Court métrage : RAQIA

Recherche de financement pour du matériel son et éclairage ainsi qu'un téléobjectif.

Visueel van project Court métrage : RAQIA
Mislukt
0
Backers
26/11/2012
Einddatum
€0
Voor €2.500
0 %

Court métrage : RAQIA

"Nicolas Dietrich, en direction d'un rendez vous de la plus grande importance, tombe en panne au milieu de nul part. Il trouve refuge à l'intérieur de la seule maison se trouvant sur les lieux. Malheureusement pour lui, l'endroit semble vide... en tout cas c'est ce qu'il croit."

 

 

 

RAQIA est un court métrage horrifique fantastique sur les mythes de la terre creuse.Notre but est donc de réaliser un court métrage malsain, horrifique mais sans violence. Nous mettons un point d'honneur à vouloir "suggérer" la peur par l'image, la situation ou les sons. Mettre mal à l'aise le spectateur par ce procédé est notre but ultime.

Waar dient de collecte voor

Le film est en cours de production, nous avons financé ce que nous avons pu jusqu'à maintenant, mais une aide serait la bienvenue pour pouvoir continuer plus facilement.

Nous avons financé un canon 5D avec deux optiques, un 50mm et un 28mm mais nous aimerions compléter notre gamme avec un téléobjectif pour certaines séquences, chiffré à 1500 euros.

Nous aimerions également financer un nouvel enregistreur audio, chiffré à 350 euros, pour un meilleur échantillonnage de nos prises de son.

De plus, nous manquons cruellement de matériel pour l'éclairage. Nous avons déterminé un budget pour un pack à 650 euros.

Votre participation nous permettrait de financer ce dont nous avons besoin pour une meilleur qualité d'ambiance dans nos scènes.

 

 

 

 

Pour l'ambiance et la narration nous aimerions approcher ce ton unique qu'on trouve dans les œuvres de Lovecraft, mais aussi dans les films ou les jeux asiatiques, principalement japonais. Une démence qui se faufile peu à peu vers le conscient du personnage et du lecteur, comme ce petit frisson qui vous parcourt le corps et que vous ne pouvez contrôler.

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil