Némésis est un projet étudiant de court métrage d'épouvante, s'inspirant librement du mythe du Slenderman.

Large_affiche_1

Présentation détaillée du projet

NOTRE PROJET À ATTEINT L'OBJECTIF !!

Mais le projet n'a pas atteint NOTRE objectif. En effet nous avons encore besoin de vous ! L'objectif fixé sur kisskissbankbank ne représente que la moitié de nos besoins. Nous ne pensions pas que la collecte marcherait si bien et nous vous en remercions infiniment.

Mais ce n'est pas encore fini !

Jetez un coup d'oeil à la section "à quoi servira la collecte" pour comprendre nos besoins

 

 

« NEMESIS » est un court métrage entrant dans le cadre de nos études, sans aucun but commercial.

 

 

PITCH

 

Damien, instituteur, se retrouvant enfermé une nuit dans son école, subit la vengeance cruelle de jeunes enfants hantant les lieux.

 

 

GENÈSE DU PROJET

 

Actuellement en troisième année à l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA) de Paris, nous voulions vraiment sortir des sentiers battus, et surtout nous amuser pour cette dernière année d'études, c'est pourquoi nous avons décidé de nous attaquer à un genre encore peu représenté en France mais que nous affectionnons particulièrement : le cinéma d’épouvante.

 

Le film d'épouvante est un excellent exercice de mise en scène, tant au niveau visuel que sonore, et c'est ce qui nous a convaincu de développer ce projet. Mais le scénario ne devait pas être mis de côté pour autant.

Notre idée était de faire un film qui fait peur, sans multiplier les effets visuels, nous voulions privilégier l'ambiance. Rapidement l'idée de mettre en scène des enfants est venue, et le mythe du Croque-Mitaine a suivi. Faire une histoire autour de ce monstre était assez enthousiasmant, mais ce que nous voulions par dessus tout était de nous approprier le mythe et non pas de faire une énième version de la même histoire. Wes Craven l'avait parfaitement compris en son temps avec Freddy, ou Stephen King avec son clown dans Ça.

 

C'est alors que le Slenderman est devenu un Croque-Mitaine plutôt évident.

Ce monstre, véritable mythe créé sur internet, n'ayant pas de réelle histoire, les possibilités semblaient infinies. Et l'idée encore une fois n'était pas de simplement d'adapter Slenderman, mais de nous approprier le personnage en lui créant une histoire et une personnalité propre. La seule chose qui nous intéressait était qu'il était défini comme étant la cause de disparitions d'enfants.

 

Nous voulions trouver une explication à ces disparitions d'enfants. L'histoire a alors évolué.

Et si les enfants n'étaient pas ses victimes mais ses alliés ?

Et, soyons honnête, qu'y a-t-il de plus terrifiant qu'un enfant de film d'horreur ?

 

 

Prototype d'affiche créée par Jérémy Perez, un graphiste marseillais

 

Nemesis-promo

 

 

LE FILM

 

L’histoire de « NEMESIS » aborde le thème de la vengeance. Le titre du film fait d'ailleurs référence à Némésis, Déesse de la vengeance.

Cet esprit de vengeance est incarné par une créature, un Homme sans visage, qui se veut être un hommage au SlenderMan.

Le récit, suivant l'histoire de Damien, est axée sur l’ambivalence de ce personnage.

L’ambiance du film se veut pesante, oppressante. Adoptant le point de vue de Damien, la tension du film évoluera avec l’état psychologique du personnage. Tournant essentiellement autour de la peur de Damien, l’inquiétude rationnelle au début de l’histoire tendra vers une terreur allant jusqu'au fantastique vers la fin. Visuellement, l’atmosphère du film évoluera au fil de l’histoire, avec une image propre, froide, dans des tons bleutés au début, puis plus sombre, plus contrastée à la fin.

 

Premiers travaux d'ambiance :

Slender_man_tp02

 

Slender_man_tp03

 

Les oeuvres servant de référence sont, entre autres, les films Mamà, L’orphelinat, ou le récent Insidious et sa suite. Le son sera également très important, avec un véritable travail de design sonore, d’ambiance, essentiel pour ce genre film.

 

Concernant le tournage, il se déroulera du 11 au 16 Avril 2014.

Nous avons déjà bien entamé la préparation de celui-ci. Les premiers castings pour le rôle de Damien ont été passés fin Décembre. Les repérages sont également en cours.

 

 

INSPIRATIONS ET RECHERCHES

 

La scène du couloir avec les enfants dans Sinister (extrait à 2:00)

 

Les flashbacks de Silent Hill

 

L'équipe du film :

1512356_10202638010140653_1370811955_n

 

De gauche à droite :

- Justine Dupont : Directrice de post-production

- Rémy Clech : Chef opérateur

- Marion Tartinville : Cadreur et première assistante opérateur

- Victor Denjean-Massia : Réalisateur

- Alice Pin : Décoratrice / Accessoiriste

- Jérémy Monnier : Assistant opérateur et électro

- Cécile Payet : Régisseur général

- Benjamin Cohen : Chef monteur

- Marina Carita : 2nde assistante réalisateur

- Arthur Gaudet : Scripte

- Camille Bleuzé : Décoratrice / Accessoiriste

- Aïda Verri : 1ère assistante réalisateur

- Ugo Villon : Chef éléctro

- Tom Nyssen : Directeur de production

- Félix Roumagnac : Cadreur et premier assistant opérateur

 

Notre réalisateur :

 

1291738_10153263180575192_1024820952_o

 

1293032_10153263181290192_2117690460_o

 

À quoi servira la collecte ?

Le projet est donc un hommage au Slenderman.

Notre école se charge de nous fournir une caméra Alexa, ainsi que tout le matériel électrique nécessaire pour nos 6 jours de tournage.

 

L'argent récolté servira donc en priorité à créer le monstre pour éviter des effets numériques ratés.

Un costume va être créé, aux proportions particulière du monstre, ainsi que des extensions de bras et un masque en latex afin d'effacer tous les traits du visage de l'acteur.

 

Ensuite, le personnage principal recevant un coup de couteau dans la jambe, une fausse jambe, ainsi qu'une prothèse pour la plaie seront créées pour rendre l'action le plus réaliste possible.

 

Puis un travail de décoration sera effectué dans l'école pour l'adapter aux besoins du scénario.

 

 

Masque du Monstre : 400 €

Extensions de bras du Monstre : 2 x 300 €

Costume du Monstre : 400 €

Prothèse "coup de couteau" + fausse jambe : 400 €

Décoration : 200 €

 

 

Si nous atteignons notre palier de 2000€, nous pourrions avoir tout le costume et les prothèses du Slenderman.

 

Si nous dépassons cette sommes et atteignons 3000€, nous pourrions nous offrir la location d'objectifs anamorphiques qui amélioreraient singulièrement l'aspect visuel du film et serait donc extrêmement bénéfique pour l'ambiance que nous voulons instaurer. Ces objectifs nous permettraient d'obtenir une image plus belle et plus proche d'un rendu cinéma.

 

Url

 

Avec 500 € de plus, en atteignant 3500 €, nous pourrions nous offrir les services d'un compositeur pour la musique du film, et payer l'enregistrement de celle-ci.

 

Enfin, une fois tous ces objectifs atteints, nous pourrions louer la machinerie nécessaire pour nos envies en termes de cadre et de mise en scène (steadicam, dolly et grue)

Thumb_1239146_10153263191470192_1339289572_o
Tom Nyssen

Tom Nyssen et Victor Denjean-Massia sont deux élèves en dernière année dans une école supérieure de cinéma. Ils ont commencé leur collaboration il y a un an et ont lancés plusieurs projets de court-métrages. Ils sont actuellement entrain de travailler sur leur projet de dernière année.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon là , on dirait bien que ça marche:)! bises
Thumb_998550_10151748315064161_47318014_n
Super projet !
Thumb_default
Salut Tom ! Votre pitch est très intéressant et les premiers visuels donnent bien envie ! J'ai hâte de voir votre projet ! Bon courage pour la préparation ! Anne-C