Reprise de l'unique adaptation théâtrale et musicale de NADJA d'André Breton à l'Aire Falguière à Paris à partir du 8 octobre 2013.

Large_mosaique_nadja_2

The project

Mosaique_nadja_2

 

Avis à tous les contributeurs et aux amis du surréalisme qui désirent participer à ce projet en ces temps de renaissance du principe absolu du surréalisme: LE NON-CONFORMISME

 

La compagnie CRIMAILLEUR fidèle à ses principes de théâtre poètique et musical reprend sa création mondiale de NADJA d'André Breton authéâtre de L'AIRE FALGUIERE à Paris 15ème au 55 rue de la procession les mardis, mercredis et vendredis à 21h à partir du 8 octobre 2013

 

Tout le monde à plus ou moins lu ce livre majeur dans l'histoire de la littérature, aujourd'hui encore sujet à de nombreuses contreverses, nous avons choisi de n'adapter que le journal de la "foudroyante rencontre", "du coup de foudre" entre André Breton et Nadja.

Bref une histoire d'amour universelle.

Dans une démarche proprement surréaliste, nous avons illustré ces "jours heureux" par la projections de photos réactualisées des illustrations qu'André Breton avait lui-même insérées dans son récit.

Un thème musical au piano et à l'accordéon viendra souligner, comme le pianiste d'un film muet, les moments intenses de leur rencontre au jour le jour.

Le "Hasard objectif" fait qu'aujourd'hui, nous constatonsun net regain d'intéret pour le mouvement Surréaliste, expositions récentes, colloques et rencontres...etc...

 

Cet "AIR DU TEMPS" venez le partager avec nous en soutenant notre projet au théâtre de l'Aire Falguière pour le plaisir d'un public toujours plus nombreux.

Nous espérons que l'annonce de cette reprise saura réveiller votre "ESPRIT SURREALISTE" afin de désenchainer "L'HOMME CE REVEUR DEFINIF"

Ensemble partons à la recherche de " NADJA L'Ame Errante".

 

La -bas sur les remparts de l'air

L'intérrogation est sentinelle

Paix à nos principes solitaires

Nous sommes les rossignols du QUI-VIVE !

 

Promenons- nous ensemble au gré du vent de l'éventuel !

 

POURQUOI ADAPTER NADJA AU THEATRE ?

 

Parce qu'elle est la SYMBOLIQUE du surréalisme et que perdure dans la mèmoire collective la trace d'un génie libre.

 

0024

 

 

Parce qu'elle est LA POETIQUE surréaliste

Breton met en oeuvre à travers elle le poètique de l'indiscible plaçant chacun devant la responsabilité de sa propre vie: QUI SUIS-JE ?

 

0023

 

Parce qu'elle est l'INCARNATION du surréalisme

Nadja s'oppose à toutes les conventions et contraintes de la société et cautionne la validité de la mission désignée au Surréaalisme: 

 

DESENCHAINER L'HOMME CE REVEUR DEFINITIF !

 

Nous espérons que ce projet, parrainé par Madame Elleouët-Breton la fille d'André Breton, saura trouver après de vous l'écho indispensable à sa réalisation.

 

 

 

 

Why fund it?

Cette collecte servira à financer la reprise de notre spectacle qui est totalement à remettre en scène.

Nouvelle comédienne, décors, costumes, règie et plan de communication. Rien aujourd'hui,  ne peut se faire sans un vaste plan de communication qui hélas coute très cher ( affiches, tracts, programmes et supports publicitaires ... etc.)  le tout orchestré par une très bonne attaché(e) de presse.

Nous comptons sur votre générosité, amis KissKissBankers pour faire aboutir notre projet dans les meilleurs conditions possibles.

 

PAR AVANCE MERCI

Thumb_0019
crimailleur

La compagnie Crimailleur depuis plus de tente ans s'attache à la création de spectacle musical historique et poétique. Ces dernières créations sont: Ceux qui ... s'ennuient le dimanche après-midi ... Autour du Chat noir et les poètes montmartrois ... et plus récemment Le Souper de Jean Claude Brisville

Newest comments

Thumb_default
Avec tous nos compliments, bonne chance pour cette nouvelle création.Doudou et Alain
Thumb_default
Allez, courage!!!
Thumb_moi_4
On peut être mauvais poète sans pour autant être un assassin... Crimailleur... Quel drôle de nom pour une compagnie ! Breton serait-il un rimailleur ? Non. Le crime est ailleurs, il se situe dans la difficulté qu'il y a par ces temps de difficultés économiques à monter des projets artistiques. Haut les cœeurs ! Je t'embrasse, AT