Le Pied-à-terre a trop pris l'air, il a besoin d'un nouveau souffle !

Soutenez la réparation et l'isolation des serres de Nicolas et Sophie, maraîchers bio sur petite surface, emportées par la tempête !

Visueel van project Le Pied-à-terre a trop pris l'air, il a besoin d'un nouveau souffle !
Geslaagd
39
Backers
10/06/2021
Einddatum
€2.180
Voor €2.000
109 %
Bio
Biodiversiteit
Lokale
ontwikkeling

Le Pied-à-terre a trop pris l'air, il a besoin d'un nouveau souffle !

Nicolas et Sophie sont maraîchers bio sur petite surface à Montmelard, en Saône-et-Loire. Installés depuis un an et demi à la Ferme du Pied-à-Terre, ils cultivent sans tracteur des légumes biologiques sur 800m2, répartis sur 4 serres (non chauffées) et 60 planches permanentes de 30m de long et 80cm de large. Ils vendent l'intégralité de leur production dans un réseau local, entre vente directe à la ferme, paniers d'AMAP, épicerie bio / vrac / locale et quelques marchés aux alentours.

En plus d'un début de deuxième saison difficile en raison des gelées tardives, de la sécheresse de ce printemps et des vaches du pré voisin qui ont piétiné une partie de leurs cultures, ils doivent aujourd'hui faire face pour la deuxième année consécutive à une forte tempête qui a à nouveau emporté les bâches de l'une de leurs serres et en a lacéré deux autres : un coût supplémentaire, en argent et en temps investis dans un mode de production qui repose avant tout sur l'énergie et la force de leurs muscles, et non celles du pétrole.

Soucieux de travailler avec la nature et pas contre elle, ils ont entrepris depuis l'an dernier de planter des haies d'arbres et d'arbustes autour de leurs serres et de leurs planches de culture, afin de les protéger du vent tout en favorisant la biodiversité. Mais l'argent et le temps investis ne font malheureusement pas pousser les arbres plus vite et il faudra encore quelques temps avant que la nature puisse protéger elle-même leurs cultures...

En attendant, soutenez une autre agriculture, locale, respectueuse des hommes et de la planète, en les aidant à financer les réparations et à tenter de mieux isoler les portes de leurs serres, qui laissent pour l'instant une trop forte prise au vent !

 A votre générosité ! 

https://www.bourgogne-tourisme.com/sit/nicolas-lestiboudois

https://www.lejsl.com/edition-macon/2020/02/14/nicolas-lestiboudois-maraicher-bio-lance-son-activite

https://www.lejsl.com/culture-loisirs/2021/05/08/diaporama-le-maraicher-bio-a-ouvert-ses-jardins-au-public

 

Waar dient de collecte voor

Une partie des fonds servira tout simplement à racheter des bâches afin de pouvoir recouvrir les serres qui leur permettent d'allonger la période de production des légumes. (15 mètres de bâche coûtent environ 230 euros, leurs serres mesurent 25 mètres de long et trois bâches ont été endommagées ...)

Des filets brise-vent (150 euros les 20 mètres environ), bien qu'inesthétiques et peu pratiques sur le long terme, pourraient leur permettre d'atténuer momentanément les couloirs de vent.

Mais le surplus pourrait surtout leur permettre d'innover dans des systèmes d'isolation des serres afin de réduire leur prise au vent et/ou d'acheter et planter d'autres haies d'arbres et d'arbustes plus robustes que ceux déjà installés depuis l'an dernier, encore trop jeunes pour protéger efficacement le jardin et les serres.

Een gift doen

Ik geef wat ik wil