Random Koslow - premier album "A Never Ending Fall"

Il n'est jamais trop tard ! Soutenez Random Koslow - l'album de toute une vie.

Visueel van project Random Koslow - premier album "A Never Ending Fall"
Geslaagd
103
Backers
01/03/2020
Einddatum
€4.110
Voor €3.000
137 %

Random Koslow - premier album "A Never Ending Fall"

20 ans en 2020

Non, ce n'est pas une couverture de Télérama. Ni l'anniversaire de ce bug qui jamais n'arriva.

20 ans, c'est un souffle, un battement de cil...

20 ans, c'est le temps qu'il a fallu pour rouvrir la porte, pour déloger de leur cachette les petits lutins qui jouent des mélodies dans nos têtes.

20 ans, après tout, c'est l'age où tout est possible...

Random Koslow, c'est quoi ?

Enfin, c'est qui ?... Eh ben, Random Koslow, c'est moi.

Oui, le monsieur tout gris, c'est bibi.

Moi, c'est Laurent. 47 ans, enseignant, un peu chiant... Mais qu'est-ce qui m'a pris ?... Alors que j'aurais pu tranquillement finir de corriger mes copies ?...

Mais elle criait trop fort cette petite voix, qui, comme un ver dans le bois, rongeait patiemment les futiles défenses que j'avais établies autour de mon esprit lorsque, il y a 20 ans, j'ai refermé le cahier des rêves.

Alors tant pis les copies, tant pis les be-was-been. Il s'agissait d'être, avant d'être définitivement has been.

Et puis, comme dit Nick Hurley (dans Flashdance, tout de même...) "Quand on abandonne ses rêves, ben on meurt !" Alors, hein !...

Et puis, c'est vrai, il y a eu la rencontre.

La rencontre

Oui, la rencontre.

Quelques mots échangés, un soir d'été (même pas arrosé), et c'est tout le groupe HUM qui m'a dit oui. HUM, c'est le mage Jérôme Nigou, Cédric Affre et Eric Halter, les gardiens du rythme, et Pascal Laurens et Christophe Pires, sorciers de l'harmonie. Ils m'ont dit oui, et tout était reparti. Les frissons, la voix qui coule des hauts-parleurs, les yeux qui pétillent, les sourires, tous ces sourires...

Bien sûr ce ne sont que huit petites chansons. 8 petits riens du tout, quelques instants saisis au hasard d'un clavier, quelques mots jetés sur le papier. Mais ces 8 chansons sont toute ma vie, le petit paquet qu'on a pu emporter avant l'incendie. Et je vous les offre.

Dis, tu les veux, dis ?...

Et aujourd'hui, on en est où ?

Eh bien, on est pas mal. Les morceaux sont finalisés, répétés, maîtrisés, et l'enregistrement est planifié. Il aura lieu au Studio 7e Ciel, à Issy les Moulineaux en février pour la partie rythmique, et en avril pour les prises chant, le mixage et le mastering.

C'est réellement un moment très excitant. Sentir les morceaux prendre vie en dehors de ma tête, penser que dans quelques mois ils seront ancrés dans la vôtre, et nous pourrons les chanter ensemble sur les scènes de France, de Navarre et d'ailleurs... Je n'ai pas connu plus belle sensation.

Après, si 8 chansons ça vous semble un peu juste...

Tiens, et pourquoi en anglais ?

Oh, je pourrais toujours parler de déformation professionnelle, mais ce ne serait qu'en partie vrai.

La raison principale, c'est que la petite voix, c'est en anglais qu'elle fait son petit trou. C'est comme ça. C'est un peu comme être gaucher, ou aimer tremper le maroilles dans son café.

Les A-ha, BB King, Ten CC... Neil Young, Paul Young, Angus Young... Les Bowie, Elton, Elvis, Jackson... Et bien sûr John, George, Paul et Ringo... Je pouvais pas lutter.

J'espère que ce ne sera pas un trop grand obstacle entre nous. Of course not :)

4 jours au 7e Ciel

22 février, la première session de studio vient de se terminer. L'objectif ayant été atteint, c'est désormais le coeur léger que nous envisageons la suite. Merci à toutes celles et tous ceux qui ont cru en notre projet et ont trouvé le temps d'apporter leur contribution. You rule !

 

Waar dient de collecte voor

Le projet global dépasse les 10.000 euros. Les quelques économies que j'ai pu réaliser me permettent d'en financer la plus grande partie, c'est à dire le studio pour la session rythmique, le salaire des musiciens, la location d'un appartement pour l'équipe durant la durée de l'enregistrement ainsi que celle d'un minibus pour amener tout ce petit monde de Toulouse, notre base de lancement, jusqu'à la capitale.

Pourquoi avons-nous besoin de vous ?

Eh bien parce qu'il reste un trou dans ma chaussette. La session d'avril, c'est à dire la prise de voix, le mixage et le mastering (ce qui vous permettra de profiter pleinement de notre musique) restent à financer, ce qui représente la coquette somme de 2500 euros. A cela s'ajoute le pressage des CDs et quelques éléments de production.

Voilà pourquoi nous nous tournons vers vous en vous proposant de nous soutenir à hauteur de 3000 euros. C'est une somme, c'est certain. Mais à coeurs vaillants... !

Et si on dépasse ?

On peut rêver non ? Eh bien, si l'on dépasse les 3000 euros, tout d'abord nous presserons davantage de CDs, car vous en aurez demandé davantage.

Et puis nous ferons réaliser un joli clip, car la musique se déguste aussi avec les yeux.

Alors, on dit chiche ?

Mille mercis si vous êtes parvenus à me lire jusqu'ici (et même si ce n'est pas le cas). J'espère avoir l'occasion de vous remercier de vive voix, peut-être dans ces conditions :

Laurent

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil