Participez à la conquête spatiale d’aujourd’hui en soutenant notre projet de nano-satellite open-source !

Large_esa_kkbb-1481011045-1481011056

Présentation détaillée du projet

 

Actuellement la recherche spatiale coûte extrêmement chère et n’est accessible qu’à un public averti. Notre équipe est convaincue qu’il serait bénéfique pour la science, mais aussi pour les avancées technologiques et sociales que chacun puisse envoyer un projet dans l’espace. Nous proposons ainsi à des entreprises, des universités, ou même des lycées de pouvoir envoyer leur expérience dans l’espace simplement et à moindre coût.

Pour cela nous concevons un nano-satellite et son système de déploiement prêt à être envoyé dans l’espace !

 

 

Mais qu'est-ce qu'un CubeSat?

 

 

Un CubeSat est un nano-satellite cubique de 10 cm de côté pesant moins de 1,33 kg et qui utilise des composants électroniques standardisés. Ils peuvent être d’une unité (1U) ou de plusieurs unités (2U ou 3U) - chaque unité étant un cube de 10x10x10 cm - et permettent de tester à bas coût et rapidement la viabilité de nouvelles technologies en environnement réel. Une fois validée, cette technologie peut être utilisée sur des satellites de plus grande taille.

 

L’avantage du CubeSat est sa rapidité de déploiement (un ou deux ans par rapport à plusieurs dizaines d’années pour des satellites classiques), et son faible coût de lancement (environ 150 000€ par lancement tout compris contre plusieurs millions, voire plusieurs dizaines de millions d'euros pour un satellite classique).

 

 Image5-1480762670

 

CubeSat usiné par notre équipe grâce au parc machine de notre Ecole.

 

 

Comment est-il envoyé dans l’espace ?

 

L’ESA met à notre disposition une fusée de type REXUS, qui ressemble tout simplement à un petit missile balistique. Notre CubeSat se situera dans la coiffe de la fusée.

 

Rx15-1024x683-1480762137

 

 

Notre CubeSat se situera dans la coiffe de la fusée :

Image12-1480765534

 

Au moment du lancement, la fusée va monter jusqu’à près de 100 km d’altitude à l’aide de ses propulseurs suivant une parabole. Ensuite la coiffe de la fusée sera éjectée, puis notre CubeSat sera lancé à l’aide du système de déploiement que nous concevons aussi. Une fois éjecté notre CubeSat retombera en effectuant de nombreuses mesures - de ses paramètres et son environnement - et en testant les différents systèmes que nous lui auront implémentés.

 

Quelle est notre mission ?

 

Notre mission est de donner la possibilité à chaque étudiant et chaque entreprise de tester une nouvelle technologie dans l’espace. Pour ce faire nous réalisons un CubeSat, et son système de déploiement standard et réutilisable pour de futures missions. Cette première mission aura pour but de tester et valider les différents systèmes mis en place afin de les proposer aux universités et entreprises. Nous développons ce système en choisissant des composants courants et peu chers.

Le but est que les prochains étudiants souhaitant envoyer une expérience dans l'espace n'aient plus qu'à se concentrer sur la réalisation de leur expérience, et non plus sur la conception du CubeSat, de son système de déploiement, et de l'argent nécessaire à faire tout ceci.

 

Comment ?

 

Nous concevons un système simple, léger, et peu coûteux (moins de 5000 € contre plus de 50 000€ actuellement). Ainsi plus besoin de connaissance en mécanique, électronique, thermique, ou en conception aérospatiale plus généralement pour pouvoir envoyer une expérience dans l’espace. Ce système est le CIRIL (CubeSat Included for Rexus Innovative Launcher).

 

CIRIL

 

Image1-1480762265

 

 

Notre objectif principal est d’envoyer un prototype de CubeSat 2 unités  (c’est-à-dire 200x100x100 mm) dans l’espace muni de différents modules :

-       Une électronique de vol minimale

-       Des capteurs mesurant l’activité du CubeSat durant sa chute (une caméra, un accéléromètre 3 axes , un capteur de pression, un GPS et une balise de récupération)

-       Un système d’enregistrement des données.

 

Image6-1480765601

Modèle 3D de CIRIL

 

Image7-1480765625

Insertion du support du système électronique dans CIRIL

 

Le système de déploiement DESYCUBE

En parallèle nous développons un système de déploiement à même d'éjecter le CubeSat présent sous la coiffe de la fusée.

Image8-1480765665

Modèle 3D CATIA de DESYCUBE

 

Image9-1480765677

Modèle 3D CATIA de CIRIL et DESYCUBE

 

De plus nous envisageons trois options à intégrer à notre CubeSat (en fonction de notre budget, et de la validation de ceux-ci par l’ESA) :

 

Option1 – CIRIL+ (CubeSat Included for Rexus Innovative Launcher +) : ajout de 1 ou 2 caméras pour prendre en photos la mission du décollage à l’atterrissage

 

Image2-1480762310

 

Option 2: option 1 + Enhanced Bidirectional Communication (EBC) : pour assurer la communication des données entre le CubeSat et le lanceur (DESYCUBE) en plus des sauvegardes internes : cela sécurise les données qui sont alors enregistrées à deux endroits différents (dupliquées).

 

Image3-1480762359

 

Option 3: option 1 + option 2 + Automatic Paragliding Come back and Recovery system (Auto-PCR): cette option se divise en deux phases. La première consiste à utiliser des aérofreins ainsi qu'un parachute afin de stabiliser le CubeSat et diminuer sa vitesse avant son arrivée au sol. Les mesures effectuées seront ainsi plus précises et le CubeSat pourra être récupéré dans de bonnes conditions.

En outre nous souhaitons mettre en œuvre une autre phase. En effet, il serait plus pratique d'utiliser un parapente (ou un parachute dirigeable) couplé avec une balise GPS. Le CubeSat pourra ainsi rentrer tout seul sur la base de lancement au lieu de déployer des moyens complexes et coûteux pour le récupérer (recherche par hélicoptère).

 

 

Image4-1480762445

 

 

Et ensuite ?

 

Nous réalisons ce projet dans une optique d’aide communautaire et participative basée sur les licences open sources.

 

Image10-1480765807

 

Ainsi nous souhaitons mettre gratuitement à disposition des étudiants et plus généralement du grand public nos plans et dessins techniques de notre projet sous licence creative commons. En effet, une fois les phases de tests réalisées et validées en vol, nous publierons gratuitement les plans de notre système ainsi qu’un manuel destiné à tout étudiant souhaitant se lancer dans l’expérimentation spatial.

 

De plus nous choisissons les options les moins chères, mais tout aussi efficaces et adaptables afin que le budget alloué passe principalement dans les expériences et non pas dans l’achat de matériel trop onéreux.

 

 

Où en sommes-nous ?

 

En seulement 3 mois nous avons déjà conçu et modélisé en 3D le CubeSat CIRIL et son système de déploiement DESYCUBE. A l’aide du parc outil de notre école, nous avons réalisé des maquettes nous permettant de tester notre système. Nous possédons en effet dans les locaux de notre école un grand nombre de machines industrielles (dont des centre d'usinages 3 axes et 5 axes, une découpe jet d'eau, des imprimantes 3D, des centres de prototypage rapide, etc ...). Cela nous aide à réduire considérablement les frais de développement et de production des prototypes.

 

Actuellement nous sommes en train d’intégrer le système électronique de commande et de mesure dans le CubeSat à l’aide d’un système d’attache simple et ajustable.

Nous prévoyons un premier vol d’essai à 4000 m d’altitude pour le mois de Juin 2017.

 

Que prévoyons-nous ?

 

Nous sommes actuellement en train d'intégrer le système électronique dans notre CubeSat CIRIL.

Nous prévoyons de finir notre premier prototype de CubeSat et son système de déploiement d'ici mars 2017, pour un premier vol d'essai à 4000m d'altitude en Juin 2017.

Enfin, si nous récoltons un budget assez conséquent, nous pourrons commencer le développement des options 1, 2 et 3 à partir de Mars 2017 pour pouvoir espérer les tester lors de notre vol d'essai.

 

Qui sommes-nous ?

 

Nels_team-1480867619

 

Nous sommes une équipe de 8 étudiants de l'école des Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne passionnés d'aéronautique. Notre projet consiste à créer un nano-satellite ainsi que son lanceur dans le cadre de l'appel à projet annuel Fly Your Satellite organisé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Pour ce projet, l’ESA met à disposition une place dans une fusée de type REXUS afin de réaliser une expérience. A l’issu d’une sélection l’ESA choisi un projet et met tout en œuvre pour aider les porteurs de projets à le mener à terme. Notamment l’ESA finance les tests pré-lancement, la fusée, et le lancement.

En participant à ce projet nous souhaitons non-seulement développer nos connaissances dans un domaine qui nous tient à cœur puisque nous souhaitons tous travailler dans l’aérospatial, mais aussi nous souhaitons partager cette expérience avec d’autres étudiants et entreprises afin de rendre le lancement de futurs nano-satellite dans l’espace plus facile et moins cher.

 

En plus de notre école, nous sommes soutenus par l'IUT de Cachan, membre de l'Université Paris Sud via son Département de Génie Electrique pour tout ce qui concerne l'électronique embarquée.

 

Le cadre de l'action CrAMfunding

 

Nous réalisons cette campagne de crowfunding dans le cadre de l'action CrAMfunding organisée par l'ENSAM, notre école. Cette action a pour but de lancer des projets réalisés dans le cadre scolaire comme le notre en aidant les étudiants dans leurs démarches de recherche de fonds. NELS est l'un des dix projets sélectionnés pour continuer l'aventure. N'hésitez pas à aller parcourir les différents projets innovants et/ou humanitaire soutenus par l'action CrAMfunding. !

De plus cette action est soutenu par le "Fonds de Développement Industrie du futur", cela nous autorise à appliquer des déductions fiscale sur vos dons.

 

Déduction fiscale

 

Comment-gagner-de-l-argent-cochon_837x558-1480973139

Bénéficiez de la déduction fiscale pour tout don supérieur ou égal à 5 euros grâce au "Fonds de Développement Industrie du futur"

Mais qu'est ce que ce fond ? Le fond "Développement Industrie du futur", créé en octobre 2015, a pour missions de favoriser les actions et missions d'Arts et Métiers, de soutenir ses étudiants et la mise en oeuvre de son projet d'établissement.

Explication de la déduction fiscale : le don ouvre droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66% de son montant. Il est limité à 20% du revenu imposable. Ainsi, un don de 1000€ reviendra à 340€ à son donateur, la réduction d'impôt étant de 660€. Les personnes soumises à l'ISF peuvent imputer 75% des dons effectués dans la limite de 50 000€ par an.

Si vous souhaitez bénéficier de cette déduction fiscale, merci de nous l'indiquer à l'adresse suivante: ENSAM rue Saint-Dominique, 51000 Châlons-en-Champagne.

 

 

Ils nous soutiennent déjà :

 

Thvfx6fc4n-1480868890

Cramfunding-1480868902

Esa-1480868912

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

A quoi servira la collecte ?

 

Nous avons prévu de développer 3 prototypes afin de valider notre système pour un budget total de 4000 €.

 

 

Capture-1481011294

 

Prototype (x3) :

 

- Électronique et capteurs: 300 €

- Matière première (aluminium): 300 €

- Usinage: 200 €

- Actionneurs électromécaniques et ressort: 200 €

 

Autres frais :

 

- Frais annexes: 200 €

- Communication: 200 €

- Réalisation des contreparties: 200 €

 

Tout apport supplémentaire nous permettrait de développer au fur et à mesure les trois options présentées !

 

Thumb_nels-1480869988
L'équipe NELS

Nous sommes une équipe de 8 étudiants du campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne passionnés d'aéronautique. Nous souhaitons, par le biais de ce projet, rendre la recherche spatiale plus facile et moins onéreuse.

Derniers commentaires

Thumb_default
Un beau projet dont la pérennité, j'espère, sera bien assurée !
Thumb_default
Bon courage les petits pour votre projet ! J'espère que vous parviendrez à atteindre l'objectif de votre collecte. Frat's Dical 61Ch207
Thumb_default
Projet vraiment intéressant ! L'idée d'offrir votre savoir faire aux autres étudiants et industriels est une initiative que j'encourage grandement. Il semblerait que cette écoles des "Arts et Métiers" soit une école riche en valeurs altruistes. Bravo et bonne continuation