Reportage photo et publication d'un livre. Une étude sociologique ET culinaire de Mayotte et des ses habitants.

Large_visuel01

Présentation détaillée du projet

« Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es » (J.A. Brillat-Savarin)

 

Quoi de plus évident que ce célèbre aphorisme pour découvrir un humain, une population ? Notre nourriture parle si bien de nous, où que nous nous trouvions sur cette planète. Il suffit de regarder attentivement le contenu de notre assiette pour décrypter notre mode de vie. à travers une alimentation, il devient aisé de déterminer qui nous sommes, où nous vivons, quelle est notre histoire passée et notre devenir.

 

Par exemple, regardons de plus près plusieurs assiettes. Celle d’un citadin Américain moyen, celle d’un agriculteur Chinois et celle d’un étudiant Danois. L’assiette américaine, très copieuse, se compose essentiellement de produits issus de l’industrie agroalimentaire (œuf, viande de bœuf fumée, pomme de terre frites, féculents). L’assiette chinoise, frugale, est constituée de produits locaux très peu transformés (légumes, riz, peu ou pas de viande). L’assiette Danoise, équilibrée, se compose d’aliments bio et divers (salades, boulgour, fruits, poisson). Ce ne sont que des exemples imaginaires et qui plus est citant des pays et des fonctionnement étrangers…

Allons donc voir ce qui se passe chez nous, en France ou plutôt dans le dernier département Français créé il y a peu, Mayotte.

 

Riche d’une histoire intense et parfois douloureuse, Mayotte reste pour le moins une île atypique et mystérieuse de part sa position géographique, culturelle et environnementale. Coincée entre l’Afrique et la France. L’île aux parfums est une ancienne colonie française faisant autrefois partie géographiquement de l’archipel des Comores. En 2011, Mayotte est devenue le 101ème département Français. Quiconque pose le pied sur ce petit bout de terre reste saisi par ses contrastes. On aime ou on déteste. Moi, j’ai aimé et aimerai encore…

 

Mayotte est donc complexe et sa population plurielle. Majoritairement constituée d'une population Africaine et musulmane, fruit d’une grande influence migratoire en provenance de tout l’Archipel des Comores, de la péninsule Arabique, du Mozambique, de Tanzanie, du Kenya, de Madagascar, d’Inde mais aussi d’expatriés Français ou Européen. Par conséquent, Il existe plusieurs modèles alimentaire.

 

Premier modèle, dit « traditionnel » fait de Manioc, de riz, de fruits et légumes locaux. Le poisson et la viande sont présents mais en petite quantité. La consommation de viande de poulet et de bœuf n’a pris une place plus importante que ces dernières décennies. On a donc affaire à une alimentation pauvre en graisse, peu coûteuse et produite localement.

 

Deuxième modèle de type d’européen « standard » plutôt basée sur la viande, les produits laitiers et de nombreux légumes ne poussant pas sur l’île. On a plutôt affaire à une alimentation riche en graisse, chère et produite essentiellement à l’extérieur.

 

Dernier modèle, fruit des deux premiers, le « moderne ». Celui-ci est une imbrication de deux modes de vie et de consommation alimentaire. Ces deux dernières décennies les choses se sont accélérées avec le développement de Mayotte. L’arrivée des enseignes de grande distribution et sa cohortes de produits industriels a changé la donne. Nous avons donc affaire à une alimentation dérégulée, faite de produits locaux et lointains, bon marché et cher, produite à la fois sur l’île et à l’étranger.

 

D’une manière générale, nous ne pourrons pas établir de "profils type". Par contre, en allant nous rapprocher des individus, des familles, en allant regarder de plus près ce qu’il mangent, nous pourrons découvrir leurs meurs, leur habitudes de vie et en définitive qui ils sont vraiment. Des Mahorais d’aujourd’hui, ces Français du 101ème département.

 

_mg_0112

Pêche à pied sur le platier.

 

_mg_7053

Fin d'après-midi dans le sud… La pêche sur un Kayak se pratique très facilement si les seiches sont au rendez-vous.

 

_mg_7250 Arrivées de régimes de bananes par la mer. Le chombo (machette locale) est un instrument indispensable pour toute récolte. Une bouteille plastique pleine de petits piments.

 

_mg_0499

Ils ne se mangent pas !! Les makis sont résolument les animaux les plus attachant de l'île.

 

_mg_9898

Entrée d'une Douka. Petite épicerie, droguerie, superette… On y trouve tout ce qu'il faut. Il y en a partout à Mayotte.

 

_mg_0837 Délicieuses langoustes en provenance des Comores voisines.

 

_mg_8115 Les Baobabs sont présent partout sur l'île. Ils sont fascinant et force le respect. Certains de ces mastodontes auraient plus de 3000 ans…

 

_mg_8430 Peau d'orange… Pelée à la perfection par les gens qui travaillent dans les jardins sur les hauteurs.

 

_mg_8690 En direction du centre de l'île, de sa forêt luxuriante et des plantations d'Ylang…

 

Img_3453 Pêche sportive !! Thon, Carangue, Dorade coryphène, Espadon… Le lagon et ses alentours regorge de poissons.

 

_mg_8097 à bientôt…  

À quoi servira la collecte ?

La collecte de fonds servira à faire réaliser, imprimer et éditer un livre et à pourvoir aux frais liés au reportage sur place.  

La réalisation du livre sera effectuée par la société Studio9 qui est aussi porteur du projet. L'impression du livre se fera en France et représente un budget d'environ 6000€ pour une impression à 500 exemplaires.

Le livre sera au format A4 (à l'italienne), comptera environ 120 pages et présentera des photos panoramiques ainsi que des textes à propos des gens rencontrés, de leur histoire personnelle, de leur cuisine…  

Les frais liés au reportage correspondent à la location de matériel d'éclairage (1200€), location de voiture (1000€), hébergements (1000€), prise en charge des frais de représentation des habitants qui participeront et cuisineront pour les prises de vues (achats de produits alimentaire, vaisselle…1000€). Le reportage va durer 3 semaines complètes à Mayotte. Prises de vues et entretiens avec les sujets. Écriture et compte rendus journaliers sur le site internet la la page facebook.

Thumb_capture_d_e_cran_2014-03-24_a__18.46.15
mayotte101

Photographe, cuisinier, graphiste… Je travaille dans la communication depuis près de 20 ans. Voilà quelques années que je travaille dans l'impression, la photo et l'édition culinaire sur le web… Suite à l'expansion de ma passion pour la cuisine et les îles… Mayotte101 est le fruit de toutes mes réflexions et attentes… professionnelles et humaine !