Drone STS-STEP-Mk1

Soutenez le projet sur KissKissBankBank !

Visueel van project Drone STS-STEP-Mk1
Mislukt
6
Backers
25/09/2020
Einddatum
€755
Voor €15.000
5 %
Gemaakt
in
Frankrijk

Drone STS-STEP-Mk1


Le projet en 2 mots :
Le drone STS-STEP-Mk1 (Semence, Traitement, Epandage, Pulvérisation) est un projet de drone à 4 ou 6 hélices en fonction des besoins.

Créateur•s/créatrice•s et les origines du projet

Nous, Christophe Giltat et Jean François Hervieu, avons créé la société STS-Drone après des années passées dans la Marine Nationale et dans la prospection pétrolière. Ces années passées au sein de ces deux entités nous ont inculqué la curiosité et la remise en question permanente afin d’atteindre nos objectifs. C’est ainsi que nous est venue l’idée de créer notre propre société.

Férus de nouvelles technologies et aimant les défis permanents, en plus de nos activités de prestations et de formation par drone chez STS-Drone, nous nous lançons dans le défi de la conception de drone spécifique tels que ceux présentés dans cette demande de collecte de fonds qui s’élève à 15 000 euros. Celle-ci a pour but de nous aider à avancer plus rapidement dans la réalisation de notre challenge.

Le projet en détails

Ce drone pourra semer des graines sans toucher le sol et donc sans écraser les cultures existantes. A la veille de la récolte du blé, soit 2 semaines avant environ, il sèmera un couvert qui prendra le relais du blé jusqu’au semis de la culture suivante. Ce couvert d’interculture permet de piéger les nitrates, de préserver les sols de l’érosion ou encore de lutter contre le salissement par les mauvaises herbes mais surtout enrichir le sol de matière organique. Le drone survole le champ à 2 ou 3 mètres au-dessus et sème à la volée dans la culture sur une largeur de quelques mètres.

Il pourra également intervenir dans le traitement anti-mousse de toiture et sur façade. Le traitement anti mousse pour toiture peut s’avérer indispensable pour assurer la longévité de votre couverture de toit contre les mousses, les lichens et les champignons. Afin garantir la longévité d’une toiture, il est donc important d’appliquer un traitement anti mousse de manière régulière que ce soit sur le toit ou sur la façade. Cette utilisation du drone permet un gain de temps important car il n’y a pas de pose d’échelle sur le toit et il n’y a aucun risque de détérioration de tuiles ou d’ardoises.

Il pourra épandre des produits phytosanitaires dans des zones d’accès difficiles, voire inaccessibles par des moyens conventionnels telles les zones humides ou dans des zones très pentues comme il est possible de le rencontrer sur certains vignobles. Le drone volera entre 1 m et 1.5 m au-dessus des cultures en ayant une très grande précision d’épandage avec possibilité de vol de drones en meute (vol de plusieurs drones simultanément avec mission commune). Dans le contexte de protection phytosanitaire, cette méthode de pulvérisation est très intéressante car l’agriculteur n’a pas de contact avec le produit. Des pays ayant une forte agriculture vinicole sont d’ores et déjà intéressés par ce type de matériel. Les cultures visées sont donc les vignes, le maraîchage, les pommes de terre et les plantations de banane aux Caraïbes.

Pendant 20 ans, de 1980 à 2000, 30000 hectares de forêts par an étaient traités par des aéronefs dans la lutte contre les chenilles processionnaires. C’est un véritable fléau pour les pins touchés. De plus, depuis 2010, la pulvérisation aérienne est interdite. Cependant, il est aujourd’hui possible de traiter les pins infectés avec des drones. C’est une des missions qui sera alloué également au STS-STEP-Mk1. Le drone appliquera une fine brume au sommet de l’arbre pour recouvrir ou enrober les aiguilles et sera équipé d’une caméra transmettant les images en direct. A raison de 2 traitements par an, il est important de recourir à la technologie des drones pour gagner en temps et en efficacité par rapport à un diffuseur au sol.

Ce drone pourrait également servir pour des missions de premiers secours au sein des services de forces de l'ordre ou des pompiers. Il suffirait d'échanger la charge d’épandage avec un kit de premiers secours pour les zones d’accession difficile comme cela aurait pu être utile lors de la disparition du jeune étudiant français en Italie en 2019. 

Comme décrit précédemment, il ne s’agira pas d’un seul drone mais de deux drones qui seront conçus au sein de notre société. Un drone avec 4 rotors et le deuxième avec 6 rotors.

A chaque pied des drones se trouvera une buse de pulvérisation soit 4 buses au total.

L’autonomie sera de l'ordre de la vingtaine de minutes.

Chaque drone sera équipé d’un radar de suivi de terrain pour les vols en automatique et d’un radar d’évitement d’obstacles. Ils auront une charge utile de 16 à 20 kilogrammes.

Waar dient de collecte voor

Votre aide financière nous permettra

De réaliser nos deux premiers prototypes afin de proposer des démonstrations aux professionnels pouvant être intéressés par ces matériels pour environ 75% de la somme récoltée.

De lancer la production de drones pour la vente ou pour la location pour les 25% restants.

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil