Métronome

Aidez à financer la vidéo Métronome autour du langage et du son.

Visueel van project Métronome
Geslaagd
43
Backers
07/09/2015
Einddatum
€3.870
Voor €3.700
104 %

Technikart vous soutient sur KissKissBankBank

Technikart

Métronome

Métronome est le troisième volet de ma trilogie autour du langage et du son. Le tournage aura lieu en septembre 2015 dans les jardins du Presbytère de Tierceville. C'est un long travelling à travers les rangées de stèles commémoratives. Toutes ces stèles sont identiques et ne portent pas d’inscription. Au pied de chacune d’entre elles, un métronome à bascule est en action. La caméra est en lévitation tel un funambule et relate la performance des métronomes. Le son évoque à la fois le son du coeur, le son d’une hélice d’hélicoptère ou même le son des militaires en bottes. Ces métronomes produisent un champ spectral tel que le silence apparent ne demandait qu’à être soulevé. Ce projet est aussi un clin d’œil à cette magnifique pièce Poème Symphonique pour 100 métronomes de Gyorgy Ligeti  https://www.youtube.com/watch?v=d9daZeGs3gU

 

Ebauche-metronome-1436123558

       © Nicolas Fenouillat - Métronome - dessin préparatoire

 

 

La deuxième vidéo de ma trilogie SILENCE a été réalisé à l’IRCAM en 2010. Il s’inspire du livre Silence de John Cage et plus particulièrement de cette phrase : « Le silence n'existe pas. Vas-t'en dans une chambre sourde et entends-y le bruit de ton système nerveux et entends-y la circulation de ton sang ». Ce texte est une succession de questions. Lors de ma lecture, je l’ai interprété comme une conversation. J’ai proposé à deux personnes non-entendantes de réciter ce texte avec le langage des signes le plus universel possible. Dans le langage des signes , on retrouve une universalité similaire à l’écriture musicale. Cette vidéo a été montré à la galerie Lebenson à Paris en 2010, sur Arte en 2012, à New York dans le cadre de Cutlog 2013 et au théâtre Liberté à Toulon en 2014.

 

Image_4_-_copie-1435739558

 

 

La première vidéo Echo a été réalisé dans le Vercors en 2009. Elle relate une performance faite dans la montagne, où un batteur est en discussion avec la nature. Jouant avec l’écho, le solo de batterie se répète et se démultiplie. Le batteur répète ensuite à son tour le solo modifié par l’écho de la montagne. Cette conversation devient infinie...

 

Echo_nicolas_fenouillat_2009_-_copie-1435739592

 

L’utilisation de la vidéo dans mon travail m’a permis d’approfondir certains mécanismes de découverte explosive de la parole. Au travers de l’écoute du silence, préalable à toute parole, la réalisation de conditions particulières d’écoute a permis aux fréquences résiduelles de parvenir à l’émergence d’une parole pleine et effective. Si ma construction artistique prend pour départ le champ musical, sa visée est avant tout de découvrir une parole depuis les limites même de son impossibilité. Ma recherche est portée au fil des années sur des mécanismes, soit de détournement soit d'affirmations conceptuelles et/ou poétiques, en vue de mettre au jour une parole essentiellement active depuis des combinaisons et des chocs de réalités choisies.

 

 

Waar dient de collecte voor

Grâce à cette collecte et à vos dons généreux nous pourrons financer une partie de la vidéo :

 

DÉCOR & ACCESSOIRES - estimé à 1600€

- Fabrication des stèles

- Location des 100 métronomes Wittner

 

LE TOURNAGE - estimé à 2100€

- Équipe technique

- Location du matériel technique (caméra, son, machinerie)

- Location du lieu de tournage

- Régie (logistique, catering, transports...)

 

Et si par bonheur vos dons dépassent 3700€ :

Cela nous permettra d'optimiser la post production (montage image et son, étalonnage, fabrication des masters vidéo)

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil