Portrait d'une Sirène

Soutenez-nous dans la création de Portrait d'une Sirène: une pièce bouleversante, féministe et subversive.

Project visual Portrait d'une Sirène
Successful
53
Contributions
02/08/2023
End date
€3.221
Out of €3.000
107 %

Portrait d'une Sirène

Ci-dessus, les comédiennes de Portrait d'une Sirène et les metteuses en scène. De gauche à droite : Alma (Co-metteuse en scène), Telma (Comédienne), Maïté (Comédienne), Emma (Comédienne et metteuse en scène). Portrait d’une Sirène sera ma première création depuis ma sortie de l'école Auvray Nauroy. C'est un texte contemporain qui n'a encore jamais été ni monté ni produit au théâtre écrit par Pauline Peyrade (autrice de Poings, Bois impériaux, À la Carabine, ...) sous la forme de trois contes écrits au présent et à la première personne, dont nos trois comédiennes vont s’emparer l’une après l’autre. La première présente une collégienne harcelée s’adressant à ses opresseurs, la deuxième, une jeune femme faisant face aux diktats du paraître et aux injonctions mercantiles. La dernière, une mère esseulée, en crise face à sa petite fille en quête d’attention. Il n'y a rien de personnel dans cette écriture, pourtant, chaque enfant, adolescent et adulte pourra s'y retrouver. L'autrice, Pauline Peyrade, ré-invente et s'approprie la structure du conte en gardant ce qui leur est commun à tous : un.e individu.e n'est pas à sa place parmi les autres, il.elle se fait humilier, rejeter, violenter, bannir mais finit par s'en sortir par une quête, un combat, une rencontre, ... Les deux premières figures (Princesse de Pierre et Rouge Dents) font face à l'adversité et à l'humiliation. Dans la troisième figure (Carrosse), il est davantage question d'interroger les conséquences de cette violence vécue, au sein d'une relation mère et fille, et dans le rapport au mental, à la psyché. Quand la violence subie nous a tant dévasté.e qu'on en devient un bourreau, sommes-nous toujours victime ? A quel endroit la revanche et la révolte sont-elles des remparts à l'oppression ? "Je n'ai pas peur de vous. Moi, la peur, je suis déjà dedans. Dans la peur, on ne peut pas tricher. Je vous vois. Vous êtes des tricheurs, tous, je vous plains. Vous tremblez toute la journée. C'est pour ça que vous me regardez." Princesse de pierre, Premier conte de Portrait d'une Sirène Monter ce texte, pour moi, c'est libérer la parole sur l'oppression, mettre en lumière la résistance, le rapport à soi et à la solitude. C'est donner corps à des figures modernes qui ont souffert et qui dépassent la violence vécue. Parler sur scène est un acte politique. Ces trois textes, un à un, mettent en perspective le rapport à la peine et aux rapports qu'elle fait naître entre les individus, mais aussi les émotions qu'elle provoque, et surtout ce qu'elle motive. Dans l'alignement de ces trois contes, on pourra peut-être y lire une évolution, on pourra se demander si ce n'est pas une seule et même femme, j'espère surtout que chacun.e pourra s'y retrouver, se réconciler avec les souffrances vécues, et que la lutte contre ses souffrances se réveille en nous toustes et pour toustes. "Morgane, tu roules trop vite. Je suis le vent. Fonce. Tes pieds sur les pédales, tu pousses, les pédales tournent toutes seules, la chaîne saute sur son plateau, ça vibre, ça tremble, ton coeur tremble, ça fait comme uen bulle d'air dans ta poitrine qui explose et tu dois souffler fort, faire sortir l'air qui explose en toi..." La mère dans Carrosse, Troisième conte de Portrait d'une Sirène "Règle numéro un, il vaut mieux fermer sa gueule et passer pour un con que de l’ouvrir et d’en avoir la preuve. Cette règle, c’est pour les autres, pas pour toi. Toi, elle est grande ouverte, ta gueule." Rouge dents, Deuxième conte de Portrait d'une Sirène Le corps sur scène Les comédiennes incarneront les figures de ces contes, réanimant le rapport physique à la violence vécue et lui faisant résistance. Dans un environnement enfantin, onirique et intemporel, et mû par la volonté de laisser voir la construction et la dé-construction de l'espace et du temps théâtral, les histoires de ces trois contes se créeront au fur et à mesure et tout se fera à vue. Les trois textes seront liés par la présence de nos actrices au plateau se parant de leurs costumes directement sur scène, montant et défaisant le décor sous les yeux du public, faisant de leurs corps et de leurs êtres un acte présent, non-dissimulé et politique. Afin de rompre avec un théâtre élitiste, je veux donner à voir la fabrique qu’est le théâtre et le jeu. Les contes se dessineront dans cette mise en abîme : les actrices au plateau seront d'abord actrices avant d'incarner leurs personnages. Elles raconteront, ensemble, ces femmes qui narrent leurs histoires dans des performances nées d'improvisations où elle prendront d'assaut le public. Ce lien avec le public se tiendra à la fois par la parole directe caractérisé par l'écriture de Pauline Peyrade avec des adresses au public que par ma volonté de déplacer celui-ci : rendre le public actif dans son écoute, le bousculer, le questionner, le prendre à parti. A l'ère du féminisme, dans un monde où le combat des femmes prend forme, il nous est essentiel, en tant que jeunes femmes, de porter ce combat-là sur les plateaux de théâtre et dans cette volonté de l'adresse directe. Rendre le spectateur empathique à la cause que nous défendons et que, selon nous, tout le monde doit défendre. C'est à notre tour d'inviter à la dé-construction, au questionnement, au bouleversement du regard sur les femmes et la "féminité", mettre en scène Portrait d'une Sirène est un véritable désir d'enracinement dans la lutte féministe. "J’entrerais dans le monde intacte encore, avec l’illusion d’être inébranlable, que le monde est à la fois immense et minuscule, qu’il se résume à moi, à ce que je peux entrevoir de lui, des routes de l’aventure." Rouge dents Références cinématographiques : "Virgin Suicides" de Sofia Coppola, "Mustang" de Deniz Gamze Ergüven, "Kids" de Larry Clark, "The Doom Generation" de Greg Arraki. Références spectacle vivant : "Room with a view" par La Horde, l'univers de Roméo Castelluci, de Robert Wilson, de Julien Gosselin. La Compagnie Menina Loba a été créée au printemps 2023, elle voit le jour et produit son premier projet Portrait d'une Sirène accueillant une équipe de 9 artistes. Elle a pour démarche de mettre en valeurs les écritures contemporaines, la jeunesse, et la pluridisciplinarité. Elle trouve son identié dans les thématiques de l'intime, de l'adolescence, de la famille, de la dualité. L'équipe artistique et technique: Alma et Emma : co - metteuses en scène Emma, Comédienne et metteuse en scène Depuis petite, Emma Lopes, comédienne de 24 ans, découvre dans l’art un moyen d’expression, une issue, un acte de résistance. Enfant, elle s’émeut au travers de l’art scénique : dans le cirque, la danse mordern' jazz, le hip hop puis l'improvisation. Son rêve d'être artiste, interprète, devient concret lorsqu'au lycée elle s'engage en option théâtre où elle rencontre Benoit Couteleau et Laetitia Guédon, professeurs et intervenants. Grâce à eux, elle foule la scène en portant l'écriture de Bernard-Marie Koltès, dans La Nuit juste avant les forêts. Elle suit son instinct et son désir de scène en s'inscrivant à la fois en licence d'arts du spectacle (Paris VIII), qu'elle obtient en 2021 et à l'Ecole Auvray-Nauroy (formation de l'acteur et de l'actrice). Elle monte au sein de l’école Auvray-Nauroy Un tramway nommé désir (Tennessee Williams) dans laquelle elle y interprète Blanche Du Bois. Lors de l’année d’Envol, quatrième année professionnalisante de l’Ecole Auvray Nauroy elle joue Lavinia dans la pièce Schandüng de Botho Strauss (traduite « Viol ») mise en scène par Eram Sobhani en mai 2021 dans l’enceinte de l’école, à Saint Denis. Emma est aussi la créatrice la forme courte « Maux d’Ordre », retenue au festival de théâtre de l’université Paris VIII, une forme qui dénonce la sur information, la déshumanisation par l’opulence des annonces morbides, sanglantes du monde et des discours pseudos bien pensants de ceux qui nous gouverne, puis de Norma Jeane Baker, la putain de Troie (d’Anne Carson), seule en scène, représenté en octobre 2021. En Avril 2022, Emma a interprété un premier rôle, dans une pièce contemporaine nommée La Balance Tatouée écrite et mise en scène par un jeu artiste : Hadrien Marielle Tréhouart. Cette pièce est le parcours initiatique d’une figure à cheval entre la viking, la guerrière et la chevalière, qui traverse les deuils qu’offrent la vie (amoureux, de la jeunesse, la mort, la résilience etc). Bien que les Arts vivants soient le domaine de prédilection d'Emma, elle trouve aussi son engagement dans le milieu éducatif. Notamment depuis qu'elle détient son BAFA, elle a pu travailler dans des centre de loisirs de quartiers précaires de la ville d'Evreux, puis elle a mené des ateliers Théâtre avec La Boîte à Mômes dans une école de la ville de Clichy, et actuellement elle travaille en tant qu'assistante d'éducation dans un collège du 18 ème arrondissement de Paris. Artiste émergente, Emma a créée la compagnie Menina Loba pour son projet Portrait d'une Sirène, dans lequel elle souhaite réaliser son utopie théâtrale. Celle-ci se caratérise par un texte engagé, une esthétique onirique et symbolique, un jeu performatif, et un travail collaboratif. Portrait d'une Sirène est le premier projet "professionnel" d'Emma Lopes, où elle sera à la fois comédienne et metteuse en scène. Elle s'allie avec Alma Rechtman à la mise en scène. Alma collabore sur la création et la mise en scène de Portrait d'une sirène avec une oreille musciale prononcée, son goût du rythme et du jeu physique. Alma, co-metteuse en scène Comédienne, chanteuse et musicienne Franco-américaine. Après une formation d'actrice à l'école Auvray- Nauroy, elle a terminé sa scolarité au Conservatoire au rayonnement régional d'Annecy où elle a finit par intégrer l'incubateur artistique de l'auditorium Seynod. Elle y a pu monter son premier spectacle Mater, Pater et les Autres, une écriture personnelle. Désormais elle est au conservatoire de Bobigny en Jazz, elle est professeure de théâtre pour des enfants et adolescents et comédienne sur plusieurs projets artistiques. Telma, comédienne Telma Bello est comédienne formée à l'Ecole Auvray-Nauroy de 2020 à 2022. Elle a suivi une Licence Audiovisuelle à l'Université Paris 8 durant deux ans. Plus jeune, elle a multiplié les expériences théâtrales d'abord au Conservatoire Municipal de Saint-Ouen, puis au Théâtre du Lucernaire avec Pénélope Lucbert. Elle a également fait partie de la Troupe d'Adolescence et Territoire(s), un projet mené par le théâtre de l'Odéon puis de la Troupe Éphémère du TGP ( Saint-Denis). Parallèlement au théâtre, elle s'intéresse au chant et à la musique. En 2022, elle joue dans Hiroshima, mis en scène par Chloé Forestier dans le cadre du Festival Creart’up à Paris. Maïté, comédienne C'est à l'université de Nanterre où elle passe une licence en Arts et Lettres, que Maité découvre le théâtre dans un atelier mené par Jean-Noël Dahan. Elle intègre ensuite la compagnie universitaire Les Indifférents où elle participe à la création de deux spectacles (Ce Qu'il Nous Reste 1 et 11). Elle intègre ensuite l'école Auvray-Nauroy où elle suit une formation professionnelle de comédienne pendant 3 ans. En plus de ses projets artistiques, Maïté fait de la régie sur des plateaux de tournage. Mathilde et Maëva, Costumes, stylisme et design d'objet Mathilde Paletov a développé sa pratique de la peinture et du dessin au sein de l’École d’arts appliqués Duperré. Aujourd’hui ses créations se déploient sur de multiples supports, notamment la matière textile. Par la peinture aérographique sur des vêtements de seconde-main elle tend à créer des rencontres oniriques et ironiques entre image picturale et formes humaines. Elle transpose sur ces matières fluides ses dessins et ses couleurs qui s’amoncèlent, se révèlent, et/ou s’effacent à travers le jeu mouvementé des corps. Designer d’objet de formation et diplômée des Arts Décoratifs depuis 2020, Maëva Dauriac est une designer multidisciplinaire qui adopte une approche expérimentale de l’accessoire inspiré de nos comportements urbains. Ses projets proposent des accessoires hybrides, entre objets narratifs, costumes et équipement de demain; dessinés et fabriqués dans une vision éthique de la mode. Elle aime créer, chiner et expérimente beaucoup. Aujourd’hui après 3 ans en tant que styliste maroquinerie dans le luxe, elle poursuit son envie de s’investir dans des projets collectifs ou se mêlent différentes forces créatives. Ainsi, en duo avec Mathilde Paletov, elles unissent leurs imaginaires pour créer les costumes de la pièce Portrait d’une Sirène. Clémentine, Scénographe Clémentine Przybyla est comédienne, metteuse en scène et scénographe. Elle découvre le théâtre au lycée, qui vient enrichir sa pratique des Arts-Plastiques. Elle obtient une licence de Médiation Culturelle de la Sorbonne Nouvelle en 2016 . Elle réalise ensuite un service civique de sept mois dans la compagnie de théâtre La Fabrique des Petits Hasards en tant qu’assistante mise en scène et scénographie. Suite à cette expérience, elle s’inscrit à l’Ecole Auvray-Nauroy pour devenir comédienne, pendant un an. Elle y rencontre Muriel Vernet qui deviendra sa professeure au Conservatoire à rayonnement régional d’Annecy durant deux ans. Pour finaliser sa formation professionnelle, elle met en scène, scénographie et interprète un seule en scène Et les poissons partirent combattre les hommes d'Angelica Liddell. Elle découvre cette année le texte impactant Portrait d'une sirène grâce à Emma Lopes et décide de s'investir dans la création en tant que scénographe. Etienne, Création sonore Etienne a commencé la musique en suivant des cours de batterie, il a ensuite appris la guitare et le piano en autodidacte. Il a toujours été fasciné par les sonorités ambiantes expérimentales, la musique orchestrale et le field recording. Il a, plus tard, suivi des cours de théâtre et un master de réalisation de cinéma à l’Université de Paris 8. Cette pluralité des approches l’a mené à une sensibilité et une vision particulière dans la véhiculation d’émotionnalité pure et physique dans la composition. Pour cette raison, il est extrêmement intéressé par le fait de pouvoir travailler la musique et le sound design au théâtre, lieu vivant et épidermique. Morgane Goffin, Admnistratrice de la Cie Menina Loba Morgane est niçoise et vit à Paris depuis presque dix ans. En reprise d’études, elle termine son Master Direction de projets et d’établissement culturel : option tourisme culturel à l’université Sorbonne Nouvelle. Elle a pour projet de travailler pour le spectacle vivant. Indécise, elle pense à l’accompagnement administratif, le développement des publics et des actions culturelles, la programmation et la création d’une compagnie de danse. Danseuse depuis des années, elle pratique le modern jazz et le classique. Elle rejoint le projet Portrait d’une Sirène, par passion pour le théâtre et la danse, afin de développer ses compétences en administration et production.

Allocation of funds

Dans une volonté de nous professionnaliser , d'assurer l'avenir du projet, et de la Compagnie émergente Menina Loba, nous avons besoin de financement afin d'acquérir le matériel nécessaire à la création, à la communication et à la diffusion du spectacle, ainsi que les droits d'auteur du texte, et de permettre un défraiement à l'équipe pour les résidences artistiques. 1 ère Résidence Artistique : Du 12 au 26 juillet, au Mas - Moury non loin d'Eymoutiers, nous partons deux semaines en résidence, dans une grande maison qui contient des epsaces de travail ainsi que des ateliers. En plein milieu de la campagne, Alma (co -metteuse en scène), Emma (metteuse en scène et comédienne), Telma (comédienne) et Maïté (comédienne) se retrouveront dans la grange pour renouer avec l'écriture de Pauline Peyrade, incarner leurs figures, chercher physiquement dans l'espace les états de corps, ainsi qu'élaborer les parties chantées et dansées. Lors de la deuxième semaine, le reste de l'équipe (les costumières, la scénographe et le créateur sonore) rejoindra Le Mas- Moury pour créer ensemble tous les élements du spectacle. Tel un laboratoire vivant, ces deux semaines seront à la fois expérimentation, conception des décors, conception sonore, création et réalisation. Nous donnerons lieu à une sortie de résidence le 26 juillet, dans la creuse en extérieur de nuit, dans ce petite village afin de nous confronter au public pour cette première étape de travail. Grâce aux réseaux nous vous permettrons de suivre l'avancée du projet lors de cette première résidence. Suivez- nous sur instagram : @ciemeninaloba Cette cagnotte nous permettrait de défrayer cette merveilleuse équipe qui oeuvre ensemble dans la création d'un projet qui souhaite mettre en valeur le travail collectif. 2 ème Résidence Artistique, payante: Du 25 septembre au 6 octobre à la Parole Errante Demain à Montreuil. Lors de cette deuxième résidence, nous pourrons, en condition cette fois (espace, lumières et son): creuser les pistes de jeu et éprouver le spectacle dans sa durée avec tous les éléments de décors, de costumes, mais aussi les éléments visuels et sonores. Le 6 octobre nous ferons une sortie de résidence ouverte au public, en conditions, suite à cette deuxième étape de travail. La Parole Errante Demain est un lieu où beaucoup de créations de tous types ont lieu... Ce qui caracatérise la Parole Errante Demain c'est son engagement politique et son fonctionnement autonome. Depuis sa création, ce lieu accueille "des collectifs en lutte, des fêtes de solidarité, des événements contre les violences policières, les violences d’État, la prison, des permanences d’entraide, des ateliers, des créations théâtrales, un café-librairie, des maisons d’édition, des revues, une cantine, un jardin et un potager autogérés, des collectifs de création ou de diffusion cinématographique…" Il est important pour nous de créer dans des lieux qui défendent des causes auxquelles nous sommes sensibles, qui résonnent avec nos luttes et notre art.

Rewards

LE DON DE L'ÉTUDIANT

€5

  • 5 contributions
Parce que vous êtes nos copains et que vous voulez nous soutenir, que vous êtes aussi pauvres que nous mais que vous voulez faire partie de cette chouette aventure ! En contre-partie, on vous chante une chanson en coeur et on vous fait une jolie dédicace à la fin du spectacle <3

Estimated delivery: October 2023

LE DON DU SOUTIEN

€10

  • 13 contributions
En échange de cette petite somme qui représente beaucoup pour nous, vous recevrez une carte postrale faite maison avec un petit mot secret adressé au donateur. <3

Estimated delivery: July 2023

LE GROS DON DU LOVE QUI FAIT PLAISIR PLAISIR, FANZINE

€75

  • 3 contributions
FANZINE : La Vague En choisissant de faire un don de 60€, pour vous remercier et vous montrer notre amour vous recevrez en contre partie l'accès exclusif au journal de bord des résidences de création de portraît d'une Sirène. Plus qu'un journal, La Vague englobera sentiments, secrets, images intimes, dessins de mise-en-scène, illustration de l'équipe, portraîts photographiques et avancée de la création. Notre defouloir, notre compagnon secret, celui qui sait tout de nous et qu'on partage humblement. Deux numéros imprimés trouveront leur place dans vos boîtes aux lettres, deux numéros symboles des premiers pas dans la création, fondateurs de nos espoirs et faisant foi de notre reconnaissance face à la générosité de ceux choisissant cette contrepartie. Chaques fanzines seront collector et numérotés de 1 à 25, il n'y en aura ni plus, ni moins. Les 75€ comptent les frais d'imprimerie et d'envoi ! c'est en vérité un don de 50 euros !

Estimated delivery: October 2023

LE MÉGA DON DU LOVE QUI FAIT MEGA PLAISIR

€100

  • 1 contribution
Pour vous remercier de votre soutien éternel et immense, car c'est grâce à vous qu'on existe et qu'on fait art, nous vous proposons toutes les contreparties en une : - L'accès au Fanzine "LA VAGUE", qui retrace nos aventures, doutes, dessins, photos et problèmatiques artistiques. Deux numéros collector fait sur place pendant nos résidences avec toute l'équipe, rédigées, imprimées et envoyées avec amour. Pour ceux qui ne savent pas encore lire, il y a aussi des dessins ! - L'ouverture de deux répétitions générale, avec une discussion autour du thème de la pièce, vos avis et vos questions. Suivi d'un pot offert par la compagnie Judy Baily. - Deux places réservées à votre nom à chacunes des représentations. Et une invitation pleine d'amour à notre pot d'équipe !

Estimated delivery: October 2023

L'ULTRA DON DU LOVE QUI FAIT ULTRA PLAISIR

€200

  • 1 contribution
PARCE QUE VOUS ÊTES DES FOUS ET QUE NOUS AUSSI, et pour vous remercier de cette somme énormissime que vous êtes prêt à investir dans notre petit projet, nous vous offrons toutes les contreparties ultérieures, mais surtout notre respect éternel et notre amour inconditionnel. Ça suffit ?

Estimated delivery: October 2023

Make a donation

Give what I want

Sold out

Sold out

LE DON DU LOVE QUI FAIT PLAISIR

€25

  • 10 contributions
Accès à la répétition générale Un don de 25€ ouvre au donateur l'accès à deux répétitions générale, avant le spectacle. Celle-ci seront suivies d'un bord plateau et d'un moment de discussion autour du spectacle. L'avis des donateurs nous est cher, car pour nous, un investisseur est bien plus qu'un soutien financier, mais surtout intellectuel, émotionnel et artistique.

Estimated delivery: October 2023