Le Phare Ouest Chestnut et Baptiste

Aidez-nous à rénover la grange! Le Phare Ouest Chestnut et Baptiste un lieu d'accueil pour enfants et jeunes autistes.

Visueel van project Le Phare Ouest Chestnut et Baptiste
Mislukt
56
Backers
29/11/2015
Einddatum
€3.205
Voor €41.958
7 %

Le Phare Ouest Chestnut et Baptiste

 

C'est parti ! On se lance !

 

 

Nous sommes à Couëron près de Nantes aux portes de la Bretagne légendaire.

     

 

 

 

 

 

Nous sommes, Baptiste, Erwan, Nathalie et Manaïs.

Mais aussi : Frédéric, équithérapeute,  lié à une association partenaire du projet, Equithéa , equithe-a.com, dédiée à la thérapie équine pour les enfants et les adultes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais encore : Nous avons le soutien du journaliste écrivain, équithérapeute, Rupert Isaacson, renommé pour son livre et film « Horse Boy » qui raconte le chemin de guérison de son fils autiste par l’intermédiaire des chevaux et l’accès à un environnement naturel  qui ouvre les sens de l’enfant autiste. Rupert a réalisé combien l’environnement naturel reconnecte l’enfant au monde extérieur dans lequel nous vivons. Caresser un cheval, faire de la peinture et de l’art sur ce cheval, jouer avec une poule ou courir pieds nus dans l’herbe fraîche. Tout cela établit une communication entre l’enfant et son monde extérieur qu’il ne désire plus fuir. C’est une renaissance. Le cheval étant ici le médiateur, le pont, le fil conducteur qui aide l’enfant à s’exprimer et s’intégrer dans notre vie de tous les jours.

 

Voilà!  Nous vivons dans un lieu magique à la campagne avec un espace d'accueil pour des enfants autistes comme Baptiste. Grâce à cet environnement naturel, l’enfant rétablit sa connexion avec le monde extérieur dont il n’a pas eu accès dès sa naissance. Cette connexion qui est propre à l’homme mais non accessible pour chaque enfant autiste à la naissance peut être maintenant rétablie naturellement.

 

L'enfant autiste montre d'abord avec son corps, une réalité qui est la sienne.

Ce sont nos expériences au travers de multiples méthodes, d'apprentissage et de jeux qui nous ont conduit à construire et définir ce projet, une méthode  par le jeu et l’apprentissage par le jeu, qui unie la nature, les Hommes, les enfants, leurs familles et les animaux en particulier les chevaux.

 

Le cheval entre progressivement dans l’univers de l’enfant, du jeune.

Beaucoup d’enfants autistes entrent en relation plus facilement avec les animaux.

Une relation simple et belle avec le monde animal, une merveilleuse histoire.

L’enfant interagit avec le cheval dans son monde à lui, à son propre rythme. Le cheval devient le vecteur de son épanouissement plus tard dans une relation d’humain à humain.

 

Temple Grandin, une adulte autiste asperger, professeur en sciences du comportement animal, experte en autisme, nous livre un point de vue intérieur.

« Pour comprendre le langage des enfants autistes et des animaux, il faut s’éloigner du langage, ne pas penser au langage. »

« Certains enfants autistes non verbaux se sentent vraiment en relation avec les animaux, parce qu’ils pensent de la même façon. »

« A partir de là, j’ai su que pour comprendre comment pense un cheval, il faut passer par les sens, il n’y a pas d’autre manière. »

 

Donc la communication est sensorielle.

 

Cette méthode unique et reconnue,  la méthode Horse Boy, créée par Rupert Isaacson, vivant au Texas, nous a donné envie de reproduire ce principe et de construire ce lieu ici à Couëron.

 

Notre envie de nature, l'amour des grands espaces et des animaux a poussé notre barque, ne reste que le vent pour gonfler la voilure !

 

Le mouvement est la clé et la clé du mouvement c’est d’abord passer par la rénovation de la grange pour en faire un lieu ludique et unique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce lieu, ce cadre idéal en pleine nature, crée un environnement clé pour développer la curiosité, se mettre en contact sensoriel, mettre en mouvement son corps, explorer, expérimenter et multiplier les expériences de la vie en grandissant vers l'autonomie.

 

 

 

Pour cela, une éthique, des étapes :

 

Créer un environnement

 

Suivre l'enfant ou le jeune

. Servir toute la famille, les parents, les frères, les sœurs

 

. Etre dans le mouvement, être dans l'action, avec humour et respect

. Travailler en pleine nature

. Explorer

 

. Mettre en pratique un travail sensoriel adapté et individualisé

Etre en lien avec les animaux

. Monter à cheval à deux

. Jouer

Préparer le travail des académiques (travail "scolaire") lorsque l'enfant est prêt

 . Découvrir la joie

 . Porter une attention constante

Que l'enfant parle pour lui-même comme le dit Rupert Isaacson.

 

 

Nous découvrirons alors la force et le pouvoir intellectuel chez les personnes autistes.

Nous découvrirons leurs capacités et nous travaillerons sur la disparition de leurs dysfonctionnements.

Nous préparons ainsi l'enfant autiste pour l'avenir.

La prise en charge de toute la famille permettra une réelle fluidité, une liberté d'expression.

 

Le mouvement est la clé !

La clé du mouvement, c'est d'abord passer par la rénovation de la grange.

 

Genèse du projet :     

  

Une histoire née de deux sœurs : Cécile et Nathalie

Deux sœurs, des projets plein la tête, des passions communes avec un lien hors  norme entre elles :

La première, Cécile, homéopathe passionnée d’équitation, d’éthologie et de chevaux, vivant aux Etats-Unis. Un grand amour dans sa vie : Chestnut une jument qui l’accompagne au quotidien.

La deuxième, moi-même, Nathalie, mère d’un adolescent extra-ordinaire, autiste, passionnée de sciences du mouvement, d’intégration sensorielle et de mouvements rythmiques en lien avec les réflexes archaïques, de nutrition de détoxicologie et de jeux.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire de Baptiste, adolescent autiste :   

 

Seize années, presque dix sept, partagées aux côtés de Baptiste et de son frère aîné Erwan. Handicap neurologique, troubles envahissants du développement, autisme, des mots qui vous arrivent violemment. De nombreux troubles sensoriels, moteurs, ainsi que de grandes anomalies de la communication verbale et des interactions sociales faisaient partie intégrante du quotidien de mon enfant. 

 

Autant de troubles, une absence grandissante provoquée par tous ses comportements « hors normes »ne faisaient qu’accroître certaines incompréhensions. Mon enfant partait à la dérive.

 

Nous avons décidé de vivre autrement. Et j’ai observé et j’ai appris. Mes seuls moyens de communication pendant ses premières années étaient le chant, la danse et le mouvement. Son regard fixait le mien, son corps se détendait. Je me suis formée en tant que parent. J’ai lu beaucoup sur l’autisme, les témoignages de personnes autistes pour comprendre, chercher, trouver des solutions, des outils.

 

L’autisme est un monde complexe pour ceux qui le rencontre. Les colloques, les formations se sont multipliés, apprendre, comprendre, aider. J’ai aiguisé mon observation et le travail fut prometteur, riche et intense.

 

J’ai découvert et apporté à Baptiste l’intégration sensori-motrice au sein d’une équipe belge accueillant des praticiens américains. Il a récupéré de tous ses troubles moteurs en huit mois de travail. Il est passé d’un état hypotonique à un état dynamique sur ce plan. Nous avons tout réappris ensemble, se retourner, ramper, s’assoir, se redresser, marcher, courir, parler, jouer, communiquer. Puis nous avons mis en place une thérapie par le jeu pendant deux ans et demi, une prise en charge en ABA (Analyse appliquée du comportement), un cursus scolaire ordinaire et à la maison.

 

Baptiste a l’amour des animaux en lui, une relation qui lui est propre. La médiation animale fut le vecteur de sa socialisation avec le monde et surtout le moyen encore aujourd’hui d’ailleurs, le vecteur pour outrepasser ses peurs. Equithérapie, séances de jeux et de travail avec un chien et son maître, séances aux vivarium du Muséum d’histoire naturelle de Nantes, activités à la ferme, liens avec les animaux de nos voisins, relation simple et belle avec le monde animal et humain, une merveilleuse histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baptiste adore la musique, il partage la danse avec son professeur et ses amis chaque semaine. Encore un immense travail qui passe par le corps de l’enfant.

 

Le monde de Baptiste est un monde à part entière, le découvrir c’est aussi se découvrir en tant que mère et en tant que femme aussi. Grandir est le mot juste pour résumer ses seize années auprès de lui.

 

Depuis toujours professionnelle dans le soin, mes formations me poussent aujourd’hui à la création d’une belle association de personnes dynamiques, ouvertes, respectueuses, compétentes, ayant pour seul  et unique objectif le bien être des enfants dans le respect de leur différence, de leur individualité et de leur personne en tant qu’être. Toute mon histoire et celle de mes enfants a un sens aujourd'hui, continuer l’aventure auprès d’enfants et de parents en difficultés.          

 

 

Rupert Isaacson :

 

Les vents nous ont apporté et compté une extraordinaire aventure avec un homme extraordinaire, Rupert Isaacson, connu mondialement, sa femme Kristin et son fils Rowan, autiste. La rencontre fut inoubliable et mis fin à un ouragan de réflexions sur le projet d'accueillir les enfants et jeunes autistes dans notre lieu incroyable à la campagne.

 

Un peu de théorie :

 

A la naissance, tout est en place mais chaque partie du cerveau ne fonctionne pas correctement en une unité. Elles doivent se relier entre elles et se développer par la croissance des cellules nerveuses, par le branchement de ces mêmes cellules, et par la myélinisation des fibres nerveuses.

 

Vous vous rendez compte, on sait que 4.7 millions de nouvelles connexions neuronales se relient entre elles par minute chez le nouveau-né.

 

La stimulation des sens permet le développement, les mouvements in-utéro du fœtus déjà lui permettent de développer ses sens vestibulaires, proprioceptifs (désigne la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps) ou kinesthésique et le sens tactile.

 

Les câlins, les bercements, les sons, les mouvements, les mouvements rythmiques spontanés seront fondamentaux pour la maturation de son cerveau et donc pour son développement personnel.

Avec le cheval : la bascule du bassin provoque la production d’oxytocine, l’hormone du bonheur. L’amygdala présente dans le cerveau de l’être humain est plus développée que la normale chez les personnes autistes ; Ces personnes seront plus facilement soumise à plus de stress voire de crises. L’objectif est de remplacer la sécrétion de cortisol (hormone de stress) par plus de production d’oxytocine.

 

Comprendre la méthode :

 

C’est remettre l’enfant ou le jeune en mouvement quotidien en créant un environnement où on peut dire oui et se mettre en contact sensoriel avec le reste (animaux, jardin, jeux sensoriels, jeux).

 

On apprend par l’exploration et l’expérience, savoir ce qui est important, les compétences de la vie, multiplier les expériences en grandissant, bouger les limites et expliquer, ne jamais mettre l’enfant ou le jeune en position obligatoire.

 

L’enfant ou le jeune va pouvoir acquérir une connaissance profonde de son être puis des autres personnes de sa vie quotidienne.

 

Etre complètement à son écoute, et de ses besoins, être dans une attitude de service.

 

Le cheval intervient au moment où l’enfant ou le jeune est prêt. Le cheval doit être prêt pour tout et tout est rythmique avec le cheval dressé. Le but n’est pas de faire de l’équitation mais de donner du plaisir à l’enfant ou au jeune. 

Waar dient de collecte voor

Pour démarrer au mieux toutes ces activités :

 

Nous avons besoin de rénover ce lieu d'accueil pour recevoir les enfants, leurs familles et les intervenants et d'acheter des jeux.

 

Voici le plan de la grange

Photo

 

 

Pour cela et grâce à votre soutien nous pouvons finaliser les travaux de la grange en partie rénovée par nos soins et par des gens sympathiques et courageux.

 

Didier, notre maçon préféré, chef de chantier.

 

Une amie architecte, Virginie, nous a conseillé sur tous les aspects : normes, accès PMR afin d'accueillir des personnes à mobilité réduite.

 

Et pour bien compter, une autre Virginie, comptable de métier, nous épaule dans ce projet.

 

Mais encore, nos voisins adorables et adorés, Eliane et Gilles, Josette et Michel qui mettent à notre disposition une prairie proche de la maison ainsi que leurs chevaux.

 

 L'aide des banques nous a servi à financer la toiture, l'isolation et les ouvertures : portes et fenêtres.

 

 

 

 

 

 

Reste :

 

Quelques travaux d'agencement : cloisons, placards, parquets : 8 542 euros

L'installation de sanitaires : toilettes, douche (car on n'a pas peur de se salir à la campagne), d'un système de chauffage et de travaux de plomberie : 15 196,38 euros

Des travaux d'assainissement : 8000 euros

Et la lumière fut, donc des travaux d'électricité : 1 953,82 euros

N'oublions pas que parmi les mamans il y a d'excellentes cuisinières, agencement d'un espace cuisine : 400 euros

Et le plus fun : les jeux extérieurs et intérieurs : trampoline, hamacs, balles, ballons, balançoire, tapis...

4 758,10 euros

 

La totalité coûte : 38 850 euros

 

Tout cela représente pour nous beaucoup d'argent, nous faisons appel à votre générosité, à votre aide précieuse.

 

Plus vous nous aiderez et plus nous aurons la chance de voir des enfants et jeunes autistes aller sur le chemin de l'autonomie.

 

Baptiste a dit un jour à sa maman alors qu'ils regardaient tous les deux les oiseaux dans le jardin : "Et si on laissait rentrer les oiseaux dans la maison"...

 

Nous avons besoin de votre soutien, s'il vous plaît, faites entrer les oiseaux dans notre maison.

 

Bien sûr, vous serez toujours les bienvenus au Phare Ouest où nous vous attendons pour prendre un bon bol d'air.

A très bientôt !

 

 

 

 

Kies je beloning

Voor €5

Un immense merci et ma plus sincère reconnaissance.
  • Backers: 3

Voor €20

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance et votre nom inscrit sur le tableau des donateurs.
  • Backers: 15

Voor €45

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs et un énorme câlin à Manaïs.
  • Backers: 5

Voor €75

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs, un énorme câlin à Manaïs et votre inscription sur la newsletter du site web du Phare Ouest Chestnut et Baptiste pour connaître la vie, l'avancement des travaux et l'évolution des événements au sein du projet.
  • Backers: 3

Voor €100

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs, un énorme câlin à Manaïs, votre inscription sur la newsletter du site web du Phare Ouest Chestnut et Baptiste pour connaître la vie, l'avancement des travaux et l'évolution des événements au sein du projet et une photo sur le lieu avec les chevaux et toute l'équipe.
  • Backers: 9

Voor €200

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs, un énorme câlin à Manaïs, votre inscription sur la newsletter du site web du Phare Ouest Chestnut et Baptiste pour connaître la vie, l'avancement des travaux et l'évolution des événements au sein du projet, une photo dans la prairie avec les chevaux et toute l'équipe et une visite du lieu.
  • Backer 1

Voor €300

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs, un énorme câlin à Manaïs, votre inscription sur la newsletter du site web du Phare Ouest Chestnut et Baptiste pour connaître la vie, l'avancement des travaux et l'évolution des événements au sein du projet, une photo dans la prairie avec les chevaux et toute l'équipe, une visite du lieu et une galette bretonne à la clé.
  • Backer 1

Voor €500

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs, un énorme câlin à Manaïs, votre inscription sur la newsletter du site web du Phare Ouest Chestnut et Baptiste pour connaître la vie, l'avancement des travaux et l'évolution des événements au sein du projet, une photo dans la prairie avec les chevaux et toute l'équipe, une visite du lieu, une galette bretonne à la clé et parrainer un joli carré du potager.

Voor €1.000

Un immense merci, ma plus sincère reconnaissance, votre nom inscrit sur le tableau des donateurs, un énorme câlin à Manaïs, votre inscription sur la newsletter du site web du Phare Ouest Chestnut et Baptiste pour connaître la vie, l'avancement des travaux et l'évolution des événements au sein du projet, une photo dans la prairie avec les chevaux et toute l'équipe, une visite du lieu, une galette bretonne à la clé, parrainer un joli carré du potager et une invitation à une soirée musicale bretonnante au Phare Ouest Chestnut et Baptiste.

Een gift doen

Ik geef wat ik wil