FINANCEZ " MEMOIRES D'HADRIEN" d'après le chef d'oeuvre de M. YOURCENAR adapté par la Cie BACCHUS pour le FESTIVAL AVIGNON OFF 2014 !

Large_kisskiss_blanc

Présentation détaillée du projet

La Compagnie BACCHUS participera à son dixième Festival d’Avignon Off, le plus grand festival de théâtre du monde, du 5 au 27 juillet 2014 avec 3 spectacles :«  Les Mémoires d’Hadrien «  d’après Marguerite YOURCENAR Adaptation et mise en scène Jean Pétrement  nous vous demandons de nous soutenir sur ce projet de création ambitieux. Notre participation au Festival sera complété par la présence du spectacle «  Proudhon modèle Courbet » de Jean Pétrement créé en 2009 et de  «  La Comédie du Langage » de Jean TARDIEU.

 

 

Affiche_pmc_300dpi_jpeg_-

Mail_jpeg_bandeau_et_distribution

 

 

 

« PROUDHON MODELE COURBET » célébrera sa 300 ième représentation depuis sa création en 2009  dans le cadre du Festival, après avoir été programmé au Musée d’ORSAY pour sa 200ième représentation en avril 2013, au Théâtre du LUCERNAIRE et de l’ESSAION à PARIS , Dijon, Cambrai, Genève …Unanimement salué par la critique et les professionnels  le spectacle sera présenté pour la 3° fois au Festival, au Théâtre du Roi René ,  après avoir connu en 2011 et en 2013 dans cette même salle un véritable succès. Bandeau_mail_pmc

 

 Réecouter FRANCE CULTURE 

www.theatre-bacchus.fr/wp-content/uploads/2013/05/France-culture-_pmc-du-03_05_13.mp3

 

Le spectacle en images FRANCE 3

http://www.theatre-bacchus.fr/wp-content/uploads/2013/02/130409-Compagnie-BACCHUS.wmv

 

  LA CREATION DES " MEMOIRES D'HADRIEN"      Hadrien_jpeg_sans_date

Jean PETREMENT travaille sur ce projet depuis très longtemps dans l'objectif d'en faire une adaptation qui porte sur les thématiques universelles du roman de Marguerite Yourcenar. C'est la découverte du poème de jeunesse de Fernando PESSOA " Antinoüs" qui l'a convaincu de mettre en oeuvre ce projet . Dans les notes jointes à l’œuvre de M. Yourcenar, on peut lire : » J’imaginais longtemps l’ouvrage sous forme d’une série de dialogues … ». Jean PETREMENT s’est  permis, avec un immense respect pour les mots de l’auteur de «  dramatiser » cette longue lettre de l’Empereur  Hadrien à son héritier Marc Aurèle . Il a crée une situation dramaturgique où trois autres personnages confrontent, interrogent les idées,  la philosophie, les événements de la vie de l’Empereur Hadrien. C’est un huis-clos dans lequel la mort de l’Empereur n’est pas déterminante. Ce qui se joue, c’est la relation de la jeunesse avec l’expérience (Antoine/Elixa, Hadrien), de la poésie avec la mort  (Plotine/Antinoüs/Hadrien ) , de  l’urgence d’une fin de vie avec l’urgence pressentie de la fin d’une civilisation…Les grands textes et particulièrement celui-ci ont des résonnances contemporaines...Le texte de Yourcenar touche à l’universalité... Il parle d’aujourdhui, de la relation au pouvoir, de la Politique, de la condition des femmes, de l’amour impossible, de la vanité, de la mémoire, de la responsabilité, de l’engagemement…

 

Conference_jean_petrement_

 

Dans une période où la « libre » pensée semble se réduire comme une peau de chagrin sous le diktat des médias de l’apparence et de l’immédiateté, notre spectacle a modestement l’ambition de donner à entendre les mots du poète PESSOA qui sublime l’amour d’HADRIEN et d’ANTINOUS et ceux de YOURCENAR  choisis pour décrire ce II° siècle qui « l’intéresse parce qu’il fut, pour un temps fort long, celui des derniers hommes libres. En ce qui nous concerne, nous sommes peut-être déjà fort loin de ce temps là… »

 

« les dieux n’étant plus, et le Christ n’étant pas encore, il y a eu, de Cicéron à Marc-Aurèle, un     moment unique où l’homme seul a été » . Gustave Flaubert .  

     

MEMOIRES D’HADRIEN

 

D’après Marguerite YOURCENAR

Et inspiré par Fernando PESSOA

Adaptation  Jean PETREMENT

 

Avec

L’EMPEREUR HADRIEN : JEAN PETREMENT

ELIXA esclave grecque : ELISA ORIOL

ANTOINE : ISSAME CHAYLE

PLOTINE : MARIA VENDOLA

 

Mise en scène : Jean PETREMENT

Assistante mise en scène : Lucile PETREMENT

Création lumière : Baptiste MONGIS

Décors : O. BRANGET

Accessoires et Costumes : R. Van de Maal

Graphisme : AGENCE PRIVEE

 

L’Empereur Hadrien va mourir… huis-clos où quatre personnages sont confrontés à l’urgence d’une fin de vie. Fin pressentie d’une civilisation. Ce siècle fut celui des derniers hommes libres…Comment résister à la cruauté du monde ? Que sert d’être seigneur des hommes et du pouvoir ?

 

  Janvier_fevrier_mars_2014_118  ELISA ORIOL en répétition ( personnage ELIXA esclave grecque ) ELIXA : 20 ans, esclave grecque qu’Hadrien a intégré à son service lors d’un séjour à Athènes. Elle y suivait les cours de l’école philosophique d’Epictète .Effrontée,  son statut « privilégié » lui confère une «  liberté » de parole dans l’intimité de l’Empereur . Hadrien aime cette révolte juvénile qui lui rappelle son unique amour Antinoüs. Elle est très convoitée par les hommes.   Janvier_fevrier_mars_2014_088   Maria VENDOLA  séance maquillage (  personnage PLOTINE Impératrice ) Issame CHAYLE ( personnage ANTOINE )   PLOTINE : « Le plus sage des bons génies d’Hadrien » Plotine a été l’Impératrice, femme de Trajan , le prédécesseur d’Hadrien. Du même âge et du même milieu qu’Hadrien elle est morte il y a dix ans. L’Empereur l’a divinisée. «  Ils étaient d’accord presque sur tout », n’ont jamais été amants. « Chaste par dégoût du facile l’amitié était un choix où elle s’engageait toute entière « .Elle a largement contribué à faire d’Hadrien le fils adoptif de son mari. Leurs dialogues pourraient être une seule pensée, une seule réplique …Les autres personnages ne la voient pas…    ANTOINE : 18 ans , fils d’une famille de notables romains parvenus à l’orée du pouvoir, il s’apprête à suivre une carrière de haut fonctionnaire et si possible de politique ( consul ou sénateur) que lui trace son père, l’argent et les intrigues. Hadrien espère modeler ce jeune esprit pour qu’il serve l’Empire mais surtout ses idées politiques…Antoine a succombé aux charmes d’Elixa …Il dit vouloir l’épouser, bien sûr …    

LE CONTEXTE

138 après notre ère, l’Empereur Hadrien à la veille de sa mort, se réfugie dans les thermes privés de sa Villa loin des intrigants de sa Cour présente à Tibur. Elixa , jeune esclave grecque effrontée que l’Empereur protège, prépare le bain. Antoine , le jeune secrétaire d’Hadrien est convoqué pour corriger, compléter, modifier les mémoires de l’Empereur. Antoine aime Elixa, c’est dérisoire, elle s’amuse…La jeune esclave provoque, commente les propos de l’Empereur…Elle n’accepte  pas cette mort annoncée   ou provoquée  …

A l’évocation d’Antinoüs, l’amour déifié d’Hadrien, survient Plotine l’Impératrice, femme de son prédécesseur l’Empereur Trajan. C’est une convention , elle n’est pas là ; ce sont « deux esprits étroitement mêlés l’un à l’autre … » . Plusieurs situations , événements ponctuent, perturbent l’apparente linéarité du propos vers une destiné inéluctable... Antoine veut épouser Elixa… Hadrien souhaite t’-il abréger ses souffrances ?.. Haine, opportunisme d’Antoine envers Hadrien ? Les duos complémentaires Hadrien-Plotine, Hadrien-Elixa,ou antagonistes  Elixa-Antoine, Hadrien-Antoine…sont autant de propositions de situations et d’enjeux dramatiques…

 

 Dsc_1354

 Création Février 2014 au théâtre de l'ESSAION PARIS 

 

EXTRAITS DE PRESSE 

 

« Agréable surprise… Moderne et vivant...Tension extraordinaire…Excellents interprètes…. » Le Monde.fr

 

« Crescendo émotionnel …entre dialogues politiques et intimité retrouvée . On saluera l’interprétation des comédiens ! «                                                                                                                       la Coulisse   « Audacieux quatuor théâtral …grande profondeur et sobriété…on se délecte…, leçon d’histoire très contemporaine ! »                                                                                                                  BSC News   « L’histoire des pensées politiques semble d’ailleurs constituer un fil conducteur dans les créations de Jean Pétrement, comme dans Proudhon, modèle… Courbet où le personnage de Proudhon expose sa philosophie anarchiste, ou encore dans 44 duos pour un violon de Bartok, où la création musicale est dotée d’une réflexion sociétale et culturelle. »                                                                           Leïla Elyaakabi   « Jean Pétrement, en empereur Hadrien, éclaire à la fois une personnalité et une civilisation »                                                                                                                                     Gilles COSTAZ

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le Festival AVIGNON OFF est une opportunité incomparable pour l'exposition d'un spectacle auprès du public, des professionnels et des médias . La situation du financement du spectacle vivant est de plus en plus menacé par les contraintes financières- baisse des subventions- difficulté à diffuser dans un réseau cloisonné etc... Aussi aura t'on de plus en plus besoin de la solidarité pour engager des projets audacieux et leur donner une chance d'exister dans le paysage culturel actuel. 

 

Le budget de la présentation des " Mémoires d'Hadrien" au festival dépasse les 30 000 € :

-  location du créneau de la salle  11 000€

- salaires et charges des comédiens et techniciens 13 000€

- déplacements défraiements et hébergement d'e l' équipe 4 000€

La communication qui englobe la chargée de diffusion,l'inscription au Off, les affiches, les tracts, les dossiers de presse , et qui reste la partie d'ajustement d'un budget de 2 000€  à 4000€

C'est donc sur le domaine de la communication que s'inscriront les 3 000€ que nous sollicitons au travers de ce projet de financement solidaire. Il nous permettra de donner au spectacle " Mémoires d'Hadrien" , toutes les chances possibles d'être identifié, auprès du plus large public, et des professionnels.

 

Thumb_hadrien_visuel_et_titre__329x376__-_copie
BACCHUS

En 1985, Jean PETREMENT, crée la Compagnie BACCHUS à Besançon, initiative appuyée par Denis LLORCA alors directeur du Centre Dramatique National de Franche-Comté, à partir d’un projet de la jeune troupe professionnelle régionale. En 1988, la Compagnie Bacchus, crée le Théâtre Bacchus qui sera entièrement rénové en 2005 et deviendra l’Espace Bacchus. Le... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Dans l'espoir qu' "Hadrien" pourra se jouer cette année au Festival...Grosses bises de nous trois !
Thumb_default
Bon vent à Bacchus pour la suite des aventures....cordialement ! Muriel Clair
Thumb_default
Un beau Succès à vos projets !