MOZART ET SALIERI, tragédie sur la création, la musique, la vocation artistique, la jalousie et la révolte contre Dieu. le spectacle musical de sons, de couleurs et de chants sacrées sur l'âme de la musique et les mystères de la création. Une pièce d'Alexandre POUCHKINE, un mythe devenu une légende, une parabole sur le génie.

Large_avatar1

Présentation détaillée du projet

« MOZART ET SALIERI»   

D`Alexandre POUCHKINE

 

Wolfgang-amadeus-mozart_1                                         Antonio_salieri 

 

SUJET: Salieri, illustre compositeur de Vienne, souffre d`une terrible jalousie et une haine profonde envers le génie inexplicable de Mozart, qu’il juge immature, tête en l’air, dépourvu de sérieux et indigne de son génie. Comprenant l’injustice de Dieu et jugeant le génie de Mozart comme une menace pour tous les simples «mortels » comme lui, Salieri décide de défier Dieu et d’empoisonner Mozart, sa divine création, afin de protéger les compositeurs du futur.

 

DECOUVRIR UN CLASSIQUE MECONNU DE LA LITTERATURE RUSSE

         Cette pièce d'Alexandre Pouchkine a été écrite dans le cadre d'une série de pièces courtes, qui sont désormais connues comme "Les petites tragédies" de Pouchkine. Grâce au génie poétique de Pouchkine, cette pièce est devenu un mythe, une légende dépassant la réalité.

        

         Cette oeuvre est très connue en Russie, elle est lue et étudié à l'école comme les français étudient le misanthrope. Mais en France, elle est inconnue ou presque, et inédite sur scène, malgré sa puissance poétique et théâtrale.

 

         Une des missions de notre compagnie est de monter et faire découvrir des chefs d'oeuvre méconnus de la littérature russe. Cette pièce est la première de ce cycle artistique

 

 220px-aleksandrpushkin

 

L'ORIGINE DU MYTHE

 

        La rivalité désormais mythique entre Salieri et Mozart popularisé par la pièce de Scheffer et le film de Forman est pourtant une pure invention littéraire qui s’est transformée en réalité historique. Les deux compositeurs étaient de proches amis, et Salieri a transmis la musique de Mozart à de jeunes compositeurs comme le fils de Mozart, Schubert ou encore Beethoven. Cette rivalité a été créée de toutes pièces par Alexandre Pouchkine, afin de parler de la question mystérieuse du talent et du génie. Ce sujet lui a été inspiré par une rumeur qui courait à Vienne à la mort de Salieri.

 

 

 

FAIRE RESONNER LES NOTES DU GENIE PENDANT MARSEILLE 2013

Marseille, notre ville d'adoption est pour un an la capitale de la culture. il est pour nous essentiel d'apporter notre pierre à l'édifice de cette manifestation.

 

Pour cela, il était fondamental de poser la question du mystère de la création, du miracle du génie, d'en parler d'évoquer l'art par ceux qui la créent, ceux qui nous donnent la matière à travailler, les oeuvres qui nous font rêver. Nous donnons la parole à Mozart et Salieri, deux compositeurs de légendes et écoutons leurs oeuvres et leurs rêves.

 

Dans cette ville cosmopolite, ville de migration, nous souhaitions que la culture russe soit représentée par son poête national, son plus immense génie, Alexandre Pouchkine. La pièce sera représentée au moins 2 fois à Marseille au printemps mais aussi à Nice et à Paris.

 

 

 20130111_150951

 

LE SPECTACLE

 

Genre: tragédie

Forme: théâtre dramatique et musical

 

Equipe créatrice du spectacle:

Metteur en scene : Roland Bonnin

Scénographe: Valentina Serebrenikova

compositeur des musiques aditionnelles : Evgueni Cerzine

Distribution:  Eric Soulard, Raphael Vernerey, Muriel Tschaen

 

 

 

NOTE D'INTENTION

 

Nous cherchons à explorer le rapport à l'art. Chaque artiste a sa propre voie, son chemin pour arriver au sommet. Il y a pour tous un certain talent hérité, puis la qualité de l'enseignement reçu et il y a les efforts faits pour devenir un grand artiste. Mais chaque artiste véritable sent ses limites. Tout ce chemin est une grande douleur intime, chacun sacrifie beaucoup pour son art : jeunesse, amour, richesse, santé, joies quotidiennes, famille.

Il peut se produire une grande fracture intérieure quand on voit que les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur des investissements et des sacrifices. Ce traumatisme peut encore être plus douloureux si on voit dans le même temps un autre atteindre les sommets sans avoir fait la moitié d'efforts. De la naît un sentiment terrible de colère, d'injustice fondamentale. Commence alors une révolte existentielle contre l'injustice et l’incohérence du destin. La révolte est la seule solution pour ne pas sombrer dans le désespoir et la dépression.

 

LES PERSONNAGES

Les personnages de Mozart et Salieri doivent être construits sur un contraste non seulement d'âge mais également visuel. Nous avons d'un côté un Salieri - sombre, troublé, obsédé, travailleur acharné de la musique, reclus, semblable à un peintre ermite et sociopathe genre Jason Pollock alors que Mozart doit être un jeune artiste branché, bohême, fêtard, bon vivant, élégant et excentrique, il pourrait être comparé à un Beigbeder, mondain branché mais talentueux. Le contraste de ces deux personnalités renforcerait le conflit et nous le rendrait plus concret et familier.

 

20130111_150423

 

LA MUSIQUE

 

Il est évident que la musique est un élément indispensable de ce sujet et nous comptons utiliser la musique de Mozart et de Salieri, ce qui explique que nous avons choisi des acteurs ayant une très bonne formation musicale, et capables de jouer des oeuvres classiques avec facilité.

Nous utiliserons la musique comme moyen de jeu ou de compétition entre les deux héros. Il ne s'agit pas de faire un concert classique, mais plutôt des numéros de virtuosité et d'improvisations, des duels d'improvisations musicales, afin de montrer le génie des deux compositeurs et de réaliser leur rivalités et la différence de niveau entre eux. Nous cherchons à l'utiliser non pas de manière sérieuse, mais avec humour, un peu à la manière du QUATUOR. Le caractère léger, imprévisible et vivant de Mozart permet de jouer avec les codes musicaux, de prendre une certaine distance avec le caractère sérieux de la musique classique. Il est tout à fait possible de partir dans des associations plus jazzy ou pop.

 

 

LES COSTUMES

 

Sur les costumes et l'atmosphère du spectacle, nous cherchons à nous écarter de la reconstitution historique, nous éviterons les perruques et costumes d'époques. Contrairement à la pièce Amadeus de Peter Shaeffer qui est très réaliste et précise, celle de Pouchkine est plus conventionnelle, théâtrale, hors du temps, elle parle d'un conflit intemporel et nous comptons plutôt amener la pièce dans des couleurs contemporaines, reconnaissables pour le public actuel.

 

 

LA SCÉNOGRAPHIE

 

Quant à la scénographie, nous cherchons à créer un espace conventionnel, métaphorique, un lieu transpirant l'art et la création.

L'action se passe chez Salieri, nous voulons en faire l'atelier d'un artiste fanatique, la musique doit être partout, sur le sol ou sur les murs, notes et partitions doivent tapisser le lieu. Nous cherchons à créer le repère, le laboratoire de recherche, le jardin secret du compositeur. Rien qu'au décor, on doit comprendre que la musique est la seule passion de sa vie, l'intérieur de la pièce est une métaphore de l'esprit de Salieri. Un sanctuaire dédié à la musique où Mozart entre et bouleverse tout comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

À quoi servira la collecte ?

2000 Euros, Soit le poste principal de notre budget, sont consacrés au salaire de nos acteurs et des charges sociales qui vont avec.

 

500 Euros seront consacrés à l'achat d'instrument de musique

 

500 Euros seront consacrés aux décors, costumes et accessoires

 

600 Euros seront consacrés à la publicité, affiches, flyers et frais de diffusions

 

 

Thumb_logo_v2
Aux rages de l'ame

La Compagnie AUX RAGES DE L’AME est un groupe d`artistes français et russes formés dans les grandes écoles de théâtre russes de Moscou et de Saint Petersbourg. Composée d’une jeune équipe dynamique de metteurs en scène, de scénographes, d’une dramaturge et d’artistes, elle cherche à développer des spectacles de grandes qualité, à la fois exigeants... Voir la suite