Participez au projet " Mise en Quarantaine", soutenez la réalisation d'une oeuvre monumentale en 3 volumes imprimée en 3d

Large_sans-titre-1-1444655072-1444655082

Présentation détaillée du projet

 HISTORIQUE DE LA DÉMARCHE ARTISTIQUE

 

Artiste peintre-plasticien, je peins le plus souvent des toiles et des fresques, avec pour sujet principal une vision contemporaine de l’Humanité, partagée entre les stéréotypes véhiculés par la pub, le web ( myspace, fotolog...) et l’ univers citadin,avec un regard direct sur l’époque dans laquelle je s’inscris en tant qu’artiste.

 

Dans le processus, Internet a une place très importante. Mais derrière cet attachement au Web, il y a l’attachement à l’humain dans sa globalité.   Dans un premier temps, j’ai eu un travail sur la Femme, l’Ultra féminité et des questionnements sur l’intimité et le partage de photos sur Internet.

 

    

 

Avec la naissance de mes enfants, et les morts dans la famille, dans l’entourage, j’ai pris conscience de ma place de Père, mais aussi de ma place de Fils. Je me suis longuement interrogé sur la vie, l’importance de l’instant, le présent. Devant ces questions universelles, j’ai donc décidé de peindre mes Vanités et mes crânes et autres Allégories de la vie.  J’y vois aussi une sorte d’hommage à la peinture classique.  

 

En emménageant à la campagne pour quitter ma routine urbaine et trouver plus d’espace et de confort pour ma Famille et pour créer en atelier, j’ai découvert la Forêt et compris pourquoi depuis des centaines d’années des artistes travaillaient la Nature.

 

J’ai donc choisi de commencer une nouvelle série sur la Forêt, les bois et d’y emmener mes personnages et des histoires. Je consacre ma vie à l’Art, et les différents sujets que j’aborde ne sont que, le plus souvent, un prétexte à la Peinture ou aux volumes et installations. Je mixe donc mes sujets, et cherche perpétuellement de nouvelles pistes...  

 

Suite à la rencontre avec le Fab Manager de l’Ecole Polytechnique - j’ai pu réaliser un premier essai d’impression 3D, intervenir sur la matière et l’interroger !   P1050067-1444735697

 

C’est à ce moment là que j’ai intégré le projet «Artinlab» (Programme de promotion des arts liés aux hautes technologies et des savoir-faire du  Pôle Entreprenariat et Innovation de l’école Polytechnique). Le projet est actuellement stoppé pour cause de priorités dans les recherches du Fab Lab de Polytechnique.

 

Mais ayant commencé des réflexions autour de ces dernières technologies et souhaitant avancer sur cette problématique, j’ai donc commencé un travail de recherche et de réalisations pour commencer à produire des oeuvres sur un projet :  MISE EN QUARANTAINE.                                                                          

 

MISE EN QUARANTAINE    

 

« MISE EN QUARANTAINE » est mon nouveau projet d’étude, de recherche et de création.   Il vise à questionner le spectateur sur la relation que l’Humain (l’individu) et l’Humanité (la multitude) entretiennent respectivement avec les innovations techniques et technologiques qu’ils produisent, seul ou à plusieurs.    

 

 

          

Wall01-1444649383    

 

Ce nouveau travail interroge sur la durée de l’existence, et les conditions de notre vie présente et future, au regard des innovations technologiques et de leurs conséquences pour l’Humain et l’Humanité : sont-elles choisies, sont-elles subies aujourd’hui ? Seront-elles choisies ? Seront-elles subies demain ?   

 

Depuis quelques mois, je décline et cherche sur ce thème, grâce à différents médiums, notamment la peinture et la sculpture.  Je décline et je cherche sur toile comme sur mur, en galeries, dans la rue. 

 

 

       Sculpture-01-1444650328    

 

 

J’ai peint l’Humain sous sa forme vivante et sensuelle. J’ai peint la vie en représentant la Mort sous sa forme la plus primitive, illustrée dans mon art sous forme de crânes et vanités.

 

 

     11209478_778410762277744_6756107124764229361_n-1444650476

 

 

J’interroge la mort dans son rapport au présent, en jouant sur la disparition de l’humain, en ne gardant que des enveloppes vides, presque anonymes, reconnaissables par leurs attitudes, leurs dimensions.  Ces nouvelles formes créées sont étrangement devenues pour moi des « uniformes ». 

                

Concrètement, cette nouvelle recherche aboutira à la création d’œuvres - sculptures monumentales ayant formes humaines, en combinaisons de protection, en « uniformes » que l’on retrouve sur toutes les scènes de «mise en quarantaine», dans les civilisations atteintes de maladies, de virus, crimes et toutes formes de nettoyage.

 

«dérivé de la pétrochimie bouillie depuis l’existence à partir du pétrole noire contenant des milliards de bactéries antiques, le plastique utilisé dans la fabrication Additive 3D est une métaphore avant même sa stratification en forme. Son potentiel occulte les difficultés rencontrées tout au long de son histoire : que la matière est la somme et la prolongation de nos ancêtres; que la créativité est brutale, sensuelle, rude, grossière et cruelle.» - ref - Additivist-Manifesto

 

 

          12_cleaning_114x146-1444651657    

 

Les œuvres produites, à échelle 1, pourront interroger le spectateur dans une confrontation à l’objet/sujet.   Une partie de la première série de 3 personnages sera créée au sein du fablab des Usines Nouvelles qui m’accueillera pour la réalisation de ce projet : modélisation 3D, production/impression 3D fragmentée, et assemblage/façonnage/sculpture finale par mes soins.  

 

Une diffusion des œuvres est envisagée aux Usines Nouvelles, friche industrielle en reconstruction, décor post apocalyptique idéal pour une première rencontre de mes œuvres avec le public. Mais toute proposition de partenariat et de diffusion reste là bienvenue.

 

Je souhaite intégrer à ma démarche de création des savoirs-faire nouveaux et des technologies innovantes, issus de la philosophie des Fab Lab comme lieux d’échanges, de partage, de nouvelles inspirations et productivités. 

 

Ces savoirs-faire nouveaux génèrent des questionnements profonds sur l’avenir de l’humanité en lien avec les technologies qu’elle produit. .   Fred Calmets  

 

            13_la-marche_130x97-1444651691

 

"Frédéric Calmets est un artiste aux aptitudes particulières qui, loin de s’inscrire dans l’air du temps en se laissant porter par celui-ci, prend régulièrement les devants pour repousser les limites des techniques et des matériaux qu’il s’approprie. Connu pour sa peinture qui repousse en permanence les canons des thèmes qu’il aborde, Frédéric Calmets est également un plasticien, un créateur d’installations en quête de savoir-faire nouveaux et d’innovations technologiques lui permettant de faire corps avec les dernières avancées d’une société dont il s’inspire.

 

Il sait transmettre sa soif de créer et son regard unique, au travers de chacune de ses interventions sur notre environnement. C’est sans doute ce qui fait de lui un artiste atypique au style incomparable, oscillant entre fresques monumentales, toiles, installations, bronzes artisanaux, gravures,…   Avec le projet « Mise en Quarantaine », Frédéric souhaite interroger, émouvoir et donner au spectateur l’occasion de découvrir le monde complexe qui entend reformuler son avenir. Il projette de présenter le symbole d’une fin qui semble inéluctable, tout en le produisant avec les outils qui viennent remettre en cause l’idée même d’une fin de vie pourtant inscrite dans nos gènes. Paradoxe ."  Ref -Christine Graval. Les Usines Nouvelles.   

  

                                                                                               P1040858-1444683132

 

À quoi servira la collecte ?

Pour réaliser une oeuvre monumentale, composée de trois représentations imprimées en 3d, assemblage, façonnage par l'artiste. nous cherchons à compléter le financement de  cette oeuvre.

 

Ils soutiennent déjà le projet :

 

La D.R.A.C. Poitou Charente soutient déjà le projet dans le cadre des aides à la création en Poitou Charente.

 

Les Usines Nouvelles soutiennent le projet, conseils et mise à disposition de savoirs et de locaux.

 

Le Fablab de Polytechnique soutient le projet par la mise a disposition des machines et de temps d'impressions.

 

 

Le détail des coûts pour le financement participatif.

 

Scanner 3d :  3 séances de scanner des personnes en pieds, les retouches du fichier (fusion, modélisation ect..) et la conformation du fichier pour qu'il soit imprimable sur toutes imprimantes 3D.  

750,00 €

 

Conception 3d Fablab :

Découpage et préparation des modèles, préparation du système d'assemblage

1600,00 €

 

Matériel / Impressions

Imprimante 3d pour prototypage, Filaments, produits de finissions..     1500,00 €

 

Consommables

900,00 €     

    

Matériel : Assemblage des pièces, chalumeau, pyrograveur, masques de protections...  450,00 €

 

Divers autres frais    300,00 €

 

Soit un budget total de 5500 euros TTC

 

 

Ce budget ne comprend pas l’ensemble des coûts liés à la mise en oeuvre et la communication autour du projet, au transport des œuvres, et ne prends pas en compte les différentes aides et partenariats cités ci dessus. Sans parler du soutient des différents protagonistes qui m'offrent leurs temps, leurs conseils et leurs savoirs...

Thumb_11264968_624175487718420_5939773191270928262_n-1444658374
Calmets

Artiste plasticien, né en 1976, vit et travail à Poitiers. Artiste autodidacte, Fred CALMETS a débuté par le tag et le graffiti, avant de basculer tout doucement vers la Peinture et particulièrement le travail en atelier et sur mur (in-situ) en Galerie et Centres d’Art contemporain. “Fétichiste “du mur, et de la rue, peindre ne l’empêche pas de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo FRED, ne changes rien# Princesse à Paillettes
Thumb_d_tail_-le_ciel_s_assombrit_-v.pastor-1449925624
Bravo Fred pour ce beau projet !!! Belle réalisation ! et à bientôt de se rencontrer. Véronique Pastor
Thumb_default
Je croise les doigts pour ce beau projet!