Ô Capitaine, Mon Capitaine - Le Film

Un père avait un rêve de tour du monde à la voile, mais la maladie le rattrapant, c'est son fils qui va tout faire pour le réaliser.

Visueel van project Ô Capitaine, Mon Capitaine - Le Film
Mislukt
18
Backers
11/01/2020
Einddatum
€590
Voor €4.230
14 %
Gezondheid
en
handicap
Indie

Ô Capitaine, Mon Capitaine - Le Film

Bonjour à tous, vous qui arrivez sur cette page.

Je m'appelle Matthieu Rodriguez et je suis réalisateur.

Ce film est un hommage à un homme décédé de la BPCO (BronchoPneumopathie Chronique Obstructive) qui a vécu sa vie en ne perdant jamais de vue ses opinions, ses valeurs, ses passions, ses rêves, et cet homme : Jean-Paul Rodriguez, était mon père.

Jean-Paul Rodriguez est né le 11 février 1952 à Oujda au Maroc, d'une famille de pieds-noirs venue d'Andalousie et s'est éteint le 28 mai 2019 à l'âge de 67 ans à l'hôpital de Saint-Nazaire.

Au-delà du film, c'est une aventure humaine que nous vivons tous ensemble, techniciens et comédiens et que nous tentons de vous dévoiler. Ce film traite de la relation entre un père et son enfant, lorsque le rêve du père deviendra la passion du fils.

Actuellement en cours d'écriture d'un long métrage sur sa vie, j'ai décidé de faire un court-métrage, pour parler d'un autre aspect, la maladie et son combat contre celle-ci. Mon père s'est battu pendant des années pour tenter de vivre, ou plutôt survivre... Malheureusement le 28 mai 2019, elle a eu raison de lui, et c'est courageusement qu'il a fait le choix difficile d'être débranché et de se laisser partir sans souffrance.

Entouré par mon collectif G²LAM, des amis et des professionnels du cinéma, nous tentons de mener à bien ce projet pour qu'il touche le plus de monde possible et que chacun puisse prendre conscience que cette maladie touche 3,5 millions de gens, des fumeurs mais pas que. Elle tue près de 17.000 personnes chaque année car à l'heure actuelle il n'existe aucun traitement curatif, seuls des traitements de confort peuvent être apportés.

Suivez-nous sur notre page Facebook Officielle : https://www.facebook.com/ocmc.film/

Au travers de la page de ce film, découvrez la construction du projet, notre parcours et l'aventure extraordinaire que nous vivons.

Hasta Siempre Comandante

#ocmc_lefilm qu'est ce que c'est ?

C'est un projet soutenu par la mairie de Granville (département de la Manche), ce sont des lieux atypiques (chantier naval, voilier de 13 mètres, hôpital, etc..), c'est un article dans "Ouest France", journal qui couvrira l'ensemble des tournages. C'est également un soutien presse du journal "La manche Libre". Mais c'est aussi plusieurs groupes et pages dédiés à la BPCO, plusieurs centaines de gens qui nous suivent, et de très nombreuses personnes atteintes de la maladie qui voient à travers ce film l'espoir qu'on parle enfin d'eux.

Ouest France en parle ---> https://bit.ly/359WIRj

 

Waar dient de collecte voor

Actuellement, 2000€ ont été investis sur du matériel en fonds propres dans ce projet, ce qui nous a permis de faire déjà une journée de tournage ainsi que le repérage des lieux en Normandie et une partie de la communication.

Il nous reste encore 5 jours de tournage à faire : 4 en Normandie et 1 sur
Paris.

Pour cela, nous avons besoin de vous !

 

Pour proposer autre chose que du pain et de l'eau à l'équipe : 700€ demandés (1400 € nécessaires)

Pour éviter d'avoir à dormir sur des cartons sous un pont : 1000 € demandés (2000 € nécessaires)

Pour se rendre sur place avec toute l'équipe autrement qu'à pieds : 1530 € demandés (3060 € nécessaires)

Pour que notre post production bosse sur autre chose qu'un minitel : 1000 € demandés (2000 € nécessaires)

 

 

Nous avons conscience que cette somme est conséquente. Aussi nous préférons demander seulement la moitié, et compter sur votre générosité potentielle.

 

1er pallier atteint - 4.230 € - La moitié du film est prise en charge

2ème pallier atteint - 6460 € - Le tournage au complet est assuré

3ème pallier atteint  - 8.460 € - La totalité du film sera financée grâce à vous

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil