L'ENCLAVE, film

Participez à la post-production du 2e long-métrage d’Emmanuel Ostrovski et Joseph Rottner tourné à l’été 2015 !

Visueel van project L'ENCLAVE, film
Geslaagd
77
Bijdragen
13/07/2016
Einddatum
€7.275
Voor €7.200
101 %

Technikart vous soutient sur KissKissBankBank

Technikart

L'ENCLAVE, film

<p dir="ltr"> <strong>NOUS SOMMES SI HEUREUX DE VOS SOUTIENS QUI NOUS DONNENT TANT DE FORCES NÉCESSAIRES.</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>UN IMMENSE MERCI A TOUTES ET A TOUS...</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>A BIENTÔT DE VOUS DONNER DES NOUVELLES DE L’AVANCÉE DU FILM QUE NOUS ALLONS POUVOIR PORTER AU PLUS LOIN POSSIBLE GRÂCE A VOS ENCOURAGEMENTS. </strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>SYNOPSIS</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Un homme revient dans un lieu oublié, une enclave perdue dans la montagne, autrefois jardin cultivé, aujourd’hui dévasté par les ronces.</p> <p dir="ltr"> Il ouvre ce lieu avec un italien du coin, artisan viril et pragmatique.</p> <p dir="ltr"> Quelque chose d'inattendu est mis à jour...</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Ulysse_casque_0-1466963344" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/333668/Ulysse_casque_0-1466963344.jpg"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Le dernier cheminement de cet homme le conduit au cœur d’un jardin abandonné, délaissé depuis longtemps, lieu d'une révélation inquiétante.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> "Toute crise existentielle met de nouveau en question à la fois</p> <p dir="ltr"> la réalité du monde et la présence de l'homme dans le monde.</p> <p> La crise est, en somme, "religieuse", puisque, aux niveaux archaïques de culture, l'être se confond avec le sacré" Mircea Eliade</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Les_absents_0-1466963538" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/333669/Les_absents_0-1466963538.jpg"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>INTENTIONS DES RÉALISATEURS</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Les images et les sons forment un récit d’une apparente simplicité : les dernières journées d’un homme, Ulysse, voué à disparaître.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Quelque chose l’appelle : une voix, une lumière, un chant, le son et l’image de sa propre disparition.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Perpétuels glissements entre un monde encore présent et déjà absent, entre une réalité quotidienne et une réalité rêvée, entre un récit lisible et un récit secret : porosité des frontières entre le monde des vivants et celui des morts. Mémoire.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Absents0.jpg" height="339" src="https://lh4.googleusercontent.com/E0S3HGalU-i_t1q9LMFfAGFHyLn26ypUZcykzRBsn9RwgGmU2BsMRnlunAS17FmkWO260KyS4Buu7b2SZzhqOngpQLco7QD57_OYCeWkmx4DBvz7LlZXQHIVCNDLcwnjMB5Lv8Ud" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Equipe_général_cadré.jpg" height="451" src="https://lh3.googleusercontent.com/2aCDD2XXOAbH35-FAROQLbuC6E1atOmG_A86tXF0uKFffuOfq5_CJXGAB-6g_5P9YUPLc99iAv-lDzwirXfUS60Z_2eG-Jnf_PeDnse9zHOWGACH6jQXOziu2GnjVWFlwjZh_0qb" width="602">Photos de tournage</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>ORIGINE DU PROJET</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Le jardin est le “personnage” central du film.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Enfoui au creux d'un val, dans une clairière derrière de hauts arbres se cache une enclave qui abritait un grand jardin qui s’étageait en terrasses autour d’une allée centrale.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>Un jardin cultivé, en pleine nature sauvage.</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> C’est ce lieu qui a été filmé.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> C’est ce jardin dont Joseph Rottner, co-réalisateur du film, a photographié le déclin et l’abandon au cours des années 2009 à 2013 :</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> “ Je l’ai connu alors qu’il était encore un peu entretenu, puis il a été abandonné. Livré à lui-même, les ronces l’ont étouffé dans l’indifférence générale.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Plus personne à part moi n’y allait. Chaque année, j’y pénétrais coupant quelques ronces, et c’était tout un monde de correspondances visuelles et sonores qui s’offraient à moi : un monde absent si présent.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> A l’été 2014, il est devenu tout à fait impossible d’y pénétrer : impressionnante mâchoire d’épines et de broussailles refermée comme un piège.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Mais un jour, un homme reviendrait ici... j’ai pensé. ”</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="G_n_rations3-1464613027" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/323111/g_n_rations3-1464613027.jpg"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p>

Waar dient de collecte voor

<p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>ÉTAPES</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Nous avons tourné <strong>L’ENCLAVE</strong> à l’été 2015.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Il y avait urgence : la prolifération de la végétation menaçait le jardin : il fallait donc tourner au plus vite !</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Nous avons alors réuni une équipe (étudiants de la <strong>Fémis</strong>) et des moyens techniques de qualité professionnelle (caméra professionnelle 4K, précieux objectifs zoom prêtés par <strong>Thalès-Angénieux partenaire de notre film</strong>).</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Nous avons réuni 12 acteurs. Plusieurs d’entre eux ont tourné avec Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, au premier rang desquels Gianni Buscarino, et Giovanna Daddi, Andrea Bacci, Dario Marconcini.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Nous avons tourné les deux premières semaines d’août.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Sa durée est de 1h15.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>CEPENDANT </strong>! les étapes essentielles de la <strong>post-production</strong> restent à réaliser :</p> <p dir="ltr"> <strong>-</strong> <strong>la musique</strong> composée et enregistrée par Mathieu Bonilla avec Cédric Jullion,</p> <p dir="ltr"> <strong>- le montage son</strong>, Raphaël Mouterde,</p> <p dir="ltr"> <strong>- le mixage</strong>, Samuel Aïchoun,</p> <p dir="ltr"> <strong>- l’étalonnage 4K</strong>, La Ruche Studio, Laurent Navarri,</p> <p dir="ltr"> <strong>- la diffusion</strong> du film en Festival.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <u>Si près du but, ces étapes n’en représentent pas moins la moitié du chemin financièrement.</u></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Notre objectif est de présenter ce film en Festivals (FID Marseille, Festival del Film Locarno, Torino Film Festival…).</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Gianni1.jpg" height="339" src="https://lh6.googleusercontent.com/Dxq-yqKkkJ2EcJ3rGW_h2xIkrD9dCtGhiMw8YGPhxSndHAIBPyRB8kZWmVw5BMpH6gmnS2HfqdzLNDSkp4AuagzU0arQtIAzdZlZxf1oI7_ZyGhvLgxkPBQRyYkhYC3UMDZbezNj" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>BUDGET</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img height="384" src="https://lh4.googleusercontent.com/VX9-c6Bm_aEB6kFSNSMVqaeVVqAJoh83kYMRQyB5AKgemiGmhMqH_AYwQfUcLId9ZQjKWgdLmw2WKrsoU4SIUW7xuF4CyjAREWb_gtaqUlhXx0V0u9yDzhkWfkV3QlOPzdTbKknt" width="602"></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>L’objectif</strong> (en rouge) permet la post-production son, qui comprend le montage son, le mixage et la musique. C’est le <strong>palier n°1</strong>.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Le <strong>palier n°2 </strong>(en vert) permet l’étalonnage 4K avec les effets (colorimétrie du film, conformation des images…)</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Le <strong>palier n°3</strong> (en bleu) : DCP (support de projection en salle), la diffusion en Festival, le coût de projection dans une salle de cinéma indépendant.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="IMG_0680.JPG" height="452" src="https://lh5.googleusercontent.com/B00Tr2PUI83-AeoFmtdT5eP7n9cuzAHbvcjp9aBtGAGm-Sf3NHxu4rz_BM51ZsABI-4bgQKvMAhllL9ub88doofctuBMghvnFfTrZxbWI2wlCyycVvBhyLJk1QgB6mDyJF_pmrjI" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photo de tournage</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>POST-PRODUCTION</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> ● Nous cherchons une image d’une qualité exceptionnelle, avec des nuances subtiles : certaines audaces formelles trouvées au tournage devront être poussées à l’étalonnage.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Intégrées à celles du tournage de été, nos images d’archives du jardin, tournées entre 2012 et 2016 permettent de rendre sensible différentes strates temporelles dans lesquelles dérive le personnage principal du film.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> De plus, nous voulons traduire la douceur diffuse, la sensualité de la nature et des corps filmés :</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Recherchant des objectifs de haut niveau, nous avons eu la chance de nous voir proposer des objectifs Zoom OPTIMO ANGENIEUX, de renommée mondiale.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Il faut maintenant révéler ce potentiel par le travail d’étalonnage.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Combat2.jpg" height="339" src="https://lh6.googleusercontent.com/IYSWYxmi6iKR0yST_fgjyOl3wppRnE8FZHCX_Gd0X24QaqDXG47EMU8soIpmzUg_EV2rNyUGTdnGGscLYRAmHICC6Ut17AOkGqBDOU2r4UwyFSzWjx8hf9OlVcDTYBoVwYV_MPD8" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> ● On entend la voix d’Ulysse comme venue d’outre-tombe, qui se parle à lui-même. Il entend la voix d’une jeune femme, jadis aimée.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Polyphonie de sa solitude, au bord extrême de l’abîme, où la mort n’est qu’un passage vers une autre modalité de l’être (métempsychose ?), où le rêve se mêle au jour (état hypnagogique ?).</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> La présence de la nature, les nombreux silences, la polyphonie de voix française et italienne forment un espace subtil à faire naître au montage son, puis au mixage.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Le jardin et l’état intérieur d’Ulysse sont liés à un état hypnotique, ensorcelant, fait de sons et de musique. C’est une partition mentale et concrète qui habite le film et Ulysse.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> La musique enlacée aux sons du film sera composée par Mathieu Bonilla : partition pour flûte basse (enregistrée en studio) et électronique qui se déploiera en lignes sinueuses et souffles, en chemins.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="Faucille0.jpg" height="339" src="https://lh3.googleusercontent.com/tm3VjGnzKmdEeqg82AJCjXZtaMIO1_9qnEwMBKLdHYHs90F_fsrKzu-WDSNiVosnSMOK8uqQZsfeyQjTY2NLuAecXCKjGpKmDcKz5xXSyOVa9BpF-w6-y_Lb3i6o79yK1SyqzLtc" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photogramme du film</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>LES RÉALISATEURS</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong><em>Emmanuel Ostrovski </em></strong>et <strong><em>Joseph Rottner</em></strong> réalisent leur premier long-métrage <strong>FRAGMENTS D'EXIL </strong>(2016).</p> <p dir="ltr"> En 2015, <strong>création de Casa del lupo production.</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Co-fondateurs de l’<strong>Atelier Permanent de Recherche Théâtrale </strong>à la fin des années 90.</p> <p dir="ltr"> De nombreux spectacles et travaux de recherche, à Paris et en Toscane...</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> En 2003, le <strong>prix Villa Médicis hors-les-murs</strong>, dont Emmanuel Ostrovski est lauréat, leur permet de développer leur matière théâtrale en Toscane.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Parallèlement, ils développent leur travail théâtral et cinématographique au <strong>Château de la Roche-Guyon</strong>, où ils sont en résidence depuis 2008. Ils y présentent en 2012 et 2013, <strong>LE CHANT PERDU</strong>, sur les premiers temps de la folie de Hölderlin.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Un troisième  long-métrage sur la figure du poète Hölderlin est en préparation.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> En outre, <em><strong>Joseph Rottner</strong></em> est acteur dans le film de Jean-Marie Straub <strong>UN HÉRITIER</strong> sorti à Paris en février 2012 (Jeonju Project Séoul, Festival de Locarno, Viennale), et dans le film <strong>LA SIRÈNE D'AUDERVILLE</strong> de Sarah Moon, en 2005.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <strong>Photographe</strong>, il a été exposé en 2005, 2006 et 2008 à Paris, à la Galerie Brissot &amp; Linz, à la <strong>Galerie Marie-Hélène de la Forest Divonne</strong>, et en 2013, à Marseille, à la <strong>Galerie Hélène Detaille</strong>.</p> <p dir="ltr"> Il a illustré le livre "Paroles de marche"​, édité en mars 2011 aux éditions <strong>Albin-Michel</strong>.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p dir="ltr"> <strong>LES ACTEURS</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <em>Ulysse </em>: Joseph Rottner</p> <p dir="ltr"> <em>Gianni </em>: Gianni Buscarino</p> <p dir="ltr"> <em>L’enfant </em>: Valentino Benvenuti</p> <p dir="ltr"> <em>La grande prêtresse</em> : Giovanna Daddi</p> <p dir="ltr"> <em>Le poète</em> : Dario Marconcini</p> <p dir="ltr"> <em>Le chanteur</em> : Andrea Bacci</p> <p dir="ltr"> <em>Le couple</em> : Beatrice Lazzarotti et Riccardo Guidi</p> <p dir="ltr"> <em>Uccelina</em> : Fortunata Dini</p> <p dir="ltr"> <em>L’aveugle</em> : Elisabetta Dini</p> <p dir="ltr"> <em>La jeune femme</em> : Martina Benvenuti</p> <p dir="ltr"> <em>Le jeune homme, son frère</em> : Daniele Benvenuti</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Nous avions rencontré <em><strong>Danièle Huillet </strong></em>et <em><strong>Jean-Marie Straub </strong></em>à Buti en 2005.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> C'était au moment du tournage de <strong>QUEI LORO INCONTRI</strong> (Ces rencontres avec eux). Nous étions arrivés à Buti grâce à la Villa Médicis hors-les-murs.  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Notre ami et voisin <strong>Enrico Achilli</strong> nous avait permis de rencontrer “les Straub”.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Mais Danièle est décédée en 2006, et notre ami, Enrico, en 2010.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Ainsi, nous avons rencontré <em><strong>Dario Marconcini</strong></em>, <em><strong>Giovanna Daddi,</strong></em> <em><strong>Andrea Bacci</strong></em>, acteurs dans plusieurs films de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Ainsi que <em><strong>Gianni Buscarino</strong></em> (<strong>SICILIA</strong>).</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> Photos de tournage</p> <p dir="ltr"> <img alt="Acteurs_2_cadré.jpg" height="676" src="https://lh5.googleusercontent.com/mDhiLTqzz52vHdScBaFjm3-JhaYtAPN5CuNGEU6qHngcTkQH7IkEV0i2g1UzGiOpp4oxaMvMQQL1TgEmwm7Ltymn-FcZj6TE2hh7tCGnBrPsMZHs1MHe9qQM4dHeolUbfxmhSHAb" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photos de tournage</p> <p>  </p> <p>  </p> <p dir="ltr"> <strong>L’ÉQUIPE</strong></p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <em>Réalisateurs </em>: Emmanuel Ostrovski et Joseph Rottner</p> <p dir="ltr"> <em>Scénario </em>: Joseph Rottner</p> <p dir="ltr"> <em>Chefs opérateurs </em>: Vadim Alsayed et Mathieu Kauffmann</p> <p dir="ltr"> <em>Preneur de son</em> : Geoffrey Perrier</p> <p dir="ltr"> <em>Assistant </em>: Gabriele di Benedetto</p> <p dir="ltr"> <em>Régisseur et photographe de plateau</em> : Florent Gérard</p> <p dir="ltr"> <em>Katerine</em> : Takeharu Tanaka</p> <p dir="ltr"> <em>Montage</em> : Joseph Rottner, Emmanuel Ostrovski, Justine Hiriart.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <em>Remerciements </em>: Jean-Yves Le Poulain (Thalès-Angénieux), Jacques Bouley (Thalès-Angénieux), Teatro di Buti, Roberto Bacci, Giorgio Fanetti, Catia Fanetti, Sigrid Lee, Nicolo Trunfio.</p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr">  </p> <p dir="ltr"> <img alt="IMG_0711.JPG" height="452" src="https://lh5.googleusercontent.com/xw2lZaQZohM64qZzDN04cDZMsRYjZr7Yu2BUMvGjlR5KXCkCD9MB9mgJDHAcxH-Fa6znMlbDvQe5sgV35hOZlqCNia1-NZeVXWnKlVYFPWiOGds7YjfDspdhAwMIrqARlzk6swSz" width="602"></p> <p dir="ltr"> Photo de tournage</p> <p dir="ltr">  </p> <p>  </p>

Kies je beloning

€10

Geschatte levering: maart 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an
  • 13 bijdragen

€25

Geschatte levering: maart 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an + Votre nom au générique
  • 14 bijdragen

€50

Geschatte levering: mei 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an + Votre nom au générique + DVD double couche (haute qualité)
  • 18 bijdragen

€100

Geschatte levering: oktober 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an + Votre nom au générique + DVD double couche (haute qualité) + Un photogramme (au choix parmi 5 proposés) tiré sur un papier de qualité et signé au dos, au format 15x19cm
  • 14 bijdragen

€150

Geschatte levering: oktober 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an + Votre nom au générique + DVD double couche (haute qualité) + Un photogramme (au choix parmi 5 proposés) tiré sur un papier de qualité et signé au dos, au format 15x19cm + Un livret avec photogrammes du film et textes inédits, citations, notes... sur le projet du film de la part des réalisateurs.
  • 8 bijdragen

€500

Geschatte levering: oktober 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an + Votre nom au générique + DVD double couche (haute qualité) + Un photogramme (au choix parmi 5 proposés) tiré sur un papier de qualité et signé au dos, au format 15x19cm + Un livret avec photogrammes du film et textes inédits, citations, notes... sur le projet du film de la part des réalisateurs. + Une photographie d'art (de l'enclave, en 2011) signé de Joseph Rottner (35cm x 35cm) dans un format A2 sur un Papier Hahnemühle Museum Etching 350g qualité exposition.
  • 15/15 beschikbaar

€700

Geschatte levering: oktober 2017

Notre gratitude éternelle + Lien VIMEO accessible pendant un an + Votre nom au générique + DVD double couche (haute qualité) + Un photogramme (au choix parmi 5 proposés) tiré sur un papier de qualité et signé au dos, au format 15x19cm + Un livret avec photogrammes du film et textes inédits, citations, notes... sur le projet du film de la part des réalisateurs. + Une photographie d'art (de l'enclave, en 2012) signé et numéroté de Joseph Rottner (45cm x 45cm) dans un format 50x60 sur un Papier Hahnemühle Museum Etching 350g qualité exposition (Tirage Vikart, Vincent Lespinasse).
  • 5/5 beschikbaar

Een gift doen

Ik geef wat ik wil