Festival Universitaire du Film Underground

Financez un festival, créez le FUFU !

Visueel van project Festival Universitaire du Film Underground
Mislukt
8
Backers
06/04/2019
Einddatum
€180
Voor €3.000
6 %

Festival Universitaire du Film Underground

Le Festival Universitaire du Film Underground approche à grands pas, il commencera le 1er Avril 2019 et ce n'est pas une blague ! Nous avons besoin de votre aide pour financer cet événement, dont l'édition 2019 pourrait être la première d'une longue série. Nous comptons sur le soutien moral et financier des amoureux du cinéma afin de créer notre festival unique en France sous les meilleurs auspices. Nous espérons vous voir nombreux sur le crowdfunding, sur les réseaux sociaux et bien sûr nous comptons sur votre présence dans les salles en Avril 2019 ! 

 

 

HISTOIRE DU FESTIVAL

Le FUFU, c’était entre 1974 et 1995 un festival étudiant qui proposait sur plusieurs jours des productions indépendantes et inédites. Un humour décapant et une ambiance détonante ravissaient les spectateurs avides de nouvelles expériences audiovisuelles. Des films récupérés de ci de là, des essais, de l'expérimental... Les premières éditions du FUFU sont le reflet de cette sous-culture dynamique et vivante. Ce sont aussi les preuves de la grande détermination des étudiants de l'époque et de leur implication dans la création alternative. Faire des films lorsqu'on est hors-circuit, hors-industrie, créer des œuvres à 20 ans lorsqu'on a pas un sous en poche et les projeter sur grand écran pendant des journées de festival : c'est FUFU !

Pour ne citer qu'eux, les premières années du Festival virent défiler des grands noms (qui a l'époque n'en étaient pas encore), tels que Gaspard Noé, Philippe Claudel, Perdro Almodovar, Marc Caro, etc.... Nous retrouverons certains d'entre eux en 2019 et visionnerons leurs œuvres.

Chicken Kitchen - Vincent Hachet

 

NOTRE NOUVELLE EDITION 2019

Le FUFU est un festival qui a toujours mis à l’honneur les productions de jeunes réalisateurs, photographes, artistes. En leur donnant le droit, si ce n’est le devoir, d’expérimenter et d’aller explorer toutes les dimensions que le cinéma peut offrir, le FUFU s’est alors trouvé à la pointe de la création audiovisuelle underground. Ces jeunes gens qui pendant vingt ans ont interrogé l’image reviendront sur leurs expériences à l’occasion de l’édition 2019. Ils parleront de l'évolution de leur vision du cinéma. Des films nés au FUFU continueront à y vivre, d’autres y verront le jour. Le public mûr qui reviendra voir, avec une tendre nostalgie, les films de la grande époque du FUFU côtoiera un public jeune, majoritairement des étudiants curieux. De nombreux élèves de l’IECA participeront à cette aventure. Leurs travaux, leurs visions, viendront s’inscrire dans l’héritage de ce festival.

Cette joyeuse communauté de cinéphiles déambulera dans les rues de Nancy pour rejoindre différents lieux dédiés à la célébration du 7ème art. Tout peut servir d’écran, tout est donc propice à la surprise, à l’essai, au spectacle. Des lieux dédiés au cinéma accueilleront les festivaliers : cinéma d’art et d’essai, amphithéâtres, salles privatisées… Le public se retrouvera dans des lieux de convivialité pour échanger autour des oeuvres d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Ce festival du film s’inscrit également dans une volonté de transmédialité. Il y aura des films bien sûr, des courts et des longs-métrages, de la photographie, du théâtre, des concerts... Nous mettrons en avant la porosité des arts, la découverte et l'ouverture d'esprit.

Le cinéma, la photographie, la musique, qui ont fait l’identité du FUFU continueront à le constituer en 2019, tout comme l’humour. Cette manifestation se veut joyeuse et l’humour sera donc au rendez vous dans les différentes productions proposées aux spectateurs. « Si j’avais été sérieux, je n’aurai pas fait de cinéma » écrivait Jean Renoir, le FUFU sera donc rire, souvenir et avenir.

 

NOS LIEUX ET NOS DATES

Le FUFU se tiendra les Lundi 1, Mardi 2, Mercredi 3 et Jeudi 4 avril 2019. Le choix de ces dates n’est bien sûr pas innocent. Il est motivé par le calendrier universitaire puisque cette semaine précède la période de révision des étudiants. L'absence de partiel nous permet de tabler sur une affluence importante des jeunes. De plus, ces trois jours n’empiètent sur aucune autre manifestation locale, offrant donc une visibilité importante.

Le FUFU occupera la ville et sera présent dans plusieurs grands lieux nancéiens choisis avec soin. Nous souhaitons que chaque endroit reste facile d'accès au plus large public possible, donc reliables en transports en commun et également assez centraux pour pouvoir être rejoints à pieds en peu de temps.

L’IECA (Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel) accueillera des projections et des expositions, le cinéma CAMEO sera le lieu d’avants premières prestigieuses.

Le Théâtre Mon Désert accueillera la première de la pièce de Chick Ortega.

Le LEM (Lieu d’Expérimentation et de Marionnettes) accueillera la Nocturne, le Rocky Horror Picture Show et des projections en journée.

Le bar Le Royal s’enflammera durant un concert punk rock.

Le cinéma Royal à St Max sera le lieu d’ouverture du festival.

La déambulation fait partie du festival, les spectateurs pourront ainsi découvrir ou redécouvrir Nancy en sortant d’une projection pour rejoindre une conférence ou une exposition. Cette multiplicité de sites favorise également la diffusion du festival et le passage inopiné de publics qui pourront profiter de l’offre culturelle du FUFU par un heureux hasard. Enfin il faut penser à la vitalité que l'événement apportera en centre-ville.

L'IECA 

LE LEM 

 

 

EVENEMENTS ET PROGRAMMATION

Ces trois jours seront donc parsemés d'événements ponctuels, d'expositions, de projections.

A titre d'exemples, vous trouverez des salles « spéciales » à l'IECA. En plus de l'amphithéâtre qui accueillera des projections de longs-métrages, l'établissement et sa disposition architecturale nous permettent de consacrer des salles à des installations particulières, pour exposer le travail des étudiants. Vous trouverez une salle immersive pour l'exposition photographique en musique ou encore une salle dédiée à des projections de courts-métrages. Au sous-sol, une autre salle vous permettra de tester les jeux vidéos créés par des étudiants des beaux-arts de Nancy ou d'immortaliser votre venue au festival grâce à notre atelier fond vert !

Le LEM accueillera quant à lui également des projections de longs et courts-métrages mais surtout deux événements très spéciaux : Le Mardi 2 Avril se tiendra une séance de minuit spéciale Rocky Horror Picture Show ! Venez danser le Time Warp avec vos costumes de transylvaniens et profitez d'une exceptionnelle projection du film sur grand écran !

Le lendemain,Mercredi 3 Avril, vous pourrez vous installer confortablement dans nos sièges, armés de votre oreiller car ce sera la projection Nocturne ! Une nuit entière de films, musicaux, nanars, remplie de zombies et d'amour du cinéma !

Dès le premier soir, le bar le Royal vous ouvre ses portes pour un concert de punk rock.

Et tout au long de ces quelques jours, vous pourrez assister aux projections de films et d'avant première au CAMEO et à l'IECA, avec par exemple: L'Ange du Nord (Jean Michel Roux) , Fornacis (Aurélia Mengin) ou Tous les Dieux du CIel (Quarxx) mais également découvrir des œuvres de futurs réalisateurs lors des projections de courts-métrages à l'IECA et au LEM !

 

 

NOS VALEURS

Nous ressuscitons un festival éteint depuis vingt ans, son histoire sera fréquemment évoquée au cours de cette nouvelle édition, mais nous insisterons toutefois sur son évolution et sur les nouveaux aspects de notre édition 2019. Le FUFU sera un mélange de nostalgie et d'innovation : c'est la renaissance du Festival Universitaire du Film Underground, avec une équipe mosaïque, composée de jeunes étudiants polyvalents et curieux mais aussi des pionniers du festival original, aujourd'hui professionnels de l'audiovisuel.

Le FUFU était et restera accessible. Il est ouvert à tous, les jeunes (qui le découvrent) et les moins jeunes (qui le retrouvent), les cinéphiles et les amateurs. Le programme est varié et chacun y trouve son compte : tout le monde peut s'intéresser à la programmation originale du FUFU. De plus, les salles sont concentrées géographiquement et les festivaliers circulent rapidement entre les projections, conférences, expositions, restaurants, etc... Nos tarifs restent très raisonnables: à titre d'exemple 7€ pour la soirée Rocky Horror Picture Show et 13€ pour la projection Nocturne. De nombreuses projections et interventions de réalisateurs seront également gratuites.

Notre programmation se compose en large partie de courts-métrages étudiants créés en dehors du circuit de production classique. Nous souhaitons offrir une visibilité maximum à de jeunes réalisateurs, notamment en maintenant des séances de projection gratuites durant le festival.  

Fidèle à son image des années 70 et 80, le FUFU se veut drôle et léger. La programmation est décalée, éclectique et à contre-courant des grands festivals. Pas de remise de prix ou de concours, simplement du cinéma un rien déjanté, pour tous les goûts et tous les degrés. Un programme très particulier et novateur, qui sortira quelques perles underground des archives mais qui nous permettra aussi de découvrir de jeunes talents du cinéma expérimental. Le but n'est donc pas de récompenser les meilleurs ni de constituer un palmarès, mais bien de partager et transmettre l'envie de créer.

 

 

LES PROJETS

Rappelons le, le FUFU reste avant tout un festival universitaire et doit donc concerner les étudiants de très près. L'implication de ceux-ci se fera sur plusieurs niveaux. Des projets seront lancés en amont du festival afin de promouvoir le travail des élèves. Un partenariat a été mis en place entre la Music Academy International (MAI) et l'IECA. Anastasia Linhka a notamment créée une composition originale que les jeunes réalisateurs devront mettre en image. L'exposition des travaux aura lieu dans l'une des écoles. Le FUFU incite également les jeunes réalisateurs à proposer leur premiers films à la sélection du festival, se donnant la chance de voir leurs travaux projetés devant un public dans une grande salle.

Le BDE de l'IECA s'engagera aussi très activement dans la promotion du festival, en organisant des soirées de projections et de promotion en amont du festival. Des partenariats et du bénévolat seront mis en place, ce qui permettra à de futurs professionnels d'être intégrés dans l'organisation d'un festival. L'implication des étudiants reste la promesse de pérennité du FUFU.

 

NOTRE EQUIPE

Soutenue par les membres fondateurs du festival, notre équipe est composée d'étudiants en Master Etudes Culturelles et en Audiovisuel, à Nancy. Depuis plusieurs mois, nous travaillons à réveiller ce festival, en lui insufflant une dose de modernité mais en respectant l'esprit et l'ambiance acquise depuis des décennies.

Henri Gigoux, né à Rambervilliers en 1956, prend la présidence du FUFU à la suite de Michel Rémy en 1986. Ce professionnel du cinéma a été journaliste et responsable d'acquisition pour Canal +, notamment des programmes « adultes ».

Régis Latouche, né en 1968 à Verdun, ancien secrétaire du FUFU relance l’aventure en 2019. Maître de conférences, directeur de l’IECA, il est aussi président du Théâtre Universitaire.

Léo Curé, Claire Goiset, David Vaillant, tous les trois étudiants en master audiovisuel et études culturelles, se sont engagés à faire revivre durablement le FUFU.

Waar dient de collecte voor

La gestion et l'organisation d'un projet d'une telle ampleur ne se fait malheureusement pas sans argent. La collecte servira à financer une partie des dépenses du Festival : 

- En premier lieu nous tenons à soigner notre programmation. L'argent nous servira à payer les droits de diffusion des films s'élevant à un total de 2000€. Si la somme que nous demandons est atteinte la programmation sera d'une grande qualité afin de vous faire vivre la meilleure experience possible. Si nous dépassons ce palier nous ajouterons la restauration et livraison de certains ce qui nous ajoutent une dépense supplémentaire allant jusqu'à 2100€

- Ensuite le FUFU sera également un rendez-vous chaleureux et convivial, où le public pourra se retrouver autour d'un verre pour parler de cinéma. L'argent de la collecte nous permettra de servir des boissons et collations. Nous estimons la somme des différents produits à acheter à 969€ ce qui, avec les droits de diffusions remplit la somme que nous vous demandons aujourd'hui.

Si le palier des 3000€ est dépassé notre projet lui aussi se dépasse :

- Afin de proposer quelque chose en plus, plusieurs réalisateurs nous font l'honneur de venir au FUFU, sur toute ou une partie des 4 jours. Grâce au financement nous pourrions payer leurs trajets d'un montant de 1904€, les loger à proximité de Nancy le temps du festival, l'hébergement s'élève à 2400€, ainsi que leur restauration d'un montant estimé à 1850€

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil