Participez à un reportage vidéo, photo et écrit sur la guerre d'indépendance et la guerre de sécession.

Large_fin

Présentation détaillée du projet

Naissance de la Liberté 

 

 

Drapeau_fond_pays   

 

Les grands lieux des guerres d'indépendance et de sécession. 

 

Nous vous proposons un documentaire sur les lieux de naissance de l'Amérique telle que nous la connaissons. Nous voulons célébrer la beauté, l'immensité, la diversité d'un pays à la taille d'un continent qui s'étend de l'atlantique au pacifique. 

 

Notre travail final se traduira par un documentaire vidéo ainsi qu'un livre enquête augmenté de nombreuses photos.

 

 

 

LA GUERRE D’INDÉPENDANCE : 

   

C'est à Versailles que fut signé le 3 septembre 1783, sous le règne du roi Louis XVI, un traité reconnaissant l'indépendance des États-Unis d'Amérique. Les 13 colonies américaines sont les premières à avoir arrachées l'intendance à leur métropole. Où et comment les colons américains, pour la plupart d'origine britanniques, ont-ils été amenés à affronter la très puissante Angleterre ? 

 

Le 16 décembre, un groupe de colons, déguisés en Indiens, s'attaque à un navire transportant du thé et jette la cargaison à la mer. 

 

 

Boston_tea_parti

 

 

C'est la partie de Thé de Boston. L'Angleterre exerce des représailles et envoie des troupes. 

En 1775, des colons révoltés, attaque un détachement de l'armée anglaise à Lexington. 

C'est le début de la guerre d'indépendance. Celle-ci durera 7 ans. 

 

Les colonies réunies en congrès organisent la lutte et nomme Georges Washington, un planteur de Virginie, à la tête de l'armée continentale. 

1 an après le début des hostilités, les représentants des colonies se réunissent en congrès à Philadelphie. Parmi eux se trouvent les Pères fondateur comme Benjamin Franklin, homme de science renommée, John Adams, fervent défenseurs des colons et Thomas Jefferson qui rédigeât la plus grande partie du texte de la déclaration d'indépendance. 

 

Celle ci énonce d'abord les droits fondamentaux des citoyens :   

"Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par leur Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits. 

Ces colonies unies sont et ont le droit d’être des États libres et indépendants, elles sont dégagées de toute obéissance envers la Couronne de la Grande-Bretagne." 

 

 

 

Inspiré par les textes des philosophes anglais et français, la déclaration est aussi un texte révolutionnaire qui remet en cause l'ordre établi. L'annonce de la déclaration d'indépendance suscite un grand enthousiasme en Europe. Certains jeunes nobles idéalistes comme Lafayette partent pour soutenir la jeune nation.  

 

Les anglais eux, sont bien décidé à mater la rébellion. Les premières batailles leurs sont favorables. Les troupes américaines sont mal formées et mal équipées. Il subisse une série d'échec. Le général Washington et sont armée doivent passer l'hiver près de Philadelphie à Valley Forge dans des conditions épouvantables. 

 

 

Valley-forge   

 

Pourtant les américains remportent leur grande victoire à Saratoga en 1777. C'est cette victoire qui va définitivement décider la France, qui aidait déjà secrètement les insurgés à entrer en guerre. 

 

 

Saratoga

 

Pourquoi la monarchie française, absolutiste, soutient-elle la cause des insurgés américains ?  En fait Louis XVI et ses conseillers souhaitent après la défaite de la guerre de 7 ans, prendre une revanche sur l'ennemi héréditaire : l'Angleterre. 

 

D'autre part la bonne société français, sensible aux idées des lumières, est très favorables à la cause américaine et aux principes énoncés dans la déclaration d'indépendance. Benjamin Franklin, l'ambassadeur des États-Unis, est accueilli avec enthousiasme.On le représente souvent au coté de voltaire et de Rousseau. Le nouveau monde est à la mode. 

La France expédie près de 6 000 hommes commandés par le général Rochambeau.Ceux ci arrive en Amérique en 1780.   

La bataille décisive se déroule à Yorktown en 1781. L'armée de Washington et de Rochambeau assiège les troupes britannique. La flotte française bloque l'accès à la mer. Les britanniques, prisent au piège sont obligés de capituler le 19 octobre 1781. 

 

Cette défaite amène l'Angleterre à engager des pourparlers de paix. 

Le 3 septembre 1783, elle signe avec les américains, les français et les espagnols le traité qui met fin à la guerre. Avec ce traité, les américains gagnent les territoires au delà des Appalaches. La France ne gagne pas de nouveaux territoires mais elle a remportée une grande victoire sur l'Angleterre et mérite la reconnaissance des américains. 

 

Il devient nécessaires de renforcer la nouvelle nation, après bien des difficultés, à la convention de Philadelphie, les états adoptent une constitution fédérative, qui renforce le pouvoir centrale et préserve l'autonomie des états.   

Les 10 premiers amendements, garantissent les libertés individuelles : 

  

"Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse" 

 

 

Constitution   

 

Ce texte a directement inspiré les rédacteurs de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. 

 

 

Villes visitées :  

   

Boston : Boston Tea Party

Lexington : Batailles de Lexington et Concord

Philadelphie : Congrès et convention

Valley forge : Quartiers d'Hiver George Washington

Saratoga : Victoire américaine décisive

Yorktown : Bataille qui signe la défaite certaine de l'Angleterre

 

 

Carte_guerre_independance

 

 

 

 

LA GUERRE DE SÉCESSION :

   

Les Américains l'appellent Civil War : la guerre civile. Un conflit d'une violence quasiment sans précédent qui marque l'entrée du monde dans l'ère de la guerre totale. 

 

C'est l'affrontement de deux visions de l'Amérique. 

 

 

Soldats-guerre-secession-flags

 

D'un coté la nation urbaine, industrielle conquérante que nous connaissons, c'est celle qui a gagné la guerre. De l'autre  un pays terrien, patrimonial immortalisé par le chez d'œuvre "Autant en emporte le vent". 

 

Il y aura 3 millions de combattants dont 2 millions du coté du nord, soit 3 citoyens sur 4 en âge de combattre, et près de 600 000 mille mort. 

 

 

Ne serait-ce que parce que la confédération au sud est esclavagiste alors que l'union au nord est abolitionniste, on a tendance aujourd'hui, surtout de ce coté ci de l'atlantique, à prendre parti très vite. Evidemment les bons sont au nord et les méchants au sud. Or il n'en a pas  toujours été ainsi, ne serait-ce que pour des raisons culturelles. Apres tout la Louisiane est restée francophone et à l'époque une majorité de français soutient volontiers le sud. 

 

Entre 1850 et 1860, un certain nombre de politiciens sont bien décidé à en finir avec la mainmise des partis Whig et Démocrates sur l'état fédéral. Ils se veulent les porte-paroles des temps nouveaux et créent en 1854 le parti Républicain. Ce sont eux qui mettent en avant l'abolitionnisme.

 

Voila dans quel contexte en 1860 un candidat tout neuf à la présidentiel, le républicain Abraham Lincoln, un homme du Middle-Ouest, donne soudain un coup de vieux au candidat Whig et Démocrate. 

 

 

Ab-lincoln

 

Au sud , Lincoln est considéré comme le diable, tout compromis avec lui parait impossible or la constitution fédéral a prévu une solution a ce genre d'impasse. 

 

La solution c'est la sécession pacifique. Les États qui le souhaitent peuvent toujours se retirer de l'union. Problème, économiquement cette sécession peut se révéler désastreuse en terme de débouchés tant pour le nord que le middle ouest. 

 

Vous comprenez ce qui va se passer, après la victoire de Lincoln, 7 Etats du sud dans un premier temps vont faire sécessions. Des lors le Middle-Ouest va pousser à la guerre pour préserver l'union de tout les États. 

 

 

Sans_titre

 

 

Les états du sud prennent aussitôt possession de tout les bastions de l'autorité fédéral :  les bureaux de douane, les arsenaux, les forts...

Cela se passe assez vite et bien à peu près partout sauf en Caroline du sud ou il y a un fort fédéral : Le Fort Sumter, ou son commandant, le major Anderson refuse de remettre les clefs au autorité Carolinienne. 

 

 

Fort_sumter

 

Le vendredi 12 avril 1831, le premier obus de la guerre est lancé sur le Fort Sumter. 

   

Villes visitées : 

 

Fort Sumter : Bataille qui déclenche la guerre

Manassas : Bataille de Bull Run, 1er affrontement majeur

Gettysburg : Plus grande bataille de la guerre considérée comme le tournant

Appomattox : Dernière bataille et fin de la guerre

Washington : Assassinat de Lincoln

 

 

Carte_guerre_secession

 

 

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN, UN GRAND MERCI A VOUS !

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le financement sera réparti entre :

 

- Location matériels vidéos et photos : 2 000 €

 

- Billets d'avion et différents transports : 2 500 €

 

- Frais d’hébergement

 

- Billets entrée dans les musées, bâtiments commémoratifs...

 

- Post production et frais de développement du film-documentaire : 3 000 €

 

- Edition d'un livre écrit et photos : 4 000 €

 

 

 

MERCI A TOUS, C'EST UNIQUEMENT GRACE A VOUS

Thumb_fin
NicoSteph

Nicolas et Guillaume, deux hommes passionnés des Etats-Unis et de leur culture cherche à en comprendre la genèse. Les rôles sont réparties selon les compétences. Nicolas aura à charge les photographies, la partie historique du livre et le tournage. Guillaume sera le traducteur sur place, le rédacteur stylistique du livre et la post-production.