Le LAP à LA RONVILLE

Lieu de vie pour habiter, créer et partager

Project visual Le LAP à LA RONVILLE
Failed
18
Contributions
18/02/2022
End date
€782
Out of €8.000
10 %

Le LAP à LA RONVILLE

La Ronville, qu’est-ce que c’est ? Un lieu-dit sur la commune de Wimereux, où en juillet 2019, la SCI Le Puits Sauvage fait l'acquisition d'une ferme délabrée. En mai 2020, l’association LE LAP (Lieu À Partager) porteuse du projet de la Ronville est créée. Le projet est lancé… La propriété s’étend sur 1,5 hectares. Elle comprend deux bâtiments principaux et une dépendance. Nous envisageons sur ce site, à minima, un espace d’habitation et un espace d’ateliers. Le LAP, c’est quoi ? Un doux mélange et une franche ouverture : il s’agit pour certain.e.s d’habiter et pour d’autres, de travailler, de créer, d’inventer, de construire. Ce lieu est aussi un espace où sans y vivre, on peut y passer du temps. Et il peut s’y passer des choses, de l’ordre de la rencontre, de l’entraide, du faire ensemble, de la découverte des savoirs faire c’est-à-dire, entre autres, revenir à la notion de métier. À la Ronville, il est possible d'habiter, de travailler, d'expérimenter, de rencontrer. La mixité ateliers et habitations favorise une occupation vivante des lieux. Au-delà des personnes associées au projet, selon qu’ils envisagent d’habiter, de créer, de travailler, de jardiner, de flâner, c’est aussi un lieu qui souhaite inviter et accueillir, tel un lieu de ressource, de repos, de soutien et de re-création. Un pas de côté : au sein de ce lieu nous allons aussi tenter un pas de côté vis-à-vis du modèle sociétal dominant. Par l’entraide, la coopération, la mutualisation, nous allons tendre, à notre rythme, à moins de dépendance et plus de sobriété énergétique, alimentaire, matériel et financière. Nous tentons l’expérience de la coopération, la mutualisation et la sobriété Un commun : l’association le LAP et la SCI le Puits sauvage, souhaitons proposer une alternative à la propriété et au marché immobilier spéculatif en remplaçant l’espace privatif par un droit d’usage. Notre volonté est que ce lieu devienne un commun selon le principe d’une propriété collective plutôt qu’individuelle. Nous transformons la propriété en droit d’usage, et réhabilitons la notion de commun. Un acte politique : ce projet est pour nous un acte politique en ce qu'il veut être un espace de vie sociale et locale plus respectueuse des hommes et de la nature et dont l’ensemble des usager.e.s est impliqué dans la conception, la construction et la gestion. Aujourd’hui, c’est qui, c’est quoi ? : Pour le moment, nous sommes dix personnes associées au projet. Parmi nous, il y a deux foyers en construction et au sein de l’espace “ arts et métier,” nous comptons un artiste clown, une costumière, un architecte, un musicien compositeur, une autrice jeunesse, un bureau d’étude pour la phyto-épuration. Un gardien d’abeilles et une paysagiste investissent l’espace du dehors. La Ronville est aussi à l’heure qu’il est, un chantier… c'est-à-dire un site en total réhabilitation et réaménagement. N’hésitez pas à venir nous rencontrer. Attention vous n’êtes pas à l’abri de tomber sous le charme de ce lieu, du projet et d’avoir une impérieuse envie de nous rejoindre. Ça tombe bien, il reste de la place pour habiter et/ou venir travailler ou encore tout autre chose qui nous sied !

Allocation of funds

Le projet architectural est mené par Céline Eljasz, architecte lilloise. A la Ronville elle a pour mission d’accompagner le collectif dans l’aménagement du lieu et la programmation des espaces. Le travail se fait sous forme d’atelier participatif. Céline travaille à partir de nos envies et nos besoins et complète ces derniers par son expertise et sa sensibilité. Le verger : Inspiré de l'éthique de la permaculture, nous souhaitons planter le terrain pour créer un nouveau paysage comestible, qui associe la plantation d'arbres fruitiers à une valorisation de la biodiversité. Nous allons progressivement installer un jardin-forêt, modèle de verger inspiré du fonctionnement de la forêt : un écosystème résilient et productif basé sur la coopération entre plusieurs étages de végétation. Dès cet hiver, nous prévoyons la plantation de haies brise-vent qui protégeront du vent les jeunes arbres de la première parcelle à planter : Nous installerons ensuite rapidement les premiers noyers, figuiers, pruniers, pommiers... Les communs : si votre générosité dépasse la somme demandées, les gains supplémentaires pourront nous aider à poursuivre les travaux « du commun » : aménagement de la cour, pensée comme une place de village - commencer la réhabilitation du garage en salle commune - construction d’un hangar pouvant à terme être un lieu de résidence de représentation de réunion etc. !

Rewards

Une fête !

€1

Quel que soit ton don, nous t’invitons à une soirée haute en couleur, en soleil en danse et musique live !!! Tu recevras une invitation pour une soirée qui aura lieu cet été.

Estimated delivery: July 2022

Make a donation

Give what I want