Participez au financement d'une création en gigue contemporaine qui sera présentée dans le monte-charge du Wilder Espace Danse (Tangente)

Large_dsc6348_4x6-1471988509-1471988542

Présentation détaillée du projet

Donnez un coup de pouce, déplacez une montagne!

 

En collaboration avec la Caisse Desjardins de la Culture, Tangente est fière de soutenir ce projet artistique qui sera présenté lors de notre prochaine saison de danse contemporaine.

 

Les artistes sélectionnés ont reçu une formation dispensée par la Caisse Desjardins de Culture et Nathalie Courville, ambassadrice au Canada de Kiss Kiss Bank Bank et spécialiste en communication et en financement du domaine culturel. Les créateurs sont entièrement responsables de la planification et la gestion de leur collecte de fonds. De plus, la Caisse Desjardins la Culture bonifie la campagne de 500 $ supplémentaires dès les premiers 1000 $ atteint.

 

En participant à ce projet de sociofinancement, vous contribuez de manière significative à la création artistique de l’artiste tout développant son autonomie financière. Merci!

Dsc6209_4x6-1471989163

Crédit photo: Thibaut Larquey et Andréane Lussier

 

Description du projet

Monte-Charles est un projet imaginé par les chorégraphes Philippe Meunier et Ian Yaworski qui se questionnent sur la place des mi-trentenaires dans les générations X ou Y.  Constamment en mouvement vers l’une ou l’autre, cette « génération entre 2 étages » peine à trouver son appartenance dans une société encadrée où tout doit être catégorisé.  Les passagers (spectateurs) prendront place à bord du monte-charge de l'édifice Wilder Espace Danse qui se déplacera sur 3 étages.  Accompagnés par Charles, le garçon d’ascenseur, ils assisteront à 3 différentes intrigues parallèles qui s’enchevêtront dans une seule et même histoire.  3 étages, 3 intrigues, 6 arrêts, 1 voyage.  Un récit alimenté par la force et la diversité dansées, giguées, percutées.

Monte-Charles sera présenté à Tangente du 4 au 7 mai 2017. 

 

Démarche artistique

Nous, Ian Yaworski et Philippe Meunier, sommes tous deux chorégraphes et interprètes en gigue contemporaine. Ayant tous deux développé une signature chorégraphique singulière lors de nos précédentes oeuvres, nous désirons aujourd'hui tenté l'expérience d'une fusion de style que nous croyons complémentaire tant au niveau du mouvement que de la percussion. Chargés par la même passion, il est dans notre intérêt de mettre en commun nos visions individuelles et collectives pour créer une esthétique innovatrice en gigue contemporaine.

 

 

Notre démarche artistique est essentiellement vouée à explorer comment rendre la danse contemporaine plus rythmique et la gigue plus poétique.  Prônant l'émotion par rapport à l'action, nous avons tous deux le désir de susciter des réactions chez le spectateur.  Sans brimer l'intellect, nous avons l'intention de faire des oeuvres accessibles où le public vivra, comme les interprètes, les émotions pures véhiculées par la pièce.

 

Ce projet est très significatif dans notre processus artistique puisqu'il questionne et re-questionne le caractère sacré que peut avoir le mot "gigue".  Monte-Charles est un projet unique qui évolue de manière innovante dans l'ensemble du milieu de la danse.  Avec l'immense opportunité de travailler avec des collaborateurs inspirants et dynamiques, nous avons le souhait de bousculer les cadres et les idées préconçues.

Photo-1j-1470425738

Crédit photo: Valérie Sangin

Photo-5i-1470425751

Crédit photo: Valérie Sangin

 

L'équipe:

Chorégraphies:  Philippe Meunier et Ian Yaworski

Interprètes:  Jonathan C. Rousseau, Sébastien Chalumeau, Marie-Laurence Lamothe-Hétu, Antoine Turmine

Répétitrice:  Jessica Serli

Dramaturge:  André-Marie Coudou

Photo: Thibaut Larquey et Andréane Lussier

Vidéo: Philippe Meunier

 

Jonathan C.Rousseau

Interprète

Jonathan_c_rousseau_val_rie_sangin-1470163717

Crédit photo: Valérie Sangin

 

Après une implication de plusieurs années d’implication au sein du groupe Mackinaw comme danseur, professeur, puis chorégraphe et directeur artistique, c’est dans un esprit d’ouverture et de repositionnement sur sa pratique de la danse que Jonathan a cofondé le groupe La R’voyure en 2011 dans lequel il assume un rôle de coordonnateur, d’interprète et de chorégraphe. Depuis quelques années, il ouvre ses horizons en prenant part à des projets de gigue contemporaine comme interprète (Débile Métal, Les Mioles de Nancy Gloutnez, Fente ta gigue de Isabelle Boulanger) et chorégraphe (Exercice d’improvisation à six pieds et trois cerveaux). 

 

Sébastien Chalumeau

Interprète

Bigico2016_068-1470163961

Crédit photo: Valérie Sangin

 

Touche à tout et fonceur, Sébastien s’attarde à faire valoir le patrimoine vivant tout en s’intéressant aux techniques contemporaines. Tour à tour interprète, chorégraphe et professeur, sa formation multidisciplinaire apporte à son approche de la danse une acuité rythmique et musicale. Sébastien a collaboré au travail de Erin Flynn et Raphaëlle Perreault, Isabelle Boulanger, et Ian Yaworski et est interprète pour La R’voyure et [ZØGMA]. Il a également intégré le mouvement montréalais BIGICO en tant qu’interprète et en participant en tant que chorégraphe au 1er OFF-BIGICO en 2016.

 

Marie-Laurence Lamothe-Hétu

Interprète

Dsc_0123-1470164102

Crédit photo: Jean-François Goulet

 

Formée dès son plus jeune âge en ballet classique Cecchetti et en jazz Simonson au Cégep de Drummondville, c’est en danse contemporain que Marie-Laurence effectue ses études supérieures à The School of Dance à Ottawa. Un défi n’attendant pas l’autre, elle s’établit à Montréal et ajoute plusieurs cordes à son arc en apprenant le cirque, le maquillage, le chant et bien sûr, la gigue. Commençant à giguer d’abord avec Mackinaw à Drummondville, elle rejoint ensuite La R’Voyure à Montréal, et plus récemment [ZØGMA], en plus de travailler pour le chorégraphe Ian Yaworski lors des 2 dernières Biennale de Gigue Contemporaine.

 

Antoine Turmine

Interprète

10245323_10152111850011483_4163043144277875553_n-1472050742

Crédit photo: Marie-Ève Dion

 

Issu de la danse traditionnelle québécoise, Antoine Turmine est également titulaire, depuis 2014, d’un baccalauréat en danse contemporaine de l’UQAM où il poursuit une maîtrise afin de situer et (re)questionner sa lecture du son et du corps. Antoine est visible à travers les activités de la BIGICO, de la compagnie [ZØGMA], du Quantum Collective en plus de participer à plusieurs créations indépendantes en danse contemporaine.

 

Jessica Serli

Répétitrice

12841429_10153968921910890_9155599257656199325_o-1470164696

Crédit photo: Claudia Chan Tak

 

Formée au School of Toronto Dance Theatre et certifiée de l'École de Danse Contemporaine de Montréal en mai 2005, Jessica Serli est active dans le milieu montréalais de la danse contemporaine à titre d’interprète, chorégraphe et directrice des répétitions. On l’a vu notamment dans de nombreux projets chorégraphiques dirigés par Milan Gervais/Human Playground, Jacques Poulin-Denis/Grand Poney, Gaétan Gingras/Manitowapan, Audrey Bergeron, Amélie Rajotte, Normand Marcy, Alan Lake Factori(e), PARTS+Labour Danse, Andrew Turner et Hélène Langevin/Bouge de là. En parallèle à sa carrière d’interprète, elle s’intéresse à la direction de répétition et à l’assistance à la chorégraphie. Elle compte parmi ses collaborateurs : Annie Gagnon, Amélie Rajotte, la compagnie Floor Ryder and Tonik, Alan Lake Factori(e), Collectif Arielle & Sonia et la compagnie Bourask. À titre de chorégraphe, elle a signé -40 Degrés (2005), Entre-Deux (2008), La Fièvre (2013) et FAILLE solo (2015).

 

André-Marie Coudou

Dramaturge

11640474_10153471688941015_1305521455_o-1470164779

Crédit photo: Oren Feit

 

André-Marie Coudou est metteur en scène et comédien. Il a terminé sa formation au conservatoire de Mons en Belgique en 2000. Il s'installe au Québec en 2003. Il fonde sa compagnie le Théâtre L'instant en 2006. Une compagnie créée donc au Québec par des belges et qui communique en mélangeant les accents de la francophonie. André-Marie vise, à travers sa démarche artistique, un éveil des consciences. Depuis maintenant 10 ans il signe une quinzaine de mises en scène à Montréal et en Région. Ses deux dernières créations sont «Skin Tight, Te tenir contre moi» de Gary Henderson et «Représailles» de Eric Assous.

 

À quoi servira la collecte ?

Vos généreux dons permettront à notre équipe de vivre un peu mieux.

 

Un cachet symbolique de 300$ par interprète X 4 = 1200$

 

Un cachet symbolique de 500$ pour la conception d'éclairage = 500$

 

300$ en frais de location de studio

 

Total = 2000$

 

Le 500$ de la Caisse de la Culture nous garantira une ambiance sonore lors spectacle.

 

D'autres sources de financement sont en cour présentement. 

Soyez assuré que tous vos dons bonifieront les cachets de notre précieuse équipe afin de rayer le mot "symbolique" de notre vocabulaire et le remplacer par "cachet décent"

 

Il va s'en dire que nous acceptons tous les dons !  Dont les dons de plus de 5000$  :)

 

Si nous dépassons notre objectif, soyez assuré que vos dons seront utilisés à bonne escient:  majoration des cachets pour les interprètes, répétitrice, dramaturge, costumes, technique, résidence, matériel... bref, nous trouverons sans problème !!

 

Un immense merci et au plaisir de vous compter parmi nos passagers !

Thumb_dsc7720_4x6-1471988428
Ian Yaworski & Philippe Meunier

Philippe Meunier fit son apprentissage dans plusieurs ensembles folkloriques de la région montréalaise avant de joindre, en 2002, les rangs de la compagnie Les Sortilèges – danses du Monde, puis de [ZØGMA] en 2008, comme interprète et chorégraphe. Il collabore également avec la compagnie de danse BOURASK (Asteur, Orage, création avec les Loco Locass) et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Trop hâte de voir cette audacieuse création !
Thumb_default
Aucun doute, la mise en scène sera inoubliable!
Thumb_default
Très hâte de voir votre spectacle!!