Le chemin de la LIBERTÉ

Un pas après l'autre soutenez cette marche performative et faites partie de l'aventure artistique!!!

Project visual Le chemin de la LIBERTÉ
Successful
21
Contributions
10/07/2021
End date
€1.006
Out of €800
126 %
Indie

Le chemin de la LIBERTÉ

<blockquote> <p><br /> &quot;En r&eacute;sonance &agrave; l&#39;actualit&eacute; qui questionne notre libert&eacute;, je souhaite r&eacute;aliser une nouvelle marche performative. Celle-ci se d&eacute;roulera sur le territoire fran&ccedil;ais&nbsp;et m&#39;am&egrave;nera &agrave; rejoindre 7 villes et 7 places de la libert&eacute;.&nbsp;&Agrave; la fin de mon parcours les initiales des villes parcourues formeront le mot LIBERT&Eacute;. Le parcours dans son int&eacute;gralit&eacute; fera 2222 kilom&egrave;tres, il se fera en plusieurs &eacute;tapes, entre l&#39;&eacute;t&eacute; 2021 et la fin de l&#39;&eacute;t&eacute; 2022. En fonction des rencontres, des lieux et des circonstances je s&egrave;merai des mots de Libert&eacute;. Tels des indices de passage, ce sera la seule trace mat&eacute;rielle que je laisserai derri&egrave;re moi tout au long de cette odyss&eacute;e. Chacun de ces mots sera g&eacute;olocalis&eacute; sur la carte cr&eacute;ant ainsi des rhizomes de <em>Libert&eacute; </em>interconnect&eacute;s par mes pas.&quot;<br /> &nbsp;</p> </blockquote> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>PR&Eacute;SENTATION</strong></p> <p>Artiste plasticienne, je vis et travaille en France depuis plus de 10 ans. Je suis d&#39;origine moldave, mais ayant cr&eacute;&eacute; de nouvelles racines en France, je me sens&nbsp; fran&ccedil;aise dans l&#39;&acirc;me.</p> <p>&Agrave; travers le r&eacute;cit, le son, l&rsquo;installation, la cartographie, le dessin et la peinture, je me questionne sur le r&ocirc;le du territoire et du d&eacute;placement dans notre soci&eacute;t&eacute;. Ainsi, la travers&eacute;e de pays et territoires qui me sont inconnus, alimente&nbsp;ma r&eacute;flexion et mon travail artistique.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736712/c79df681-1b31-49b7-ace9-3eb084ae2925.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736713/bc997635-d64b-4226-8670-c02b04dc0821.jpg" width="100%" /></p> <h4 style="margin-left:40px"><strong>TEMPS</strong>, 2019</h4> <h4 style="margin-left:40px">performance d&#39;&eacute;criture, Centre d&#39;art de Ch&acirc;teauvert&nbsp;</h4> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736716/fa67bdb2-6211-4c85-bc8d-d0a5e0e7019b.jpg" width="100%" /></p> <h4 style="margin-left: 240px; text-align: right;"><strong>L&#39;espace de la libert&eacute;,&nbsp;</strong>2019</h4> <h4 style="margin-left: 240px; text-align: right;">(Vue de l&#39;exposition &quot;Des Chemins&quot; au MAC Arteum s&#39;inscrivant dans la saison du dessin Par&eacute;idolie et dans le projets &quot;Des marches, d&eacute;marches&quot; initi&eacute; par le Frac PACA) // 200 cm x 150 cm x 150 cm // Installation, latex, bois, li&egrave;rre, lumi&egrave;re, son</h4> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><br /> <strong>Germination</strong></p> <p><br /> En 2017 j&rsquo;ai commenc&eacute; le projet marche <strong>Back on track</strong> qui est momentan&eacute;ment<br /> suspendu au vue de l&rsquo;actualit&eacute; et des fronti&egrave;res ferm&eacute;es. <strong>Back on track</strong>&nbsp;est une&nbsp;performance qui consiste &agrave; parcourir &agrave; pied, depuis mon (ancien) domicile (Ax-les-Thermes), plusieurs chemins afin de relier&nbsp;la&nbsp;France,&nbsp;mon&nbsp;pays&nbsp;d&rsquo;adoption&nbsp;&agrave;&nbsp;la&nbsp;Moldavie, mon pays d&rsquo;origine afin de&nbsp;retrouver mes racines. Depuis 2017, j&rsquo;ai parcouru plusieurs pays&nbsp;: la France, l&rsquo;Italie et la&nbsp;Slov&eacute;nie avec un total de 2000 kilom&egrave;tres. Actuellement cette marche est &agrave; mi-chemin&nbsp;de son ach&egrave;vement.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736709/88461ce4-6f9c-43ed-a922-43ed0f6e1c14.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/737048/0b112d68-0d52-4d6a-9b83-3239c4816a4c.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><br /> Cet &eacute;t&eacute; je souhaite ouvrir un nouveau chapitre dans mon travail artistique avec une<br /> nouvelle marche&nbsp;: <em>Le chemin de la libert&eacute;</em>.<br /> La marche a toujours &eacute;t&eacute; pour moi une forme de libert&eacute;, une forme de lib&eacute;ration. La<br /> marche et la libert&eacute; sont pour moi des sujets intrins&egrave;quement li&eacute;s.&nbsp;</p> <p>Cette nouvelle&nbsp;odyss&eacute;e sera &eacute;crite sous le signe de la libert&eacute;. La libert&eacute; est une&nbsp;th&eacute;matique&nbsp;r&eacute;currente dans mon travail artistique. Cette marche est un rhizome qui d&eacute;coule de&nbsp;l&rsquo;exposition <em>TOUT doit DISPARA&Icirc;TRE </em>que j&rsquo;ai cr&eacute;&eacute; pendant la p&eacute;riode des f&ecirc;tes de fin&nbsp;d&rsquo;ann&eacute;e (2020) &agrave; la VRAC (vitrine r&eacute;gionale d&rsquo;art contemporain) de Millau. Lors de cette&nbsp;exposition, en &eacute;cho au contexte actuel, j&rsquo;ai rebaptis&eacute; le nom de la place en la nommant&nbsp;&lsquo;&lsquo;Place de la libert&eacute;&rsquo;&rsquo;. Sur la vitrine avait pris place une &oelig;uvre &eacute;ph&eacute;m&egrave;re ayant pour&nbsp;titre&nbsp; <em>SERVEZ-VOUS</em>. Elle prenait la forme d&rsquo;un sapin constitu&eacute; de petits mots dor&eacute;s sur&nbsp;lesquels &eacute;tait &eacute;crit <em>libert&eacute;</em>. Les passants pouvaient emporter avec eux un fragment de&nbsp;cette libert&eacute; jusqu&rsquo;&agrave; ce qu&rsquo;il n&rsquo;en reste plus rien.<br /> L&rsquo;odyss&eacute;e que je m&rsquo;appr&ecirc;te &agrave; faire d&eacute;coule &eacute;galement d&rsquo;une de mes s&eacute;ries&nbsp;<em>H&eacute;t&eacute;rotopies&nbsp;</em>qui recense les <em>Places de la Libert&eacute;</em> en ordre alphab&eacute;tique en fonction des noms des villes.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736739/6881ce59-12e0-4895-9e4e-0b34a5c02c0f.jpg" width="100%" /></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736740/1a3b1951-aa96-4fa0-8018-c5597db48f49.jpg" width="100%" /></p> <h4 style="margin-left: 160px; text-align: right;"><strong>TOUT doit DISPARA&Icirc;TRE // Servez-vous</strong>, 2020(Vue de l&#39;exposition &quot;TOUT doit DISPARA&Icirc;TRE&quot; &agrave; la VRAC de Millau (Vitrine R&eacute;gionale d&#39;Art Contemporain) // dimensions variables, Installation, papier vinyl adhesif, sacs poubelles, enregistrement sonore</h4> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736744/0a07dea1-caea-4942-8b91-a005ece6eb64.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>L&rsquo;odyss&eacute;e des sept lieux</strong></p> <p><br /> Cette nouvelle marche se d&eacute;roulera sur le territoire fran&ccedil;ais entre l&rsquo;&eacute;t&eacute; 2021 et la fin de l&#39;&eacute;t&eacute; 2022.<br /> &Eacute;quip&eacute;e d&rsquo;un sac &agrave; dos, d&rsquo;une tente et du strict n&eacute;cessaire pour &ecirc;tre en autonomie, cette&nbsp;nouvelle performance march&eacute;e m&rsquo;am&egrave;nera &agrave; rejoindre 7 villes et 7 places de la libert&eacute;&nbsp;:&nbsp;Place de la Libert&eacute;, 39000 <strong>L</strong>ons-le-Saunier&nbsp;; Place de la Libert&eacute;, 68500 <strong>I</strong>ssenheim&nbsp;; Place de la Libert&eacute;, 69430 <strong>B</strong>eaujeu&nbsp; ; Place de la Libert&eacute;, 63160 <strong>E</strong>spirat&nbsp; ; Place de la Libert&eacute;,&nbsp;83136 <strong>R</strong>ocbaron&nbsp;; Place de la Libert&eacute;, 83000 <strong>T</strong>oulon&nbsp;; Place de la Libert&eacute;, 03450 <strong>&Eacute;</strong>breuil.<br /> &Agrave; la fi de mon parcours les initiales des villes parcourues formeront le mot LIBERT&Eacute;.<br /> Le parcours dans son int&eacute;gralit&eacute; fera 2222 kilom&egrave;tres, il se fera&nbsp;en plusieurs &eacute;tapes, selon l&rsquo;&eacute;tat du corps et des pieds.<br /> <img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736746/9c5eb70e-75ae-4982-8d68-d17ee2fcd054.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><br /> <strong>Graines de libert&eacute;</strong></p> <p><br /> En r&eacute;sonance &agrave; ce chemin de libert&eacute; et en fonction des rencontres, des lieux et des<br /> circonstances je s&egrave;merai des mots de Libert&eacute;. Tels des indices de passage, ce sera la seule&nbsp;trace mat&eacute;rielle que je laisserai derri&egrave;re moi tout au long de cette odyss&eacute;e. Chacun de ces&nbsp;mots sera g&eacute;olocalis&eacute; sur la carte cr&eacute;ant ainsi des rhizomes de Libert&eacute; interconnect&eacute;s par mes pas.<br /> Mon parcours, une ligne traversant une constellation de villes, un dessin qui suit des<br /> points pr&eacute;cis pour r&eacute;v&eacute;ler l&rsquo;image finale. Entre chaque point, l&rsquo;aventure d&rsquo;une ligne. Une&nbsp;ligne sur une carte qui deviendra mon chemin &agrave; parcourir et qui tracera &agrave; son tour une&nbsp;trace dans le paysage.</p> <p>La personne qui marche en suivant une carte entretient des liens <em>rhizomatiques</em> avec la carte et par cons&eacute;quent avec le monde. Je me d&eacute;territorialise en&nbsp;suivant une carte, mais la carte op&egrave;re ma reterritorialisation dans le monde tout en&nbsp;se&nbsp;d&eacute;territorialisant &agrave; son tour en elle-m&ecirc;me. Par la marche le corps devient le point de&nbsp;rencontre de la carte et du paysage, une &eacute;volution parall&egrave;le sur deux plans diff&eacute;rents.</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><br /> <strong>La libert&eacute;, une &eacute;criture par le corps&nbsp;</strong></p> <blockquote> <p><br /> <em>Le chemin parcouru &agrave; la d&eacute;couverte de la libert&eacute;</em><br /> <em>effeuille au fil de la route les v&ecirc;tements d&rsquo;adulte devenus trop pesants.</em></p> </blockquote> <p><br /> Je con&ccedil;ois cette nouvelle marche comme une &eacute;criture. Une &eacute;criture faite d&rsquo;anneaux<br /> ouverts sur d&rsquo;autres possibilit&eacute;s d&rsquo;agencement, d&rsquo;autres &eacute;critures. C&rsquo;est une &eacute;criture<br /> qui s&rsquo;inscrit dans le temps, au moyen du corps qui avance dans le paysage. La&nbsp;marche&nbsp;comme &eacute;criture dont le corps devient l&rsquo;outil principal. Le mot &lsquo;&lsquo;marcher&rsquo;&rsquo; lui-m&ecirc;me en bas&nbsp;latin <em>marcare </em>garde en m&eacute;moire du marteau <em>marcus </em>frappant la mati&egrave;re pour lui donner&nbsp;forme ou en extraire le suc.<br /> En traversant le paysage, le corps laissera des traces fragiles sur son passage. Tel un sismographe, ce passage lui-m&ecirc;me inscrira &agrave; son tour dans la m&eacute;moire du corps le&nbsp;paysage travers&eacute;. Le rythme du corps guidera cette &eacute;criture, celui du corps ralenti par&nbsp;les difficult&eacute;s, celui du corps qui par un &eacute;lan d&rsquo;ivresse de libert&eacute; se lance &agrave; toute allure&nbsp;&agrave; la poursuite du chemin encore inconnu, celui du corps qui s&rsquo;arr&ecirc;te pour reprendre son&nbsp;souffle, celui du corps qui veut juste regarder les choses telles qu&rsquo;elles sont. Trouver la&nbsp;libert&eacute; c&rsquo;est aussi faire corps avec le paysage, que ce soit par la douleur, par la peur, par&nbsp;le doute, par l&rsquo;incertitude ou par l&rsquo;inconnu. Le corps qui marche c&rsquo;est aussi le corps qui&nbsp;se lib&egrave;re des artifices, se rencontre lui-m&ecirc;me jusqu&rsquo;&agrave; perdre l&rsquo;id&eacute;e d&rsquo;identit&eacute;. Ne plus &ecirc;tre&nbsp;quelqu&rsquo;un, &ecirc;tre personne. Ne faire qu&rsquo;&ecirc;tre, sans &ecirc;tre fid&egrave;le au portrait de soi-m&ecirc;me car on&nbsp;n&rsquo;est jamais personne pour les collines. On n&rsquo;est plus ni un r&ocirc;le, ni un statut, pas m&ecirc;me&nbsp;un personnage, juste un corps.</p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><br /> <strong>Au-del&agrave; / The great Escape</strong></p> <blockquote> <p><br /> <em>&lsquo;&lsquo;Le soleil n&rsquo;est jamais si beau qu&rsquo;un jour o&ugrave; l&rsquo;on se met en route&rsquo;&rsquo;</em><br /> Jean Giono <strong>Les grands chemins</strong> 1951</p> </blockquote> <p>&nbsp;</p> <p><br /> Le rite du d&eacute;part est comme l&rsquo;ouverture des guillemets en d&eacute;but de citation&nbsp;: c&rsquo;est l&rsquo;ouverture &lsquo;&rsquo;magique&rsquo;&rsquo; de l&rsquo;aventure m&ucirc;rie ou d&eacute;cid&eacute;e auparavant dans le fi de son existence qui tout&nbsp;&agrave; coup prend corps dans la r&eacute;alit&eacute;. Les guillemets se fermeront alors que le parcours de&nbsp;l&rsquo;&eacute;criture de la vie quotidienne en aura subi la mutation ind&eacute;l&eacute;bile pour le restant des jours.<br /> Le mouvement est le meilleur rem&egrave;de contre la m&eacute;lancolie, comme l&rsquo;avait bien compris&nbsp;Robert Burton, l&rsquo;auteur de <em>L&rsquo;Anatomie de la m&eacute;lancolie</em> (1621).</p> <blockquote> <p><em>&lsquo;&lsquo;Les cieux eux-m&ecirc;mes&nbsp;</em><em>tournent sans arr&ecirc;t, le soleil se l&egrave;ve et se couche, les &eacute;toiles et les plan&egrave;tes ne cessent&nbsp;</em><em>leurs mouvements, l&rsquo;air est toujours agit&eacute; par les vents, les eaux montent et baissent (...)&nbsp;</em><em>pour nous apprendre que nous devrions toujours &ecirc;tre en mouvement.&rsquo;&rsquo;</em></p> </blockquote> <p><br /> Le corps qui marche c&rsquo;est aussi <em>L&rsquo;Homme de dos</em>&nbsp;de Georges Banu&nbsp;:</p> <blockquote> <p><em>&quot; L&rsquo;&ecirc;tre humain a&nbsp;</em><em>toujours besoin d&rsquo;air...tout en s&rsquo;affichant comme fils d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute;, il s&rsquo;en arrache avec&nbsp;</em><em>r&eacute;serve, hostile &agrave; tout exc&egrave;s, et se d&eacute;tourne pour chercher refuge non pas en soi-m&ecirc;me&nbsp;</em><em>mais dans une nature &eacute;prouv&eacute;e comme l&rsquo;envers de la soci&eacute;t&eacute; qu&rsquo;il fuit. Rendu &eacute;tranger &agrave;&nbsp;</em><em>son monde, il souhaite taire son d&eacute;sarroi.&nbsp;&lsquo;&lsquo;</em></p> </blockquote> <p><br /> Mais au fond, pourquoi marcher&nbsp;et o&ugrave; aller?<br /> C&rsquo;est certainement la question qu&rsquo;on se pose devant la sculpture de Giacometti <em>L&rsquo;homme&nbsp;qui marche</em>. Marcher n&rsquo;est-ce pas un symbole universel du d&eacute;sir d&rsquo;aller vers l&rsquo;ailleurs, au-del&agrave; des fronti&egrave;res quelles qu&rsquo;elles soient&nbsp;?<br /> La qu&ecirc;te de l&rsquo;au-del&agrave; nous aspire&nbsp;: alors, tournant le dos aux horizons familiers, nous&nbsp;dirigeons notre face vers ce que nous souhaiterions reconna&icirc;tre comme l&rsquo;ineffable.<br /> L&rsquo;Homme en marche... c&rsquo;est chacun de nous.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736750/2dc618e2-d7ab-45f3-b2ee-e8d9aae52894.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>Les contreparties</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>Je vous invite &agrave; participer &agrave; cette qu&ecirc;te de Libert&eacute; en achetant des <strong>Kilom&egrave;tres de pas vers la Libert&eacute;</strong>&nbsp;selon le choix: 1, 3, 6, 12 ou&nbsp;30&nbsp;kilom&egrave;tres. Pour la derni&egrave;re option je vous invite &agrave; me suivre pendant une journ&eacute;e enti&egrave;re de marche (les frais n&#39;&eacute;tant pas inclus).</p> <p>&Agrave; vos chaussures!!! Et &agrave; tr&egrave;s vite pour vous joindre &agrave; l&#39;aventure!!!</p>

Allocation of funds

<p>Afin de r&eacute;aliser mon nouveau projet de marche&nbsp;je vais avoir besoins de fonds qui vont couvrir les diff&eacute;rents frais suivants. C&#39;est avec un grand espoir que j&#39;esp&egrave;re votre soutien pour ce projet ambitieux et de longue haleine.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736754/82bec1ea-9206-42a4-947a-dc787c4eadcb.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center"><strong>Total: 800&euro;</strong></p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>SOUTENIR ce projet c&#39;est&nbsp;aussi :</p> <p>- Contribuer &agrave; la cr&eacute;ation de futures &oelig;uvres destin&eacute;es &agrave; &ecirc;tre montr&eacute;es lors de futures expositions,</p> <p>- Participer d&#39;une certaine fa&ccedil;on &agrave; cette aventure,</p> <p>- Contribuer &agrave; l&#39;&eacute;volution de mon travail artistique,</p> <p>- &Ecirc;tre un t&eacute;moin actif de cette exp&eacute;rience.</p> <p>&nbsp;</p> <p>_____________________________________________________</p> <p>&nbsp;</p> <p>Au cas o&ugrave; la collecte d&eacute;passerait la somme demand&eacute;e, et selon le montant, l&#39;argent servira &agrave; :</p> <p>- l&#39;achat de mat&eacute;riel de randonn&eacute;e&nbsp;manquant (tente ultra l&eacute;g&egrave;re)</p> <p>ou</p> <p>- l&#39;achat de mat&eacute;riel d&#39;enregistrement (appareil photo hybride)</p> <p>ou</p> <p>- l&#39;achat d&#39;outils et divers mat&eacute;riaux pour cr&eacute;er de nouvelles &oelig;uvres ;</p> <p>ou</p> <p>- l&#39;achat des&nbsp;billets pour faire l&#39;aller/retour : &nbsp;Montauban&nbsp;-&gt;&nbsp;<strong>L</strong>ons-le-Saunier</p> <p>&nbsp;</p> <p>Les fonds de la collecte arriveront sur mon compte personnel, qui est au nom de Victoria Nichitici.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p>MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN&nbsp;!!!</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/736758/073d1b98-a7a3-4ab2-a38f-845a0325bab6.jpg" width="100%" /></p>

Rewards

1 kilomètre de pas vers la LIBERTÉ

€10

  • 5 contributions
Une carte virtuelle de remerciements personnalisées + une invitation virtuelle au vernissage d'une future exposition et une rencontre avec l’artiste.

Estimated delivery: October 2021

3 kilomètres de pas vers la LIBERTÉ

€30

  • 6 contributions
Un fragment de LIBERTÉ + Une carte virtuelle de remerciements personnalisées + une invitation virtuelle au vernissage d'une future exposition et une rencontre avec l’artiste.

Estimated delivery: October 2021

6 kilomètres de pas vers la LIBERTÉ

€60

  • 3 contributions
Un tirage numérique des croquis du projet « Hétérotopies, Place de la Liberté », format A4, signé et numéroté + Une carte virtuelle de remerciements personnalisées + une invitation virtuelle au vernissage d'une future exposition et une rencontre avec l’artiste.

Estimated delivery: October 2021

12 kilomètres de pas vers la LIBERTÉ

€120

    Un tirage numérique d'une journée du "Carnet de bord, Back on track", format A5, signé et numéroté + un fragment de Liberté + une carte virtuelle de remerciements personnalisées + une invitation virtuelle au vernissage d'une future exposition et une rencontre avec l’artiste.

    Estimated delivery: October 2021

    30 kilomètres de pas vers la LIBERTÉ

    €300

      Une journée de marche sur les traces de l'artiste (frais de transport, nourriture et hébérgement NON FOURNIES), + un fragment de Liberté + une carte virtuelle de remerciements personnalisées + une invitation virtuelle au vernissage d'une future exposition

      Estimated delivery: October 2021

      Make a donation

      Give what I want