Terminer Outsiders

Aidez-nous à produire les 4 derniers épisodes d'Outsiders !

Visueel van project Terminer Outsiders
Geslaagd
169
Backers
06/12/2020
Einddatum
€8.748
Voor €8.500
103 %
Indie
Onafhankelijke
media

Terminer Outsiders

Notre projet en 2 mots :

Outsiders, c'est déjà trois épisodes d'un podcast documentaire sur les marginalités. Quatre autres sont déjà écrits, et ne demandent qu'à être produits !


Brice et Yann, créateurs du projet :

Nous sommes tous les deux journalistes. On s'est rencontrés alors qu'on travaillait comme reporters-caméramen, mais on s'est vite aperçus qu'on était plus passionnés par la radio que par la télé.

On avait le même genre de goûts, et on s'est mis à s'échanger nos podcasts préférés, jusqu'au jour où on s'est dit : "Et si on faisait notre propre podcast ensemble ?".

Pendant plus d'un an et demi, on a mis en commun nos idées et les sujets qui nous étaient chers, on est partis en reportage sans trop savoir ce que ça allait donner, et tout ça a fini par devenir Outsiders.

Brice est réalisateur de documentaires audio et de podcasts. Il travaille en indépendant pour la Radio Télévision Suisse (RTS) et plusieurs podcasts indépendants.

Yann travaille à l'École polytechnique, où il réalise le podcast de vulgarisation scientifique "Sigma".

Pour relancer Outsiders et pousser plus loin la créativité, Pierre et Matthieu Chaffanjon nous rejoignent avec leur structure "Majora". Ils vont nous aider sur la réalisation et l'identité sonore d'Outsiders. Pierre est réalisateur de "Grand Reportage" sur les ondes de RFI. Il a réalisé en 2019 le documentaire audio Légitime Violence et composé la musique du projet avec le label Convergence. Il a également participé à la création de l'école libre de radio Transmission, formation gratuite à Aubervilliers. Matthieu gère le développement de Majora et œuvre à la composition d’instrumentales. Indépendant, il produit sa musique depuis un an.


Notre projet en détail :

Outsiders est un podcast de reportage. On est journalistes, et pour nous rien ne vaut d'aller sur le terrain pour voir comment les choses se passent. Mais c'est aussi un podcast qui se passe en studio : c'est là qu'on débriefe ce qu'on a vu sur le terrain, qu'on échange nos impressions. Parfois on n'est pas d'accord sur un sujet et on voit ça comme une opportunité, pour avancer dans la compréhension de la thématique qu'on veut aborder.

On évoque des réalités parfois difficiles. Nos premiers épisodes si vous les avez écoutés, parlent de la vie à la rue, de prison, de se préparer à la chute de la civilisation… 

En faisant des allers-retours entre le terrain et le studio, on essaye de creuser ces parcours et témoignages le plus loin possible et de vous proposer quelque chose qui soit foisonnant. Avec parfois des comédiens qui lisent de la littérature, des extraits de films, ou de la musique originale.

Ce qu'on veut, ce n'est pas vous offrir une assiette prémâchée, mais plutôt de vous proposer un grand buffet, parfois un peu bordélique, mais qui ressemble plus au monde dans lequel on vit. Avec tout ce que ça implique de contradictions, de zones grises, de bifurcations et de questions sans réponses..

3 épisodes sont déjà sortis à l'automne dernier :

EP1 : À la rue (à propos des SDF)

EP2 : Derrière les barreaux (à propos de la prison)

EP3 : Face au désastre (autour du survivalisme)

Si ce n'est pas déjà fait, vous pouvez les écouter ici ou les retrouver sur votre application de podcasts préférée.

Nous en avons écrit 4 autres :

EP4 : Au dessus d’un nid de coucou (à propos des troubles psychiatriques)

EP5 : Dans un état second (sur la drogue)

EP6 : Sur l’oreiller (à propos des normes et des marginalités sexuelles)

EP7 : Dans la norme (où on cherchera ce que c'est, finalement, d'être "normal")

Avec ces 4 épisodes à venir, nous voulons continuer à décrypter les marges de la société avec nos micros et questionner ce qu'est la norme aujourd’hui.

Si nous dépassons l'objectif de 8 500 euros, nous pourrons produire plus d'épisodes. Nous envisageons par exemple d'aborder les dérives sectaires, aller visiter des squats et lieux de création de nouvelles normes, ou questionner la notion "d'étranger".

 

Les contreparties et le rôle des contributeurs :

En nous soutenant, vous nous donnez la possibilité de terminer cette série documentaire avec la même liberté et indépendance que nous avons connu jusqu'à présent. Pour ce projet à la fois très personnel et créatif, nous voulons continuer d'explorer un maximum de possibilités narratives. Et le fait de ne dépendre que de vous nous donne cette possibilité. Avec les contreparties que nous avons imaginé, nous souhaitons construire une communauté autour de laquelle nous pouvons échanger sur ce que nous faisons, connaître les réflexions et émotions que cette série a provoqué chez vous. En soutenant Outsiders, nous vous embarquons dans l'aventure pour faire de vous nos coproducteurs et donner des visages à ces sons qui circulent virtuellement.

Articles et récompenses :

- Outsiders a remporté (ex aequo avec le podcast "Vulgaire") le prix Radio France de la révélation du podcast francophone au Paris Podcast Festival 2020

- En décembre 2019, le journal Telerama a donné trois T à la série dans une critique

Waar dient de collecte voor

Outsiders est depuis le départ un projet ambitieux, et cette ambition coûte de l'argent.

Les premiers épisodes d'Outsiders, ont les a produits sur nos propres moyens. Pour finir la série, on a besoin de 8 500 euros pour payer nos déplacements en reportage (oui, tout ne se passe pas à Paris !), pour payer des comédiens, des monteurs, réalisateurs et ingénieurs du son qui vont nous aider à produire Outsiders dans les meilleures conditions. Cette somme nous servira aussi à nous dédommager, car nous allons devoir travailler à temps plein environ deux mois sur le podcast. Il faut aussi payer l'hébergeur, notre site internet, les droits d'auteur pour les musiques que nous utilisons, et enfin la commission de Kiss Kiss Bank Bank, qui est de 8% et les impôts !

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil