Daphné présente

Micha

Soutenez le premier film de deux jeunes réalisatrices de l’Eicar. Drôle et touchant, il saura vous étonner. Alors laissez vous surprendre !

Large_micha_test_2small

Présentation détaillée du projet

▲ Aidez-nous à dépasser le montant de la collecte !

 

Nous avons plus que jamais besoin de vous !! Les galères techniques nous tombent dessus, il va falloir qu'on assure nous-même le matériel qui devait nous être prêté par notre école... De plus, après re-calcul de nos besoins budgétaires (la moindre fourniture étant désormais à nos frais) et prenant compte de la part que se garde KKBB sur le montant total, nous avons pu établir que :

 

● 500€ nous permettrait à peine d'assurer le défraiement (repas + transports) de toute l'équipe du film pendant 4 jours + l'achat d'un rouleau de gaffer.

 

● 650€ et + nous permettrait d'être un peu plus large sur l'achat des divers consommables (câbles, adaptateurs, prolongateurs, piles...) et nous garantirait de ne presque pas perdre d'argent.

 

● 800€ et + nous permettrait d'acheter des cartes CF (Compact Flash) plus fiables, rapides et résistantes que les cartes SD sur lesquelles nous projetons de tourner, d'acheter un bon disque dur externe pour le double-backup quotidien des rushs et peut-être même d'acheter un trépied lourd (car celui dont nous disposons actuellement n'est en fait pas adapté à des conditions de tournage).

 

● 950€ et + nous permettrait d'acheter des DVD vierges, des boîtiers, d'imprimer jaquettes et affiches en bonne qualité, de remplacer les fournitures qui nous lâcheraient pendant le tournage... Et bien sûr, tout le surplus d'argent non-investi dans Micha serait redistribué à l'équipe du tournage !

 

Par avance, un immense merci !

 

Lichzz-1409266203

 

PITCH :

 

L’histoire de Micha est celle d’un jeune-homme fantaisiste au coeur d’une famille (trop) ordinaire. C’est dans l’intimité de la sphère familiale que se révèlent malaises et incompréhension. Il faut dire que Micha a parfois un comportement étrange…

 

NOTE D'INTENTION :

 

Micha est notre premier court-métrage. A l’origine motivé par l’obtention de notre diplôme à l’EICAR (Ecole internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation), ce projet est devenu au fil du temps bien plus qu’un simple travail d’école. Passionnées d’audiovisuel, notre souhait est que Micha prenne vie de la meilleure façon qui soit. Cela sera rendu possible grâce aux multiples talents que formeront notre équipe de techniciens et de comédiens, ainsi qu’au matériel que ce kisskissbankbank monté pour l'occasion nous permettrait d’obtenir.

 

Le tournage est prévu pour la période du 1er au 4 septembre 2014. L’équipe technique est essentiellement composée d’étudiants de l’Eicar et jeunes professionnels de l’audiovisuel. Les comédiens viennent d’horizons très différents, tous passionnés de théâtre ou de cinéma. Nous pensons que leur association donnera lieu à une belle collaboration artistique. Nous tournerons à Rosny-sous-bois, dans une maison qui sera l’unique décor de notre court-métrage. Cette maison est presque un personnage du film, nous l’avons choisie précautionneusement pour coller au plus près à l’ambiance que nous voulons lui donner. Un décor traditionnel voire kitsch/années 60, pour mettre en lumière le contraste entre Micha et sa famille.

 

Nous aspirons à surprendre le spectateur, lui donner l’impression de mener comme une petite enquête tout en se laissant porter par l’intrigue. Le faire rire, bien sûr, à travers le ton décalé des dialogues et des situations absurdes. Nous mettrons aussi l’accent sur le trait esthétique du film, d’importance capitale pour nous. Nous souhaitons composer un univers singulier pour l’évolution de nos personnages, malgré l'unité de lieu et de temps imposée par le scénario. 

 

LES RÉALISATRICES :

 

Alexandra Delage (réalisation, production) et Daphné Boghossian (scénario, réalisation, production).

 

L’histoire de “Micha”, c’est d’abord la rencontre de deux filles passionnées de Cinéma et d’audiovisuel. Daphné Boghossian est monteuse depuis près de sept ans pour des projets très variés allant de la publicité aux court-métrages en passant par la télévision. Alexandra Delage a quatre années d’expérience dans le journalisme audiovisuel et la réalisation documentaire. Elles se rencontrent en novembre 2013 dans les couloirs de l’Eicar, école de Cinéma réputée, et décident de s’associer pour réaliser leur projet de fin d’études. Au fil des semaines, ce court-métrage d’étudiant se transforme en véritable projet-passion.

“Nous adorons notre film et nous aimerions vraiment qu’il soit à la hauteur de ce que nous avons imaginé. Participer à cette collecte, c’est nous donner les moyens de vous surprendre !”

Capture_d__cran_2014-11-17___02.37.26-1416188308

LE CADREUR/CHEF-OPÉRATEUR/COUTEAU-SUISSE :

 

Lawrence Girard

 

Cet homme n'est pas tout à fait un homme, il est... Le grand Wapiti Ardent des contrées lointaines. Si lointaines qu'elles feraient passer votre littérature pour un vulgaire poème RATP. Il est un peu comme une tartine de reblochon au petit-déjeuner : l'essayer c'est l'adopter.

 

945226_10151633535174293_743591646_n-1409265718

 

LES ACTEURS

 

Tom Albert, dans le rôle de Micha

 

Il se passionne pour le théâtre enfant, et suis des cours de théâtre pendants 7 ans, dans une classe avec laquelle il réalise des représentations chaque année. Durant le lycée, à cause  d'un conflit avec un professeur, il décide d'arrêter les cours de théâtre et s'intéresse au cinema. Cinéphile depuis son enfance, il a participé a plusieurs projets amateurs, que ce soit devant ou derrière la caméra, et malgré son jeune âge, sa motivation est bien là, guidée par une passion qu'il entretient depuis son enfance.

 

 

Valérie Nataf, dans le rôle de Sarah

 

Jeune comédienne passionnée par la comédie depuis de nombreuses années, elle fait ses armes au théâtre avant d'en venir au cinéma. Avide de personnages à interpréter, aussi différents et variés les uns que les autres, elle multiplie les tournages et les rôles, tout particulièrement dans des projets originaux (tels que Micha).

 

Val_rie_carr_

 

Ariane Orsini, dans le rôle de la mère

 

Elle rencontre le théâtre en tant que comédienne au lycée. Pendant longtemps spectatrice assidue, elle fait des études de droit et de gestion des institutions culturelles, et travaille depuis quinze ans dans le secteur culturel, au service d'un grand établissement public muséal. En 2008 elle reprend le théâtre, avec Bernadette Sansot, qui la fait jouer notamment dans une adaptation des Marchands de Joël Pommerat, puis avec Marie de Billancourt, qui met en scène le choeur introductif d'Ariane, de Marina Tsvetaeva, avec 30 comédiens sur scène. En 2011, elle décide de se consacrer pleinement au théâtre, et rencontre Stéphane Auvray-Nauroy, qui sera la bonne personne pour l'accompagner sur ce chemin. Elle présente le très beau texte érotique d'Egon Bondy La fille qui cherche en fin de parcours de formation. Très vite, elle a le projet de monter son premier spectacle. Elle s'attèle à ce premier projet et crée sa compagnie : Tchernoziom et papiers blancs.  

 

Ariane

 

Vincent Rouquès, dans le rôle du père

 

Bande-démo de Vincent Rouquès : http://vimeo.com/84176516

 

Capture_d__cran_2014-08-19___20.47.26-1408474138

 

L'ÉQUIPE TECHNIQUE :

 

Gino Fontana (assistant de production), Sonja (assistante de production), François Kraemer (1er assistant caméra), William Kraemer (ingé son), Tom Giffon (ingé son), Alice Pigné (script), Laura Azema (maquilleuse), Florence Seusse (régisseuse générale), Morgane Auriche (régisseuse adjointe), Yolande Massikini (régisseuse adjointe), Léa Grégoire (photographe plateau) et Nina Guy (illustratrice).

À quoi servira la collecte ?

Nous croyons en ce projet, il nous tient vraiment à coeur. Malheureusement, comme c’est le cas pour une grande majorité de films d’école, nous n’avons aucun budget. Quant à mettre de notre poche, le salaire dont nous bénéficions via notre formation en alternance ne nous permet pas d’assurer ce financement. C’est pourquoi nous nous en remettons aujourd’hui à vous, très chers futurs spectateurs et collaborateurs du film. Nous vous solicitons pour réunir une somme qui peut sembler modique, mais qui en réalité changerait tout pour nous. Cet argent nous permettrait de financer la régie du film (il faut bien que nos techniciens et acteurs volontaires se nourrissent), leur défraiement (ils participent déja de bon coeur, notre premier gage de reconnaissance serait de leur éviter de devoir avancer l’essence ou les transports) et puis quelques locations de matériel que l’école ne peut pas nous fournir. Un petit geste pour plein d’amour en retour ! Un grand merci d’avance, en espérant que Micha vous séduise autant que nous.

Michartyu-1409266516

 

★ LES BONUS ★

 

La vidéo du casting de Valérie pour Micha :

 

 

La dernière illustration de Nina GUY : 10637784_10152283949754117_1839638122_n-1409266964    

Thumb_capture_d__cran_2014-11-17___02.41.25-1416188515
Daphné

Le facebook de MICHA, par ici ➔ www.facebook.com/michalefilm

Derniers commentaires

Thumb_affichernsdm_def-1408012997
Je vais être scripte sur ce court métrage, mais plus encore car je pense que Micha sera un film d'équipe, avec une atmosphère propre au talent de Daphné, la scénariste et co-réalisatrice. Je suis fière de pouvoir m'investir un peu sur ce projet, et vous conseille d'en faire autant, car avec un peu plus de budget, nous pourrons faire de belles choses. :)
Thumb_capture_d__cran_2014-11-17___02.41.25-1416188515
Bah ouais, c'est juste le meilleur investissement du monde, sérieux !! On se demande pourquoi ils mettent pas tous 100€ ! Hihi ! ;)
Thumb_default
Moi je m'en fous je veux l'invitation au concert de Mother Medusa!