EXISTE, court-métrage sur les réfugiés

Aidez-nous à lutter contre les injustices du monde. Ce qui ne vous coûte rien pourrait en faire changer plus d'un.

Project visual EXISTE, court-métrage sur les réfugiés
Successful
33
Contributions
04/06/2019
End date
€1.038
Out of €1.000
104 %

EXISTE, court-métrage sur les réfugiés

<h2>LE PROJET</h2> <h3>LE BUT</h3> <p>Depuis de nombreuses ann&eacute;es d&eacute;sormais, des milliers d&#39;enfants, de femmes et d&#39;hommes p&eacute;rissent au large de nos c&ocirc;tes, expuls&eacute;s de leur pays par la guerre, sans que nous n&#39;agissions r&eacute;ellement. Gr&acirc;ce &agrave; un ph&eacute;nom&egrave;ne de m&eacute;diatisation important, ces injustices ont &eacute;t&eacute; mises en avant, d&eacute;non&ccedil;ant l&#39;horreur et la souffrance. Aujourd&#39;hui, c&#39;est &agrave; la jeunesse d&#39;agir, puisque c&#39;est elle qui sera l&#39;avenir de demain. <em>Existe </em>n&#39;est donc pas qu&#39;un court-m&eacute;trage, c&#39;est un &eacute;l&eacute;ment de sensibilisation ayant pour but de faire r&eacute;agir et d&#39;aider &agrave; stopper l&#39;horreur que subissent nos contemporains.</p> <h3>L&#39;HISTOIRE</h3> <p>Ce court-m&eacute;trage mettra en sc&egrave;ne une jeune r&eacute;fugi&eacute;e &eacute;chouant sur une plage. Seule, sans papier et totalement perdue, elle devra tenter de comprendre o&ugrave; elle est, ce qu&#39;est devenu son pays et comment sortir de la profonde mis&egrave;re dans laquelle elle est d&eacute;sormais pi&eacute;g&eacute;e. Contrairement aux r&eacute;cits habituels, celui-ci aura un point de vue totalement interne. Le spectateur sera la r&eacute;fugi&eacute;e, il n&#39;en saura pas plus qu&#39;elle. Le but est qu&#39;il se mette &agrave; sa place, ressentant sa profonde d&eacute;tresse, et non qu&#39;il garde son point de vue ext&eacute;rieur, se disant qu&#39;il doit agir, tout en conservant une certaine distance. Nous essaierons donc de briser totalement les fronti&egrave;res entre ce que nous connaissons et ce que les r&eacute;fugi&eacute;s connaissent, en se plongeant dans un p&eacute;riple intense et d&eacute;mentiel, entre frissons, larmes et col&egrave;re.&nbsp;</p> <h3>LE TOURNAGE</h3> <p>Ce court-m&eacute;trage sera enti&egrave;rement r&eacute;alis&eacute; du 11 au 15 juin 2019, &agrave; Vendays-Montalivet, en Gironde. Les grandes plages de ce lieu, ainsi que son air non-urbanis&eacute; en font le cadre parfait pour la majeure partie de nos sc&egrave;nes. Nous tournerons donc durant 5 jours intenses, de 8h &agrave; 19h. Nous serons 9 &agrave; &ecirc;tre pr&eacute;sents sur le lieu de tournage, comprenant 2&nbsp;acteurs, 1 r&eacute;alisateur, 1 cam&eacute;ramen, 1 perchiste, 1&nbsp;techniciens visuels, 1&nbsp;managers &eacute;galement charg&eacute;s du making-off, 1&nbsp;maquilleurs/costumiers et 1 photographe.&nbsp;</p> <h3>APRES SA CREATION</h3> <p>Une fois le tournage et le montage int&eacute;gralement termin&eacute;, nous l&#39;inscrirons dans des festivals de court-m&eacute;trages, afin de le partager au maximum. Il sera &eacute;galement propos&eacute; dans des coll&egrave;ges et lyc&eacute;es afin de sensibiliser et partager le plus possible autour de ce sujet d&#39;une importance fondamentale. Selon nous, il est primordial que ce sujet soit trait&eacute; d&egrave;s que possible, et &eacute;tant nous aussi des adolescents, nous pouvons constater un profond manque d&#39;ouverture &agrave; propos de ce sujet dans nos &eacute;coles. Si on ne sensibilise pas autour de ce sujet d&egrave;s le plus jeune &acirc;ge, si on s&#39;y int&eacute;resse pas, alors on y attache moins d&#39;importance, et on aide moins. C&#39;est pourquoi il est important pour nous de montrer qu&#39;il est possible que des &eacute;l&egrave;ves aussi puissent &ecirc;tre int&eacute;ress&eacute;s et engag&eacute;s, et que nous aussi pouvons faire changer les choses, &agrave; notre &eacute;chelle de lyc&eacute;ens.</p> <p>&nbsp;</p> <h2>&nbsp;</h2> <h2>NCE, NOTRE GROUPE</h2> <h3>SA FORMATION</h3> <p>NCE (New Cinematic Erea) est un groupe que nous avons cr&eacute;&eacute; en f&eacute;vrier 2018. Il est uniquement constitu&eacute; d&#39;adolescent(e)s &acirc;g&eacute;(e)s de 15 ou 16 ans. Nous sommes actuellement 34 &agrave; en faire partie, comprenant acteurs, r&eacute;alisateurs, sc&eacute;naristes, maquilleurs, costumiers, managers, cameramen et techniciens visuels. Nous sommes totalement ind&eacute;pendants, afin d&#39;&ecirc;tre libres dans nos actions et d&eacute;cisions. La plupart d&#39;entre nous est au Lyc&eacute;e George Sand &agrave; N&eacute;rac (Lot et Garonne) et au Lyc&eacute;e Gustave Eiffel &agrave; Bordeaux (Gironde). Bien que nous ne voulions pas tous faire du cin&eacute;ma notre m&eacute;tier, nous sommes tous passionn&eacute;s. La quasi-totalit&eacute; de nos acteurs font du th&eacute;&acirc;tre depuis de nombreuses ann&eacute;es, notamment avec Cathy Tisney dans la compagnie Ribambelle &agrave; N&eacute;rac, et avec J&uuml;rgen Genuit &agrave; Bordeaux. Nous avons aussi beaucoup appris au c&ocirc;t&eacute; de Valentine Cohen, qui fait de nombreux travaux autour de l&#39;immigration, dont l&#39;&eacute;criture de magnifiques pi&egrave;ces de th&eacute;&acirc;tre.</p> <p>&nbsp;</p> <blockquote> <p>Ne dis pas que tu veux conna&icirc;tre mon histoire. Tu veux pas savoir que &ccedil;a co&ucirc;te plus cher de rejeter les gens qui arrivent de tous nos pays en loques, que de les nourrir, les accueillir. Tu veux pas savoir combien &ccedil;a co&ucirc;te, tous les CRS qui entouraient Calais et sa jungle ! Et combien &ccedil;a co&ucirc;te, les camions anti-&eacute;meutes ! Et combien &ccedil;a co&ucirc;te, l&rsquo;administration pour aider &agrave; nous mettre dehors.<br /> Moi, j&rsquo;ai march&eacute; sous la pluie, on n&rsquo;avait plus &agrave; manger, on &eacute;tait fatigu&eacute;s et on chantait. On chantait parce qu&rsquo;on se rapprochait, on avan&ccedil;ait vers le pays des droits de l&rsquo;homme ; on nous disait que vous vouliez pas de nous. Mais on n&rsquo;y croyait pas. On vous aimait d&rsquo;avance.</p> <p style="margin-left:40px"><em>Valentine Cohen, pour &quot;Et Que Nos C&oelig;urs Se Battent&quot;,</em> <em>F&eacute;vrier 2019</em></p> </blockquote> <p style="margin-left:40px">&nbsp;</p> <h3>NOS PRODUCTIONS</h3> <p>De janvier &agrave; juin 2018, nous avons cr&eacute;&eacute; Death Blood, une s&eacute;rie en 5 &eacute;pisodes de 5 minutes, sur les dangers du nucl&eacute;aire. Cette mini-s&eacute;rie &eacute;tait notre premi&egrave;re cr&eacute;ation, et nous ne poss&eacute;dions alors aucun budget ni financement. Mais gr&acirc;ce &agrave; une longue pr&eacute;paration nous avons r&eacute;ussi &agrave; sortir ces &eacute;pisodes en septembre 2018, disponibles sur YouTube.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <blockquote> <p>Du suspens, du myst&egrave;re, une pointe d&rsquo;humour et de l&rsquo;h&eacute;moglobine. C&rsquo;est le cocktail d&eacute;tonant propos&eacute; par le groupe NCE (New Cinematic Erea), cr&eacute;ateur de la s&eacute;rie Death Blood.</p> <p style="margin-left:40px">Le SUD OUEST, septembre 2018</p> </blockquote> <p style="margin-left:40px">&nbsp;</p> <p>Le but original de cette mini-s&eacute;rie &eacute;tait de sensibiliser aux probl&egrave;mes nombreux li&eacute;s aux armes nucl&eacute;aires, que ce soit pour la guerre ou dans les centrales. Certains cr&eacute;ateurs de Death Blood travaillent aussi sur <em>Existe</em>, notre nouveau court m&eacute;trage. Parmi eux, vous retrouverez Matis Cochard, r&eacute;alisateur de Death Blood, qui sera &eacute;galement &agrave; la r&eacute;alisation dans ce court-m&eacute;trage.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <blockquote> <p>Le sc&eacute;nario de Death Blood &eacute;tait facile &agrave; &eacute;crire. Pour une premi&egrave;re, je ne voulais pas me lancer dans quelque chose de compliqu&eacute;. C&#39;est vrai qu&#39;il est violent, assume Matis,&nbsp;avec beaucoup de maturit&eacute;, mais on ne savait pas comment montrer l&#39;ambiance chaotique autrement. Notre web-s&eacute;rie porte a contrario des messages pacifistes : anti-armes nucl&eacute;aires, utiliser la violence pour critiquer la violence. Puis, plus on avance dans les &eacute;pisodes, plus on rencontre des moments touchants.</p> <p style="margin-left:40px">Matis Cochard pour LA DEPECHE, octobre 2018</p> </blockquote> <p style="margin-left:40px">&nbsp;</p> <p>Vous pourrez aussi retrouver Edma Barra--Oliv&eacute;, une des actrices principales de Death Blood, qui incarnera cette jeune r&eacute;fugi&eacute;e &eacute;chou&eacute;e sur un plage. Grande amatrice de th&eacute;&acirc;tre, elle en pratique depuis de nombreuses ann&eacute;es. Elle a &eacute;galement co-r&eacute;alis&eacute; Death Blood, qui demandait &eacute;norm&eacute;ment de gestion, notamment li&eacute;e au grand nombre d&#39;acteurs pr&eacute;sents lors des tournages.&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/592834/stream3-1557347112.jpg" width="100%" /><em>Edma Barra--Oliv&eacute; lors du Tournage de Death Blood, mai 2018</em></p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/592836/stream2-1557347162.jpg" width="100%" /><em>Matis Cochard, r&eacute;alisateur, lors du tournage de Death Blood, juin 2018</em></p> <p>&nbsp;</p> <p>Vous pouvez retrouver la bande annonce de Death Blood ci-dessous, &eacute;galement disponible sur YouTube sur la chaine NCE Officiel.</p> <div class="k-ResponsiveIframeContainer"><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="true" frameborder="0" height="281" scrolling="no" src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FdmEBytHxQRE%3Fstart%3D2%26feature%3Doembed%26start%3D2&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DdmEBytHxQRE&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FdmEBytHxQRE%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500"></iframe></div> <p>&nbsp;</p> <div class="k-ResponsiveIframeContainer"> <hr /></div> <p>&nbsp;</p>

Allocation of funds

<h4>L&#39;HEBERGEMENT</h4> <p>Notre court-m&eacute;trage &eacute;tant r&eacute;alis&eacute; au bord de la mer, nous avons besoin de nous loger sur place. Pour cela, nous irons au camping municipal de l&#39;oc&eacute;an &agrave; Montalivet.&nbsp;Ce camping nous offre une situation id&eacute;ale, &eacute;tant pr&egrave;s de l&#39;oc&eacute;an et d&#39;un super march&eacute;, puisque tous nos d&eacute;placements sur place seront effectu&eacute;s &agrave; pied. De plus, le prix par nuit n&#39;est pas tr&egrave;s &eacute;lev&eacute;.&nbsp;</p> <h4>LE MATERIEL</h4> <p>Afin d&#39;obtenir le meilleur rendu possible, nous aurons besoin d&#39;un bon mat&eacute;riel. C&#39;est pourquoi nous louerons une &quot;<em>Black Magic Pocket&quot;, </em>une cam&eacute;ra offrant une tr&egrave;s bonne qualit&eacute; d&#39;image. De plus, nous aurons besoin d&#39;un stabilisateur et de microphones, afin de vous transporter au mieux dans ce p&eacute;riple particulier. Certaines sc&egrave;nes devant &ecirc;tre tourn&eacute;es de nuit, nous devons &eacute;galement poss&eacute;der l&#39;&eacute;clairage ad&eacute;quat.&nbsp;</p> <p>La location de la cam&eacute;ra s&#39;&eacute;l&egrave;ve &agrave; 60&euro;/jour, celle du stabilisateur &agrave; 45&euro;/jour et celle du microphone &agrave; 20&euro;/jour.</p> <h4>DEPLACEMENTS</h4> <p>Nous aurons &eacute;galement besoin de nous rendre &agrave; Vendays-Montalivet. Certains d&#39;entre nous habitent &agrave; Bordeaux(33) et d&#39;autres &agrave; N&eacute;rac(47). Nous aurons donc besoin de prendre le bus et le train afin de nous rendre sur place, et de repartir. Le d&eacute;part se fera en train de la gare Saint-Jean &agrave; Bordeaux, o&ugrave; nous prendrons le train jusqu&#39;&agrave; Lesparre-M&eacute;doc. Puis nous prendrons un bus qui nous conduira jusqu&#39;&agrave; Vendays-Montalivet.&nbsp;</p> <p>Le prix total (aller-retour) du trajet s&#39;&eacute;l&egrave;ve &agrave; 13&euro;/personne.&nbsp;</p> <h4>COSTUMES - MAQUILLAGE</h4> <p>Afin de donner le plus de r&eacute;alisme possible &agrave; notre court-m&eacute;trage, nous aurons besoin de maquillage ainsi que de costumes. Ils seront notamment utilis&eacute;s pour les acteurs jouant les r&eacute;fugi&eacute;s apr&egrave;s avoir travers&eacute; l&#39;oc&eacute;an. Notre &eacute;quipe de maquillage est dirig&eacute;e par Leelou Cornette, g&eacute;rant les diff&eacute;rentes &eacute;tapes du maquillage en encadrant son &eacute;quipe, pour un rendu tr&egrave;s r&eacute;aliste. Bonne dessinatrice, elle r&eacute;alise &eacute;galement de nombreux croquis avant de d&eacute;buter chaque &eacute;tape, assurant ainsi son bon d&eacute;roulement.&nbsp;</p> <p>Le budget n&eacute;cessaire pour cette cat&eacute;gorie est estim&eacute; &agrave; 60&euro;.</p> <h4>AUTRE</h4> <p>Naturellement, nous aurons &eacute;galement besoin de repas, ainsi que d&#39;une marge en cas de probl&egrave;mes de derni&egrave;re minute.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/592850/Capture_d__cran__112_-1557359988.png" width="100%" /></p> <p>Votre aide nous est donc pr&eacute;cieuse afin de mener &agrave; bien notre projet. Ne serait-ce que 10&euro; de votre part pourrait nous &ecirc;tre tr&egrave;s utile, voir m&ecirc;me faire la diff&eacute;rence ! Bien s&ucirc;r la limite que nous avons fix&eacute;e n&#39;est qu&#39;&agrave; titre indicatif. Nous vous remercions infiniment par avance pour votre aide, qui nous permettra d&#39;avancer.&nbsp;</p> <p><em>L&#39;&eacute;quipe de</em> <em>Existe</em></p> <p>&nbsp;</p> <hr /> <p>&nbsp;</p> <p><em>Articles entiers disponible sur <a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">https:</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">//www</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">.ladep</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">eche.fr/articl</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">e/2</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">018/10/28/28</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">96</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">542</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">-</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">deat</a><a href="https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/28/2896542-death-blood-une-production-100-neracaise.html" target="_blank">h-blood-une-production-100-neracaise.html</a> et&nbsp;<a href="https://www.sudouest.fr/2018/09/19/une-serie-horrifique-tournee-dans-la-cite-5404316-3788.php" target="_blank">https://www.sudouest.fr/2018/09/19/une-serie-horrifique-tournee-dans-la-cite-5404316-3788.php</a>. &nbsp;</em></p> <p><em>Notre cha&icirc;ne YouTube : </em><em><a href="https://www.youtube.com/channel/UCjaRKFwlli0HNAa12WxFsfQ" target="_blank">https://www.youtube.com/channel/UCjaRKFwlli0HNAa12WxFsfQ</a></em></p> <p><em>Photos prises par Florian Guery.&nbsp;</em></p>

Rewards

Featured reward

€30

  • 8 contributions
Nous vous offrons un DVD du court-métrage, que vous recevrez dès sa sortie ! Merci infiniment !

Estimated delivery: October 2019

€10

  • 12 contributions
Un immense merci à vous, votre aide nous permettra d'aller loin !

Make a donation

Give what I want