Moi, ma nièce et mes neveux. Une série comique, du plaisir, du rire, des larmes, une histoire triste dont on ne tire que le meilleur.

Large_mnn_img

Présentation détaillée du projet

Pitch :

        Après la perte tragique de leur père, Kevin, Leslie et Hervé sont obligés d’aller vivre chez leur oncle Dorian. Celui-ci, n’ayant pas de situation stable et aucune responsabilité, se voit obligé de changer de vie afin de s’occuper au mieux des enfants de son seul et unique frère. Étant dans une situation financière précaire et de plus en plus couvert de dettes, Dorian King accepte cette charge en contre partie du gros héritage que lui a laissé son frère. Pensions mensuelles qu’il ne touchera que s’il arrive à garder au mieux les enfants jusqu’à leur majorité. Surveillé par les assistances sociales mais aussi par Louis, l’ami de la famille, cela devient difficile pour un homme volage et irresponsable de prendre soin d’un jeune homme en colère contre la terre entière, d'une fille qui ne vit que pour son apparence et d'un petit garçon qui entre à peine dans la puberté. Voici l’histoire de Dorian King, sa nièce et ses neveux.

 

Synopsis :

     Âgé de 27 ans, Dorian Frangin alias Dorian King est loin d’être l’homme parfait ; autant sur le plan social que personnel. À peine installé dans son nouvel appartement, il vit sur ses économies provenant de ses nombreuses et différentes expériences professionnelles. Il est à la recherche d’une vie paisible et tranquille. Ses soirées consoles et la visite de quelques demoiselles font de sa vie un bonheur dont il ne souhaite pas se séparer, même si le besoin d’avoir une situation pourrait lui apporter un coup de main auprès de ces dames. Malheureusement cette vie paisible prend fin lorsque les aides financières de Dorian s’arrêtent et de nombreuses dettes vitales s’accumulent et le mettent dans une situation financière précaire qui l’oblige à se trouver un emploi. Idée que Dorian ne supporte absolument pas. 

Un jour, son seul et unique frère Alex Frangin, dont il n’a pas de nouvelles depuis des années, meurt et laisse derrière lui un héritage et trois enfants. C’est après les funérailles que Louis, un ami proche des frères Frangin, lui annonce qu’il va devoir s’occuper de sa nièce et ses neveux car leur mère a quitté la famille bien des années avant cela et il est le seul membre de la famille à pouvoir les prendre en charge. Une nouvelle qui n’enchante pas du tout Dorian qui, au départ est très retissant à cette idée, mais finit par le faire d’une part, pour honorer la mémoire de son frère et d’autre part, car la pension mensuelle issue de l’héritage, est un moyen pour lui de sortir de ses « galères financières ». Il sera bien sûr contrôlé, en principe tous les deux mois, ou à l’improviste par une assistante sociale et par Louis. La bonne éducation ainsi que le bon traitement des enfants sont les conditions principales imposées à Dorian pour que la pension ne s’arrête pas. Dorian se retrouve très vite coincé dans ce qu’il redoutait le plus au monde, avoir des responsabilités et surtout s’occuper d’autres personnes que lui même.

Dorian fait ainsi la connaissance de son premier neveu Kévin, une teigne qui prend un malin plaisir à le contrarier, sa nièce Leslie qui est loin d’être une petite fille mignonne, et son plus petit neveu Hervé qui s’avère être un peu trop intelligent pour son âge. Un trio d’enfer accompagné d’une bande d’ami(e)s dont Emie, la jolie fille pas très maligne, ainsi que Henry et Romain, deux jeunes hommes aux idées plus loufoques les unes que les autres. Tout ce petit monde va complètement perturber l’ordre, la tranquillité et la monotonie de la vie de l’oncle Dorian. Encouragé par son ami Louis, il va devoir gérer des problèmes liés à l’enfance et à l’adolescence de sa nièce et de ses neveux mais surtout essayer d’en faire des gens biens. Ce qui va être loin d’être simple puisque sa propre vie reste sans but bien déterminé. Malgré tout, la bonne humeur, les cris, les rires et de grands moments de joies ne manqueront pas au sein de la petite famille. Voici l’histoire de Moi, ma nièce et mes neveux.

 

VOICI NOTRE PAGE FACEBOOK : 

 

https://www.facebook.com/pages/MOI-ma-ni%C3%A8ce-et-mes-neveux/589758347769362?fref=ts

 

Mnn_01

 

 

 

                  LA PARTICULARITÉ DE LA SÉRIE

 

     Moi, ma nièce et mes neveux va traiter en règle générale des situations classiques que l’on peut retrouver dans n’importe quelle famille dite normale. Les événements liés aux relations (bonnes et conflictuelles) entre les membres de la famille, ainsi que les ami(e)s qui orbitent autour, vont être la source principale de l’ensemble des thèmes de la série, jusqu’à son achèvement. La singularité viendra surtout du fait qu’ici on va avoir un jeune homme qui a toujours mené une vie modeste et qui maintenant doit s’occuper d’enfants issus d’un milieu aisé.

     Seront aussi traités quelques sujets difficiles liés aux jeunes, mais de façon légère, n’ayant pas pour but de juger ou d’imposer une quelconque idée ou vision des choses. En exemple : L’anorexie, la drogue, le goût pour le luxe et l’argent ou encore la pauvreté.

     Toute l’originalité de la série viendra essentiellement des nombreux concepts que l’ensemble de l’équipe et moi même, avions trouvé afin que cette série ne soit pas juste une série comique en plus de toutes celles déjà existantes.

Moi, ma nièce et mes neveux, sera parsemé d’épisodes à concepts qui, entrecouperont la continuité de l’histoire principale. Inspirés de nos passions et pratiques artistiques, ces épisodes apparaîtront tous les quatre épisodes et constitueront un autre récit qui s’échappe du récit de base. Chacun de ces épisodes se distinguera d’un épisode classique par la nomination suivante : Episode A : Moi…Au cinéma. Ces épisodes seront différents tant dans le contenu et le concept que dans la manière dont ils seront montés et surtout les effets spéciaux qui y seront rajoutés (cf. L’image de la série). Les dialogues resteront comiques, et le jeu des acteurs sera adapté au concept de l’épisode. Les décors auront une grande importance car, seront modifiés en fonction du concept de l’épisode.

 

     Voici quelques exemples des épisodes à concept :

Épisode A (correspondant à l’épisode 5) : Moi…Au cinéma

     Épisode tourné dans le style du cinéma muet, avec des cartons pour indiquer ce qui se dit. En référence à la fois aux films muets des années 20,30 (Buster Keaton, Charlie Chaplin) et au film The Artist de Michel Hazanavicius. 

 

Épisode B (correspondant à l’épisode 9) : Moi…Zombie

     Épisode dans lequel tous les personnages sont des zombies, vivants dans un espace post apocalyptique, où la race humaine a disparu.

 

Épisode C (correspondant à l’épisode 13) : Moi…À la cour

     Épisode dans lequel tous les personnages se retrouvent au 18ème siècle, avec toutes les caractéristiques de cette époque là (le discours, et les costumes).

 

Épisode D (correspondant à l’épisode 17) : Moi…A P City

     Épisode tourné dans le style du film Sin City de Frank Miller et Robert Rodrigez, avec toutes les caractéristiques du film.

 

                 Un exemple d'épisode à concept - Moi...à P-City

 

Mnn_-_p_city

 

 

Épisode E (correspondant à l’épisode 21) : Moi…Super héros

     Épisode dans lequel tous les personnages sont des supers héros avec des pouvoirs absolument pas intéressants. Par exemple : Kevin a le pouvoir de faire oublier son existence, à chaque fois qu’on a besoin de lui.

 

D’autres épisodes à concept sont prévus pour l’ensemble des trois saisons, les uns plus originaux et singuliers que les autres.

 

Dans les épisodes classiques, on aura des regards caméra volontaires qui seront utilisés comme une publicité parodiée des différents éléments évoqués par les personnages. Cela a pour but d’accroître le comique de situation.

 

L'utilisation des flash-back amplifient le dynamisme des scènes et permet une meilleure explication d'un fait présent raconté par un des personnages.

 

                                      

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte permettra la réalisation d'un épisode de la série en meilleure qualité et dans de meilleurs conditions (moins amateurs). La somme comprend: La rémunération d'une équipe technique de professionnels, la rémunération de nos supers comédien(ne)s, la réalisation d'un vrai décors propre et plus adapté à l'image de la série et aux personnages, et enfin des costumes.

 

Notre but final est d'emmener notre web série comique en télévision (sur n'importe quelle chaine), ce premier épisode que nous allons tourner nous permettra de commencer à démarcher les télévisions pour une éventuelle diffusion future de notre projet. 

 

Voici comment nos dépenses se présenteront:

 

 

Équipe technique - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Un épisode: 4000€

Prise de vues

Prise de son

Équipe décoration, costume et maquillage

Équipe post production

 

 

Comédiens - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Un épisode: 1000€

Dorian Horsin (Dorian King) - Oncle Dorian Frangin King Senior

Sambah the Sower                  - Kevin Frangin

Jessica Dalle                            - Leslie Frangin

Élie Telchid                               - Hervé Frangin

Manika Auxire                          - Émie Samba

 

 

Mnn_02

 

Dorian_1

 

Kevin_

 

Leslie_01

 

Rv03

 

_mie

 

 

Thumb_tsv_02
Lou Thomas Edison

Jeune réalisateur passionné de films noirs, drames et de comédies satiriques. C'est depuis mon adolescence que je suis actif dans le cinéma et praticien en autodidacte. Quelques courts métrages, un M1 en cinéma et une passion qui ne cesse d'accroitre, à mes côtés une belle équipe pour raconter au monde nos histoires.