Aller au bout du voyage, Ode Maritime, Pessoa

La création Ode Maritime est une performance théâtrale liant texte, son et vidéo.

Visueel van project Aller au bout du voyage, Ode Maritime, Pessoa
52
Backers
10 dagen
Resterende
€3.288
Voor €3.500
94 %
Indie

Aller au bout du voyage, Ode Maritime, Pessoa

EN BREF

Ode Maritime est un poème de Fernando Pessoa à partir duquel nous avons créé une performance théâtrale liant texte, son et vidéo.

Aidez-nous à financer une semaine de résidence et du matériel audio et vidéo afin de finaliser notre projet !

 

UNE FENÊTRE VERS L'AILLEURS

Au plateau nous sommes trois avec Margaux Borel à l'interprétation, Bruno Mathé à la création vidéo et Pablo Das Neves Bicho au son.

Cette performance d’une heure est pensée comme une traversée psychique et physique, visuelle et sonore du poème. Nous cherchons à ce que corps, son et image donnent une forme organique aux pensées d’Alvaro de Campos qui est l’un des nombreux hétéronymes de Fernando Pessoa. C’est un dandy futuriste, tourmenté, volcanique, un ingénieur exalté par le progrès qui se laisse emporter par la nostalgie de son enfance et par l'époque des grandes découvertes, celle de " bois et de toile des voyages qui duraient des mois ".

"Seul,

sur le quai désert,

je regarde du côté du large."

Dans ce poème, Pessoa, en jouant avec la verve provocatrice, la sensibilité, la lucidité et l’ironie d’Alvaro de Campos, nous livre en parallèle le portrait d’un homme enfermé dans son quotidien de bureau, mais aussi celui d’un monde à l’orée du XX ème siècle, qu’il désire tout autant qu’il fuit.

 

Seul sur un quai désert, cet homme, Alvaro de Campo, pour qui l'unique réalité est la sensation, va chercher à échapper à son quotidien par la pensée et à travers elle en convoquant à lui la mer, les marins, les pirates, leurs crimes, mais aussi ses souvenirs d’enfance.

"Fuir avec vous la civilisation !

Perdre avec vous la notion de morale!"

Waar dient de collecte voor

FINIR LA CREATION

La collecte servira à finaliser la création en vue de deux représentations au cours de la saison 2021/2022 au Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence.

Dans cette campagne nous plaçons un premier palier à 3500 euros pour nous permettre de :

- Financer une semaine de répétitions pour la création lumière

- Louer du matériel audio et vidéo

- Financer une captation vidéo

Si ce premier palier est dépassé, nous souhaitons avec 4500 euros investir dans du matériel de projection vidéo et du matériel de sonorisation afin de devenir autonome dans la diffusion du spectacle.

 

 

CONTREPARTIE

Nous vous proposons en contrepartie des reproductions des toiles inspirées du poème  Ode Maritime réalisées par le peintre-photographe Nicolas Guyot avec qui cette création a été initiée. Au cours de la performance, ces mêmes images sont vidéo-projetées, jouant ainsi avec la comédienne et le son.

La photo c’est la matière, la peinture c’est la manière : Les photographies de Nicolas Guyot sont des peintures au bromure d’argent. Les supports sont fabriqués et préparés spécifiquement, chaque image est un tableau unique. C’est un travail corporel, plastique et pictural.

Pour en savoir plus sur le travail de Nicolas Guyot : http://www.nicolasguyot.com

L'ÉQUIPE

Margaux Borel (interprétation et mise en scène)

C’est en 2009, au Brésil, qu’elle fait ses premiers pas en tant que comédienne au sein de la Companhia do Ator Cômico travaillant autour du masque et de l’improvisation. Pendant son master à l’Université de São Paulo, elle s’initie à la performance en espace urbain avec le Teatro da Vertigem, à la technique des viewpoints issue de la danse contemporaine avec Luciana Guimarães et au processus collaboratif avec Enrique Diaz. A son retour en France en 2012, elle intègre la promotion Dimitris Dimitriadis du Théâtre des Ateliers, dirigée par Alain Simon. Elle travaille ensuite avec plusieurs compagnies aixoises et marseillaises. En 2017, après avoir travaillé sous la direction de Pilar Anthony au Conservatoire d’art dramatique de Marseille, elle débute une collaboration avec la Compagnie des Limbes sur des textes de Charles Reznikoff et est aujourd’hui en création comme comédienne sur un texte de Jon Fosse Ces Yeux paru en 2020 aux éditions de l’Arche. Par ailleurs auteure, coordinatrice et traductrice de l’ouvrage Les Théâtres brésiliens, manifeste, mises en scène et dispositifs dirigé par Yannick Butel, elle s'intéresse en 2016 au langage poétique et a mis en scène des textes de la poétesse portugaise Florbela Espanca. Après avoir traduit le recueil Voyages nocturnes autour du film de Claudia Neubern Il canto del mare, elle met en scène le poème Ode Maritime de Fernando Pessoa et travaille actuellement sur la pièce Agreste de Newton Moreno.

 

 

Pablo Das Neves Bicho (création sonore et scénographie)

Pablo pratique l’espace, celui qui existe en 3 dimensions mais souvent se plie en 4, milieu idéal dans lequel sont localisées les perceptions sur lesquelles il travaille. Architecte DPLG de formation, il a conçu et réalisé plusieurs équipements à vocation culturelle. Il a une approche très organique de la musique qu’il conçoit avec des synthétiseurs modulaires. Il s’est formé à la scénographie à l’ENSA Paris-Belleville et il travaille actuellement sur des projets de scénographies d’oeuvres d’art et sur des dispositifs sonores et plastiques.

Bruno Mathé (vidéo)

Bruno aime manipuler des caméras, triturer des logiciels de montage, collaborer avec des équipes sur un plateau, mais surtout raconter des histoires. Formé à l’image et à la production audiovisuelle en BTS puis au SATIS, il se tourne ensuite vers le spectacle vivant et fait la formation de la compagnie d’entrainement, au Théâtre des Ateliers. Son activité se partage entre réalisations de clips musicaux et de contenus pour la culture, écriture et développement de projets en cinéma, et collaborations vidéo pour du spectacle vivant.

Collaborations artistiques :

Nolwenn Le Du : Regard extérieur

Roxane Marles : Création lumière

Nicolas Guyot : Peinture-photos

Pilar Anthony : Direction d’acteur

Eva Poussel-Barbera : Chorégraphie

Dawta Jena : Composition musicale

 

"Retentit au hasard du fleuve un coup de sifflet, un seul."

DOSSIER DE DIFFUSION : https://drive.google.com/file/d/1oXkY_7TorzzD0Wbx2sir67VVgopm_8gx/view?usp=sharing

 

Suivez également le projet sur

Facebook

Site internet :
www.cie-accidens.fr

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil