Aidez Supps par Terre à finir leur tour des stades

Aidez Supps par terre à finir son tour des stades

Project visual Aidez Supps par Terre à finir leur tour des stades
Successful
63
Contributions
28/04/2018
End date
€1.840
Out of €1.800
102 %

Aidez Supps par Terre à finir leur tour des stades

<p><strong>- Supps par terre, c&#39;est quoi ?</strong><br />Raconter l&#39;enceinte mais surtout sa population. Ecrire sur les supporters, ceux que la passion d&#39;un club anime, pour le meilleur et pour le pire.<br />Comment un stade devient une seconde maison ? Comment faire vivre une tribune, se l&#39;approprier ? Se plonger sur les r&ecirc;ves, les souvenirs, les doutes, les craintes. Raconter l&#39;Ultra, souvent chahut&eacute; dans les m&eacute;dias, toujours amoureux de son &eacute;quipe.&nbsp;<br /><em>&quot;Sur le long terme, les propri&eacute;taires changent, les joueurs sont transf&eacute;r&eacute;s et les comp&eacute;titions ont lieu dans des stades modernes qui remplacent ceux o&ugrave; les souvenirs sont n&eacute;s. Seule la communaut&eacute; des fans demeure ; elle est la m&eacute;moire du club, la garantie de sa continuit&eacute;&hellip;&quot;</em><br /><br /><strong>- Supps par terre, c&#39;est comment ?</strong><br />Toute la saison, nous arpentons les 20 stades de L1, plus, en bonus, un stade de Ligue 2. L&#39;histoire a&nbsp;commenc&eacute;&nbsp;&agrave; Amiens, lors de la seconde journ&eacute;e, pour Amiens - Angers. Le premier match de L1 dans l&#39;histoire du stade de la Licorne. Nous en sommes aujourd&#39;hui &agrave; 14 stades sur 21.<br /><br /><strong>- Supps par terre, c&#39;est qui ?</strong><br />Ce sont deux journalistes de 26&nbsp;et 28&nbsp;ans. Tous deux dipl&ocirc;m&eacute;s d&#39;un Master de journalisme, o&ugrave; ils se rencontrent, ils ont parfait - c&#39;est le mot - leur gamme un peu partout. D&#39;abord, Christophe-C&eacute;cil, brillant pigiste autonome. Contributeur r&eacute;gulier pour Slate, M6 ou encore So Foot, il a d&eacute;j&agrave; &eacute;galement pig&eacute; parfois pour Vice Sports.&nbsp;<br />De l&#39;autre c&ocirc;t&eacute; du ring, Fred, journaliste &agrave; Corse-Matin, a d&eacute;j&agrave; fait vrombir son clavier pour Les Cahiers du football.<br /><br /><strong>- Supps par terre, c&#39;est o&ugrave; ?</strong><br />De Michel d&#39;Ornano &agrave; la Meinau, en passant par la Beaujoire, nous nous d&eacute;pla&ccedil;ons partout. M&ecirc;me pas peur.<br /><br /><strong>- Supps par terre, c&#39;est pourquoi ?</strong><br />Inspir&eacute;s par les &quot;Collectionneurs de stades&quot; anglais, nous souhaitions au d&eacute;part, pour le plaisir, nous rendre dans les 20 stades de L1. Devant le traitement parfois minimaliste de la question du supporterisme, nous nous sommes &eacute;galement dits qu&#39;il y avait quelque chose &agrave; raconter. Et cela un an apr&egrave;s l&#39;Euro 2016 et sa flop&eacute;e de nouveaux stades.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/501200/21462409_10214652791620400_5200237440942516080_n-1522315267.jpg" /></p>

Allocation of funds

<p>La gr&egrave;ve des cheminots - que nous soutenons - a provoqu&eacute; de la part de la SNCF une hausse cons&eacute;quente des prix des billets de train. Nos cartes de r&eacute;duction n&#39;ont plus aucune utilit&eacute;. Depuis le lancement de ce projet, nous perdons de l&#39;argent. Les rares piges r&eacute;mun&eacute;r&eacute;es sont loin de rembourser les diff&eacute;rents frais inh&eacute;rents &agrave; ce genre de projet (d&eacute;placements, h&eacute;bergements, nourriture).</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Pour terminer ce projet,</strong>&nbsp;et nous rendre &agrave; Strasbourg, Metz, Lille, Marseille, Rennes, Dijon et Lens, nous avons besoin d&#39;argent.</p><p>Les prix explosant, nous avons conclu qu&#39;il nous faudrait, au minimum (pour nous deux), <strong>150 euros pour chaque d&eacute;placement chacun, 50 euros pour une nuit d&#39;h&eacute;bergement dans chacun de ces lieux. Au total, c&#39;est 1800 euros que nous cherchons &agrave; obtenir pour parler encore des supporters.</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Si par le plus grand des miracles nous d&eacute;passons cette somme, Christophe et Fred pourront partir en vacances au frais de la princesse... Non, pas question de se mettre dans la poche un euro de cette somme, m&ecirc;me si c&#39;est bien Fr&eacute;d&eacute;ric Scarbonchi qui percevra l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte&nbsp;vu que nous n&#39;avons pas de statut de collectif. <strong>En cas de succ&egrave;s, nous pourrons ainsi pr&eacute;parer la saison 2 et envisager un Supps par Terre europ&eacute;en.</strong></p><p><u>Si nous atteignons 1800 euros</u><strong> : </strong>Le tour des stades pourra &ecirc;tre boucl&eacute; en mai prochain</p><p><u>Si nous d&eacute;passons 1800 euros</u> : Le tour des stades s&#39;agrandira et nous partirons voir des supporters au Portugal, en Turquie, en Ecosse, dans les pays de l&#39;Est....</p>

Rewards

€10

  • 7 contributions
Toute notre gratitude. On parlera de vous à nos petits enfants plus tard.

€20

  • 28 contributions
Une carte postale d'une de nos futures destinations avec un petit mot doux dessus.

€50

  • 6 contributions
L'écharpe d'un club d'une de nos destinations

€100

  • 3 contributions
On vous offre le futur livre Supps par Terre (Faudra être un peu plus patient...)

Estimated delivery: February 2019

€500

Toutes les contreparties précédentes + une place de match pour ton équipe favorite. (En vrai, si tu mets vraiment cette somme, contacte-nous on a plein de projets à te proposer. Assis toi, tu vas gagner de l'argent, comme disait Serge)

Make a donation

Give what I want