Livre-photos ETHIOPIE, portraits millénaires et regards sur la mémoire du monde

Soutenez la publication du livre-photos

Visueel van project Livre-photos ETHIOPIE, portraits millénaires et regards sur la mémoire du monde
Geslaagd
83
Backers
08/11/2018
Einddatum
€6.005
Voor €6.000
100 %

Livre-photos ETHIOPIE, portraits millénaires et regards sur la mémoire du monde

Ces photographies ont été présentées dans plusieurs expositions depuis l’hiver 2017 : à la maison de la culture de Ville d’Avray, chez Terres d’Aventures, à la semaine africaine de l’UNESCO, au Carrousel du Louvre. Chaque fois, ces portraits et ces regards ont interpellé le public, suscitant le questionnement et l’émotion. Ce bel accueil et une exposition à venir à  l’Ambassade d’Ethiopie m’ont incité à publier ce livre.

Les photographies de ce livre sont le résultat de trois voyages en Ethiopie, dans la région des peuples de l'Omo et sur les hauts plateaux du nord, entre les capitales historiques d'Axoum, Lalibela et Gondar. Elles nous plongent au cœur de cette terre de haute histoire qui s’est développée en marge des civilisations d’Orient et d’Occident, perchée comme un nid d’aigle sur la corne de l’Afrique.

Ces images sont fortes. Portraits aux expressions graves, paysages puissants, groupes de personnages qui renvoient à une altérité radicale.

Dans l’environnement rude des hauts plateaux, le superflu n’a pas sa place. Aller au-devant de l'inconnu est un geste naturel, les traditions d’accueil et d’hospitalité sont vivantes et fortes. Nous en avons fait l’expérience à chacune de ces rencontres. Ces portraits en témoignent.

 

Le livre comportera 144 pages, 84 photographies assorties de brèves et anecdotes qui aideront à mieux en situer le contexte. Quelques auteurs se prêtent dans ce livre au jeu du dialogue avec ces portraits pour témoigner comment cet « autre » éthiopien est aussi un  « je ».

 

Calendrier prévisionnel : publication du livre en décembre 2018

Lancement du livre: à l’ambassade d’Ethiopie, autres événements à Paris (communication à venir), à la Maison de la Culture de Ville d’Avray,

Ils en parlent…

Libération, la Diagonale de l’Art, Dans l’œil du photographe, Philippe Godin, le 04/12/17

« Ces photos témoignent aussi de cette proximité avec les sujets. On ressent, ici, comme rarement la puissance de la photographie à révéler la présence d’un peuple, malgré sa distance et ses secrets. Malgré le dénuement des sujets photographiés, les portraits sont profondément optimistes dans la mesure où ils saisissent les énergies et les potentialités enfouies.

La photographie de François Pache n’est pas humaniste, elle est phénoménologique dans la mesure où elle décrit cette apparition du Visage et associe la photographie à l’émergence d’une parole. Conférer une visagéité aux hommes sans visages, aux minorités, telle est l’une de ses plus nobles fonctions, à elle qui est si encline à transformer le visage en choses. A la pratique de la photographie des pays dominants, François Pache oppose un autre régime d’images qui n’est plus de l’ordre de la capture, du scalp, du scoop ou même du shoot. Photographier n’est pas figer l’Autre dans son regard. La photographie n’est plus une mise à mort, mais une épreuve de vie ! »

Jean-Dominique Pénel, enseignant et écrivain

On perçoit combien les modes de vie des personnes photographiées nous éloignent considérablement de nos habitudes et l’on imagine qu’on ne pourra jamais s’insérer aisément dans de tels modes d’existence, mais, en même temps, on se rend compte à quel point leurs expressions nous parlent la langue de notre commune humanité au-delà de nos réelles différences.

Le photographe, par son art et son attention aux autres, devient un accélérateur et un amplificateur d’humanité. Il surenchérit sur la diversité indéfinie des cultures et renforce en même temps la conscience de l’unicité de l’humain.

Waar dient de collecte voor

La maquette du livre est réalisée. Votre souscription m’aidera à franchir la dernière étape de l’impression.

Avec les choix de mise en page, de qualité de papier et d’impression, ce sera un très beau livre. Il sera imprimé en France en Offset HR-UV sur Papier Symbol Tatami White 150g, avec une section de 24 pages en bichromie dédiée aux peuples de l’Omo.

Si l’objectif de collecte de 6000€ est atteint, le livre sera imprimé au format 17x24cm. 

Si le montant de la collecte dépasse le seuil de 10500€, le livre sera imprimé au format 24 x 32cm. Alors, pour le même montant de souscription, vous recevrez le livre au format 24 x 32cm à la place du format 17 x 24cm.

Je percevrai l’intégralité de la collecte. Elle me permettra de financer les dépenses selon l’estimation dessous:

-8% Commission banque financement participatif

-80% Imprimeur

-8% Emballage et port

-4% Tirages photos

Et au-delà, cela me permettrait de continuer à présenter l’exposition photos « Ethiopie, d’une présence à l’Autre » dans d’autres lieux.

Je remercie tout particulièrement mes proches et amis qui ont apporté leur concours à la réalisation de ce projet,

-Philippe Godin et Jean Dominique Pénel, écrivains et essayistes, qui ont prêté leur plume et préfacé ce livre,

-Jean-Claude Goepp, architecte, qui m’a accompagné artistiquement dans la conception de la maquette du livre,

-Laurence qui est associée à ce projet de livre depuis sa genèse et même avant lorsque nous étions ensemble sur le terrain en Ethiopie, appareils de photos en main ! Elle signe 8 photos de ce livre,  

-Claude et Juliette qui ont enrichi ce projet par leurs conseils et critiques constructives,

-Anne de Martel et Pascale Blanchet qui m’ont prodigué leurs conseils de professionnelles de la communication,

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil