Expérience "Photo-Graphique" au coeur de l'arctique, photo d'art et héliogravure

Soutenez la jeune création photographique féminine_Costanza Gastaldi

Visueel van project Expérience "Photo-Graphique" au coeur de l'arctique, photo d'art et héliogravure
Geslaagd
38
Backers
02/01/2020
Einddatum
€3.115
Voor €3.000
104 %
Feminisme
Indie

Expérience "Photo-Graphique" au coeur de l'arctique, photo d'art et héliogravure

 

L'art au coeur de l'arctique, photographier au-delà du cercle polaire.

(68°44’N – 52°21’W)

Une résidence artistique hors normes

 

photo courtesy of photographer Antoine Buttafoghi

 

Le Projet

Destination : Pôle Nord, La côte ouest du Groenland, la baie de Qammavinguaq.

Isolée, dans des conditions extrêmes, dans un espace confiné (un bateau perdu dans la banquise), je vais prendre le temps de créer et d’échanger. 

Le mois de janvier se caractérisera par une expérience inédite: j'ai été sélectionnée par la résidence artistiqueLes amis du Manguier  et vais donc avoir la chance de partir pendant 4 semaines en compagnie de trois autres artistes pour me laisser volontairement emprisonner, là-haut, tout en haut, à des latitudes au-delà du Cercle Polaire…

Telle est l’aventure givrée et engagée que je vais vivre avec les amis du Manguier ! 

Pour en savoir plus:

• https://lemanguier.net/artistes-en-arctique-2020/

photo courtesy of photographer Antoine Buttafoghi

(68°44’N – 52°21’W)

Qui suis-je? 

Je suis une artiste-photographe italienne; je vis et travaille entre Turin et Paris.

J'ai suivi des études de photographie à Paris, d’abord en préparation à l’atelier de Sèvres, où j'ai été suivie par le photographe contemporain Mathieu Pernot, puis à l’École des Gobelins; je suis également diplômée en sciences des Arts à l’Université de la Sorbonne.

Pour en savoir plus: http://www.costanzagastaldi.com/about/

Dernières dates clés:

- Octobre 2019, la galerie Novalis présente ma première exposition personnelle à Hong Kong, intitulée « Alba Alata ». 

- Novembre 2019, la Galerie Catherine et André Hug  présente ma première exposition personnelle à Paris, intitulée « Loto Nero », dans le cadre du festival PhotoSaintGermain. 

Pour me donner un visage

Ma démarche

Depuis quelques années, mon travail photographique est focalisé autour d’une recherche existentielle et introspective, celle de l’être face aux interrogations métaphysiques et, notamment, face à l’énigme de la mort.  

J’ai appelé cette recherche Errances et, à ce jour, elle se compose de deux séries photographiques : Géographie Sentimentale (2013) et Loto Nero (2018), que l’on peut voir notamment sur mon site internet (www.costanzagastaldi.com). 

J’envisage ce voyage aux confins de l’Arctique comme une possibilité d’approfondir les perspectives ouvertes par ces deux précédentes séries, avec lesquelles le projet artistique qui émergera fera corps. Il s’agira, cette fois-ci, d’utiliser les paysages enneigés comme un nouveau support de cette recherche afin d’y refléter ma vision intime, "le paysage de mon esprit". Ce seront les conditions extrêmes sur le Manguier qui influeront, en définitive, sur la forme d’expression de mes émotions face au décor arctique.

D'un point de vue esthétique, les images seront proches des tableaux pour mieux être, en un certain sens, des photographies. Il s’agira de cultiver une ambiguïté qui mettra à mal la "pureté" des genres pour souligner la puissance interprétative et fictionnelle de la photographie, sans annihiler pour autant sa spécificité. Pour cette raison, une partie des images réalisées sera imprimée en héliogravures. 

 

image extraite de ma série "Loto Nero" crée en Chine, Huangshan

 

De la photographie à l'héliogravure comme méthode d'impression

Au cours de mon parcours universitaire, j' ai cultivé un intérêt particulier pour les modes d'impression offrant à l'image, fût-elle digitale, le plus de matérialité. Je me suis donc passionnée notamment pour la gravure. 

Pour combiner photographie et matérialité, mes recherches m'ont conduite à la technique de l'héliogravure au grain et vers Fanny Boucher, maître d'art  spécialiste de ce procédé du XIXe siècle avec laquelle je collabore depuis deux ans. En résumé, la technique de l'héliogravure permet le transfert d’une image photographique sur une plaque de cuivre par l’intermédiaire de gélatine photosensible.

 

photo courtesy of photographer Eric Chenal

photo courtesy of photographer Eric Chenal

 

 

 

 

 

Waar dient de collecte voor

À quoi servira la collecte

Les fonds collectés me seront reversés.

Ils serviront à financer une partie des frais de résidence, de transport et de vie sur place. Les frais de participation s'élèvent à 2800 € et comprennent notamment le chauffage, le gazole, la nourriture, l'équipement et les déplacements sur place. Les billets d'avions pour le Groenland sont de 1300 €.

Il me faudra également m'équiper pour affronter les températures polaires du mois de janvier sur la banquise (gants étanches, sous-vêtements polaires, chaussettes chaudes... etc.) et acheter le matériel nécessaire pour réussir à prendre de bonnes images (double batterie car le froid les décharge très vite, cartes mémoire, pellicules argentiques, disque dur pour décharger les images sans avoir besoin d'ordinateur... etc.)

ET SI ON VA PLUS LOIN ?

La collecte est fixée à 3000 € mais ce voyage me coûtera en réalité 6000 € au minimum.

Si on atteint 6000 € : un immense merci, le voyage est complètement financé !

Si on atteint plus : je pourrai alors financer les impressions des photographies arctiques en héliogravure (technique relativement coûteuse du fait de la rareté du procédé et du coût des matières : cuivre, chimie etc )

Je pourrai également financer un livre ainsi que des expositions en cours de préparation.

 

 

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil