Rétrospective Serge Mendjisky Orangerie du Sénat 27 juin - 8 juillet

Aidez à la communication de la première rétrospective posthume de Serge Mendjisky ! Help us fund Serge Mendjisky's retrospective !

Visueel van project Rétrospective Serge Mendjisky Orangerie du Sénat 27 juin - 8 juillet
Mislukt
6
Backers
01/07/2019
Einddatum
€330
Voor €2.500
13 %

Rétrospective Serge Mendjisky Orangerie du Sénat 27 juin - 8 juillet

Bienvenue sur la page de financement participatif de la première rétrospective posthume de Serge Mendjisky, disparu en 2017.

> L'Exposition - The Exhibition 

L'exposition se déroulera à l'Orangerie du Sénat dans le jardin du Luxembourg, du 27 juin au 8 juillet 2019.

Au cours de cette rétrospective, l’accent sera mis sur l’éclectisme de sa démarche, fondée sur l’exploitation et la conciliation des styles passés et présents. Le visiteur découvrira l’évolution picturale allant de l’influence du fauvisme dans les années soixante, puis évoluant vers la technique divisionniste, mâtinée de Pop Art dans les années 90.

Inspirées par le cubisme analytique, les chronophotographies des années 2000 montreront la capacité de l’artiste à  transformer un moyen d’expression statique tel  que la photographie, en la confrontant - à l’aide de découpages savants - à l’espace-temps dans le paysage urbain d’aujourd’hui.

This retrospective will focus on his eclectic approach. We will discover his pictorial evolution from Fauvism in the 60s to Divisionism mixed with Pop Art influences during the 90s.

Inspired by analytical cubism, his “chronophotographies” during the 2000s shows Serge Mendjisky’s ability to transform a static art form such as photography into an urban landscape.

> Le Fonds de dotation - The Endowment Fund

Serge Mendjisky a créé en 2012 avec son épouse Patricia, un Fonds de Dotation qui a pour mission de conserver, protéger, et mettre en valeur, les œuvres de Maurice et Serge Mendjisky et des artistes des deux Ecoles de Paris. En 2014, le Musée Mendjisky – Ecoles de Paris ouvre ses portes au 15 square Vergennes, dans un immeuble signé Mallet-Stevens dans le XVe arrondissement à Paris. Il s’inscrivait dans la lignée des autres fondations d’artistes à l’image de la Fondation Henri Cartier Bresson ou Le Corbusier. Faute de subventions et de soutiens, le Musée a fermé ses portes depuis mais le fonds de dotation continue à vivre animé par Patricia Mendjisky.

The Musée Mendjisky-Écoles de Paris, which officially opened in April 2014, is the first museum devoted to the two Schools of Paris. It is settled in a former artist's studio designed by Mallet-Stevens in 1932, located at 15 Square de Vergennes in the 15th arrondissement of Paris. Created by Serge and Patricia Mendjisky, the aim of this museum is to conserve, protect and give their rightful place to“Les Ecoles de Paris”. Unfortunately, the Museum had to close due to lack of support and finance. The Endowment fund still exists however and Serge and Maurice Mendjisky’s works are still exhibited thanks to Patricia, Serge Mendjisky's widow.​ 


 

> S. Mendjisky et la chronophotographie -
S. Mendjisky and chronophotography

A partir des années 90, Mendjisky se tourne vers les techniques photographiques entre macrophotographie et photomontages.

Avec ses photomontages, il s’inscrit dans la contemporanéité tout en conservant les préoccupations picturales de son œuvre passée.    
La multiplication des points de vue, la découpe des épreuves en bandes d’une largeur constante de 3 cm et la reconstitution en semi-désordre renvoient à la révolution cubiste qui fusionnait les trois dimensions pour n’en ignorer aucune.

Voici ce qu’il dit de ce travail dans les années 2000: «  Photographiant un objet, une figure ou un monument, je le détaille sous toutes ses formes et toutes ses faces, celles que l’on voit et celles qui sont cachées. En ce qui concerne Paris, sur un même lieu, mon but est de montrer la multiplicité des regards et le foisonnement des mouvements. J’encercle mon sujet avec une multitude d’instantanés, ensuite je le désarticule en bandes et j’intègre sur le même plan toutes les faces existantes. À partir d’un réel photographique, je recrée des perspectives, situant mon sujet dans un espace-temps imaginaire et quand même reconnaissable. C’est un travail de déconstruction et de reconstruction difficile mais passionnant à réaliser et qui est l’application directe du cubisme analytique en photographie.»

Cette exposition invite le visiteur à une promenade dans l’œuvre de l’artiste.
Cette production éclectique qui fait appel aux sens de celui qui la regarde fut décrite ainsi par Françoise SAGAN en 1989 : « C’est ainsi que pour ma part, certains paysages urbains de Mendjisky, ses quais à l’automne par exemple me font respirer instinctivement l’odeur de la pluie sur les pavés inondés de Paris, quand le fleuve se mêle à la pierre lavée et à l’automne ».

Mendjisky is keenly interested about photography since the 90s and experienced macro photography and photomontages. His work refers to cubist revolution in which three dimensions merged into one. His photomontages feed on his previous work. He is using contemporary techniques while preserving the pictorial preoccupations of his past work.

He used to say about his works: " I detail every object, figure or monument with all their faces, those what we can see and those that are hidden. When I am in Paris, my goal is to show the various point of views in a lively city.  I disarticulate my subject in different “strips” to recreate from a real photograph new perspectives.  It is a work of deconstruction and reconstruction very exciting to achieve and which is the direct application of analytical cubism in photography. "

In 1989, Françoise Sagan paid a vibrant tribute to Mendjisky’s works by writing few words about his paintings: “some urban landscapes of Mendjisky, its “quais” in fall for example make me breathe instinctively the smell of rain on the flooded pavements of Paris, when the river mingles with washed stone and autumn. "

Sa dernière rétrospective en 2016 au Musée de la Carte à jouer, Issy-Les-Moulineaux

 

Waar dient de collecte voor

Aujourd’hui cette collecte de 2500 euros a trois objectifs.

En premier lieu, elle permet au Fonds de Dotation de financer des expositions dans des lieux prestigieux comme à l’Orangerie du Sénat cet été, en éditant des supports de communication de qualité, tels que des :

  • Dossier Presse: 100€
  • Affiches : 150€
  • Cartes Postales : 500€
  • Flyers
  • Goodies et autres objets collector du Musée

Cette exposition entraîne également d'autres frais: transport des oeuvres, assurances et logistique. Nous estimons qu'il nous reste à financer environ 1 100€. 

En deuxième lieu, le fonds a besoin de ses amis et collectionneurs mais aussi de tous les amoureux de cette période qu’est l’Ecole de Paris pour continuer à enrichir le catalogue raisonné des deux artistes. En effet, cette somme permet de continuer nos recherches sur ce catalogue dans la perspective de publier son contenu numérique dans quelques années.

Enfin, le fonds a besoin de vous pour trouver un nouveau lieu pour abriter les œuvres de Maurice et Serge Mendjisky. Cette recherche donne lieu à des déplacements, des dossiers de prospection et d’autres supports qu’il nous faut financer.

  • Transport : autour de 300€
  • Dossier de prospection : plaquette : 50€
  • Frais de logement et autres : 300€

This fundraising has to reach three main goals.

First of all, the Endowment fund aims to exhibit Serge and Maurice’s works in prestigious places such as “l’Orangerie du Sénat”. We always had some beautiful mediums of communication when our museum was still open and we would like to continue editing posters, flyers and books.

Furthermore,  the endowment fund need his friends and collectors and all the “Ecoles de Paris”’s lovers to contribute to the knowledge of these two artist's work and the development of their catalogue raisonné . The endowment fund is currently working on a digital version of Maurice and Serge’s catalogue. We really hope publishing our research in few years.

Finally, the Mendjisky’s works deserve a place where everyone could see them. That’s why we had a museum few years back in Paris. Today, we would like to reopen such a place but we are still looking for it. We need to travel and prospect to open a new museum and we hope that our friends and collectors can support us in this quest. 

 

Crédits

Patricia et Serge Mendjisky à la Colombe d'Or à Saint Paul de Vence - 2011  © Richard Sahel

Bâtiment MALLET-STEVENS Sq. Vergennes © David Boureau 

2008 - YES WE CAN II -  Photographies marouflées sur toile - 120 x 120 cm © Galerie Palmyre

1990 vers - PONT DES CELESTINS - Huile sur Toile, 36 x 46 cm © Galerie Palmyre

2001 - LA GRANDE DEMOISELLE - Photographies marouflées sur toile 146 x 69 cm © Galerie Palmyre

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil