L'odeur du viol

"On peut mourir tout en étant vivant !"

Project visual L'odeur du viol
Failed
3
Contributions
08/12/2018
End date
€365
Out of €3.000
12 %

L'odeur du viol

<div class="k-ResponsiveIframeContainer"><iframe allow="autoplay; fullscreen" allowfullscreen="true" frameborder="0" height="281" scrolling="no" src="https://cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F3010pX52mqE%3Ffeature%3Doembed&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D3010pX52mqE&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F3010pX52mqE%2Fhqdefault.jpg&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="500"></iframe></div> <p>Synopsis:</p> <p>Jeune bacheli&egrave;re, Hadiza arrive dans la capitale Niamey pour poursuivre ses &eacute;tudes et des r&ecirc;ves plein&nbsp;la tête. Puis le viol, et tout ce qui lui reste c&rsquo;est d&eacute;sormais &laquo; le flair du prédateur, la fragilité de la proie&hellip; l&rsquo;odeur du viol n&rsquo;emp&ecirc;che pas la terre de tourner... et ma société non plus ! &raquo;</p> <p>Ce film aborde un sujet tabou, pour lequel le silence oppressant demeure la r&egrave;gle.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544805/1-1538237923.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Permettez moi tout d&#39;abord de partager avec vous l&#39;&eacute;nergie qui m&#39;anime.</p> <p>La premi&egrave;re id&eacute;e du film est une r&eacute;alit&eacute; de mon pays le Niger, et dans de nombreux autres &agrave; travers le monde. Le viol existe&nbsp;!</p> <p>Malheureusement, les victimes n&#39;osent pas porter plainte&nbsp;et les mineures qui subissent ce sort&nbsp;sont trait&eacute;es de menteuses ...</p> <p>Je suis le t&eacute;moin de plusieurs amies qui ont bien voulu me confier leurs histoires, et avec l&rsquo;aide du sc&eacute;nariste, Hama Edouard Lompo, nous avons obtenu et ajout&eacute; des lignes pour en faire un film, dans l&rsquo;espoir qu&rsquo;un jour ma soci&eacute;t&eacute; comprenne et accepte que le viol existe, que son effet brise&nbsp;des vies &hellip;</p> <p>Ce film est aussi une promesse faite &agrave; mes amies victimes.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544806/2-1538237985.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Saharatou DJIBRIL</strong></p> <p>&Eacute;tudiante en droit international</p> <p>Touch&eacute;e&nbsp;par le sc&eacute;nario comme toute personne sensible, Saharatou a d&eacute;cid&eacute; de se lancer dans cette aventure avec nous, au nom de toutes les victimes qui sont des m&egrave;res, des s&oelig;urs, des &eacute;pouses.</p> <p>Saharatou est une nig&eacute;rienne &acirc;g&eacute;e de 23 ans, engag&eacute;e dans la lutte des violences faites aux femmes.</p> <p>Saharatou a d&eacute;j&agrave; fait quelques tournages dans son pays d&#39;accueil le Burkina Faso o&ugrave; elle poursuit ses &eacute;tudes.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544813/Sahara-1538238458.jpg" width="100%" /></p> <p>Saharatou est une nig&eacute;rienne &acirc;g&eacute;e de 23 ans engag&eacute;e dans la lutte contre les violences faites aux femmes.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544814/3-1538238599.jpg" width="100%" />&nbsp;</p> <p>La musique sera compos&eacute;e par &quot;Safiath&quot;, une artiste nig&eacute;rienne reconnue, qui aura le soutien de toute l&#39;&eacute;quipe jusqu&#39;&agrave; la finalisation du produit. Sa voix unique et les m&eacute;lodies sah&eacute;liennes se marieront parfaitement avec le sujet lourd de notre film.</p> <p>&nbsp;</p> <h2>L&#39;&Eacute;QUIPE DU FILM :</h2> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544820/1978-1538239679.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Abdou MALAH</strong></p> <p>Technicien audiovisuel - R&eacute;alisateur</p> <p>Technicien audiovisuel et r&eacute;alisateur, Abdou Malah est n&eacute; &agrave; Zinder en 1978 et a d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; distingu&eacute; dans sa jeune carri&egrave;re, en recevant un prix en 2010 lors du Forum africain du film documentaire &agrave; Niamey.</p> <p>&quot;Gatan Yara&quot;, un film qui parle des enfants de la rue au Niger a &eacute;galement &eacute;t&eacute; plusieurs fois distingu&eacute;, et&nbsp;s&eacute;lectionn&eacute; au&nbsp;le Festival Cin&eacute;ma d&rsquo;Afrique d&rsquo;Angers en France.</p> <p>Il a aussi produit&nbsp; plusieurs courts m&eacute;trages au Niger, dont &laquo;&nbsp;L&rsquo;orphelin&nbsp;&raquo; qui a &eacute;t&eacute; r&eacute;compens&eacute; par un prix au B&eacute;nin en 2016.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544822/Magagi-1538240430.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Aboubacar MAGAGI</strong></p> <p>Directeur de photographie&nbsp;</p> <p>Diplomate sorti de l&rsquo;Ecole Nationale d&rsquo;Administration d&rsquo;Alger, enseignant en Droit International, Aboubacar Magagi se consacre aujourd&rsquo;hui &agrave; la culture et l&rsquo;audiovisuel.&nbsp;Photographe passionn&eacute; et directeur de l&#39;agence de communication &Eacute;lite m&eacute;dia,&nbsp;il est acteur, entrepreneur culturel, journaliste, pr&eacute;sentateur de Talk show, r&eacute;alisateur, producteur, et une &eacute;paule sur qui beaucoup de jeunes nig&eacute;riens comptent chaque jours.&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544824/Junior-1538240811.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Ousman ABDOU</strong></p> <p>Cam&eacute;raman professionnel&nbsp;</p> <p>Employ&eacute; par la principale chaine de t&eacute;l&eacute;vision nationale, Ousmane Abdou poss&egrave;de une riche exp&eacute;rience qui s&rsquo;est &eacute;galement d&eacute;velopp&eacute;e &agrave; travers notre longue collaboration dans plusieurs productions cin&eacute;matographiques et documentaires.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/544825/Florent_Sessou-1538240884.jpg" width="100%" /></p> <p><strong>Florent SESSOU</strong></p> <p>Ing&eacute;nieur son</p> <p>Florent Sessou produit de nombreux artistes majeurs au Niger, et forme des musiciens amateurs ou exp&eacute;riment&eacute;s. Notre collaboration de longue date et son expertise sont l&rsquo;assurance d&rsquo;un travail m&eacute;ticuleux et professionnel.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>POUR LA PETITE HISTOIRE :</strong></p> <p>Au lendemain des ind&eacute;pendances, avec l&#39;affirmation de cette &quot;nouvelle libert&eacute;&quot;, l&#39;Afrique connait une p&eacute;riode culturelle riche et exceptionnelle.&nbsp;Avec l&rsquo;Egypte, se d&eacute;veloppent alors au Niger les premi&egrave;res industries cin&eacute;matographiques du continent. Autour de Jean Rouch de nombreuses vocations et talents &eacute;mergent, les r&eacute;alisateurs nig&eacute;riens inspirant m&ecirc;me la &laquo;&nbsp;vague bleue&nbsp;&raquo; en France.</p> <p>Malheureusement notre pays confront&eacute; &agrave; de nombreux d&eacute;fis majeurs, la culture et le cin&eacute;ma en particulier souffrent depuis de nombreuses ann&eacute;es de manques de moyens mat&eacute;riels et financiers. Il en devient pratiquement impossible de faire des films au Niger.</p> <p>Pourtant, le pays regorge de jeunes talents qui animent le domaine et font revivre une dynamique autour du 7&egrave;me&nbsp;art.&nbsp;La jeunesse des centres urbains s&#39;int&eacute;resse de plus en plus aux productions locales, et les personnes plus &acirc;g&eacute;es&nbsp;qui se plongent dans un cin&eacute;ma orient&eacute;, qui entretien la r&eacute;flexion et une ambition de contribuer &agrave; une &eacute;volution de la soci&eacute;t&eacute; vers le meilleur.</p> <p>L&#39;&eacute;quipe de tournage est constitu&eacute;e de passionn&eacute;s d&rsquo;images et de son, dont l&rsquo;expertise et l&rsquo;exp&eacute;rience nous assure un travail de qualit&eacute;.</p> <p>La collecte de&nbsp;<strong>3000&euro;</strong></p> <p>Gr&acirc;ce &agrave; cette somme minimum&nbsp;nous pourrons d&eacute;buter le tournage de ce film si important. Elle permettra de financer des d&eacute;placements entre Zinder et Niamey, les deux villes o&ugrave; se d&eacute;roulent les actions. Nous confectionneront &eacute;galement les d&eacute;cors et r&eacute;compenseront des figurants ainsi:</p> <p>- location d&#39;un v&eacute;hicule plus carburant&nbsp;&nbsp;</p> <p>- costumes&nbsp;</p> <p>- maquillage&nbsp;&nbsp;</p> <p>- restauration pour toute l&#39;&eacute;quipe pendant 14 jours&nbsp;&nbsp;</p> <p>- h&eacute;bergement de toute l&#39;&eacute;quipe &agrave; Zinder&nbsp;&nbsp;</p> <p>- figurants</p> <p>Dates de tournages&nbsp;: Du 4 janvier au 17 janvier 2019 .</p> <p>Date de fin de post-production&nbsp;: juin 2019 .</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Fiche technique</strong></p> <p>Titre: L&#39;odeur du iol</p> <p>R&eacute;alisateur: Abdou Malah</p> <p>Dur&eacute;e: 30 minutes</p> <p>Lieu de tournage: Niamey et&nbsp;Zinder</p> <p>Genre: fiction</p> <p>Sous-titres: Fran&ccedil;ais,anglais et allemand</p>

Allocation of funds

<p><strong>&Agrave; quoi servira la collecte</strong></p> <p>Gr&acirc;ce &agrave; votre soutien, nous pourrons r&eacute;aliser un film&nbsp;de qualit&eacute;.</p> <p>Le tournage aura lieu &agrave; Niamey principalement, dans plusieurs endroits diff&eacute;rents, ainsi qu&rsquo;&agrave; Zinder la ville d&rsquo;origine de notre jeune &eacute;tudiante, qui se trouve &agrave; 900 kilom&egrave;tres de la capitale.</p> <p>Il est important pour moi de respecter chaque d&eacute;tail du sc&eacute;nario et je pr&eacute;f&egrave;re tourner au plus pr&egrave;s de la r&eacute;alit&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>Notre apport :&nbsp;</strong></p> <p>- Le billet d&#39;avion du r&eacute;alisateur de la Suisse au Niger.</p> <p>- Aboubacar Magagi directeur de la maison de production &laquo;&nbsp;Elite M&eacute;dia&nbsp;&raquo; mettra &agrave; disposition le mat&eacute;riel n&eacute;cessaire au tournage.</p> <p>&nbsp;- La post-production est assur&eacute;e par le r&eacute;alisateur qui poss&egrave;de son propre studio de montage.</p> <p>&nbsp;- La musique sera compos&eacute;e par la chanteuse &quot;Safiath&quot; de son vrai nom Safia Amadou Aminami et le r&eacute;alisateur.</p> <p>&nbsp;- L&rsquo;&eacute;quipe technique participe &agrave; ce projet b&eacute;n&eacute;volement.</p> <p>Si la collecte d&eacute;passe la somme demand&eacute;e, nous pourrons avoir des figurants en plus.</p> <p>Je percevrai l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte et reverserai la totalit&eacute; &agrave; la r&eacute;alisation du film, les acteurs et l&#39;&eacute;quipe technique &eacute;tant tous b&eacute;n&eacute;voles.</p> <p>&nbsp;</p> <p>MERCI DE NOUS SOUTENIR &Agrave; BRISER CE TABOU</p>

Rewards

Je soutiens

€15

Nous vous envoyons nos remerciements et vous recevrez par e.mail une photo dédicacée du tournage.

Je soutiens

€50

Précédent plus réception d'un lien par e.mail pour visionner le film.

Je soutiens

€100

Précédents plus scénario du film.

Je soutiens

€500

Précédents plus un DVD du film dédicacé.

€1.000

Précédents plus le nom dans les remerciements.

Make a donation

Give what I want