Pour mon diplôme de 5ème année aux Beaux Arts, je souhaite organiser dans la mythique cour vitrée, une exposition d'art total: METANOÏA

Large_m_tano_apomme

Présentation détaillée du projet

 

Métanoïa, [met-an'-oy-ah] signifie "changement de mentalité, d'intentions" et  "au-delà de nous".

 

A travers l'exposition Métanoïa, ce que je souhaite mettre en lumière est avant tout un changement de mentalité, par une approche différente de l'art, des oeuvres qui appellent à l'introspection et qui révélent notre désir de laisser vivre et s'exprimer le divin qui est en chacun de nous.

 

Après de nombreuses années de recherches, le Dipôme National Supérieur des Arts Plastiques offre l'occasion de se confronter au milieu professionel de l'art et d'y montrer toute l'énergie, l'inventivité et la puissance créatrice de jeunes artistes accomplis.

 

Faire ses études aux Beaux-arts est une expérience intense autant historiquement qu' artistiquement. Ce lieu est chargé d'histoire : la cours vitrée du Palais des études où je souhaite faire mon exposition, est sûrement un des endroits les plus troublants et fascinants que je connaisse.

 

Cour-vitree-ecole-beaux-arts-paris-jeanclaudelafarge

 

Mon désir le plus profond a toujours été d'exposer un jour mes œuvres dans cet espace mythique, et d'en renouveler l'esprit. Imaginez qu'autrefois des artistes tels que Ingres, César, Matisse... y ont fait leurs études, leurs moulages et d'ailleurs leurs esprits y résident toujours! Bref, tous les grands maitres sont passés par là. C’est un lieu impressionnant par histoire mais magique aussi car chargé de spiritualité.

 

Convaincu par cette idée et poussé par l'envie de réaliser mon rêve, j'ai réuni autour de moi une équipe pour m'aider à réaliser ce projet d'art total, puisqu'il mêle autant la culture urbaine – à travers la danse contemporaine, la vidéo et la culture hip hop – que l'art populaire et la culture animiste – au travers de la céramique,de la peinture – et du chant, afin de créer par ces multiples et complémentaires influences, un nouveau genre dynamique, nomade et ouvert sur les cultures du monde entier.

 

Nous devons maintenant nous donner les moyens de réaliser nos rêves, et c'est pour cela que nous avons besoin de votre soutien afin que cet exposition soit à la hauteur de nos espoirs artistiques les plus fous.

 

                                                                             ***

 

Meta2

 

 

   Que peut-on attendre à l’aube d’un monde en stagnation intellectuel, en régression économique et en perte de repères, si ce n’est de renaître?

 

   Dans un monde où l'on a laissé le désenchantement prendre place, où par sécurité on a bloqué nos esprits, nous perdons une chose précieuse : le sens. Le sens que l’on donne à chaque chose ; la morale, l’intention, le procédé, l’amour, la foi, le bien-être, le vivre-ensemble...

 

   C’est à nous de se réapproprier le sens, de le recréer, et surtout de laisser notre aveuglement au passé. L’essentiel aujourd’hui est de réapprendre à exister, à laisser vibrer son âme, à écouter son intuition, à repenser le temps et avoir l’honnêteté de considérer l’esprit des choses, des objets, des arbres, des animaux, de nos prédécesseurs...

 

   Chacune des pièces composantes de l’exposition est un tunnel vers le divin; le divin que l’on a en soi, présent en chaque chose, et que chaque intéraction développe d’avantage. L’idée de cette exposition est de réinstituer la capacité enthéogène de l’art dans les mentalités.

 

   C’est un appel à un nouveau mode de vie qui laisse le naturel s’exprimer, le « vrai » prendre son sens, et les apparences s’évanouir. Si l'on accordait une place au quotient émotionnel, au cerveau perceptif, à la contemplation, et à l’expérimentation de la destinée alors peut-être se dessinerait une humanité moins immature?

 

   La théorisation du Social Butterfly Effect que j’ai exposé lors de mon Diplôme National d’Art Plastique a révélé que, si un battement d’aile de papillons en Chine déclenche une tornade au bout du monde, un sourire peut être le point de départ d’une chaine de bonheur.

 

Il s’agit d’étendre le tissu humain.

Alors battons des ailes et redécouvrons notre âme.

 

Ré-Existons.. 

 

 

 

Le Plan de l'exposition

 

 

Map

 

A. La flamme blanche

B. Sas de bénédiction

 

1. Hutte de soins

2. Il était une fois...

3. L'antenne de dieu

4. L'avortement du Golem

5. La fontaine de l'esprit

6. Marie ou notre Mère nature

7. Espace de documentation

8. Souhaits à la mandragore

 

 

 

 

ALAPABA est partout

Série de dix photographies

 

Une série de photographies qui met en scène la marque de l'artiste dans des endroits sacrés et/ou oubliés dans le monde. Cette marque est une marque hypothétiquement psychosomatique, apparue sur mon dos suite à un rêve lors de ma résidence avec les Amérindiens Kali’Na. 

 

 

578529_4261403345222_1886354223_n

 

 

 

316704_4261401545177_988377306_n

 

 

 

 

Il était une fois...

Performance-rituel dansé

Durée : 20 minutes

 

Visuel

 

 

 

Il était une foi… est une performance-rituel dansée en cinq actes, mélangeant danse populaire, conte et transe chamanique. Le but est de permettre soit aux danseurs, soit au public d’accéder à un autre état de conscience. Une performance-rituel révélant les origines de la spiritualité et de l’art.

 

 

430624_4566976464359_11218715_n

 

 

 

 

 

La fontaine de l'esprit

Installation sculpturale

Quatre pots en terre, colombe, graine 

 

Fontaine

 

 

Une fontaine en céramique qui a pour support, 4 pots en argile. Chacun de ces pots contient un des éléments naturels de base: le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre. Au-dessus, une graine de plus d’un mètre de long est soutenue par un pilier. Par cette graine, l' esprit de la sève va rejoindre les 4 éléments

 

Pelican

 

 

 

 

 

Hutte de soins

Installation performative

Bois, matériaux de récupération, plantes sacrées

Artistes : Mayi et Sébastien Hamidèche

 

 

Hutte

 

 

Dans une hutte, une naturopathe et moi-même proposerons d'offrir des soins aux public en échange de services. Sur rendez-vous vous pourrez être acceuilis et écoutés. Parmi les soins : massages, oniromancie, MicroKinésie et encens sacrés que nous avons créés, ainsi que rapportés des endroits que nous avons visités à travers le monde et dans lesquels certaines ethnies pratiquent encore le soin par les plantes.

 

 

 

 

Incensoires

Installation de huit encensoirs en terre, huit encens

 

Une série de 8 encensoirs en céramique, aux formes insensées contenant au moins un encens rare et sacré de chaque partie du monde. De plus, chaque visiteur sera béni à la sauge avant de pénétrer dans l’exposition. 

 

 

 

 

Souhaits à la Mandragore

Installation interactive 

Cinq mandragores, argile rouge, sang, bocaux en verre, divers

 

Mandragore

 

 

Le monde occidental contemporain a oublié ses propres croyances animistes ancestrales. Pour beaucoup la Mandragore, cette plante aux racines souvent comparées à une forme humaine, n’est qu’un mythe.

Elle fut pourtant une des plus importantes plantes médicinales de l’Antiquité, c’est une plante aussi réelle que vous et moi. Je la cultive depuis plus d’un an et 5 d’entre elles seront disposées en arc-de- cercle.

La plante maîtresse sera disposée dans un espace à part dans lequel il vous sera possible de lui faire une offrande et de lui faire part de votre souhait qu'elle se chargera de réaliser.

 

 

Mandragore_2

 

Mandragore2

 

 

 

 

L'avortement du Golem

Installation éphémère

Mosaique, argile crue, bois, dame-jeanne

 

Golem1

 

 

Il s'agit d'une installation de grande taille sur la thème Kabbalistique du Golem (le mage donne vie la concentration et l'intention à un objet de terre glaise). Sur une grande mosaïque circulaire, un petit enfant d’argile est installé, les mots « vie » et « Vérité » sont inscrits sur son front et ses lèvres.

Au-dessus, une bombonne à eau en verre est maintenue par trois piliers de bois. Chacune des gouttes d'eau qui tombent sur l’enfant golem participent à sa totale disparition.

 

 

 

 

Marie ou notre mère Nature

Bol en gré blanc, or, tourquoises et eau de mer

170cm de diamètre

(une chanteuse activera la pièce en chantant l'Ave Maria, les pieds nus dans l'eau de mer)

 

Bol

 

 

En partenariat avec la cité de la Céramique de Sèvres, je vais créer un bol en gré de couleur blanche et d'environ 180cm de large et de 1 mètre de haut. A l'intérieur, une cantatrice chantera l’Ave Maria de Shubert, les pieds dans l’eau dans l'eau de mer. 

 

http://www.youtube.com/watch?v=xExJRwDM1H4

 

 

 

L'Antenne de Dieu

Sculpture

Céramique, pierreries, moteur, béton, bois, tissu, or

Une vidéo accompagnera la pièce

 

Antennededieu

 

615325_4566819020423_303031350_o

 

 

Cette sculpture en terre cuite réprésente une femme derviche tourneur à taille humaine, elle tourne sur elle-meme grace à l'aide d'un moteur. Si elle porte la jupe traditionnelle des derviches tourneurs, son buste est nu et exprime ainsi son affranchissement envers toute pensée dogmatique. C'est une femme libre.

Son chapeau est serti de pierre semi-précieuses ainsi que de pierres que j'ai moi meme ramassé lors de mes voyages. Sous sa jupe flottante et tourbillonnante, se trouve un cristal inscrusté dans le vagin, et sur son bas ventre est inscrit en lettres en Kabyle avec des feuilles d'or : Dieu est ici. La pièce sera activée le jour du vernissage par un derviche tourneur. Ainsi, le tournoiement active et devient un catalyseur d'énergie qui se répand alors dans l'environnement tout autour.

 

 

 

Derviche

 

 

 

Langues de feu

Conférence-performance

"Les artistes modernes et contemporains, chamans de l'Occident?"

Avec Michel Perrin (anthropologue et écrivain), Jean de Loisy (directeur du Palais de Tokyo et commisaire), Corinne Sombrun (chamane, musicienne, journaliste et écrivaine), Didier Semin (historien de l'art et commissaire)

Performeurs : Sébastien Hamidèche et Jany Lauga

 

 

Une conférence-performance dans laquelle l’artiste joue l’animateur d’un débat sur le lien entre art et chamanisme et dans lequel des pointures dans leurs domaines respectifs n'arrivent ni à s'entendre ni à s'écouter. Langues de feu est une métaphore du monde contemporain dans lequel la spécialisation participe à la fragmentation de la conscience et des savoirs. 

 

 

Le verdict

 

Jury

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Ce projet d'envergure a besoin d'un soutien financier à son image!

 

 

Les 5000 euros:

 

- Achat de matière première lié à la création des oeuvres : terre; pierres, plantes, céramique, peinture, pigments, papier photo,moteur etc... 

 

- Location du materiel audiovisuel/éclairage

 

- Costumes

 

- Montage des clips videos  

 

-Communication: dossiers, flyers, invitations

 

-Impressions du livre et des photos

 

- Préparation du vernissage

 

-Transport et sécurité des pièces

 

-Défrayer les artistes invités si possible

 

- La communication lors du projet ( médiateurs, conférenciers) 

 

 

 

                                                                           MERCI !!!

Thumb_ss
Sébastien Hamidèche

Sébastien Hamidèche est un artiste plasticien: peintre, photographe, scuplteur, performeur, vidéaste. Il a déjà exposé à Lens, Lille, Arras, Douai, Paris, Herzlin( Pays Bas), Besancon, Mana( Guyane), Chicago, Santa Fe et Albuquerque (Nouveau Mexique) et prochainement à Bussy Saint Georges dans le cadre d'un projet de Land Art. *Naissance à Lens le 7... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Go, go, go! Belles perspectives et qui donnent envie d'y être déjà un peu. <3
Thumb_default
avec tous mes encouragements pour ce magnifique projet .
Thumb_default
Très beau projet! Vends nous du rêve ;)