Surface(s)

SOUTENEZ SURFACE(S): un homme, une femme, du théâtre, de la vidéo, de la danse et un gratin de courgettes pour parler de l'indicible en AMOUR

Visueel van project Surface(s)
Mislukt
46
Backers
18/05/2016
Einddatum
€1.487
Voor €5.435
27 %

Surface(s)

Surface_s____niko_rodamel_2-1459283655

Cela faisait longtemps que je voulais parler d'amour au plateau. Après avoir écrit deux monologues à connotation existentielle, Esclave du temps, qui questionne le droit de vivre et Du silence qui affirme le devoir de vivre, c'est assez naturellement que je me suis porté sur l'amour et son indicible qui finalement occupe un bon temps de nos plannings.

Je me suis alors rapproché de Maud Peyrache pour lancer cette réflexion sur un état des lieux de ce que nous appelons communément le couple. Notre collaboration est née il y a un an et demi. (Grégory Bonnefont)

8_0zak4492_2-1459098873Surface(s) parle d'AMOUR.

Et de l'amour il faut toujours et encore en parler!

Surface(s) est une performance qui traite de l'indicible en AMOUR. Pour aborder cela, l'auteur et metteur en scène stéphanois Grégory Bonnefont accompagné de Maud Peyrache entrevoit d'utiliser le théâtre pour la parole orale, la vidéo pour l'écriture sur la peau et la danse pour le rapport des corps dans la pureté de leur silence afin de proposer au public une réflexion sur l'indicible en AMOUR.

 

" J'imagine qu' en AMOUR,dans un couple ou dans, ce que Maud et moi appelons le duo amoureux (plus large que le couple qui est très social), il y a ce qui peut se dire et s'écrire, ce qui peut encore s'écrire mais plus se dire et ce qui ne peut ni se dire et s'écrire. Dans cette troisième situation comment fait-on?

Pour témoigner de cette évolution où les moyens de communication à la fois s'épuisent mais se renouvellent aussi, je souhaite organiser trois temps d'approche par des médiums différents que sont le théâtre, la vidéo et la danse.

Dans le temps théâtral, on retrouve notre duo amoureux (interprété par Clémentine Desgranges et Nikola Krminac) dans leur appartement. Ils parlent de choses et d'autres,prennent des cours de slow et mangent un gratin de courgettes. On va essayer de le faire avec le plus de vidéo possible comme pour le "désocialiser". 

Le second temps est un temps d'écriture sur la peau avec un dispositif vidéo qui l'accompagne.

Le troisième temps est un temps dansé où les mots n'existent plus. Comment dans la simple présence des corps et le silence qui va avec, notre duo poursuivra-t-il sa quête?

 

Finalement,notre duo amoureux aura eu besoin de plusieurs surfaces et de plusieurs couches de propos pour définir l'AMOUR."

Grégory Bonnefont

 

 

Surface(s) c'est:

écriture et mise en scène: Grégory Bonnefont et Maud Peyrache

jeu: Clémentine Desgranges et Nikola Krminac

Scénographie et vidéographie: Charles Boinot

Regards chorégraphiques: Florence Girardon

Création lumière: Sarah Marcotte

soutien vidéo et administration: Olivier Bignon

création son et teasers: Steeve Ollagnier

Cie De l'âme à la vague: Myriam Djemour, Christila Bonnefont, Niko Rodamel

Communication: Niko Rodamel et Lucile Gybels

Waar dient de collecte voor

2000 euros serviront à la conception scénographique et la mise en place du dispositif technique et vidéo

1500 euros serviront à l'achat de matériel vidéo (micro-vidéo)

1500 euros serviront à la conception de costumes à même d'accueillir de la projection et de l'écriture

435 euros reviendront à kisskissbankbank

 

Si nous percevons plus de 5000 euros nous pourrons compléter les salaires pour l'équipe composée de:

2 metteurs en scène et auteurs

2 comédiens

un scénographe

2 vidéastes

une chorégraphe

une régisseuse lumière

un créateur son

 

 

 

 

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil