Merci de votre geste en aidant ces enfants de tous les possibles à accéder à leur culture et à maîtriser les arts propres à y prêter forme!

Large_l_enfant_et_le_marigot_copie-1414788328

Présentation détaillée du projet

« L’éducation doit être considérée comme le cœur du développement. » KI-ZERBOGetattachment.aspx-1414790174

IInitier une démarche de développement artistique auprès des enfants dans la Province des  Balè, à Boromo et dans ses villages alentours, en centre-ouest du Burkina Faso  part du constat que la moindre initiative dans le domaine culturel trouve un écho favorable auprès d'une population proche de ses racines. Le succès du festival annuel de masques, le Ferimason, en est un indice.  Boromo est un carrefour d'échanges de par sa position géographique. Cette ville de près de 30 000 habitants est un chef lieu de Province

Dsc00544-1416777593► 6:39► 6:39 www.youtube.com/watch?v=0X_dTFBa-Tg 12 mai 2009 - Ajouté par Sylvestre Ouédraogo Dernière partie des masques winyé ... Le masque chez les winye du Burkina faso, partie 1 by Sylvestre ...

 

A y avoir vécu proche de ses habitants il en est née une association de productions audio-visuelles: Jomo Production. Association  établie en France dans les Cévennes, ses buts sont de réaliser des films en liens avec l'Afrique de l'Ouest.

 

 J’ai connu Boromo et ses habitants par de nombreux séjours effectués depuis 1999 aux cours desquels j’avais lié des amitiés et réalisé quelques films 

Par ailleurs à approcher les réalités du milieu et en particulier les enfants de cette région lors des manifestations suscitées par les ONG en place a donné du fil à ma démarche

il était bien, là, question de mettre en place ce qui faisait défaut mais en d’autres termes qu'institutionnels. A l’époque (2004) –nous avions réalisé un court film d’animation avec eux

 

(Une partie de cartes à Boromo,

www.youtube.com/watch?v=t7oOIeaAqFI 3 avr. 2009 -

 il en était ressorti que mettre en place des ateliers audio-visuels itinérants serait autrement utile et puisque la caméra était notre instrument nous nous sommes attelés à le faire partager.

 

Reste que permettre aux enfants à se familiariser aux instruments de réalisations audio-visuelle dans un milieu où cet apprentissage est seulement à la portée d’une frange de la population est un pari où le regard a sa part.

Nous envisageons de mettre en place ces ateliers dans le cadre d’un échange inter scolaire entre les communes de St.André de Valborgne (30940)

(.http://www.vallee-borgne.org/fr/saint-andre-de-valborgne.php)

et la ville de Boromo dans la Province des Deux Balè, au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest.

Boromo est une commune rurale située dans le département de Boromo, dont elle est le chef-lieu.

 

A l’occasion du travail réalisé dans le cadre périscolaire à St André de Valborgne  avec des classe de CE1/ CE2 nous désirons transmettre les films de cet atelier aux enfants de Boromo et leur proposer d’y apporter leurs propres réalisations en retour. C’est à cette réponse que nous apporterons notre appui.

Elle est une tentative de mise en place entre deux localités aux cultures étrangères d’un journal qui serait échangé : Journal de l’étranger

En cour d'année j'ai réalisé une amorce de ce journal, à partir d'images africaines. Histoire de donner à voir aux enfants de l'atelier de St André de Valborgne en Cévennes.

Lien du premier journal sur Daily Motion

http://www.dailymotion.com/video/x2bw8kz_journal-de-l-etranger-a-wibon_school

 

Nous sommes étayés à Boromo par l’Association Culturelle du Son- Le Son est une rivière.Ferimasson1-1416776562Dsc00864-1416777219

 

 

 

Autre partenaire de cette initiative Yam Pukri à Ouagadougou.

www.youtube.com/watch?v=vPLD20-JjD4

 

Nous proposons d'étendre le rayon d'action de ces ateliers en les mettant également  à disposition des enfants de la  Province du Bam, à Kongoussi. Au Burkina-Faso. Nous nous appuyons sur la connaissance du pays par Sylvestre Ouédraogo, originaire de la région. Il est fondateur de l'association YamPukri à OuagadougouKongoussi est une ville de 30.000 habitants, sur la route du Mali, à la lisière du Sahel.

 

 

Nous attendons du journal de l’étranger une certaine visibilité qui reste fondamentale pour la découverte réciproque de deux communautés. 

L’approche des images est, par ailleurs, un apprentissage qui doit être mis en place en fonction des milieux où il est exercé et cet exercice est source d’enrichissement et de découvertes.

Nous pensons que de cet échange entre deux continents, deux cultures, peuvent naître d’autres manières d’approcher l’étranger.  

 

Par ailleurs si l’alphabétisation est un des axes majeurs de la politique éducative en Afrique de l’Ouest  le système actuel au Burkina Faso est producteur d’échecs pour de nombreuses raisons.

En France également.

 

 Les réponses que nous tentons d'apporter sont à situer à un autre pôle que  la gestion des infrastructures éducatives. Nous tentons davantage de mettre en place ce qui relève de la culture et des arts.  

 

En présence de ce qui peut faire défaut dans ce domaine, le projet  Messagers relève davantage du tissage d'une histoire entre des manières de voir tout autant exposées aux risques d'un monde qui réduit l'image des choses et l'uniformise, là où  le commerce et les lois de marché imposent leurs produits et leurs normes.

Ces ateliers ont pour objectif de  faire place à des réalisations propres aux communautés qui les transmettent.

www.youtube.com/watch?v=rXHBCdRchiU 11 mai 2009 - 9 min - Ajouté par Sylvestre Ouédraogo une film sur les masques Winyé. ... Les masques Winyé, dernière partie. Les masques Winyé, dernière partie. - YouTube

 

Par ailleurs, dans de nombreux pays européens  la transmission des savoirs et des pratiques -l'éducation- a été orientée vers la culture et les arts ; avec les bénéfices qui y sont liés.

 

Voilà l'origine du "projet Messager.

 

Nous envisageons de débuter en 2015 

Les animateurs artistiques seront locaux (danseurs et conteurs de l'ACS,  ou venant d'association connue de nous comme l'association KOLON  à  Ouagadougou.

Il est nécessaire de soutenir par ailleurs l'existence des événements locaux comme le Férimason, le festival de masques annuel qui a lieu sur la commune de BoromoUne réalisation filmée de ce festival est un des axes de réalisation des ateliers

 

Des projections sont aussi envisagées dont celle du film Messagers dont nous avons monté un premier épisode en mai 2014 "La terre aigre" et un film en 2004 : « Les messagers de l’eau »

D'autres qui bénéficient déjà de mise en ligne:

 

 En ce qui concerne l'audio-visuel, l'intervention de Jomo Production et de ses animateurs est bénévole

 Bien sûr  nous nous orientons vers d'autres sources de revenus en France, dont nos activités périscolaires et de projections villageoises.

Ce séjour sera également un temps pour renouer des liens  avec le milieu scolaire et  associatif ainsi qu’avec l'Action Sociale des provinces concernées (celle des Balè ainsi que celle du Bam)

 En fonction de l'évolution du projet -et des moyens dont il sera bénéficiaire - nous donnerons une suite appropriée au calendrier des interventions entre les Cévennes et le Burkina Faso

 

 Bien entendu nous restons attentifs aux initiatives et aux remarques de ceux qui s'y attarderaient.

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

BUDGET:

 

Matériel  Achat  

  Matériel vidéo                               150

Matériel de cuisine ,

Charbon de bois                            150

Location de projecteur                  150

Location  mob                                 100

Location local /mois                      150  

Location matériel

audio visuel -informatique            400

Charges :                                                                       

Eau

Electricité                                            80

Prise en charge des

déplacements                                 200

Formation:

Défraiements  intervenants 

                                                            500

Prise en charge des

 animateurs  

(repas, hébergements)                  150   

 Trajet France

Burkina Faso (AR)                          500                                  

Prise en charge     des repas

 des enfants   ( 300 repas)             600

 Défraiement d'une cuisinière       150

Soutien au Ferimason                    200

Charges bancaires (KKB)8%           80

                                                                                                               

                                                              

Soit                                                    3560 euros                                                        

 

 

 

La collecte servira à  rémunérer les intervenants locaux et à combler les frais directement liés aux interventions dans le cadre des ateliers

 

 

 COLLECTE

 

             

 

Ressources propres  

                                                                             1960

Subventions                                                         900

Mécénat                                                                500

Projections                                                           100

Travaux de gravure                                             100

Total                                                                     3560                                                                

 

                                                      

                  

Getattachment__1_

 

 

Thumb_p_cheur_copie
womené

Je vis en Cévennes depuis 1972. J’aurai bientôt soixante cinq ans. En 1993 nous avions fondé une petite association : "Judo vivant" qui transportait ses tapis sur les routes cévenoles, de vallée en vallée. Nous avions fait un film: "Le cercle de craie", Claude Castelain en a été le réalisateur en 1998. En 99 j'ai enfin une caméra à ma disposition: je... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Ceci est un début de collecte de la part de Alix Gilles et moi. Nous esperons que le journal va marcher. S'il faut un peut plus tard j'ajouterai un peu plus. Bonne progression avec le projet journal d'étranger.