16 artistes de toute l'Europe, le cycle d'une lune et un parcours d'impro dès Pyrénées à la Mediterranée. Aidez-nous à poursuivre l'aventure !!!

Large_b-final_affich-1465469868-1465469881

Présentation détaillée du projet

 

Septembre 2016 verra naître la première édition de Moonwalk !!!

 

 

16 artistes, de 10 pays différents, aux parcours variés se réunissent, dansent et marchent ensemble pour un cycle de lune des Pyrénées ariégeoises à la Méditerranée.

 

Mapa_route-1465536470

 

 

Le rythme de la marche nous emmène dans un autre temps, au temps des premiers hommes découvrant le monde, au temps de tous les pèlerinages de toutes époques, au temps présent. Un dialogue intime s’installe avec l’environnement traversé. Le désir d’avancer s’ancre dans la patience, nous révèle notre façon d’être au monde et par une danse tantôt infime tantôt explosive nous entrons en communication avec toutes les forces vives, avec la matière et l’invisible.

 

 

Une épopée entre sauvage et sacré, des torrents de montagne à la mer, des sommets à la lisière des profondeurs en passant par forêts, terres arables, villages et urbanisation.  Une pléiade organique, révélant les secrets de l’écriture des mythes et des histoires ordinaires.

 

 

Poeme4-1435007136

 

Cette aventure est la possibilité de questionner notre relation à la terre, à la nature, aux constructions humaines, au groupe, d’en extraire l’acte créateur, l’acte transformateur. De nourrir la danse par une immersion en nature. D’ouvrir nos perceptions et inventer de nouveaux chemins pour habiter le monde. De plonger dans l’inconnu, d’arpenter notre inconscient.

 

 La création et l’étude à partir des dynamiques de groupe, de la vie collective pendant plus d’un mois est un des terrains de recherche de ce projet. Par des approches verbales et non verbales nous tenterons de développer un rapport harmonieux entre individus et collectif dans l’écosystème éphémère que nous constituerons.

 

Nous offrirons notre danse aux lieux traversés et aux rencontres du chemin. Improvisations, performances ou ateliers, c’est  l’occasion de faire découvrir notre travail dans les villages et les refuges de montagne qui verront débarquer une horde de randonneurs peu communs.

 

 

Maka_arena-1465536809

 

Afin de partager l’aventure plus largement un film sera réalisé. Le film tentera de retranscrire de façon poétique ou documentaire, la danse, les découvertes, le quotidien et l’évolution du projet.

 

D’autres traces seront récoltées. Dessin, collage, musique, son, écriture, photographie sont parmi les médias familiers à certains participants.

 

Après notre arrivée à la mer nous resterons en catalogne pour une résidence au monastère Living-Arts-Base http://www.living-arts-base.org . Les échos de la traversée, les questions et les inspirations révélées seront convoquées pour donner naissance à une création originale pour la scène.

 

Moonwalk continue, les suites du projet sont : la diffusion du film et de la création. 

Danser plus et partout…

L’objectif est de réitérer l’expérience chaque année dans de nouvelles contrées, d’approfondir les thématiques de recherche.

 

   

Certains sont déjà en route en attendant de retrouver le groupe:

 

 

 

 

                                                     Carte-1465242871     

 

 

 

L'EQUIPE:

 

13392127_10154217936137812_5023993027653103500_o-1465229356

Photos_bio_3-1465938225

Fotos_bio_2-1467360741

 

 

De gauche à droite et de haut en bas:

 

Dan Hernandez (Angleterre)

Suzi Cunningham (Ecosse)

Eva Ydren (Suède)

Amalie Vilslev (Danemark)

Ainara Makalilo (Espagne)

Jordi Arqué (Catalogne)

Roseline Nezet (France)

Asuka Des (Suisse)

Noah Harharah (Pays bas)

Anis Ouazzani (France)

Marius Soluna (Suisse)

Elena Mastracci (Italie)

Charlotte Girault (France)

Marina Sans (Catalogne)

Sigmund Lillefjaere (Norvège)

 

 

DAN HERNANDEZ (ROYAUME UNI)

Hernandez kidnappe votre imagination et l’emporte dans un monde onirique de sensations, découvertes, surréalisme et sons. Chaque acte est un moment d’épiphanie, d’étrangeté et d’hilarité.

L’alchimie est la transformation ded excréments en or-de belles histoires naissent des déchets : l’amour fleuri entre un carton et un sac plastique, un océan grouillant émerge d’une poubelle, des ordures jouent du piano, des jouets cassés deviennent des marionnettes d’ombres.

En équilibre sur une corde tendue entre ridicule et divin, Hernandez débarque dans votre monde et vous laisse rafraîchi.

Performeur itinérant à l’esprit libre explorant les racines mystiques du théâtre, Hernandez a étudié le clown, le Butoh, le travail de masque, mouvement authentique, tarot, tantra, contact improvisation, 5Rythmes, Rêve lucide, shiatsu, yoga, jonglage, équilibre et les arts martiaux.

Toutes ces pratiques nourrissent son style unique de performance et d’enseignement.

DIVINE/RIDICULOUS

https://www.facebook.com/groups/divine.ridiculous/

THEATRE/PERFORMANCE

http://felixwrote.wix.com/psychedelickidnap

http://wix.com/eccentricperformance/hernandez

PHOTOGRAPHY

http://wix.com/lostphotographs/hernandez

SPACES

http://wix.com/felixwrote/warehouse

http://felixwrote.wix.com/studiok5

MUSIC

http://www.mixcloud.com/dirtyhernandez/

 

 

SUZI CUNNINGHAM (ECOSSE)

A travers le mouvement je dessine avec les connections émotionnelles et primales. Je suis profondément intéressée par comment le corps s’imprègne de différentes couches de l’expérience ; et de comment le mouvement peut ouvrir les mémoires inconscientes pour révéler les histoires de l’esprit humain et d’autres formes de vie.

L’expression à travers mon corps m’a toujours semblée plus importante et plus directe que le langage parlé. Ma pratique en performance relie mondes interne et externe sans besoin de raison. Ces dernières années je pratique la danse Butoh qui plonge dans l’archéologie du vivant, et ainsi convoque l’histoire présente en chacun. Comment nous bougions en embryons ou cellules marines à travers les époques.

En tant qu’artiste, je questionne comment les sens offrent une compréhension de la vie et de la condition humaine. Je crois qu’en tant que performeuse je peux faire sentir aux autres cette expérience et apprendre à valoriser notre interdépendance émotionnelle et physique avec le monde qui nous entoure. Si mon travail aborde sérieusement des problématiques sociales et écologiques, mon usage de l’humour ajoute souvent un impact inattendu au travail.

En performance, le focus n’est pas seulement la danse. Mon intérêt pour le langage à la fois verbal et non verbal  ajoute une dimension au travail, j’utilise du texte, de la parole, du film, et chanson pour défier les barrières du langage. J’ai un solide bagage en danse contemporaine (the London School of Contemporary Dance) et des formation en psychothérapie du mouvement, Laban, Improvisation, Physical Theatre and Butoh Dance.

J’ai travaillé avec Atsushi Takenouchi, Gary Clarke,  Janis Claxton, Tom Pritchard,  Paul Michael Henry, Buzzcut Festival, Waterbaby Dance, Dirty Feet Dance Company, Soma Theatre, Edinburgh Fringe and Festival, Fly Right Dance Company, Birmingham Rep Theatre, Toby Gough et Justine Lim.

 

 

EVA YDREN (SUEDE)

Depuis l’enfance je suis passionnée par la communication et recherche les moyens d’arriver à une expression la plus sincère possible. D’abord par l’écriture, le journalisme, j’ai ensuite découvert que ma force résidait dans l’association des mythes fondateurs de l’inconscient collectif et des causes qui me tiennent à cœur. Le mouvement culturel progressif des années 60-70 en Suède m’a beaucoup inspiré dans la combinaison entre contes de fées et politique.   Je me suis ainsi orienté vers le conte et ai suivi de nombreux cours et stages dans le domaine, notamment avec Ingerlise Oulrich et Brita Haugen. Une pratique qui mêle conte, corps, voix, et rituel.

 J’ai pratiqué ces dernières années Earth heart dance, 5 rythmes, théâtre gestuel, clown et Butoh.  Je résonne fortement avec l’image de l’acteur sacré se donnant en acte de sacrifice du théâtre Grotowsky, une expérience que je retrouve dans le Butoh comme à la fois prière et forme d’activisme.

J’ai toujours été très proche de la nature et ai été active dans le mouvement de protection de la foret en Suède. Aujourd’hui je recherche une forme d’activisme par l’art et la spiritualité.

L’aventure Moonwalk m’intéresse particulièrement quant a l’exploration des impulses créatifs qui naissent de la communication avec la nature. Je crois que la source du verbe, des histoires et de la danse vient de la connexion a la nature. Je suis également intéressée par les espaces de co-création, des systèmes pédagogiques et de gouvernance a l’intérieur du groupe. 

 

 

AMALIE VILSLEV JUELSGAARD (DANEMARK)

Réalisatrice, photographe et danseuse, je poursuis également des études universitaires en anthropologie visuelle et rédige actuellement une thèse sur la danse Butoh. Mon travaille photographique et mes films ont notamment étés exposés et diffusés au Danemark, en Suède et en Ouganda. En tant que danseuse j’ai participé à un cours de 6 mois de Butoh avec Atsushi Takenouchi, et j’ai un bagage en yoga et danse contemporaine.

 

 

AINARA MAKALILO (ESPAGNE)

Provenante des Beaux Arts, a exposé ses travaux en Europe et au Japon. Elle a fait ses premiers pas performatifs dans le techniques de Lecoq et le theatre de rue avant de se diriger vers la danse. Elle a travaillé avec des chorégraphes et danseurs commeAnita Saij, Masaki Iwana, Gyohei Zaitsu, Yuko Kaseki, Rhizome Lee, avec Frank de Ven (bodyweather) et avec des danseurs contemporains tels que Imen Smaoui et Martin Sonderkampf. Elle explore actuellement le clown dans le laboratoire d'Alexandre Bordier (Cie. Bestiaire un Pampilles). Co-fondatrice des collectives multidisciplinaires L'Atelier D (Tunisie - Espagne-Danemark) et La Sangria Discreta (Suisse), elle a tourné dans diverses festivals autour de l'Europe et a participé à plusieurs résidences artistiques en Espagne , France, Nord d’Afrique et Denmark. Elle est aussi une architecte free-lance des boites a rêves et collages invraisemblables.

http://www.makalilo.com

http://www.lasangriadiscreta.com

http://atelier-d-hedebo.dk/

 

 

JORDI ARQUE (CATALUNYA)

Ma carrière a débutée consacrée au son, particulièrement travaillant sur le mixage de nombreux films.

J’ai ensuite crée une boite de production audiovisuelle, perla28 avec laquelle j’ai réalisé des films publicitaires ainsi que des vidéos artistiques. J’ai gagné avec perla28 la compétition internationale MOFILM pour la marque Chevrolet. https://vimeo.com/11321828

Depuis plusieurs années j’entretiens une relation étroite avec la danse autant en tant que danseur qu’en tant que réalisateur.

Urban butoh series consiste en une série pièces courtes filmées avec des danseurs Butoh phares de part le monde.http:// https://vimeo.com/user3053584/videos

En 2014 je réalise mon premier documentaire, « The soul of the dance » sur le processus de création d’une performance par le chorégraphe espagnol Andres Corchero.

J’ai travaillé avec des compagnies de danse et de théâtre gestuel telles que Malpelo, Amaranto, Colectivo 96o, Cristina Nunez, Amarant Velarde, La buenaCia, Raravis, Rosa Mun oz, Sol Pico , hello!earth et bien d’autres.

 

 

ROSELINE NEZET (FRANCE)

Je suis une femme lunaire et solaire; terre et ciel, feu et eau.

Âme heureuse naviguant dans et par le mouvement depuis ma forme fœtale dans l’envie d’Être en Vie.

La nature est mon sanctuaire là où je me connecte à mon temple sacré.

Par la pratique du mouvement sensoriel et de la danse je me relie à mon centre, aux éléments et aux êtres vivants qui m’entourent, nous sommes un.

Toute jeune née d’un processus de 9 mois en Life Art Process (Anna Halprin - TAMALPA), je me réjouie de poursuivre mon cheminement en vos compagnies et celles des êtres vivants que nous rencontrerons au cœur de ce cycle lunaire septentrional... sous nos pieds la montagne avant l’enveloppante mer méditerranée.

Souhaitant ouvrir et donner au monde le goût d’être dans le mouvement du vivant, je m’achemine vers les pavés, la terre, les planches du spectacle vivant, tout en œuvrant à devenir accompagnante de personnes choisissant l’exploration du centre de leur chemin de vie avec les outils du Life Art Process (mouvement associé au souffle, danse, sons- voix écritures et dessin).

L’Art au service de la vie dans un continuum florissant. Semons les graines du vivre ensemble, relié au tout, pas à pas ....

 

ASUKA DES (SUISSE)

Oiseau suisse-japonais, avec un arrière-plan d'une enfance à l'école internationale de Genève. Elle a parcouru le monde, par avion, vélo et marche. Parmis d'autres choses, elle a étudié quelques façons de marcher à pieds-nus, cueillir des plantes sauvages, manger que des mets crus, s'entraîner au kung-fu dans un temple avec des moines, pratiquer des arts de rue, mais aussi la méditation vipassana, le bodyweather, le fighting-monkey. Autant d'investigations et d'explorations qui sont venues compléter ses études au Marlboro College (USA), Subbody Butoh School of Hymalaya (IN), et son bachelor en arts performatifs à la HEAD (CH). Puisant dans ses expériences et questionnements, elle a créé Esptcetpstz,  et co-créé La Sangria Discreta . Asuka danse dans un terrain de jeu entre l'art, la thérapie, des modes de vies communautaires et expérimentations sociales. Elle travaille en tant que masseuse-thérapeute, webmaster, tribal-networker, organisatrice et initiatrice d'événements expérimentales, édition de vidéo, illustration, jardinière et cuisinière. Son projet artistique du moment : la Baladada, qui est une expérience mêlant la marche, la danse, et des situations collectives extra-ordinaires, entre la colonie de vacance, la chasse au trésor, la célébration payenne, les tortues ninjas et le ballet béjart. En parallel, elle est en pleine mastication de ses rêves, outils et intérêts, pour un projet de vie communautaire autour des pratiques corporelles et la permaculture.  

 

 

NOAH HARHARAH (PAYS BAS)

Mon père est de Singapour, ma mère vient des caraïbes et moi je suis hollandais. Depuis trois ans je travail en cuisine pour un centre de formation en pratiques corporelles ou j’étudie le qi gong et le shiatsu. Cela dit par-dessus tout j’aime danser, je n’ai jamais vraiment été formé à la danse mais j’ai toujours aimé bouger mon corps en toutes circonstances. Ces dernières années j’ai dansé particulièrement les 5 rythmes, le contact improvisation puis le Butoh. Avant la danse était surtout un moyen de me connecter avec mon corps, avec les autres et simplement de me sentir bien. En pratiquant le Butoh j’ai découvert mon goût pour le fait de partager ma danse avec un public, de toucher le spectateur à travers un mouvement authentique et expressif. Je souhaite à présent approfondir cette démarche en dansant et créant avec d’autres, en solo, en duo, en groupe, en dansant et en partageant ce qui émerge du moment, du silence, de la situation.

 

 

ANIS OUAZZANI (FRANCE)

Depuis plus de dix ans je me passionne pour l'improvisation et la quête sans cesse renouvellée de liberté tant au niveau de l'esprit que du corps. En rencontrant la danse j'ai découvert une porte vers l'incarnation des questionnements qui me motivent, une façon concrete d'habiter l'espace en créant du neuf à partir de ce qui est là. Ainsi je veux la performance comme un acte transformateur défiant les limites de la pensée et donnant une voix aux forces inconscientes en présence. Cette année je me consacre principallement a donner des performances solo en divers contextes. Je participe au "ballet de l'embouchure"(http://www.merversible.com en tant que chorégraphe et danseur, et prépare l'aventure Moonwalk.

 

 

MARIUS SOLUNA (SUISSE)

Marius vient des arts visuels, a étudié la typographie et le design grafique. En 2005 il voyage en Inde est s’est ouvert à la spiritualité. La bas il a étudié et pratiqué le yoga, la méditation a la l’école Subbody butoh school où il rencontre pour la première fois la dance Butoh. Depuis il se produit régulièrement en performances et donne des stages. Il propose sa première création solo « Genesis 3 » en 2010 au Butoh festival off a Basel. Il devient membre du collectif « la sangria discreta » a Genève en 2012. Il continue sa formation en Butoh auprès de differents enseignants en Europe et mène un mode de vie nomade. Il voit dans la danse Butoh un énorme potentiel de transformation et de guérison et désir le partager avec d’autres.

http://resonart.ch/passepartout/

 

 

ELENA MASTRACCI (ITALIE)

Née dans L’Aquila en Italie et diplômée de l’académie des beaux arts de L’Aquila(peinture), Elena est artiste et performeuse. Depuis 2000 elle fait partie des fondateurs de l’association culturelle Il Rogo (Rogo Teatro), un groupe indépendant basé a Abruzzo(Italie).

Dans Il Rogo elle travaille comme enseignante en art et théâtre, co-organise les événements sociaux culturels en Italie et en Argentine (Il carro di Tespi in Patagonia parrainé par Unesco

Italia; Viaggio nel Trash in Buenos Aires, dont le documentaire a gagné le prix pour la paix de la région d’Abruzzo…).Elle est aussi actrice et performeuse dans toutes les performances d’IL Rogo.

Collaborations artistiques principales :Guillermo Angelelli (Argentina), Else Marie Laukvik ( Odin Teater, Dk), Giancarlo Gentilucci (Arti e Spettacolo, Italy).

Parallèlement elle poursuit son propre besoin de créer et d’expérimenter rencontres et contaminations à travers le théâtre, le Butoh et les arts visuels, seule ou en collaboration avec d’autres artistes. Depuis 2008 elle danse le Butoh étudiant avec Masaki Iwana, Yumiko Yoshioka et Atsushi Takenouchi.

 

 

CHARLOTTE GIRAULT (FRANCE)

Âme vagabonde adepte du mouvement à travers le monde durant des années, c’est d’abord la musique et le chant qui soulagent mon impatiente soif d’Être et de créer.

En 2008 je rencontre « l’Être » Clown et la Danse qui viennent réveiller l’incroyable et infinie beauté du mouvement dans l’intimité de mon corps.

BOULEVERSEMENT !

Il ne s’agit plus de dépasser les frontières pour se sentir exister

TOUT est là, la magie poétique et organique de mon Être au cœur de mes cellules, la connexion au divin dans le souffle de la matière.

Si c’est vivant….Y’a du MOUVEMENT !

Un peu de concret : Depuis 2003 je suis passée par être élève à l’école des Beaux Arts d’Orléans, animatrice pour jeune public, accompagnatrice au près de personnes porteuses de handicap ou personnes agées.

Stagiaire passionnées de cours et formations de clown, danse contact, danse singulière, danse des 5 rythmes, biodansa…

Mais aussi élève studieuse de Cabuia teatro école de Théâtre du Mouvement de Buenos Aires.

 

 

MARINA SANS (CATALUNYA)

          Amoureuse de la danse et de la nature, exploratrice des chemins qui peuvent nous ramener êtres humains à l’essentiel, à l’être, à l’unité. Marina a commencé son voyage partageant la vie quotidienne de tribus d’Afrique et d’Amérique du sud, plus tard le même désir de découverte l’emmène à l’exploration de ses mondes intérieurs à travers la danse.

          Elle a été formée à la danse et enseigne le contact improvisation, le Butoh, les danses rituelles. Elle danse aussi souvent que possible en nature. Elle s’inspire également des principes du Body mind centering et des liens infinis entre paysages intérieurs et extérieurs.

 

 

SIGMUND LILLEFJAERE (NORVEGE)

Natural nature loving nordic Viking. Life purpose : DANCE.

J’ai grandi dans les belles forets de Norvège. Acteur diplomé du Nordic Institute of Scene and Fine Arts in Oslo 2011. J’ai exploré le monde de l’himalaya à la foret amazonienne profonde.

Depuis plusieurs années je danse en free lance pour divers artistes et ai participé à des créations théatrales, festivals, spectacles... Actuellement je travaille auprès d’enfants handicapés et pratique le chant, la danse, le taekwendo, la guitare, le théatre d’impro, l’écriture, le rap, le breakdance et la capoeira.

 

 

Mar-1465536866

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pour cette première édition nous ne recevons aucune subventions pour le projet. Tous les artistes présents se libèrent un mois et demi spécialement pour cette aventure. Nous avons déjà réunis le matériel vidéo et son ainsi que l'équipement de montagne

 

Nous avons besoin de vous pour financer la résidence de création et l'achat de matériel collectif. Tout surplus sera investit dans le montage, la production du film et la diffusion du projet.

 

Les couts de résidence sont de 2700 euros pour 16 personnes. (Cela inclut la résidence du début en Ariège et la résidence orientée création finale au monastère de Living Arts Base).

L'achat de matériel nécessaire à l’expédition (cartes, abris collectifs, cuisine...) est estimé à 400 euros.

Nous réservons 600euros pour la réalisation des contreparties.

Commission de kisskissbankbank et frais de transaction: 320 euros

 

En dépassant le montant fixé de 4000 euros nous pourront investir d'avantage dans la diffusion du film et de la création.

 

Merci de votre soutien!

Thumb_anis_bio-1465222034
AnisOuazzani

Depuis plus de dix ans je me passionne pour l'improvisation et la quête sans cesse renouvelée de liberté tant au niveau de l'esprit que du corps. En rencontrant la danse j'ai découvert une porte vers l'incarnation des questionnements qui me motivent, une façon concrète d'habiter l'espace en créant du neuf à partir de ce qui est là. Ainsi je veux la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Good luck on your epic creative journey!
Thumb_default
"Si j'avais 52 minutes à vivre, dit le Petit Prince, je marcherais tout doucement jusqu'à la prochaine fontaine." St- Exupéry Bring us back some sand between your toes...
Thumb_default
good luck