A.j Dirtystein

Toulouse, France

Artiste plasticienne, performeuse et docteure en Littérature. Je viens de terminer une thèse intitulée "Performer la Femme Sauvage, entre chienne et louve: Itinéraire d'une lectrice de V.Despentes et C.Pinkola Estès", dirigée par Jean-Michel Devésa à Bordeaux Montaigne. Je travaille à la fois en peinture, photographie, installation, vidéo et performance autour du corps, du genre et des luttes féminines et féministes, des corps minorisés et de la sexualité hors-norme. L'esthétique de mon travail est située entre abjecte et sublime où les mondes de l'inconscient, de la quête initiatique, du rêve et du fantasme se tiennent du côté de la révolte et de l'expression charnelle.