Les mondes du dessous

Pour découvrir les océans autrement et flotter sans aller dans l’espace, tout ça en restant sur notre planète !

Visueel van project Les mondes du dessous
Geslaagd
689
Backers
10/04/2020
Einddatum
€25.646
Voor €15.000
171 %
Biodiversiteit
Indie

Les mondes du dessous

Morse et honneur à vous Terriens, plongeurs, rêveurs,

En seulement sept tour de Terre sur elle même, grâce à votre enthousiasme, les mondes du dessous ont suffisamment d'oxygène pour prendre vie. Et vu que vous avez répondu plus que présent on se dit qu'on pourrait peut être prendre la direction du premier palier, pour tourner un épisode supplémentaire.

On a donc décidé de rester encore un peu ici sous l'eau avec vous parce qu'on s'y sent comme chez nous. Encore glouglou et presque mille fois merci :) merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci

Plus d'épisodes, plus travaillés, plus de bulles, d'environnements et d'océans. Plus de détails aussi en toute fin de l'article ;)

Les mondes du dessous c’est quoi ? 

C’est un projet de documentaire qui veut vous emmener de l’autre côté du miroir pour voir et penser la Terre autrement, en adoptant le point de vue des océans. Et vu que c’est dans l’eau de mer que la vie a vraisemblablement commencée, c'est constamment plongée en son sein que la totalité des 6 épisodes seront tournés. 

C’est immergés dans cette partie de la Terre où nous, humains, ne descendons que trop rarement que se dérouleront les récits, dialogues, interviews, mises en scène et motion graphique tout se déroulera toujours sous l’eau.  

 

C’est réalisé et écrit par qui ? 

Par deux Terriens sans branchie: Léa Bello (vidéaste, vulgarisatrice scientifique) et Théo Drieu (auteur et réalisateur sur la chaîne YouTube de vulgarisation scientifique Balade Mentale https://www.youtube.com/baladementalechaine. Tous deux seront accompagnés par un cadreur sous marin (David Tabourier) et un pilote de drone ibubble.

Les vidéos seront en libre accès pour tous et tout le temps où internet sera vivant.

 

Quels sont les sujets ?

De tout ce qui n’est pas sur Terre ! donc dans les mers:  des 2/3 de notre planète qui sont immergés, et de leurs interactions avec le dernier tiers émergé. Car quand on pose les yeux sur notre planète depuis l’espace, on se dit que la Terre devrait s’appeler l’eau.

(*notre monde vu du côté pacifique)

Et c’est à cet élément, aux mers et aux océans, que cette série de vidéos se consacrera entièrement.  

Ce projet veut vous emmener plonger avec nous, depuis la surface jusqu’aux profondeurs écrasantes des abysses, à la rencontre des merveilles et étrangetés qui se tapissent de l’autre côté de ce miroir. Nous plongerons avec le spectateur à la rencontre de ce que l’on y a trouvé et des mystères qu’il reste à y percer, des trésors qui y sont cachés. Nous tâcherons de vous faire revivre l’histoire de l’exploration des grands fonds, celle vécue par les pionniers, les premiers à avoir découvert les montagnes englouties, les reliefs sous marins, et qui ont posé leurs yeux de Terriens ébahis sur des créatures qui semblent venir tout droit d’une autre planète.

Comment le corps de modestes humains - comme nous - s’adapte-t-il une fois soumis aux pressions écrasantes qui règnent sous la surface ? et en quoi ce milieu affecte nos sens, transforme les couleurs, les sons et les formes ?

Comment la vie s’est elle adaptée à ces milieux si particuliers ? Que nous apprennent les organismes qui fleurissent dans les récifs coralliens et les grands fonds, à la fois sur l’origine de la vie et sur nous-mêmes ?

Quelles sont les dynamiques qui régissent le comportement de ces masses d’eau à l’échelle de la planète et que savons-nous du rôle des océans dans la régulation du climat ? Quel est l’état des fonds marins aujourd’hui ? Et demain ?

Comment leurs équilibres sont-ils perturbés par les variations de température, de salinité, par la montée des eaux ? Quelles sont et seront les conséquences pour les populations humaines qui subsistent grâce à ces ressources ? et quelles sont les solutions qui existent pour préserver et valoriser ces richesses ?

Autant de questions auxquelles nous tenterons d’apporter des réponses avec sérieux et poésie, car la science ne brise pas la magie elle la révèle

 

Pourquoi tourner sous l’eau ? 

Pour mettre l’eau à la bouche du spectateur, car la poésie de ces mondes souvent méconnus se transmet avant tout par l’image. Et s’il est bien des environnements qui peuvent nous faire sentir tel des extraterrestres sur notre propre planète ce sont bien les fonds marins qui offrent des cadres de tournage à l’esthétique envoûtante et parfois surréaliste. Se mettre en situation, c’est rendre plus sensible, plus palpable la fragilité de ces environnements.

Nous immerger dans l'immensité de l'océan est un moyen pour nous de partager avec les spectateurs notre fascination pour ces milieux dont la beauté et l’étrangeté peuvent autant fasciner que parfois effrayer.

 

Où seront tournés les épisodes ? 

De la même façon que la surface de la Terre regorge de paysages différents, les fonds marins sont eux aussi pluriels et multiformes.

Ainsi, pour rendre compte de cette diversité, nous emmènerons les spectateurs avec nous dans des ambiances aussi variées que possibles, à la découverte des eaux froides, comme des eaux chaudes, sur des épaves et des hotspots de biodiversité, de jour comme de nuit, mais aussi sous la glace et même dans un musée sous-marin ! Nous préférons pour l’instant laisser une part de mystère sur l’emplacement précis des lieux, pour ne pas gâcher le plaisir de la surprise, d’autant que certains cadres de tournages envisagés sont véritablement atypiques.

Waar dient de collecte voor

Ils serviront à rémunérer les humains d’une équipe de 5 personnes (cadreur, auteurs, encadrant plongeur, monteur, motion designer,…) qui tous, à l’image des poissons, ont besoin de manger. Les serviront aussi à assurer la sécurité des tournages, les transports, les logements, et la location du matériel de prise de vue et de plongée. Sur la majorité des tournages nous disposerons d’un drone sous marin ibubble qui devrait nous permettre d’avoir des prises de vues encore plus riches et variées.

Nous nous engageons en parallèle à reverser 5 % des fonds récoltés à la fondation Surfrider association à but non lucratif, chargée de la protection et de la mise en valeur des lacs, des rivières, de l’océan, des vagues et du littoral. https://surfrider.eu/ 

 

D’où provient le reste du financement du projet et combien coûte-il ? 

Le coût total du projet est de 75 000 euros. Nous sommes soutenus par le fond d’aide à la création du CNC Talent à hauteur de 30 000 euros. A cela s’ajoute 10 000 euros apportés par Mercator Océan International et le programme Copernicus qui nous accompagnent aussi sur la validation scientifique du projet. Différents clubs de plongée associés (Top Dive), fabricants de matériel de plongée (Top Star et Ibubble) ainsi que la compagnie aérienne Air Tahiti Nui apportent de leur côté un soutien logistique d’une valeur total de 12 000 euros. Enfin l'association EEMC qui porte le projet vient compléter l’enveloppe avec un apport de 8 000 euros.

Il nous manque donc encore 15 000 euros pour que, ce qui reste encore un rêve immergé, devienne réalité.

Et si nous dépassons le montant ?

Et bien ce serait un grand bol d’air pour le projet ! Nous pourrons passer plus de temps sous l’eau, tourner plus de plan, et avoir un rendu final plus long ainsi que des images plus variées et travaillées... et nous vous réservons des surprises

25 000 euros : Premier palier de décompression

Si nous dépassons de 10 000 euros le montant nous tournerons un épisode supplémentaire. Le titre sera dès lors dévoilé, ainsi qu’une image donnant une idée mystérieuse de son sujet.

35 000 euros : Second palier de décompression

Si nous dépassons de 20 000 euros le montant, nous tournerons un second épisode supplémentaire, dont le titre ainsi qu’une image mystère seront dévoilés ici.

45 000 euros : Troisième palier de décompression

Si nous dépassons le montant de 30 000 euros, nous tournerons un troisième épisode supplémentaire.

... Vous l’avez vu venir, eh bien oui, nous produirons un nouvel épisode pour chaque tranche de 10 000 euros dépassant le montant attendu !

Nous comptons sur vous pour faire sortir de l'eau ce projet qui nous tient à coeur !

Et comme le disait un mammifère marin de qualité : Morse et Honneur !

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil