STOP, NE COUREZ PAS SI VITE ! Prenez le temps de donner un peu de vous dans ce projet décalé, surprenant ou rires et larmes se bousculent !

Large_large_couv2

Présentation détaillée du projet

David est un enfant malmené par une mère qui ne le voit pas. Un jour une vieille dame, sorte de fée aigre-douce, surgit de nul part et l’entraîne dans un monde totalement loufoque. Leur rencontre est un message universel d’amour où petits et grands retrouvent leur âme d’enfant !

 

 

POURQUOI NOUS SOUTENIR

 

Ne cours pas si vite ! est un projet qui traite de sujets forts, parfois délicats et tragiques, avec légèreté et humour. C’est la tragi-comédie de la vie ! C’est finalement comme cela qu’on est heureux d’avancer : lorsqu’un drame survient, on arrive à en rire, on appelle cela l’auto-dérision. L’homme rit souvent de la représentation de lui-même, et plus c’est dur et méchant et plus il rit ! Le public est touché quant il peut se reconnaître, s’identifier, comprendre et voyager dans l’histoire qu’il voit assis dans le noir...

 

Le théâtre commence toujours par un corps sur scène. Et pour créer on puise souvent les idées dans la réalité quotidienne, ordinaire ou extraordinaire. La création Ne cours pas si vite ! est un prétexte artistique pour prolonger notre recherche théâtrale autour des thèmes qui nous sont chers : la différence, la solitude, la folie, l’amour, le manque, le stress, le temps et les rencontres humaines qui peuvent changer le cours d’une vie.

 

Nous avons donc choisi deux extrêmes : le début et la fin, un enfant et une vieille dame. L’un a la vie devant lui et pour l’autre il ne reste qu’un court chemin à faire. Dans notre folle société où tout semble aller de plus en plus vite, serait-il possible de s’arrêter et de s’écouter? C’est donc la rencontre improbable de ces deux êtres si éloignés, un matin quelconque, là précisément où vous êtes pris à témoin.

 

Dans ce spectacle, qui prononce donc ces mots : NE COURS PAS SI VITE ! L’enfant, la vieille, nous tous? Et pour quoi court-on si vite? Et si la course était la vie? On freine? On fonce?  

 

 

 

L'HISTOIRE DE LA CRÉATION DE NE COURS PAS SI VITE !

 

Le projet Ne cours pas si vite! tragi-comédie gestuelle de 7 à 77 ans, voit le jour au début de l’an 2012, et va cheminer jusqu’à aujourd’hui, de rebondissements en rebondissements!…

 

Tout démarre en novembre 2012, avec le passage d’un extrait du spectacle à MIMESIS, 2ème édition du Plateau des Arts du Mime et du Geste, à l’IVT Théâtre (International Visual Theatre) : l'extrait ici.

 

Puis le projet est sélectionné en janvier 2013 pour le concours du GROUPE GESTE,  soutenu par le Ministère de la Culture. - lien -

 

Au printemps 2013, la Compagnie MIME DE RIEN obtient pour Ne Cours pas si vite! le soutien de la ville du Pré Saint-Gervais pour l’aide à la création.

Sur cette lancée, les comédiennes du spectacle Elena Serra et Marie Duverger se lancent dans deux résidences de travail :

- en mars 2013, à La Flambée au Mans

- puis au mois de mai 2013, au Cirque Isis, dont la première restitution publique sera accueillie avec succès.

 

A la suite de diverses rencontres et collaborations artistiques, les premiers échantillons tout public de Ne cours pas si vite! sont donnés les 22 et 23 novembre 2013 à La Pt’ite Criée au Pré Saint-Gervais (93), et rencontre un immense succès auprès des petits et grands.

 

La Compagnie MIME DE RIEN vous donne à présent rendez-vous le 05 avril 2014 à la P'tite Criée (Pré Saint-Gervais) pour la création finalisée de Ne cours pas si vite ! tragi-comédie gestuelle de 7 à 77 ans.

 

                  Img1

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre contribution de 3000 euros est un complément au financement de ce spectacle, le reste étant apporté par une autoproduction de la compagnie elle-même, et d’une subvention de 3000 euros de la ville du Pré Saint-Gervais (93), partenaire de la compagnie MIME DE RIEN.

Les 3000 euros seront répartis ainsi:

- Communication autour du spectacle (supports visuels: réalisation de dossiers, affiches, et teaser, et travail autour de la diffusion) : 1200 euros

- Scénographie (décors et accessoires) : 900 euros

- Création lumière : 550 euros

- Complément costumes : 350 euros

 

Cette somme représente un minimum vital pour nous permettre de mener ce projet jusqu’au bout. Pour donner tout l’oxygène à ce beau projet, nous vous encourageons à crever ce plafond, et nous permettre ainsi de développer nos collaborations artistiques, ainsi que les moyens matériels et humains autour de la réalisation et de la communication de Ne cours pas si vite! qui ravit petits et grands.

 

                   Img2

Thumb_logo-mimederien-orange
Association MIME DE RIEN

La Compagnie MIME DE RIEN est née de la rencontre entre Maxime Nourissat, Stéphane Le Forestier et Elena Serra suite à leur collaboration artistique avec le mime Marcel Marceau durant plus de 15 ans. Elle a eu pour désir dans un premier temps, de défendre et promouvoir les Arts du mime et du geste, avant de s’ouvrir il y a quelques années sur des... Voir la suite