7e Ciel

La compagnie 7e Ciel choisit des textes appartenant au répertoire contemporain, avec des thèmes forts qui parlent de ceux qui luttent pour échapper au formatage imposé par la société. La pensée s'ouvre pour susciter des débats, des interrogations, pour laisser une trace. Le jeu, l'interprétation sont au cœur des mises en scène de Marie Provence, avec une place importante laissée à l'émotion directe. A travers ses créations mais aussi ses actions de sensibilisation artistique auprès de publics variés, la compagnie aime l'écriture dramatique qui nait souvent d'un questionnement sur le monde et tente de donner la parole à ceux pour qui elle brûle. Le jeu des comédiens est important, la recherche scénographique se veut épurée et intemporelle, le théâtre se mêle à la musique, à la vidéo, aux mouvements chorégraphiés pour toucher le spectateur au plus près de son émotion. Passer du rire aux larmes fait partie du processus de recherche dramaturgique, l'émotion est recherchée dans son rapport cinématographique (lumière, transitions musicales, ambiance sonore). Le travail du corps, en étroite collaboration avec des danseurs chorégraphes (Jean-Jacques Sanchez ou Aurélien Desclozeaux) est un élément important dans la direction d’acteurs pour trouver une écriture de plateau qui enrichisse l’écriture dramaturgique. La première mise en scène de Marie Provence, Pacamambo de Wajdi Mouawad, et L'Enfant Sauvage de Bruno Castan sont des pièces écrites pour le jeune public à partir de 9 ans. Leur écriture et leur mise en scène sont choisies pour être regardées en famille, pour susciter des débats, des interrogations. Pacamambo (2010) et L’Enfant Sauvage (2013) sont des productions coproduites par le théâtre du jeu de Paume. Elles ont été jouées au festival d’Avignon (2012 et 2013), en région (dont le dispositif saison 13, les actions éducatives du CG13, Région en Scène) mais aussi hors région et dans des Festivals. Pacamambo a été joué au Maroc pour le Festival Culture et Tolérance et L’enfant sauvage au Festival International Fadjr de Téhéran, Iran. Marie Provence fait partie de la Communauté artistique accompagnée par Les Théâtres (direction Dominique Bluzet).