Revue Akki N°2 : périphéries

Précommandez le deuxième numéro de la revue qui explore les marges de la région Nouvelle-Aquitaine. Thème : périphéries.

Visueel van project Revue Akki N°2 : périphéries
64
Backers
7 dagen
Resterende
79 voorverkoop
Voor 300
26 %
Lokale
ontwikkeling
Indie
Onafhankelijke
media

Revue Akki N°2 : périphéries

Akki : deuxième numéro en précommande !

Six mois après la sortie de son premier numéro sur le thème des « contre-cultures » régionales, Akki poursuit son chemin en Nouvelle-Aquitaine. Avec une même volonté : dévoiler une autre facette de cette grande région, mettre en lumière ses cultures alternatives, produire de nouveaux récits sur son territoire. Et ce toujours en donnant la parole à une diversité de plumes, une pluralité de regards.

Thème du n°02 : « périphéries »

Le deuxième numéro d'Akki aura pour thème « périphéries ». Celui-ci a été choisi dans le but de faire découvrir l'ensemble du paysage culturel de la région Nouvelle-Aquitaine, au-delà de ses centre-villes et de la Métropole bordelaise.

Crédit : Jules Fesquet

A travers ce thème, Akki entend décentrer son approche éditoriale, afin d’observer comment se déploient certaines initiatives et pratiques culturelles ou artistiques, en dehors d’un cadre strictement urbain. Ce deuxième numéro souhaite donc faire un pas de côté par rapport aux récits métropolitains contemporains qui consacrent le dynamisme culturel des « villes créatives » au détriment du monde rural ou de zones périurbaines, parfois sujettes à certains stéréotypes.

Sujets abordés dans Akki 02

  • Entretien avec l'anthropologue et spécialiste des questions urbaines Eric Chauvier sur le périurbain et ses imaginaires, depuis Saint-Médard-en-Jalles,
  • Reportage sur le tiers-lieu Chantier Public à Poitiers, espace d'invention d'alternatives,
  • Portrait de l'éco-féministe Suzanne Husky, dans le Sud-Gironde,
  • Zoom sur le rôle des cafés associatifs en Nouvelle-Aquitaine (de la Creuse au Pays-Basque),
  • La campagne mosaïque d'Olivier Cadiot, et ses représentations de la région Nouvelle-Aquitaine
  • Portrait d'un lieu de création périphérique : La Métive, dans la Creuse
  • L'épanouissement du rap en dehors des cadres urbains dans la région
  • Horizon artistique et cultures alternatives en Haute-Vienne,
  • Zoom sur le Chalet Mauriac à Saint-Symphorien, lieu de création en milieu rural pour artistes,
  • Décaler le regard grâce au Refuges périurbains du Bruit du Frigo,
  • Les imaginaires de la fête en périphéries
  • & beaucoup d'autres sujets pour découvrir la région hors des sentiers battus !

Auteurs et autrices de ce numéro : aJ'Ma, The Beach Bugs, Delphine Audevar, Alice Belair, Laurent Bigarella, Clément Bouillé, Cleo T., Andréa Dubois, Explorations silencieuse, Mathis Fleutot, Agathe Gallo, Audrey Gléonec,  Nathan Gouzes,  Andréa Hilario, Lucie Hurpeau, Sophie Jeanneteau, Yohann Marchaut, Maxime Moraud, William Millaud, Nadia Lena Blu, Noëlie Plé, Salomé Partouche, RisMouZ, Sevenbeatz, La Souterraine, Stoner Bud’s, Romain Vas, La Théorie du Boxon, The Timid, Violette...

Direction artistique : Bureau Nuits

Le projet Akki

Akki est une revue semestrielle visant à documenter les marges de la région Nouvelle-Aquitaine et les cultures alternatives qui la façonnent. Sur 130 pages, cette revue fait le pari du temps long, de l'analyse et la réflexion, pour s'extraire de l'actualité et de son rythme incessant.

Cette nouvelle aventure éditoriale est portée par le magazine en ligne Le Type, un média qui œuvre à la promotion de la vie culturelle et la scène artistique émergente de Bordeaux et sa région depuis 2011. Akki est une façon de poursuivre ce travail de défrichage, sur un nouveau support.

Waar dient de collecte voor

Akki est une revue qui entend véhiculer des valeurs telles que l'émergence d'une nouvelle génération d'auteurs et autrices, l'esprit collaboratif, la transmission de connaissances, l'ouverture d’esprit, l’indépendance, la promotion d'un territoire avec un ancrage local fort.

  • Soutenir un projet local

De l'impression à la direction artistique, en passant par la rédaction, l'ensemble de la chaîne de production d'Akki est locale. Le projet implique différents acteurs et actrices qui sont toutes et tous basé.es dans la région. Cela nous semble essentiel au regard du parti-pris éditorial de la revue. Cette ambition a néanmoins un coût (plus élevé que si nous avions délocalisé l'impression ailleurs en Europe par exemple), et c'est pour cela que votre soutien est déterminant.

  • Rester libre et indépendant

Akki se veut libre et indépendant des annonceurs ou des institutions. Si ces derniers pourront être amenés à nous soutenir, nous souhaitons croiser nos sources de revenus et ainsi faire de nos lecteurs et lectrices nos principaux financeurs. Cette condition nous semble primordiale pour pouvoir continuer de traiter librement des sujets qui nous tiennent à cœur, en toute indépendance.

Kies je beloning