"En Ville" court-métrage de Myriam Doumenq

Soutenez "En Ville" le premier court-métrage de Myriam Doumenq!

Project visual "En Ville" court-métrage de Myriam Doumenq
Successful
61
Contributions
05/06/2017
End date
€4.400
Out of €4.300
102 %

"En Ville" court-métrage de Myriam Doumenq

<p> <strong>En Ville</strong>, <em>c'est quoi?</em></p> <p>  </p> <p> Paris, un soir d'été. Hannah, jeune femme de 28 ans, se prépare pour aller à une soirée. Ses fesses parfumées à la lingette intime, elle est prête à l'aventure. Une épopée qui changera peut-être la face de son destin. Ou pas. La nuit va être longue...</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>             <img alt="Hooper-1492624392" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414979/hooper-1492624392.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>En Ville</strong>, <em>pourquoi?</em></p> <p>  </p> <p> Avec <em>En Ville</em>, je veux réaliser une comédie légère où l'on suit, pendant une nuit, les aventures burlesques d'une jeune femme à Paris. Je veux mettre en lumière la diversité sociale et architecturale de la ville. Capter la rumeur qui accompagne le périple d'Hannah, notre héroïne. Hannah sort, joue le jeu des rencontres et des mondanités mais se montre maladroite, décalée... Imparfaite, en somme. Le film suit le parcours de cette héroïne moderne, entre féminité exacerbée et trivialité.</p> <p> A travers Hannah, ses amis, ses questionnements, ses rencontres, ses espoirs, ses déboires, je veux donc peindre le portrait de notre jeunesse et mettre en scène la féminité telle que je l'expérimente dans mon quotidien. Paradoxale, drôle, débarrassée des clichés du passé. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Myriam Doumenq</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Mes influences:</em> Judd Apatow, Woody Allen, <em>The Party</em> de Blake Edwards, <em>Frances Ha</em> de Noah Baumbach</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="France-1492352638" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/413794/FRANCE-1492352638.jpg"></p> <p> <em>      Frances Ha</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>              <img src="https://media.giphy.com/media/7kS0HXvsetekU/giphy.gif">                        <em>The Party</em> avec Peter Sellers    </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>        <img alt="Roof_scene_annie_hall-1492352678" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/413795/Roof_Scene_Annie_Hall-1492352678.jpg"></p> <p> <em>       Annie Hall</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>LE CASTING</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Hannah / Nina Strack</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>        <img alt="Nina-1492618424" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414935/Nina-1492618424.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Nina Strack est passée par toutes les étapes avant d’assumer son désir d’être comédienne : une école de danse, des études littéraires et même un Master en administration du spectacle à l’ENSATT. Elle y collabore avec une compagnie de danse berlinoise, co-anime un atelier d’écriture pour des personnes SDF, et fait ses premiers pas de comédienne dans une création collective autour de Léo Ferré. A contre-sens du parcours traditionnel, elle rentre donc à 24 ans à l’École du Studio d’Asnières, où elle rencontre Myriam Doumenq avec laquelle se noue une grande complicité artistique et amicale. En 2015 la découverte du clown avec Carole Tallec - avec laquelle elle collabore depuis - est une révélation qui vient donner sens à l’ensemble de son parcours. Récemment, elle se forme pour enseigner le yoga, son autre passion. <em>En Ville</em> est l’une de ses premières expériences caméra. <em>En Ville</em> est né de la rencontre entre Nina Strack et Myriam Doumenq. Le rôle d'Hannah a été écrit pour elle.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Karim / Luc Rodier</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="15319257_10211287648005148_5027500389751695666_n-1492618811" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414947/15319257_10211287648005148_5027500389751695666_n-1492618811.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> En parallèle d’un DUT Mesures Physiques, Luc Rodier suit les cours d’Art Dramatique de Gilles Laubert au conservatoire d’Annecy pendant trois ans. Il joue dans <em>C’est beau</em> de Nathalie Sarraute (msc de Gilles Dumesnil, compagnie Hic et Nunc, Haute Savoie).</p> <p> En 2012, il poursuit sa formation sous la direction de Jean-Louis Martin-Barbaz au Studio-Théâtre d’Asnières et entre en 2014 à l’ESCA (Ecole Supérieure de Comédiens par l’Alternance) où il travaille notamment avec Gilles David (de la Comédie Française), Jean-René Lemoine, Bruno Boulzaguet, Igor Mendjinsky, Anne Delbée ou encore Paul Desvaux.</p> <p> Au théâtre, il joue sous la direction d’Hervé Van Der Meulen dans <em>Beaucoup De Bruit Pour Rien</em> de W. Shakespeare (Théâtre Montansier Versailles, Festival d’Anjou, Festival de Sarlat, Saint-Cloud…),<em> Les Précieuses Ridicules</em> et <em>Le Mariage Forcé</em> (msc Jean-Louis Martin Barbaz, Studio-Théâtre d’Asnières). En 2016, il est assistant à la mise en scène d’Igor Mendjinsky de la compagnie Les Sans Cou pour <em>Notre Crâne Comme Accessoire</em> au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris.</p> <p> Très attaché à l’esprit de troupe, il fonde la compagnie La Guilde avec qui il crée le Festival Keranno (côtes-d'armor). Lors de la première édition du festival, il met en scène <em>Le PCR</em> d’après <em>Le petit chaperon rouge</em> et joue Léandre dans <em>Les Fourberies de Scapin</em> de Molière (msc Jean Joude).</p> <p> Pour la deuxième édition du festival, il met en scène <em>Dom Juan</em> de Molière.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Isidore / Ulysse Mengue</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>                       <img alt="Ulysse-1492618867" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414948/ULYSSE-1492618867.jpeg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Ulysse Mengue entame sa formation théâtrale au cours Florent en 2013 avec Claire Sermonne, Julie Recoing, Pétronille de Saint Rapt ou encore Grétel Delattre. En 2016, il intègre l'ESCA (Ecole Supérieure de Comédiens par l'Apprentissage). Au théâtre, il joue sous la direction d'Hervé Van Der Meulen dans <em>Le Dialogue des Carmélites</em> de Bernanos au Théâtre Montansier de Versailles et au Studio-Théâtre d'Asnières ou encore dans <em>Tumultes (une pièce française)</em> de Marion Aubert (mise en lecture de Myriam Doumenq).</p> <p> En 2015, il réalise un court-métrage, <em>Pudeur et sabotage</em>. En 2017, il joue dans <em>Agnès et Milane</em>, réalisé par Tristan Tilloloy et dans <em>Je voulais juste rentrer chez moi</em> de Yves Rénier.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Ella / Louise Grinberg</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="Louise-1492618911" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414950/LOUISE-1492618911.JPG"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Louise Grinberg fait ses premiers pas au cinéma à 14 ans dans le film <em>Entre les murs</em> de Laurent Cantet, palme d'or à Cannes en 2008. </p> <p> Elle tient ensuite le premier rôle de <em>17 filles</em>, réalisé par les sœurs Coulin. En parallèle de sa formation théâtrale, elle continue à tourner sous la direction d'Antoine Blossier, Mélanie Laurent, ou Rachid Djaidani. Elle vient de terminer le tournage de <em>La Prière</em>, réalisé par Cedric Kahn. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Louis / Arthur Verret</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="Portrait_arthur-1492618990" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414953/portrait_arthur-1492618990.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Après 3 ans de formation au cours Florent dans les classes de Cyril Anrep, Damien Bigourdan, Arthur intègre la Classe Libre. Il interprète l’ami de longue date dans <i>Fragment d’un pays lointain</i> de Jean Luc Lagarce au théâtre de la tempête en 2012 mise en scène par Jean Pierre Garnier. Il joue au cinéma en 2011 dans <i>17 filles</i> des réalisatrices Delphine et Muriel Coulin puis il crée un seul en scène en 2013 : <i>European, une brève histoire du XXème siècle </i>au Théâtre de la Loge mise en scène par Raouf Rais.</p> <p> Admis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique il reçoit l’enseignement de Jean Damien Barbin, Michel Fau, Yan Joël Colin et Gilles David. Il travaille notamment avec Yvo Mentes dans un spectacle de clown, Caroline Marcadé pour une comédie musicale et interprète avec la présence d’auteurs (Fausto Paravidino, David Lescot) des créations collectives mises en scène par Sophie Loucachevsky et Patrick Pineau.</p> <p> Avec la compagnie Vol Plané, il joue en 2016 dans <i>Le misanthrope ou l’atrabilaire amoureux</i> au théâtre de la Criée mis en scène par Alexis Moati et Pierre Laneyrie.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>B.B.B / Guillaume Pottier</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="Guillaume-1492619142" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414956/Guillaume-1492619142.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Guillaume Pottier se forme au Studio Theatre d’Asnieres puis au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris. Il a joué notamment au Lucernaire <i>Le mariage de Figaro</i> avec la compagnie du VéloVolé. Il a participé au festival off d’Avignon en 2009 et 2011 dans deux créations contemporaines. Il a tourné dans la série<i> Mongeville</i> avec Francis Perrin Sur France 3. Il travaille depuis 2012 au sein du Collectif 49 701 comme comédien dans les <i>Trois Mousquetaires — La Série. </i>En 2015, il travaille avec David Lescot en Chine et participe aussi à la création de <em>Loulou</em>, web série produite par Arte créative . Depuis 2016, il travaille avec la comete films, collectif de recherche cinématographique et théâtrale.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>La fille au turban / Juliette Damy</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="Juliette_alicelemarin-94-1492619194" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414957/juliette_alicelemarin-94-1492619194.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Juliette a été formée au Conservatoire de Poitiers pendant 2 ans avant de monter sur Paris pour faire sa licence à la Sorbonne-Nouvelle et deux ans en école privée de théâtre. Puis en 2014, elle intègre l'école supérieure des comédiens par l'alternance du Studio théâtre d'Asnières, où elle jouera dans le <em>Cabaret Apéro</em> mis en scène par Hervé Van Der Meulen, ainsi que dans <em>Le Dialogue des Carmélites</em>. </p> <p> Elle monte un spectacle <em>Sans condition</em> à partir des textes de Falk Richter pour du théâtre à domicile en partenariat avec le théâtre du Hublot. </p> <p> Elle monte aussi une création <em>Zéphyr</em> qui se jouera en mai 2017 au studio théâtre d'Asnières. </p> <p> Pour la saison 2018-2019, Juliette jouera dans<em> Les Vivants et les Morts</em> mis en scène par Gérard Mordillat au théâtre du Rond-Point. </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>L'EQUIPE</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Myriam Doumenq / Ecriture &amp; Réalisation</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>                                                         <img alt="Mymy-1492621149" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414967/Mymy-1492621149.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Après une formation en danse classique et contemporaine au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne Billancourt et une année dans la classe d'Art Dramatique du Conservatoire du IXème arrondissement de Paris (dirigée par Jean-Marc Popower), elle intègre l'Ecole du Studio d'Asnières en 2012 puis l'Ecole Supérieure de Comédien par l'Alternance (ESCA) en 2014. En 2013, elle joue le rôle de Lisette dans <em>Le jeu de l'amour et du hasard</em> (mise en scène Jean Joude) au Théâtre de Belleville. En 2014, elle tient le rôle de Marguerite dans <em>Les petites filles modèles</em> d'après la Comtesse de Ségur (mise en scène Yveline Hamon) au Théâtre Montansier de Versailles. En 2016, elle créé avec la compagnie La Guilde le Festival Keranno (Côtes d'Armor) et tient le rôle de Zerbinette dans <em>Les Fourberies de Scapin</em> de Molière (mise en scène Jean Joude). A la télévision, elle tient un rôle récurrent dans le programme court humoristique <em>Dans la bouche</em> (Canal +) réalisé par Romain Giquel et Julien Blanche. Elle joue également dans de nombreux courts-métrages, sous la direction d'Anne Aguero et Igor Mendjinsky, entre autres. En 2017, elle met en lecture <em>Tumultes (une pièce française)</em> de Marion Aubert au Studio-Théâtre d'Asnières et participe à la deuxième édition du Festival Keranno avec le rôle de Charlotte dans <em>Dom Juan</em> de Molière (mise en scène Luc Rodier) et celui de Pinocchio d'après le conte de Carlo Collodi (mise en scène Guillaume Jacquemont).</p> <p> Mordue de cinéma depuis toujours, <em>En Ville</em> est sa première réalisation. Elle développe un second scénario, Champions League qui a pour toile de fond la Bretagne et ses tempêtes hivernales. Autodidacte et passionnée, elle n'attend qu'une chose: pouvoir réaliser <em>En Ville</em> pour assouvir enfin son désir de réalisation!</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Etienne Bianco / Assistant Réalisation</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>                                                         <img alt="Etienne-1492621226" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414968/Etienne-1492621226.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Après des études de cinéma à l’ESRA Paris, Etienne se tourne vers le théâtre et notamment au conservatoire du Xe arrondissement de Paris où il débute sa formation avant de continuer à l’Ecole Supérieure des Comédiens en Alternance (ex-CFA du Studio d’Asnières). Il travaille le théâtre classique et contemporain avec différents professeurs comme Paul Desveaux, Nathalie Fillion, Anne Delbée, Igor Mendjisky, Jean-Louis Martin-Barbaz.</p> <p> Il a été régisseur général pour le court-métrage de François Guignard <em>Simon Suzanne, Ninon</em> produit par le GREC, directeur de production pour le court-métrage <em>Sans toit ni loi</em> réalisé par Laurie Marx. Après de nombreuses expériences en tant que régisseur pour des courts-métrages, Etienne devient chargé de production au sein de TSVP où il prépare les tournages de la série documentaire ARCHEO (pour Arte) et <em>Des racines et des ailes</em> (France 3). </p> <p> En parallèle de ses activités théâtrales, Etienne remporte l’Innovation Challenge TF1 et réalise deux pilotes d’une web-série humoristique (<em>T’as le look copain!</em>)  produits par TF1.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Maxime Sabin / Chef Opérateur</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="Img_1613-1492621275" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/414969/IMG_1613-1492621275.JPG"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Passionné d'images depuis toujours, je m'imaginais petit comme designer de jeux vidéo ou de films d'animations. C'est avec la photographie, que je me tourne vers la prise de vue réelle et que je décide d'intégrer la Fac de Cinéma de Marne-La-Vallée puis de rejoindre l’École Louis Lumière dans le but de me former au métier de chef opérateur. J'ai maintenant plusieurs courts métrages à mon actif et je suis ravi de faire parti de cette aventure!</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Harald Ballié / Chef Opérateur Son</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>               <img alt="Harald-1493831871" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/419883/Harald-1493831871.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> 9 ans d'expérience en tant que chef opérateur du son, principalement dans le documentaire, série courte durée en télévision, la fiction pour des courts métrages. Spécialisé aussi dans la prise de son en multicanal.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Pauline Chalamet / Directrice de production</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>       <img alt="Pauline-1495373408" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/425944/Pauline-1495373408.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Pauline Chalamet est une actrice franco/américaine actuellement à l’Ecole Supérieure des Comédiens par Alternance (ESCA). Après avoir auto-produit son deuxième court-métrage, Agnès et Milane, elle se lance pour aider à la production de <em>En Ville</em> ! Elle a grandi à New York où elle a été élève à la LaGuardia High School of Performing Arts et ensuite au Bard College. Elle a joué dans les séries télévisées<em> One Life to Live</em> et <em>Royal Pains</em> et a dansé huit ans au School of American Ballet, où elle a travaillé avec le David H. Koch Theater et au Metropolitan Opera House au Lincoln Center. Pauline a écrit et réalisé ses premiers courts-métrages <em>Between Fear</em> and <em>Laughter</em> en 2014 et a co-écrit <em>Agnès et Milane</em> avec Délia Espinat Dief.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

Allocation of funds

<p> <em>Nous avons plein d'idées, de bonne volonté, nous avons de supers décors, une belle caméra et une équipe de feu, il nous manque seulement un peu d'argent dans les poches pour finaliser les choses.</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>4300€</strong>, <em>pourquoi?</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> - <strong>200€</strong> pour acheter deux disques durs pros <em>(de la mort qui tue)</em></p> <p> -<strong> 500€</strong> pour l'assurance <em>(parce qu'Hannah c'est la reine des boulettes)</em></p> <p> - <strong>400€</strong> de régie, soit 80€/jour pour nourrir l'équipe pendant 5 jours <em>(parce qu'on travaille mieux le ventre plein)</em></p> <p> - <strong>1100€</strong> pour le matériel: optiques, steadycam, lumières, son <em>(on a déjà une caméra, ça serait bête de la laisser toute seule)</em></p> <p> - <strong>1000€</strong> pour la post-prod: montage, montage son, mixage, étalonnage</p> <p> - <strong>370€ </strong>pour la location d'un camion et son pétrole <em>(5 jours d'allers-retours)</em></p> <p> - <strong>400€</strong> pour les 10% d'imprévus <em>(parce qu'on sait jamais héhé)</em></p> <p> - <strong>320€</strong> pour remercier KissKiss <em>(8% de commission)</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> = <strong>4290€</strong> arrondis à <strong>4300€</strong> <em>(avec les 10€ en rab, on s'achètera des clopes mouahahah)</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Et si vous êtes très généreux et qu'on dépasse la barre des 4300€, on pourra louer une grue et un drone du futur pour se la jouer Yann-Arthus Bertrand et filmer Paris et Hannah vus du ciel!</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img src="https://media.giphy.com/media/uyWTOgNGGWfks/giphy.gif">         </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <em>Merci pour votre écoute et votre soutien!</em></p> <p>  </p> <p> <em>L'équipe d'En Ville</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à Myriam Doumenq.</p> <p>  </p>

Rewards

€5

  • 3 contributions
Merciiiiiiii

Estimated delivery: November 2017

€10

  • 5 contributions
Ton nom sera au générique et un grand merciiiii!

Estimated delivery: November 2017

€20

  • 13 contributions
Contrepartie précédente + une place pour la première du film Merci :)

Estimated delivery: November 2017

€40

  • 6 contributions
Contreparties précédentes + deux places pour la première du film Merci :)

€50

  • 8 contributions
Contreparties précédentes + un DVD du film Merci :)

€75

  • 2 contributions
Contreparties précédentes + une photo du tournage avec un petit mot personnalisé Merci :)

Estimated delivery: November 2017

€100

  • 6 contributions
Contreparties précédentes + une affiche dédicacée Merci :)

Estimated delivery: November 2017

€200

  • 1 contribution
Contreparties précédentes + un verre avec l'équipe Merci :)

Estimated delivery: November 2017

€250

  • 3 contributions
Contreparties précédentes + mention spéciale dans le générique Merci :)

Estimated delivery: November 2017

Make a donation

Give what I want