rongent des familles déjà fragilisées par le handicap, servent les intérêts de certains professionnels du sanitaire aux références idéologiques et obsolètes qui refusent toute démarche scientifique fondée sur les preuves. Ceci a pour effet de maintenir l’enfant pourvu d’un handicap cognitif dans une institution qui l’exclue de la vie sociale et scolaire. Comble du cynisme, les mêmes institutions refusent la présence d’enfants lourdement polyhandicapés qui, eux, ont besoin d’un encadrement spécialisé très structuré, au titre que « c’est trop compliqué, ils ne savent pas faire ».

 

Parce que les familles monoparentales, en particulier les mères isolées, sont les plus fragiles face à ce rouleau compresseur idéologique et administratif, alors que, dans l’immense majorité des cas, elles sont seules à porter la double charge du handicap dans une société qui les rend coupables des difficultés de leur enfant.

 

Parce que les dérives sectaires maternophobes de pseudo experts psychiatres et psychologues ne s’expriment pas uniquement dans l’autisme. De plus en plus, ils tendent à s’immiscer dans le quotidien de familles tout à fait ordinaires à l’occasion de divorces conflictuels.

 

Mais il y a pire : les mêmes théories sont utilisées pour condamner le parent protecteur d’un enfant victime de violence ou d’inceste, afin de lui retirer l’enfant qu’elle cherche à protéger et le confier au parent pervers. 

 

Ensemble, faisons en sorte que cela cesse! 

 

Ninsun_project_logo_horz_hd-1493818809

 

Présentation détaillée du projet

 

Qui sommes nous ?

 

L'association loi de 1901 NINSUN PROJECT regroupe des chercheuses en neurosciences, des parents d’enfants autistes, des artistes et des particuliers impliqués dans la lutte contre les idées reçues et les stéréotypes affectant (notamment, mais non exclusivement) les personnes porteuses d’un handicap neuro-développemental, grâce à la promotion d’une pédagogie scientifique, à jour de connaissances.

 

Depuis plusieurs années, nous réalisons des films positifs qui mettent en valeur les bonnes pratiques pédagogiques et éducatives dans l’accompagnement du handicap, à l’exemple de la série ENFANTS AUTISTES BIENVENUE A L’ECOLE, réalisée en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et propulsée à l'origine par nos premiers kissbankers ! (www.enfantsautistesbienvenuealecole.com).

 

Enfants_autistes_bien_3d_dv5_1-1493818990

 

Mais nous faisons aussi des films qui dénoncent, car il est parfois nécessaire de mettre les points sur les « i » pour informer les pouvoirs publics et acteurs de terrain, protéger les plus fragiles, et promouvoir l’autonomie des personnes handicapées. 

 

Quatre messieurs extraordinaires ont participé aux "Déconvertis de la psychanalyse", première émission animée par Sophie Robert. De gauche à droite Mikkel Borch-Jacobsen; Jacques Van Rillaer, Jean-Pierre Ledru, Stuart Schneiderman. Ce programme est diffusé sur Dragon Bleu TV.

 

Img_5672-1493830406

 

Qu’ils dénoncent les problèmes ou bien qu’ils fassent la pédagogie des solutions, les films de Sophie Robert et NINSUN PROJECT sont utilisés par les usagers, familles, professionnels, et institutions dans leur fonctionnement quotidien, par un réseau d’associations dédiées au handicap dans toute la France métropolitaine, les DOM-TOM, et pays francophones voisins : Suisse, Belgique, Maroc.

 

Ces films et programmes vidéo sont également utilisés au cours de plaidoiries pour informer les magistrats sur les injustices subies par de nombreuses familles.

 

La communication est un vecteur essentiel de changement des pratiques.

 

La plupart du temps, les programmes vidéo de Ninsun Project sont financés par du mécénat d'entreprise. Mais la teneur même du programme "Maternophobie" nous empêche de nous tourner vers des institutions ou mécènes entrepreneurs. Ce programme ne verra le jour que s'il est soutenu par des personnes concernées, familles, associations, et particuliers, sensibilisés par le sujet.

 

Ce programme vidéo « Maternophobie » sera utilisable gratuitement par tous ceux qui en ont besoin (le film sera en accès libre sur Internet), un soutien essentiel pour toutes les familles, les mères, confrontées aux mêmes injustices.

 

Retrouvez-nous sur la page Facebook de l'association Ninsun Project.

 

L’association Ninsun Project a besoin de vous pour le fabriquer.

 

Sophie_robert_3-1493820174

 

Sophie ROBERT est réalisatrice de films documentaires. Depuis 2011, elle s’est distinguée dans la réalisation d’une série de films et programmes vidéo dédiés aux sciences humaines, et plus particulièrement aux troubles du spectre autistique.

En 2011 elle réalise « le MUR, la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme » film qui provoque la prise de conscience des pouvoirs publics de l’urgence de se pencher sur les causes du retard de la France dans la prise en charge de ce handicap et la nécessité d’écouter les familles.

En 2014 elle réalise le film « Quelque chose en plus, autisme et ABA le bonheur d’apprendre » sous le haut parrainage du Ministère délégué aux personnes handicapées.

A partir de 2016, c’est le Ministère de l’Education Nationale qui soutient la série « Enfants autistes bienvenue à l’école » 5 programmes vidéo destinés à faciliter l’inclusion scolaire des enfants autistes.

 

Les autres films de Sophie Robert sont visibles sur la chaine Dragon Bleu TV

 

Sophie Robert : « Je me positionne comme une courroie de transmission du savoir et des compétences dans les sciences humaines. Mon précédent film dédié à l’autisme m’a amenée à rencontrer des dizaines d’experts de l’éducation inclusive, au sein même de l’Education Nationale. Dans un contexte ou beaucoup reste à faire, il est possible de favoriser les bonnes pratiques par la promotion d’un discours positif et constructif : apporter des réponses concrètes aux professeurs qui se posent des questions sur l’inclusion « oui mais comment faire ? ». Cette expertise me permet d’être particulièrement crédible, lorsqu’au contraire il s’agit d’alerter les professionnels et pouvoirs publics sur l’injustice insoutenable dont certaines mères, et leurs enfants, sont victimes.

 

Pourquoi réaliser un programme vidéo sur la maternophobie ?

 

Extrait de l'expertise psychiatrique de la mère d'un enfant autiste. L'autisme de l'enfant est nié, la mère est diagnostiquée "Munchausen par procuration" :

 

6fc455_def57b303c7647d29562af38d82755d0-1493820888

 

Parce que ni la psychiatrie, ni la psychologie ni les institutions comme l’Aide Sociale à l’Enfance ne doivent être instrumentalisées par des idéologues d’un autre âge pour servir les intérêts corporatistes et financiers de quelques professionnels, au détriment des usagers et de leur mission d’intérêt général.

 

Parce que cette situation est indigne de la France. Notre pays a déjà été condamné à 5 reprises par le Conseil de l’Europe, et plus récemment, en 2016, par l’ONU, pour ses manquements graves en matière d’accompagnement des personnes autistes.

 

Parce que nous devons encourager et renforcer les timides initiatives des pouvoirs publics pour corriger les dérives du système.

 

Parce que nous devons soutenir toutes les mamans broyées par la pire des injustices : se faire arracher leur enfant, alors qu’elles cherchent à le protéger. Il s’agit en particulier de montrer qu’elles ne sont pas seules mais victimes des dérives d’un système qui doit être modifié en profondeur.

 

Parce que les enfants différents, tout comme les enfants victimes de pervers, sont les premières victimes de ce rouleau compresseur idéologique et sectaire. C’est pour eux avant tout qu’il est urgent de contribuer à ouvrir les yeux sur ces pratiques. Il faut en parler pour que cela change.

 

Extrait de l'expertise psychiatrique d'une mère d'enfant autiste :

 

14976787_675297239318492_3155287428959094689_o-1493820924

 

Pourquoi appeler ce programme « Maternophobie » ?

 

Les théories qui condamnent les mère d'enfants différents s’inspirent du corpus théorique de la psychanalyse qui est incapable d’envisager un trouble psychologique ou neuro-développemental quel qu’il soit en dehors d’un trouble de la relation maternelle. Ces théories sont "maternophobes" au sens littéral du terme. 

 

Les psychanalystes ont un rapport essentialiste à la maternité, une forme d’essentialisme idéologique. Dans ce schéma de pensée simpliste, la mère est coupable de tout les maux, quelle qu’elle soit, et quoi qu’elle fasse : comme Lilith, elle est supposée toute puissante et potentiellement toxique envers son enfant, par définition, du seul fait d’être mère.

 

Parce que ces dogmes sont parvenus à s’imposer dans la formation des psychologues et des psychiatres, où elles s’opposent systématiquement au référentiel scientifique de ces disciplines.

 

Il faut reconnaître que parfois des pères sont eux aussi victimes d’expertises bidons, mais dans l’immense majorité des cas, la mère « coupable parce que mère » sert d’explication unique « bouton rouge » du prêt à penser de pseudo experts.

 

Parce qu’il est temps de dénoncer le caractère éminemment sexiste de des théories d’un autre âge. Elles ne sont pas plus scientifiquement valides ni tolérables que le racisme, l’homophobie et l’antisémitisme.

Il est utile de rappeler que pendant très longtemps le racisme, l'homophobie et l'antisémitisme ont été "justifiés" aux yeux de l'opinion publique par des expertises psychiatriques, anthropologiques ou médicales. Il a fallu identifier le caractère idéologique, non scientifique, de ces pseudos expertises eugénistes, pour qu'enfin le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie puissent être combattus et marginalisés. 

 

Pour ce qui concerne le sexisme, la maternophobie, des experts idéologues, et leur impact terrifiant dans l'accompagnement du handicap et de l'enfance en danger, ce chemin reste à faire. 

D'où l'importance de réaliser un tel programme vidéo. 

 

Extrait de l'expertise psychiatrique d'une mère d'enfant autiste : 

 

15042086_675297279318488_6325336329981864458_o-1493820978

 

Contenu du programme

 

Au cours de cette émission, interviendront deux mères tragiquement victimes de ces pressions idéologiques; la présidente d’une association dédiée à l’autisme qui témoignera également de la récurrence de ces accusations dans les familles avec autisme; une avocate spécialisée en droit de la santé et plus particulièrement dans la défense des familles avec autisme; un psychiatre professeur de psychiatrie; et un psychologue spécialisé dans la défense des mères protectrices d’enfants victimes de violence et d’inceste.

 

Ensemble ils apporteront des témoignages qui nous permettront de comprendre les mécanismes, l’ampleur et les moyens de se défendre du phénomène : la façon dont sont détournées les expertises psychiatriques et les problématiques de soin pour condamner les mères qui cherchent à protéger leur enfant.

 

Voici deux extraits de l'expertise psychiatrique de Caroline, maman de deux enfants ordinaires, expertise ordonnée à l'occasion d'un divorce conflictuel. 

Capcc1-1493829941

 

Des pans entiers de cette expertise psychiatrique sont des copiés collés d'un article sur l'hystérie écrit par un psychanalyste et diffusés sur le net : 

Capcc2-1493829967

 

Un wall paper de l'ensemble des témoignages vidéo sera placé sur la page internet du film.

 

A l'image de celui de Christine :

 

 

Portraits des invités : 

 

 

 

Janois-1493827819

 

Me Sophie Janois

Avocate spécialisée dans le droit de la santé, Maître Sophie Janois est particulièrement attachée au respect des droits des personnes avec autisme et leur famille. Maître Janois évoquera, entre autres, l'affaire Rachel. Elle guidera les familles pour les aider à se défendre.

 

Christophe2-1493821559

 

Pr Christophe Lançon

Christophe Lançon est Professeur des Universités et Praticien Hospitalier. Il exerce en qualité de Chef de Service de Psychiatrie à l’hôpital de la conception à Marseille.

 

Illelk-1493827867

 

Ilel Kieser

Anthropologue et psycholoque clinicien, Illel Kieser accompagne les personnes victimes de violences sexuelles et plus particulièrement les enfants incestués et leur mère lorsqu’elles sont poursuivies pour avoir cherché à protéger leur enfant. 

 

Vero-1493821634

 

Véronique Gropl

Maman d’un adolescent porteur du syndrome d’Asperger, Véronique est passé du statut de chef d’entreprise, à celui de maman solo vivant des minimas sociaux, à la suite de procédures engagées pour tenter de la forcer à placer son fils en institution psychiatrique.

 

Caroline_capture_1-1493821657

 

Caroline Colombel

A la suite d’un divorce conflictuel, cette mère de deux enfants sans histoire a subit de plein fouet les conséquences d’une expertise psychiatrique à charge la qualifiant « d’hystérique » attribuée à un manque d’amour maternel et l’absence de père. Un texte dont elle a retrouvé des pans entiers copiés collés depuis un site internet dédié à la psychanalyse.

 

Maud-1494158094

 

Maud Lacroix

Mère de deux enfants dont un petit garçon autiste typique, Maud Lacroix a créé l’association Petit Bonheur, qui accompagne les familles avec autisme dans la région de Reims. Elle témoignera de la récurrence des accusations maternophobes dont font l’objet les familles dès lors qu’elles revendiquent pour leur enfant un accompagnement progressiste et thérapeutique efficace.

 

Dispositif filmique

 

Ce que nous vous proposons, c’est un dispositif filmique inédit : Un « plateau » en décor naturel composé d’une animatrice-réalisatrice (Sophie Robert) et d’un panel d’experts amenés à raconter leur expérience, et interagir entre eux pour transmettre leur savoir d’une voix plurielle.

 

L’émission sera enregistrée en continu, dans les conditions du direct, au moyen de 4 caméras enregistrant en simultané. Sa durée finale avoisinera les 80 minutes.

 

Exemple : www.enfantsautistesbienvenuealecole.com

 

Plateau du programme "Inclusion scolaire en maternelle et élémentaire": 

 

Sco2cap1-1493829415

 

Comment ce programme va-t’il être utilisé ?

 

Ce programme sera diffusé en accès libre sur Internet, sur la page facebook de l’association Ninsun Project, sur le site partenaire Dragon Bleu TV (www.dragonbleutv.com) ainsi que celui de toutes les associations qui soutiennent ce projet.

 

Ce programme sera totalement libre d’accès (pas de VOD ni de droits de diffusion publique), l’objectif est qu’il soit utilisable par tout un chacun à tout moment, particuliers, professionnels, associations, étudiants, via, entre autres, les réseaux sociaux de l’autisme, et les associations concernées.

 

Il sera également édité un DVD comme support de diffusion, afin de faciliter la projection du programme en séance publique pour les associations qui le désirent.

 

Les moteurs de recherche permettront à tous ceux qui en ont besoin d’identifier la vidéo par ses mots clefs et de la visionner gratuitement. 

 

Mais pour que tout cela soit possible, il faut d’abord que ce programme existe. C’est pourquoi nous avons besoin de vous.

 

Plateau du programme "Inclusion scolaire en collège et lycée":

 

Sco3cap1-1493822416

 

Pourquoi avoir choisi le format émission de plateau ?

 

Le format émission de plateau est le format idéal pour transmettre l’information théorique et pratique globale qui manque aujourd’hui sur la problématique de la maternophobie.

  

Le format émission de plateau offre l’avantage de faire interagir plusieurs experts autour d’une table, au cours d’une discussion collective dirigée par une animatrice. Le résultat est donc beaucoup vivant, interactif et profond qu’une somme d’interviews individuels.

 

Ce dispositif filmique est seul à même de prendre la mesure de l’effet de système auxquelles sont confrontées les mères accusées à tort de tous les maux.

 

Ase-1494593079

Dessin de Anne-Lyse Delvaux

 

Calendrier prévisionnel 

 

Si bouclage du financement, et sauf imprévus, le programme vidéo "Maternophobie" devrait être monté en septembre 2017, le mixage son, la musique et le générique finalisés en novembre 17 pour une diffusion en avant première estimée en décembre 2017.

 

Que se passera-t-il si la collecte dépasse le montant sollicité? 

 

Si les kissbankers sont au rendez-vous, et que le montant de la collecte est dépassé, les fonds additionnels seront utilisés de façon à promouvoir le film auprès des pouvoirs publics.

 

1-Une campagne de communication sur les réseaux sociaux et via newsletter à l'intention du ministère public et des institutions concernées.

 

2-Si le budget le permet, nous réaliserons une édition DVD spécifique à l'intention des parlementaires!

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Les fonds récoltés lors de cette campagne de financement seront reversés à l'association loi de 1901 NINSUN PROJECT, W751227416, producteur délégué du programme vidéo.

 

Le film réalisé au moyen de cette collecte sera mis à la disposition gratuite du public, sur les réseaux sociaux. Il pourra être diffusé librement en réunion publique sans avoir à s'acquitter de droit de diffusion publique de l'oeuvre.

 

Ces dons sont susceptibles de faire l'objet d'une déduction fiscale pour les personnes concernées, à savoir 66% du don dans la limite de 20% du revenu imposable pour un particulier, et de 60% du don dans la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires pour une entreprise

 

Concrètement, à fabriquer le programme, c’est à dire :

 

-à payer les salaires des techniciens du tournage et de la post production du film (40%)

 

-à louer le matériel audiovisuel : caméras, micros, lumières et accessoires (20%)

 

-à assurer le tournage (2,5%)

 

-à nourrir l’équipe de tournage et les invités le jour du tournage (3,5%)

 

-à payer les frais de tournage et du post production : déplacements, étalonnage, mixage, courriers (32%)

 

-à réaliser le générique de l’émission (2%)

Thumb_logoseulcarre-1431361435
NINSUN PROJECT

L'association loi 1901 Ninsun Project a été créée en décembre 2014, elle regroupe des chercheuses en neurosciences, des parents d’enfants autistes, des artistes et des particuliers impliqués dans la lutte contre les idées reçues et les stéréotypes affectant (notamment, mais non exclusivement) les personnes porteuses d’un handicap neurodéveloppemental,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci pour tout ce que vous faites!
Thumb_logo_final_ado_tiste_petit-1481582006
Avec tout notre soutien :)
Thumb_default
Bravo Sophie!